Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

mercredi 20 avril 2016 à 23h44min

Le 17 mars 2016, le gouvernement a officialisé les conditions de recrutement des 4200 enseignants du post-primaire. Les nouvelles recrues qui doivent avoir au moins le niveau Bac +2, seront formées pendant six mois. Sur le plan financier, chacun percevra un pécule mensuel de 30 000 FCFA durant la formation et une allocation mensuelle de 100 000F CFA lorsqu’ils seront à leur poste d’enseignement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

Selon le communiqué officiel « Ce programme, essentiellement axé sur le recrutement d’enseignants du post-primaire de l’enseignement général et de la formation technique et professionnelle, vise à offrir des emplois à au moins 16 000 jeunes diplômés de l’enseignement supérieur au bout de cinq ans ». En clair, le nouveau régime du président Roch Marc Christian Kaboré qui a inscrit les questions de formation de qualité et de l’emploi des jeunes comme axes prioritaires de son programme espère résoudre ces deux questions centrales de développement à travers le recrutement d’enseignants « bon marché ». Au regard de la généralisation de la paupérisation des populations et de la massification appliquée dans le secteur de l’éducation nationale au mépris de la qualité de la formation – injonction et effet induits des programmes d’ajustement structurel (PAS) – des milliers de jeunes désespérés vont déposer leur dossier dans l’espoir de pouvoir avoir un emploi aussi précaire soit-il ! Le gouvernement va ainsi créer un corps d’enseignants qui auront les mêmes attributions que les enseignants permanents sans pour autant pouvoir bénéficier des droits relatifs à leur emploi. Ce programme gouvernemental représente une menace grave pour les droits socioprofessionnels garantis par la législation du travail. Il va ainsi contribuer à créer des enseignants de « seconde zone », hâtivement formés, sous-payés, non couverts par la sécurité sociale, donc peu motivés pour l’accomplissement de leur travail d’enseignement. Cette situation va indubitablement entrainer la dégradation continue de la qualité de l’enseignement secondaire au Burkina Faso.

Cependant, en se mobilisant massivement et en acceptant le sacrifice suprême lors de l’insurrection populaire d’octobre 2014 et de la résistance victorieuse contre le putsch du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) de septembre 2015, la jeunesse burkinabé a voulu mettre fin aux rêves de pouvoir à vie de Blaise Compaoré et son clan mafieux, dénoncer et combattre les crimes économiques et les crimes de sang et exiger de meilleures conditions de vie et de travail. Plus d’une année après ces luttes héroïques du peuple et de la jeunesse burkinabé et après les élections couplées présidentielles et législatives de novembre 2015, les espoirs de la jeunesse burkinabé à de lendemains meilleurs semblent se transformer progressivement en chimères. Les leaders du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, avaient pourtant affirmé lors de la précédente campagne électorale qu’ils ont une grande expérience de la gestion du pouvoir d’Etat, connaissent bien les « maux » de la société burkinabé et disposent de solutions idoines.

Aussi, au regard des informations officielles relatives à des opérations de blanchiments d’argent portant sur près de 86 milliards de F CFA, des bonus de millions octroyés aux membres du gouvernement, des tonnes d’or annuellement vendus, etc…, on peut soutenir que ce n’est certainement pas de l’argent qui manque.

Camarades membres du Comité,
Jeunes diplômés au chômage,
Jeunes épris de justice sociale,

Au regard de la crise de l’emploi et des tentatives du gouvernement à la précarisation des emplois publics destinés aux jeunes, nous invitons l’ensemble de la jeunesse burkinabè épris de justice sociale et l’ensemble des organisations démocratiques de jeunes à s’élever contre cette mesure qui bafoue les droits de la jeunesse à des emplois décents et pérennes. Nous vous invitons à vous mobiliser et à renforcer le comité…pour dénoncer le caractère inique de ce programme gouvernemental et à exiger du gouvernement l’adoption et l’application de programmes conséquents de promotion d’emplois décents pour la jeunesse.
C’est pourquoi, nous appelons l’ensemble des jeunes à se mobiliser massivement pour les activités à venir, pour exiger des autorités :
-  la création d’emplois décents et pérennes pour les jeunes ;
-  le non bâclage de la formation de la jeunesse ;
-  la revalorisation conséquente des conditions de formations, de travail et du traitement salarial des 4200 enseignants qui seront recrutés pour le compte de l’enseignement post-primaire.

Vive la jeunesse combattante !

Ouagadougou le 20 avril 2016

COMITE DES JEUNES UNIS POUR LA REPRISE DES CONCOURS CONCERNES PAR LA FRAUDE
(AESO – CJURC – MEFA – ODJ – UGEB – UNARES – UNEF – RJP)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 avril 2016 à 07:56, par katya
    En réponse à : Recrutement 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Restez là à revendiquer. Emploi précaire soit-il, vaut mieux que rien. Votre appel ne sera jamais suivi parce qu’ils sont nombreux des citoyens qui parfois n’ont pas un seul repas par jour. Bande d’inconvénients.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 08:17, par Jacob
    En réponse à : Recrutement 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Restez là à faire l’idiot ; si vs croyez qu’après vos études quelqu’un vs donnera 5F, vs vs foutez le doigt dans l’oeil ; cette mesure du gouvernement est à saluer car cela permettra aux jeunes d’avoir un peu de sou pour ne plus être une charge, avoir de l’argent pour se préparer pour les concours, monter sa propre boîte, aider ses parents avant qu’ils ne meurent ; on a dit à personne de rester enseignant à vie ; et celui qui croit que cette mesure n’est pas salutaire, qu’il ne dépose pas ; mais surtout n’empêchez pas les autres de déposer

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 09:08
    En réponse à : Recrutement 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Ils ne sont même pas encore employés qu’ils sont déjà syndicalisés.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 09:34, par jo le rapide
    En réponse à : Recrutement 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    une alliance contre nature entre MEFA-UNEF-UGEB ; juste pour avoir une part du gâteau

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 09:35, par leprospère
    En réponse à : Recrutement 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Je marque mon entière adhésion à cette lutte.
    Comme on peut le comprendre, à travers cette activité de recrutement dévalorisant les compétences des jeunes burkinabè, le gouvernement veut masquer les vraies actions sur les problèmes des jeunes en faisant croire qu’il fait assez pour les jeunes. Vous comprendriez mieux mes propos en analysant le nouveau budget récemment adopté qui consacre moins de 1% du budget à la jeunesse.
    Les priorités de ce gouvernement se trouve ailleurs et non sur sa jeunesse.
    La leçon de l’insurrection n’est pas bien assimilée par les autorités présentes.
    Il est temps qu’elles se ressaisissement pour le bonheur des burkinabè.
    VIVE LE BURKINA FASO ! VIVE SA JEUNESSE !

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 09:49, par Naabiga
    En réponse à : Recrutement 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Pour moi, ce que le gouvernement offre est certes peu mais beaucoup à la fois. Les jeunes ont été formés à l’entreprenariat sous le régime passé, accompagnés par des financements de projets quel est le bilan aujourd’hui ???? combien de jeunes ont réussi leur projet ??? Pour moi, les jeunes doivent être proactifs et se poser les questions suivantes : qu’est ce que je veux faire demain ? quels sont les moyens financiers à mettre en œuvre pour y arriver ? qu’est ce que je peux faire aujourd’hui avec mes moyens financiers actuels pour atteindre mon objectif. plutôt que de boire la bière et critiquer les autres, dispenser des cours à domiciles ou dans des écoles ou lycées en cours du soir. il y a manque d’enseignants alors le gouvernements propose un plan de recrutement spécial pour y remédier et solutionner en même temps le problème d’emploi des jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 09:51, par beti.
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    un tien vaut mieux que deux tu auras je pense que les jeunes doivent saisir cette perche d’autan plus que le gouvernement compte faire un concours d’intégration au bout de ces trois années il faut osez ; les jeunes doivent éviter de se masturber pour rien. ces signataires vous proposent koi comme alternative alors prenez vos responsabilités

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 10:03, par jo le rapide
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Rock, donne du travail à ce comité de jeune, et il disparaîtra ; les gens vocifèrent pour qu’on les voie et les récupère ;

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 10:34, par Chan
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Mais personne ne vous oblige à prendre l’offre pas l’etat. Pour certains d’entre vous, l’offre de l’etat est une aubaine. Vous revez trop....

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 10:37, par lino
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    du vent et encore du vent !! rester la seulement !! vous n’avez rien vu encore !! rester la seulement à rêvasser !! un président prophétique viendra vous donner emplois décents et super bien payés !!

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 11:58, par zéphirin KPODA
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    " Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras". Un emploi précaire vaut mieux que pas du tout d’emplois. Encore que le gouvernement à expliquer qu’au bout de trois ans, ces enseignants recrutés sur mesures exceptionnelles seront régularisés selon les textes en vigueur à la fonction publique. Gardons-nous de la surenchère au risque de galvauder l’esprit de l’insurrection populaire. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 14:58, par Koutou
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Vraiment ! On est où là ? Comme le dit le post 3, ils ne sont même pas encore employés et ils revendiquent la « revalorisation conséquente des conditions de formations, de travail et du traitement salarial des 4200 enseignants qui seront recrutés ». Ridicule. C’est très simple : personne n’est obligée de répondre à cette offre. Je demande à ces gens et aux autres syndicats, de penser un peu à la masse rurale silencieuse (80% de la population) qui n’a que ses yeux pour scruter le ciel et implorer Dieu pour pouvoir cultiver leur champ. Et cette majorité silencieuse ne semble pas compter face aux 200.000 fonctionnaires et aspirant-fonctionnaires. Tout de même ! Y en a marre à la fin !

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 15:15, par l’éteincelle
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Mes jeunes frères,je comprends votre préoccupation mais je souhaite vous apporter des conseils d’un grand frère qui est passé par ce qu’on vous propose. En 1992-93 j’étais en 4ème année à l’université de Ouagadougou avec une bourse de 40.000 ,quand l’Etat a lancé un concours de recrutement d’enseignant à partir de la licence et plus. J’ai reussi le test,j’ai été envoyé en province enseigner ( sans un seul jour de formation )pendant une année comme contractuel de l’Etat avec 45.000 F par mois. Une année après j’ai été integré comme enseignant et depuis avec les concours professionels je suis cadre de catégorie A1 échelle 11 avec un salaire après 22 de service de 350 .000F. Dans un pays comme le Burkina je remercie Dieu et mon pays. A l’époque je n’ai entendu aucune organisation syndicale ou autre dénoncer notre situation et je sais personnellement des amis ont essayer de me disuader d’aller enseigner dans ces conditions. Je connais des gens qui,après l’année de contrat n’ont pas voulu rester enseigner et allerqui,à la sofitex,qui devenir entrepreneur etc. C’est ça la vie,il faut prendre ce qui se présente à vous et continuer à chercher. Je vous informe pour etre complet sur la question que d’autres promotion ont fait deux ans de contrats avant d’etre intégrées par la suite.C’était sous Melégué Maurice comme ministre des enseignements et à la fonction publique si je ne m’abuse Mme Juliette Bonkoungou.En un mot comme en mille faites ce qui semble le meilleur,car comme le dit un des internautes c’est juste une offre et on n’est pas obligé de l’accepter.Tout dépend des calculs de chacun en fonction de la situation qu’il vit. En tout cas pour mon histoire,je regrette pas mon choix d’il ya 22 ans. Bon courage à vous mes frères.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 07:13
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    ce n’est qu’un choix mes frères. si vous mangez au RU, pensez à vos frères qui n’en ont pas accès.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 11:19
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    moi je pense et soutient que c’est une opportunité pour les jeunes diplômes. c’est vrai que les traitements salariales proposés ne sont pas à la hauteur du cout de la vie actuel ,toutefois cela peut permettre aux jeunes de saisir cette opportunité pour s’épanouir et dans la vie on commence petit pour grandir ; avec le temps ses jeunes peuvent être reversés dans un cadre régulier et bénéficier des mêmes avantages que les enseignants titulaires c’est une question de l’évolution de notre système économique.et nous demandons au seigneur d’adoucir nos ceurs et de faire prospérer notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 13:47
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    Mes chère camarades avec ces idées dans la tête je pense que vous allez échouer dans votre missions celle qui est de contribuée au développement de Nation. Je pense que comme c’est pas une imposition vous avez le choix d’y aller ou de ne pas partir. L’enseignement c’est pas du commerce il faut avoir la vocation. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2016 à 15:26, par la sagesse
    En réponse à : Recrutement de 4 200 enseignants : Des organisations de jeunes contre la précarisation des emplois publics

    en vérité personne ne sait ce que veulent les sans emplois diplomés. posons nous la question essentielle. est ce le métier d’enseignant qui est si repugnant ? je vous apprends que personne n’est né pédagogue,mieux tout le monde ne peut pas étre douanier, agent des régies. pour mémoire en 1993 l’état avait recruté des auxiliaires payés à 45 000f/mois. aujourd’hui beaucoup sont en P. de grace,mauvaises gens ne pervertissez pas les sans emplois. mieux personne n’a subi une contrainte pour y postuler. ALORS JEUNES GENS FAITES LE CHOIX DANS VOTRE INTIME CONVICTION. LAISSEZ LES REVEURS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés