Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

samedi 16 avril 2016 à 15h43min

Le ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale Pengwendé Clément Sawadogo a animé un point de presse, ce vendredi 15 avril 2016, pour communiquer sur l’organisation des concours de la fonction publique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

Le ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, Pengwendé Clément Sawadogo veut donner l’information juste à l’opinion nationale sur leurs activités. C’est sous cet élan qu’il a échangé avec les journalistes sur l’organisation des concours de la Fonction publique. Il a articulé son intervention autour de trois points essentiels, à savoir : le bilan de l’organisation des concours de la session de 2015 ; les informations relatives à la session des concours de 2016 et les dispositions prises pour envisager une bonne session des concours.

Sur l’ensemble des concours organisés en 2015, le ministère de la fonction publique note que « sur 335 concours ouverts, 71 8029 candidats ont été enregistrés ». Egalement, il y avait un total de 20 494 postes à pourvoir et 15 773 postes ont été pourvus. Toutefois, souligne M. Sawadogo, 12 concours sur les 335 ont été entachés de fraude.

Les statistiques de la session de 2016

Le programme présidentiel de Roch Kaboré accorde une priorité à l’employabilité des jeunes et à l’égalité d’accès aux emplois de la Fonction publique. C’est dans cette dynamique que les concours de 2016 seront organisés. Selon le premier responsable du département, 4 588 postes à pouvoir pour les concours professionnels contre 4 211 postes en 2015 soit une croissance de 9%. Pour les concours directs, 11 537 postes à pourvoir contre 9 773 en 2015 ce qui donne une progression de 18% ; en outre, seront ajoutés les 787 postes des 12 concours annulés en 2015. Et enfin les concours sur mesures nouvelles seront organisés pour 7 917 postes pour 2016 contre 6 510 postes en 2015 soit un accroissement de 21%. Il fait en outre remarquer que cela donne un total de 24 042 agents à recruter contre un effectif prévisionnel de 20 494 en 2015. D’où une progression globale de 17,31%.

Paradoxalement, le budget d’organisation qui était de 1 066 000 000 de francs CFA en 2015 a connu une baisse. « Cette année, la prévision est de 1 017 500 000 de francs CFA. Soit une baisse de 48 millions 500 mille francs CFA » avoue M. Sawadogo. Cette baisse n’est pas anodine. « Le gouvernement nous a demandé de faire des efforts pour réduire le budget et s’en tenir au strict minimum » a-t-il expliqué.

Nouvelles mesures pour une bonne session des concours

L’organisation des concours de 2016 entend s’inspirer des lacunes des sessions passées. Raison pour laquelle un dispositif institutionnel est entrain de se mettre à jour avec les prestations de serment des membres des comités et la commission nationale de pilotage des concours. Une procédure rigoureuse de recrutement d’un cabinet de proposition de sujet est aussi en cours. Egalement, l’utilisation des TIC sera renforcée, passant ainsi le nombre de concours dont les inscriptions se font en ligne de 1 à 10. Cette disposition, selon M. Sawadogo, vise à réduire la peine des candidats pendant les dépôts de dossiers. Par la même occasion, il a mis à nu les concours qui y sont concernés. Il s’agit de la magistrature, conseillers des affaires étrangères, inspecteurs des eaux et forêts, conseillers en GRH, inspecteurs du travail, conservateurs d’archives, ENAREF cycle A. Des concours concernés, l’on note également, les inspecteurs de douane, conseillers des affaires économiques et des administrateurs civils.

Enfin des mesures de renforcement du dispositif anti-fraude sont prises en relation avec les services de la police et de la gendarmerie. Avant de terminer ses propos, M. Sawadogo a invité les journalistes à s’impliquer pleinement dans ce dispositif anti-fraude.

Calendrier indicatif des concours

Selon le directeur général de l’agence nationale de recrutement, Emmanuel Nignan, la réception des dossiers pour les concours professionnels est prévue du 20 avril au 4 mai. Il a également déclaré que l’administration des épreuves est envisagée pour les 28-29 et 30 mai 2016. Quant aux corrections, elles sont prévues du 6 au 18 juin 2016. « Nous pensons publier les premiers résultats, le 23 juin 2016 » soutient-il.

S’agissant des concours mesures nouvelles des Instituteurs adjoints certifiés, la réception est prévue du 18 au 28 avril. L’administration se tiendra les 14-15 et 16 mai 2016 et les corrections du 23 mai au 4 juin 2016. Les résultats probablement pour le 15 juin 2016. Enfin, en ce qui concerne le concours direct, la réception des dossiers est prévue du 16 au 26 mai. L’administration des épreuves, du 1 au 10 août 2016. Les résultats d’admissibilité aux environs du 5 septembre 2016 et les résultats finaux au plus tard le 20 octobre. Par ailleurs, le DG de l’ANR a signalé que ce calendrier est susceptible de modification de l’agenda qui ne dépendrait pas de l’organisation des concours.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 avril 2016 à 07:36, par Pillages
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un pillards francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Pas cher payé vu qu’on peut organiser 25 ans de concours avec la location du groupe électrogène pour quelques mois

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2016 à 08:34, par kwiliga
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Augmenter le nombre de fonctionnaires. C’est ça l’avenir du Burkina ???
    Quel va être notre potentiel de production ?
    Comment le pays va-t-il se sortir de son assistanat ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2016 à 11:55, par Loi
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Donc les concours annulés ne seront pas repris ? qui peut éclairer ma lanterne ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2016 à 13:19, par veine amer
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    enfin les jeunes peuvent commencer a rever.merci

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2016 à 15:45, par ce que je pense
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Les concours annulés doivent être repris cette année. Normalement, il ne doit pas être fait un cumul des candidats. Il doit être permis à ceux qui ont composé les concours concernés en 2015 de les recomposer. cette composition comptera pour l’année 2015. Ceux qui le veulent, doivent pouvoir déposer leur dossier pour les concours de 2016. Sinon, s’il est fait un cumul il y a des perdants et c’est bien les diplômés qui n’auront qu’une chance sur ces deux années. Ceux frappés par la limite d’âge ne devront passer que la session de 2015 mais pas les concours de 2016. Ceux qui ont composé les concours à reprendre ont été naïfs. Ils ont laissé certains qui n’avaient pas composés à ces-dits concours parce qu’il y avait une superposition de concours des jours données manifester pour la reprise des concours. Objectif composer de nouveau avec les malheureux candidats.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2016 à 18:36, par HINASO
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Salut. Merci pour cet éclairage. Pour ce qui est des concours professionnels cette année, vraiment nous souhaitons que les organisateurs fassent preuve de transparence. Moi je soupçonne des fraudes pour les concours professionnels de l’année écoulée(2015). Et puis, je suis contre les sujets de l’oral dans les concours professionnels. C’est quoi cette loterie où tous les candidats ne sont pas sur un pied d’égalité car les sujets diffèrent d’un candidat à un autre. S’il y a oral moi je propose de recruter assez les membres de jury pour que tous les candidats passent au même moment même si c’est en deux tranches, on demande à la première tranches qui a fini de rester dans une salle jusqu’à ce que la 2ème tranche sorte. Sinon tout est flou pendant l’oral. A l’écrit vous avez les mêmes sujets et les meilleurs passent. A l’oral c’est un jeu de hasard qui commence.

    Allô mon pote on dit quoi ? Ecoute, il y a mon petit qui est avec vous et qui doit faire l’oral, il faut voir son cas. Oooh ! pas de quoi, s’il est arrivé à ce stade on va gérer ça. C’est un fils de Tenga qui va patienter pour l’année prochaine. les oiseaux de mêmes plumages volent ensemble. Ainsi va notre Faso. Merci mon pote. On s’attrape après. L’oral pour les concours professionnels est vraiment à revoir.
    Aussi, il faut que Monsieur le Ministre revoie le contingentement pour les concours professionnels. En principe si tu gagnes un concours, après quelques année on t’évalue pour voir si tu es apte à passer à une autre catégorie. Et là aussi je propose qu’on laisse passer tous les candidats qui totalisent au moins une note globale de 12/20. Cela prouve qu’il est bon. A défaut, revoir à la hausse le nombre à pourvoir pour chaque ministère. Sinon comment comprendre que dans un ministère on veuille pour des concours professionnels 5, 10 ou 15 sur un effectif de 300, 400 ou 500 candidats. C’est pas sérieux ; Mais au lieu de cela, on traumatise les fonctionnaires chaque année avec ce contingentement qui ne répond à aucun objectif.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2016 à 21:02, par Dji
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Belle analyse Hinaso. Je pense que toutes les dispositions sont prises pour faire halte à tout cela

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2016 à 22:06, par ngaw
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Ah non il n’ y aura pas de cumul. On ne va pas se laisser faire. le comité des candidats la signalé. Nous exigeons une session spéciales pour les concours de 2015 entaché de fraudes sinon il va falloir que Monsieur le Ministre passe sur notre corps. O va rependre ces concours avec les candidats effectivement présent le jours du concours. Par exemple, au concours direct de l’ENAREF cycle A, ceux qui ont été faire le concours des administrateurs civil ne seront pas admis à concourir pour la reprise sinon il y ara une injustice criarde. celui qui va s’amuser avec ça nous aura sur sa route. la jeunesse ne se laissera plus duper par des noms de place ou des discours. On attend juste les TDR pour les concours avant de réagir. Celui qui va s’amuser avec ça, NGAW

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2016 à 00:39, par très sérieusement.
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Mr le Ministre,veuillez jetez un coup d’oeil dans l’organisation spécifique du concours d’eleves-magistrats .Cherchez notamment à savoir pourquoi l’épreuve orale de groupe a été supprimée, ensuite veuillez faire en sorte que ceux qui interviennent dans la préparation des candidats n’interviennent plus dans l’organisation en proposant des sujets ni en n’étant membre du jury de l’épreuve orale d’admission. Cela est devenu est moyen de fraude. Cas des sessions 2014 et 2015.Certains concours et plus spécialement celui de la magistrature méritent plus de sérieux et de rigueur dans l’organisation pour les raisons que vous savez.Je n’en dis pas plus.Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2016 à 09:34, par justice reveil toi !!!!!!
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    toute ces conferences de presse ces pour berner ls luttes syndicales,haaaa !!!j’oubliais,le super ministre a disparu ds ces derniers sur nos ecran car il n’a pas pu se tailler la popularite qu’il cherchait a travers ls conferences de presses qu’il animait.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2016 à 12:11, par SION
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    C’est quoi cette ANR (Agence nationale de Recrutement ?), Mme la journaliste ? Je croyais que NIGNAN était le DG de l’AGRE (Agence générale de Recrutement de l’Etat) ? Bref, il faudra être aussi vigilant dans l’organisation des concours professionnels. Les sujets administrés doivent répondre effectivement à l’esprit de l’épreuve retenue et personne ne devra pouvoir dire : "Dans notre ministère, si tu vois X, tu es au moins sûr d’être dans le sujet le jour J". Autre chose : s’agit-il vraiment de l’ouverture des concours 2016 ? je suppose que oui si je considère les informations qui ont été données. (certaines presses en ont fait meme cas, semble-til) Mais comment peu-on donner la période de dépôt sans indiquer le nombre de places à pourvoir, les conditions de candidature et autres ? Ca rappelle étrangement l’annonce du recrutement de 4200 enseignants du postprimaire. Nouvelle façon de faire ? Huuuuuuuuuuum !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2016 à 12:16, par gloria
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Monsieur le Ministre
    Pensez aussi à recruter aussi les contractuels qui sommes dans les services. Que Dieu vous aide dans le travail parce que vous lutter beaucoup pour les jeunes sans emploi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2016 à 22:15, par Wennentoin Dabilgou
    En réponse à : Fonction publique : Plus d’un milliard francs CFA pour l’organisation des concours de la session de 2016

    Bonne chance à tous les candidats de 2016.
    Surtout, qu’il y ait de transparence.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés