Parole de conseiller conjugal La confiance sans laquelle aucun couple ne peut vivre !

samedi 16 avril 2016 à 22h08min

Combien de fois des conjoints se plaignent les uns des autres en criant haut et fort : « il (elle) ne me fait pas confiance ! » C’est un cri de cœur qui dénote tout le malaise qui se vit en ce milieu. Cette attitude du partenaire désarçonne, déstabilise et enlève le goût de vivre. En effet il est très difficile, voir impossible de vivre avec quelqu’un qui nourrit à votre égard de la méfiance. Pour la vie du couple, la confiance doit être le soubassement du foyer. Mais alors que veut dire : se faire confiance ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Parole de conseiller conjugal   La confiance sans laquelle aucun couple ne peut vivre !

Faire confiance à son partenaire c’est d’abord pouvoir apprécier ses atouts qui peuvent être d’ordre moral, physique, etc.

Choisir quelqu’un comme partenaire conjugal part toujours du fait que l’on a vu en cette personne certains atouts, certaines qualités. Quelque chose nous a attiré en cette personne. Il faut donc continuer, non seulement de relever ces choses, mais mieux encore à les apprécier. C’est un exerce que plus d’un oublie de faire. On oublie très vite que l’on s’est approché de l’autre parce qu’il a des valeurs que nous aimons. Ces valeurs là peuvent être sa façon de parler, de s’habiller, de se comporter envers autrui, etc. Des valeurs, chacun en a. Le conjoint a besoin que de temps à autre, on les énumère, et qu’on les apprécie. Cela fait beaucoup de bien. Dire à l’autre tout le bien que l’on pense de lui, tout ce que l’on voit en lui qui est bien, c’est le valoriser d’avantage. Et c’est ainsi que l’on contribue à le rehausser, à le promouvoir.

Ne nous lassons pas de nous souvenir des valeurs du partenaire conjugal. Ce sont ces valeurs spécifiques qui ont guidé notre choix vers lui et non vers quelqu’un d’autre. Mon époux, mon épouse est spécifique, même s’il (si elle) n’est pas exceptionnel(e). La confiance en lui, fait que je me rappelle de ses valeurs et je les lui rappelle. C’est comme pour dire : « voici pourquoi je t’ai préféré aux autres ».

Malheureusement dans bien des cas, on passe le temps à égrener les défauts, les écarts, les changements négatifs. L’honnêteté veut que l’on reconnaisse que nul ne change à 90 degrés au point de ne plus porter en sa personne des qualités.
La confiance en l’autre c’est aussi croire qu’il (qu’elle) peut avoir encore d’autre valeurs. Et ça, il faut le lui dire. « Tu eux mieux faire… tu peux être plus….tu peux réussir d’avantage… tu as d’énormes potentialités, etc. »

Croire et dire à l’autre qu’il y’a encore en lui des valeurs insoupçonnées, c’est semer en lui le goût de l’effort et surtout la confiance en lui-même. L’autre fera plus et mieux et voilà comment on participe à sa valorisation, à ses succès, à son héroïsme. Au fil des ans, ce sera avec beaucoup de bonheur que l’on verra l’autre autrement. C’est cela la confiance.

La confiance en l’autre c’est aussi avoir de la bienveillance à son égard. La bienveillance ici suppose que ‘on croit que l’autre ne nous fera pas du mal ; qu’il ne pensera jamais à nous attirer des ennuis ; que telle ne sera jamais son intention.

Ce volet de la confiance est très important dans la vie de ceux qui se sont choisis pour leur bonheur réciproque et non pour le contraire. La confiance en mon époux (se) m’enlève toute inquiétude et tout soupçon. Le grand résultat c’est de voir chacun des conjoints bien épanoui.

Quand les époux vivent dans une telle atmosphère de confiance, du coup des mauvais ingrédients comme la méfiance, les soupçons, la retenue, les mauvaises pensées, les accusations et autres gangrènes de la vie, prennent le large et disparaissent du cercle familial.

Lire la suite sur Yenenga.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2016 à 21:44
    En réponse à : Parole de conseiller conjugal La confiance sans laquelle aucun couple ne peut vivre !

    Monsieur le conseiller conjugal, je vous trouve trop théorique lorsque vous parlez des couples. Descendez souvent dans le concret.
    Parlant de la confiance, je dirais qu’elle est un comportement, une attitude, une complicité, une disposition à ne pas faire ce que l’autre ne veut ou n’aime pas, une attitude permanente dans le parler et l’agir pour mettre l’autre en confiance totale. Lorsqu’on commence à remarquer le lib lib de le/la partenaire, on commence à se méfier, à douter, à supputer. Il faut être clair vis-à-vis de l’autre, ne rien cacher, tout se dire. Les non dits et les mutismes puérils des gens mène au manque de confiance. Il y a des gens pour qui on a tout fait mais la moindre peccadille les amène à vous dédaigner, à vous mépriser, à rire de vos échecs, à souhaiter secrètement votre ruine. Est-ce qu’on peut continuer à avoir confiance en de telles personnes ? Je parle notamment des femmes qui croient que le monde doit tourner autour d’elles seules, qui jouent les gamines et qui veulent montrer à leurs époux qu’elles peuvent avoir mieux. Tout cela suinte dans leur comportement à travers des manières et cela amène les hommes à ne plus avoir confiance en elles.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2016 à 21:55, par LE SUSPICIEUX VERIDIQUE
    En réponse à : Parole de conseiller conjugal La confiance sans laquelle aucun couple ne peut vivre !

    Monsieur le conseiller conjugal, je vous trouve trop théorique lorsque vous parlez des couples. Descendez souvent dans le concret.
    Parlant de la confiance, je dirais qu’elle est un comportement, une attitude, une complicité, une disposition à ne pas faire ce que l’autre ne veut ou n’aime pas, une attitude permanente dans le parler et l’agir pour mettre l’autre en confiance totale. Lorsqu’on commence à remarquer le lib lib de le/la partenaire, on commence à se méfier, à douter, à supputer. Il faut être clair vis-à-vis de l’autre, ne rien cacher, tout se dire. Les non dits et les mutismes puérils des gens mène au manque de confiance. Il y a des gens pour qui on a tout fait mais la moindre peccadille les amène à vous dédaigner, à vous mépriser, à rire de vos échecs, à souhaiter secrètement votre ruine. Est-ce qu’on peut continuer à avoir confiance en de telles personnes ? Je parle notamment des femmes qui croient que le monde doit tourner autour d’elles seules, qui jouent les gamines et qui veulent montrer à leurs époux qu’elles peuvent avoir mieux. Tout cela suinte dans leur comportement à travers des manières et cela amène les hommes à ne plus avoir confiance en elles.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2016 à 12:02, par léveillé
    En réponse à : Parole de conseiller conjugal La confiance sans laquelle aucun couple ne peut vivre !

    je vous invite à lire le crépuscule des temps anciens de Nazi Boni à propos de la confiance faite aux femmes !!vous serez édifié sur la nature profonde de la femme...tant pis pour vous si vous vouez une confiance absolue à une femme !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2016 à 15:13, par Jeunedame seret
    En réponse à : Parole de conseiller conjugal La confiance sans laquelle aucun couple ne peut vivre !

    La confiance, oui. Mais le consentement surtout. Et tout est tranquille. Quel que soit l’orage.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés