Tribunal de Banfora : Recours contre la candidature de Ngolo Drissa Ouattara

lundi 11 avril 2016 à 23h25min

La candidature de Monsieur NGolo Drissa sous la bannière MPP au secteur 8 de Banfora a été contestée par un citoyen. Selon une source, il est reproché à cet opérateur économique bien connu de la région, par ailleurs coordonnateur régional de la Fédération Associative pour la paix et le progrès avec Blaise Compaoré (FEDAP-BC) de la région des Cascades, son soutien actif au projet de modification de l’article 37 de la constitution. Le dossier de celui que l’on présente comme un transfuge du CDP (ex- parti au pouvoir) a été soumis au juge qui devra trancher dans les jours à venir. Le certificat de dépôt de recours en pièce jointe.

Lefaso.net

Tribunal de Banfora : Recours contre la candidature de Ngolo Drissa Ouattara

Portfolio

Messages

  • Il n’ etait pas depute de Blaise, il n’ etait pas Ministre de Blaise. Ca sera difficile de le recaler. Le Colonel Yac meme a vu sa candidature validee. Arreetez ces conneries- la sinon Rock lui- meme devra descendre car a un certain moment, il n’ a pas defendu notre constitution en son article 37.

  • si le MPP ne veut pas connaître le même sort que le Cdp qu’il fasse très attention à ces anciens poisons du cdp.
    ce n’est parce qu’on a un peu d’argent qu’on peut faire ce que l’on veut. Si sa candidature est retenue le pouvoir va nous entendre..N’gaw
    Asta la victoria,siempre !!!
    Le Tché

  • La pièce du certificat de dépôt n’est pas jointe ?

  • On doit le battre politiquement et non l’emmerder par des soi-disant transfuge. chacun vient de quelque part . Il a construit des oeuvres à Banfora ,et des stations et des bananeraies.Qui de ceux qui le contestent a fait mieux que lui.Avançons et laissons des querelles de clocher.Faisons avancer la comoé la Leraba et et les CASCADES.Unissez-vous pour embelir les CASCADES et laissons la jalousie.

  • Soutient à cette plainte. Nous condamnons le saupoudrage ; Félicitation au groupe qui a déposé cette plainte ; pour la vigilance.

  • c est bon pour lui, il faut rester sur place

  • Bonjour.
    Je ne vois pas de pièce jointe svp.
    Merci

  • Moi je pense personnellement qu’il faut continuer à écrire pour recaler les politiciens de Banfora qui connaissent rien de la politique qui pensent qu’à leur ventre et leurs intérêt.
    Je ne comprend pas pourquoi le MPP a osé accueillir un gas comme ça dans son parti. Quelqu’un de FEDAP-BC qui vient à MPP et vous l’acceptiez.C’est très dommage.
    Il faudra faire tout pour le BLOQUER.
    Trop c’est trop
    Ces politiciens n’ont cas arrêter de plaisanter avec la population de Banfora.

  • A Abou et à le tché, comme vous êtes paresseux dans la réflexion ! RSS vient d’où ? Quel CDP a donné dans l’arrogance pendant 18ans après sa création ? Quel Dirigeant de quel CDP déclarait qu’eux possédaient les belles maisons, les belles voitures, les belles femmes ? Quittez dans votre haine qui vous emprisonne et montrez que vous n’êtes pas de simples bons à rien qui jouent "les bouches" de l’âne. Tchrrrrr !

  • @Le Tché c’est plutot : " Hasta la victoria, siempre"

  • A ce rythme le MPP donnera raison à ceux qui disent que c’est le CDP nouvelle version. Sinon pourquoi accepter des actifs de la révision de l’article 37 dans le parti, quant on sait bien que c’est cet article qui a été La cause du divorce. Arrêtez ce jeu là qui coûterait cher au parti dans un court terme avec ces individus qui ont failli brûler ce beau pays n’eut été la main invisible de Dieu.

  • - Kôrô Yamyélé se fait rare ces derniers temps. C’est que je veux me faire désirer comme une épouse capricieuse. Mais en attendant, j’ai lu un écrit intitulé ‘’Ma Parole’’ dans le journal Le Pays du lundi 11 avril 2016 en page 20, écrit fait par le Sieur Honoré Saksida KOUANDA.

    Dans son écrit le Sieur KOUANDA dit entre autre : ‘’…ceux qui applaudissent la déviance outrancière que l’Évènement oppose à la sanction à lui infligée par l’instance de régulation, doivent revoir leur copie’’. Monsieur KOUANDA, moi Yamyélé j’applaudis l’Évènement, et je ne reverrai pas du tout ma copie. Avez-vous compris ? De quel droit voulez-vous que nous autres, applaudisseurs de ce journal revoyions nos copies ? Vous vous croyez investis de la détention du savoir universel qui vous fait croire que seul vous, avez raison ou quoi ? Ou bien êtes-vous juges pour rendre la justice en lieu et place du juge ? Si c’est ainsi, c’est une usurpation de titre et vous devez aller à la MACO ! En plus, en quoi le journal a-t-il commis une outrance ? Le journal pourrait se plaindre contre toi en justice pour injure ! Écoutez ! Si le CSC ne se fait pas respecter par ses positions incongrues, elle ne sera pas respectée et c’est tout ! Et puis qui vous a dit que l’armée s’est plainte auprès du CSC contre le journal ? Nous, on ne nous a jamais dit ça. Ce qu’on sait par contre, c’est que le service de communication de l’armée et l’Évènement se sont concertés sur le sujet et ont trouvé un terrain d’entente. Où avez-vous inventé cette plainte de l’armée ? Attention aux fausses déclarations ! Et puis sachez que dans le monde où nous sommes aujourd’hui, personne ni rien ne peut se cacher surtout dans nos pays pauvres et démunis de tout, même de l’intelligence de leurs hommes ! Même vous, on peut vous voir dans votre chambre à minuit et savoir tout ce que vous y faites ! Sachez qu’à l’heure des drones et de la nanotechnologie, tout est connu et on peut envoyer une mouche artificielle participer à une réunion secrète d’Etat-major et filmer et rendre compte de tout. Si ton pauvre pays n’a pas cette technologie et se contente de cacher des armes dans les collines, sache que les autres ont cette technologie ! Et arrête de nous pomper l’air et aussi de pomper l’air à l’Évènement !

    Par Kôrô Yamyélé

  • yesgo ! Nous, on est vigilant. Notre révolution a été volée mais pas notre volonté de restaurer la vraie justice dans ce pays. Attends et tu verras. CDP wooo, MPP wooo on va regler les comptes d’ici là. Des vrais calculateurs comme ça ! twrrrr ! Ils disaient qu’ils étaient avec SANKARA ; quand Blaise l’a assassiné, ils ont sauté pieds joints dans la rectification et raffler tous les postes et tous nos sous. Après, on leur demande de partager parce que rien ne va et le peuple réclamme son pouvoir ; ils refusent et retournent leur veste lorsqu’ils ont senti que le même peuple leur en en voulait à mort. Et voilà ! Du rouge on est passé au vert en usurpant du même coup le pouvoir à nouveau. Vous n’avez pas dit que vous êtes plus malins que les autres ? Ok. A malin, malin et demi. Cette fois-ci vous payerez cher le moment venu. Et c’est pour bientôt.Aucun ne s’échappera. T’inquiet, Yesgo ! Le pays nous appartient tous et nous l’allons montrer dans peu de temps.

  • Elle faisait parti de celles et ceux qui ont voulu tripatouillé l’article 37 pour barrer la route a l’alternance politique et économique du Burkina avec la jeunesse, elle doit être exclu comme les autres, son appartenance au MPP ne le couvre pas. L’exclusion des anciens députés et anciens ministres ayant soutenu la modification de l’article 37 de notre Constitution est tout à fait conforme aux articles 23 et 25 de la "Charte Africaine de la Démocratie, des Élections et de la bonne Gouvernance, signée et ratifiée par le Burkina.
    L’article 23 dispose que "Les États parties conviennent que l’utilisation, entre autres, des moyens ci-après pour accéder ou se maintenir au pouvoir constitue un changement anticonstitutionnel de gouvernement et est passible de sanctions appropriées de la part de l’Union :
    1. Tout putsch ou coup d’état contre un gouvernement démocratiquement élu.
    2. Toute intervention de mercenaires pour renverser un gouvernement démocratiquement élu.
    3. Toute intervention de groupes dissidents armés ou de mouvements rebelles
    pour renverser un gouvernement démocratiquement élu.
    4. Tout refus par un gouvernement en place de remettre le pouvoir au parti ou
    au candidat vainqueur à l’issue d’élections libres, justes et régulières.
    5. Tout amendement ou toute révision des Constitutions ou des instruments
    juridiques qui porte atteinte aux principes de l’alternance démocratique."
    L’article 25 dispose en son alinéa 4 que "Les auteurs de changement anticonstitutionnel de gouvernement ne doivent ni participer aux élections organisées pour la restitution de l’ordre démocratique, ni occuper des postes de responsabilité dans les institutions politiques de leur État. Soyez honnêtes et cessez de persister. Donnez l’opportunité à d’autres membres du CDP surtout les jeunes de vous remplacer. Respectez que rien ne sera plus comme avant, dans le nouveau Burkina de la jeunesse.

  • Je pense qu’il faut laisser les candidats se présenter à cette municipale. Ce sont des élections locales. Les gens ne sont pas toujours mauvais, même s’ils peuvent déconner de temps en temps. Laissons ceux qui s’agitent croyant que c’est pour s’accaparer, dès leur élection, de postes juteux, le Peuple conscient et éveillé les attendra.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés