Agriculture : Le soja et le maïs à l’honneur à Pô

mercredi 13 avril 2016 à 00h29min

La ville de Pô dans la province du Nahouri a abrité samedi 9 avril dernier, la première édition de la journée promotionnelle du soja et du maïs. Initiative du Réseau MARP- Burkina avec le soutien financier de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique, cette activité visait à réaffirmer le soutien aux acteurs agricoles, et créer les conditions d’un secteur rentable pour le monde paysan. C’est la Place Nemaro qui a servi de cadre à cette cérémonie de « célébration ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Agriculture : Le soja et le maïs à l’honneur à Pô

De la « farine infantile enrichie en minéraux et vitamines », de la bouillie, du soumbala, des brochettes, des biscuits, c’est toute une gamme de produits issus du soja qui étaient exposés ce samedi matin place Nemaro à Pô. Des mets issus de la transformation du soja, mais aussi le maïs sous diverses déclinaisons. Ce sont ces deux spéculations qui étaient à l’honneur au cours de cette journée placée sous le thème « La promotion du maïs et du soja : une alternative pour l’accroissement des revenus des producteurs et la gestion durable de la fertilité des sols ». Selon Mathieu Ouédraogo, président du Réseau MARP- Burkina, « l’accent doit davantage être mis sur le développement de la chaîne de valeur soja pour qu’elle ait de la valeur ajoutée et pour enfin être plus compétitive sur le marché national et international. C’est la seule condition pour booster le secteur ».

Booster le secteur du soja et du maïs

Booster le secteur du soja et du maïs, c’est l’un des objectifs de ce projet dénommé “Projet d’intensification de la production du soja et du maïs”. Porté par le Réseau MARP- Burkina et financé par l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), le projet est mis en œuvre dans les provinces de la Sissili et du Nahouri, deux zones à fort potentiel agricole, et cela sur la période juin 2014- mai 2017. Selon le président du réseau MARP- Burkina, il devra « contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à l’augmentation des revenus chez les petits exploitants agricoles de maïs et de soja ».

Dans le Nahouri, ce sont quatre regroupements de producteurs (LAVODEC, GONATI, Fédération Lougouzéma et Fédération Wend- panga) qui sont les acteurs de la mise en œuvre du projet. Et cette foire était l’occasion d’un brassage entre les différents acteurs du secteur, et de partage d’expériences. Bouraogo Casimir Segueda gouverneur de la région du Centre- Sud et par ailleurs président de la cérémonie a rappelé que l’économie du Burkina Faso reposait sur le secteur agricole. Pour lui, il ne fait aucun doute que cette initiative permet d’améliorer la sécurité alimentaire et d’augmenter les revenus des exploitants agricoles. Toutefois, il les a invités à professionnaliser leur secteur, action indispensable pour plus de compétitivité.

Toucher 15 OOO petits exploitants à terme

Les prévisions des initiateurs sont ambitieuses, 15 000 petits exploitants devraient être touchés par ce projet. Les initiateurs qui espèrent par ailleurs à terme une réduction des pertes post- récolte du soja et du maïs, une production accrue de ces deux spéculations et leur meilleure commercialisation, une utilisation beaucoup plus accrue d’intrants de qualité et un meilleur accès au financement pour les organisations paysannes et les autres acteurs de la chaine de valeurs.
Cette première journée promotionnelle du maïs et du soja à Pô était placée sous le co- parrainage de Sa majesté Pô- Pê et de Jonas Yogo, président de la chambre régionale d’agriculture de la région. Le soutien de ce dernier à l’initiative tient en cette phrase : « Lorsqu’on parle d’agriculture, tout le monde doit adhérer car c’est la base de tout dans la vie ».

C’est en reconnaissance pour le mérite des acteurs du secteur que les organisateurs ont initié un jeu concours dans les trois catégories Champs écoles, Producteurs exposant des produits agricoles bruts et Transformateurs du soja et du maïs. Les lauréats (une vingtaine) ont reçu des prix composés de numéraire, de sacs d’intrants et de semences, des charrettes, et de divers autres outils agricoles.
En rappel, l’AGRA n’est pas à son premier soutien au secteur agricole burkinabè. Avant ce projet d’intensification de la production de soja et de mais, l’AGRA a financé en 2009 le projet de vulgarisation de la technologie de la micro dose. Ce financement est donc le deuxième du genre et le Réseau MARP- Burkina souhaite que cette institution soit toujours à ses côtés dans cette dynamique d’accompagnement des agriculteurs burkinabè.

Samuel Somda
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 avril 2016 à 10:55, par Goodman
    En réponse à : Agriculture : Le soja et le maïs à l’honneur à Pô

    Initiative à faire perdurer

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2016 à 16:59, par Afrique Consciente
    En réponse à : Agriculture : Le soja et le maïs à l’honneur à Pô

    Que une certaine élite formée par l’occident, l’orient et l’amerique, ce pour leur servir de pantins, de valet de servants locaux arrête ce jeu dont elle joue trop bien ce drôle de rôle contre la masse du peuple africain ;
    Un peu plus de PATRIOTISME des africains formés même si c’est à l’extérieur avec des prétendues bourses octroyées par l’occident, l’orient ou les amériques, quand vous y regardez d’assez près, c’est avec les richesses VOLEES des ressources du continent que vous êtes forméset vous n’êtes point redevables à ces voleurs qui se sont imposés par la BARBARIE à nos ancêtres et jusqu’à nous mêmes car PERSONNE et je le dis assez haut, personne surtout de l’élite là COUARDE n’a de couilles pour s’élever contre cette situation, si ce ne sont nos HEROS que sont PATRICE LUMUMBA SYLANUS OLYMPIO MODIBO KEITA THOMAS SANKARA MOUAMAR EL KADHAFI.
    A présent, vous avez votre destin entre vos mains, et à vous de choisir entre le LARBINISME , l’esclavage, et la servitude apparemment conscentie mais ne soumettez pas à cette même ignominie des BARBARES d’occident les peuples africains

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés