Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

mercredi 13 avril 2016 à 23h30min

Après l’arrondissement 4 la semaine écoulée, c’est au tour du quartier Tampouy d’être le théâtre d’une opération de vérification des documents des tricycles en circulation dans la ville. C’était ce mercredi 13 avril 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

Ambiance chaude à l’arrondissement 3, ce mercredi 13 avril 2016. En effet, vers 8 heures le matin, des agents de la police municipale ont pris d’assaut les artères du quartier Tampouy pour une opération de contrôle des « motos bagagistes ». La non détention de la carte grise, de la visite technique, de l’assurance, du permis de conduire ainsi que la surcharge ont été les infractions reprochées à la trentaine de conducteurs de tricycles par les agents de la police.

A travers cette opération, ils entendent sensibiliser une énième fois ces conducteurs qui jouent au chat et à la souris afin d’échapper aux contrôles. Aussi ambitionnent-ils de toucher tous les cinq arrondissements que compte la ville de Ouagadougou pour un changement de comportement.

A notre arrivée à la mairie de l’arrondissement 3, les négociations entre agents et conducteurs sont interminables. Interrogé sur les modalités des contraventions, l’adjoint de la section sécurité routière, François-Xavier Tapsoba, nous fait savoir que le défaut de la visite technique ou de l’assurance prévu par la loi, oblige au paiement d’une amende de 25 mille francs CFA. Concernant le défaut de la carte grise les contrevenants sont exposés au versement de la somme de 3000 francs CFA. Dans le cas des surcharges, il faut débourser 4000 FCFA. Mais compte tenu de certaines réalités, c’est la moitié de la contravention qui est imposée. Au bonheur de certains conducteurs. « Pour une contravention de plus de 50 000 FCFA, le conducteur est tenu de payer la somme de 25 000 FCFA. Une seule infraction, on lui fait payer 12 000 FCFA » a indiqué le Chef de la section fourrière, Lamine Zio.

Pourquoi tant de réticence ? « Les propriétaires ne perçoivent pas l’importance d’avoir tous ces papiers à jour » a souligné M. Tapsoba. Autre son de cloche du côté de M. Zio : « Malgré les visites gratuites offertes par le Centre de contrôle des véhicules automobiles, pendant les campagnes de sensibilisation, ces mêmes conducteurs sont peu réceptifs ».

Arrêté pour défaut de visite technique, le conducteur de tricycle, Salif Yaméogo s’est confié à nous : « J’ai acheté mon engin il y a exactement 9 jours. Donc jusque- là, je n’ai pas encore les documents qu’on me demande ici. De plus, le revendeur m’avait donné rendez-vous la semaine prochaine pour la visite technique » explique M. Yaméogo. Il fait en outre remarquer que son revendeur lui avait demandé de le joindre en cas de problème. « Je l’appelle depuis ce matin mais il ne décroche pas », martèle le contrevenant. Avant de s’insurger contre les contraventions trop élevées à son goût.

Un conducteur, du nom de Francis Zangrénoma fait également partie du lot des contrevenants pris par les agents de la police municipale. Convaincu de l’importance d’être en règle, le conducteur de tricycle a pris l’engagement de régulariser sa situation dans les jours à venir.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 avril 2016 à 07:31, par Deggo Kamen
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    Juste pour information, le défaut de non présentation de la carte grise pourrait être due au fait que l’engin est en cours d’immatriculation...
    MAIS AUSSI POURRAIT ÊTRE UN ENGIN QUI N’A PAS ACQUITTER LES DROITS DE DOUANE CONFORMÉMENT A LA RÉGLEMENTATION.
    Alors, il se pourrait qu’il n’y ai même pas de carte grise ou alors une carte grise en règle est en cours d’établissement par la DGTTM, alors il doit y avoir la carte grise provisoire, ou autrement une carte grise est en cours de confection (falsification).
    Donc 3000 frs comme amende c’est insuffisant , mais plutôt exigé la carte grise et la faire vérifier par la DGTTM.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2016 à 08:25, par Filsdupaysan
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    Une bonne chose mais je me pose ces questions :
    Pourquoi réduire de moitié le montant à payer comme contravention ? Cela encourage le chauffeur à ne pas se mettre en règle. Pour moi tout engin non à jour ou manque de permis de conduire doit aller directement en fourrière sinon l’opération n’a aucun intéret.
    Sur Charles De Gaule on les voit qui défient même les voitures, pourquoi la Police ne sévit pas ?
    _Pour les motos dites 135 ou 150, les mêmes conditions doivent être appliqués, avoir un permis de conduire sinon moto retirée,
    _Que fait on aujourd’hui du port du casque pour les grosses cylindrées ? Les conducteurs de tricycles sont concernés, pourquoi ce silence ?
    _En fin, je demande à la Police Municipale de faire un tour devant l’Eglise Centrale des Assemblées de Dieu voir ce qui se passe, il y a des stationnements qui peuvent occasionner des accidents et après on dira........
    Bonne suite à vous vaillants policiers

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2016 à 08:40, par Bédjou
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    Nous espérons bien qu’après la phase de sensibilisation, la phase suivante suivra. Les règles de la circulation doivent être observées et respectées par tous les usagers de la route, pour la sécurité de tous et de chacun.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2016 à 08:58, par oeil pour oeil dent pour dent
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    ASSURANCE ? Ne fatiguer mes pauvres conducteurs ! AU BURKINA ON OBLIGE LES PROPRIETAIRES DE VEHICULE A PRENDRE L’ASSURANCE MAIS L’ETAT OUBLIE DE VOIR CE FONT LES ASSUREURS.
    UNE ASSURANCE M’A PROPOSE 276 156 f POUR MON UNIQUE ENFANT DECEDE DANS UN CAR EN 2014 ! CE QUI M’A ENERVE C’EST LE FAIT QUE L’ASSURANCE ME DEMANDE DE VENIR QU’ON VA DISCUTER ! QUE DIT LA LOI ? APPLIQUEE OU RELISER LES TEXTES POUR QUE LA CONFIANCE S’Y TROUVE.
    Plus de contrôle pour les surcharge. A BOBO VOUS VERREZ UN TRICYCLE CHARGE DE PLUS 20 FEMMES + leurs BEBE et GROSSESSE (donc> à 30 vies) DANS UN TRICYCLE ET CONDUIT PAR UN MINEUR OU UN INDIVIDU SOUS L’EFFET D’EXCITANT. Comportement : excès de vitesse, arret brusque et automatique au virage et surtout sur la chaussée. SOUVENT SES PASSAGERS APPLAUDISSENT LORSQUE LE CHAUFFARD EFFECTUE DES MANOEUVRES BRUSQUES ET RISQUES !

    Mais ces policiers voient bien les taxi sans phares ni clignotant dans les villes ?
    Aider le peuple au lieu d’aider les plus riches à appauvrir les plus pauvres.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2016 à 09:33, par MIMI
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    Aux sorties des villes, les taxi motos stationnent sur la chaussée en attente de clients, et, en cas de difficultés des autres usagers pour manœuvrer à cause de la gêne qu’ils occasionnent, certains conducteurs de taxi motos vous crient qu’ils cherchent l’argent !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2016 à 11:34, par kiso
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    Très bonne initiative !!!Ne dimuniez rien sur les contraventions si vous voulez vraiment le respect de la loi.car on ne peut pas appliquer une loi de façon partielle.c,est la vider de son contenu et de son caractère contraignant.Il faut éviter qu’à cause d’une inadvertance de quelqu’un on met beaucoup de vies en danger(lisez l’internaute 4 pour plus de details).On est prèt à qualifier certains dirigeants d’assassins ;mais Dieu seul sait combien de personnes tuent leurs prochains en circulation parce qu’ils ont voulu faire de la circulation leur chambre ?je dis bien leur chambre !Des gens qui roulent à tombeau ouvert,qui ne respectent aucune reglementation de la circulation .Ils insultent par cette occasion les honnètes citoyens et les décideurs politiques qui s’evertuent à mettre des dispositions en place pour le bien être des citoyens.La circulation tue plus que tout autre chose au Burkina.Allez dans les pays developpés d’afrique ou de l’occident ;ils ya plus d’engins et de traffic,mais moins d’accidents.pourquoi paradoxalement c’est au pays dit "DES HOMMES INTEGRES ".que les maux de tout genre sévissent ?Appliquez les sanctions avec toute la rigueur possible sur les contrevenants au règles de la circulation routière.En faisant cela tout ira bien comme sur des roulettes en matière civisme.Changeons de comportement et nous verrons un developpement prodigieux dans tous les secteurs et une vie améliorée dans ce pays que nous aimons tous !Dieu bénisse le Burkina et tous ces citoyens !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2016 à 12:56, par Rodrigue
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    L anarchie s est déjà installé partout au Faso, chacun se permet de faire ce qu il veut et s en fout de tout le monde, ces engins de mort là si la pagaille continue sera la cause numéro 1 des accidents qui vont endeuillé nos familles, le fait de vouloir gagner sa vie ne vous autorise pas à tuer les autres

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2016 à 09:09, par RODOLPHE
    En réponse à : Tricycles à Ouagadougou : La Police municipale multiplie ses actions de contrôle

    chers citoyens,je penses que le burkinabè à changer de comportement,il est devenu réfractaire à la Loi,aux règles et principes de la vie ;il ne pense mème pas à son avenir,il ne voit que le temps <>,nous avions manqué et ou raté notre éducation civique,c’est l’indiscipline à tous les niveaux ( des parents aux enfants),qui dira à qui de ne pas faire ça ? du moment que toi parent tu te comportes de la sorte( tu insultes magnidigaa à tout le monde) devant les enfants ;tu achètes une moto bizarre appelée soit 135 OU 150 et tu décolles à toute allure sur tous les artères de la ville avec un age avancé de plus de 40 ans,penses-tu dire à ton enfant d’éviter la vitesse ou tout comportement incivique ? que chaque parent se diagnostique et change de comportements,sinon nous allons tous ici au Faso subir nos maux et facilitons le travail aux autorités afin de respecter nos valeurs et principes que le burkinabè, qui se sent fort aille au Niger et circule avec une moto,sans casque,il reviendra nous dire ce que sait que respecter la Loi !<< NE DEVENONS PAS MOUTON,DIEU NOUS AIME>>

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés