Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

lundi 11 avril 2016 à 12h00min

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Simon COMPAORE, a procédé le lundi 11 avril 2016, à la remise officielle de chèques aux partis et formations politiques au titre de la subvention des activités hors campagne électorale. C’est donc une somme de cinq cent millions (500 000 000) Francs CFA qui a été repartie entre les six partis politiques ayant obtenu au moins 3% des suffrages exprimés aux élections législatives du 29 novembre 2015.

Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

Ce sont :

- L’Alliance pour la Démocratie et la Fédération-Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) : 19 300 000 F CFA ;
- Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) : 83 150 000 F CFA ;
- Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) : 218 500 000 F CFA ;
- La Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) : 26 150 000 F CFA ;
- L’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) : 23 600 000 F CFA ;
- L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) : 129 300 000 F CFA.

Selon le Ministre Simon COMPAORE, malgré la situation budgétaire assez « tendue », le Gouvernement a opté de jouer sa partition dans l’organisation des élections municipales du 22 mai prochain. Il a aussi réitéré un appel aux partis bénéficiaires, quant à une gestion saine, non sans les inviter à présenter des rapports financiers conformes aux principes juridiques et financiers.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle/MATDSI

Vos commentaires

  • Le 12 avril 2016 à 02:49, par gangobloh En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    Franchement dit il est temps que les contribuables se lèvent pour dire non au gaspillage de leurs sous ´il faudrait relever le taux de % jusqu’à 10 ou au moins 5% pour bénéficier des subventions de l’état et cela permettrait en même temps de diminuer le nombre pleutorique de partis politiques au Faso..cette escroquerie organisée doit prendre fin.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2016 à 05:51, par Démoncratie En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    Ah les partis politiques ! Au moins, ils auront de quoi croûter en attendant. Mais c’est mieux que de financer des osc brouettes qui n’inspirent plus confiance. La Transition est passée par là.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2016 à 05:59, par filsdupaysan En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    Je suis perdu. Pour less besoins du peuple, on nous chante Caisses vides, mais pour les partis politiques,on sort 500 000 000F. Est ce forcé d’être candidat si on ne peut pas avoir l’argent pour battre campagne ? Qu’on cesse de provoquer les travailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2016 à 06:24, par l’observateur En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    Mr le DCPM j’ai cru entendre que cette dotation est relative au score obtenu aux dernières elections legislatives et non liée aux elections municipales.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2016 à 07:28, par BABACOUL En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    Quand on veut faire la politique on a les moyens de cette politique..Qu’est ce que ces gars ont fait pour beneficier de cette manne financière qui se chiffre à des centaines de millions..... Merdes....!!! Bon menteur seulement.......Mes IUTS......Mon Dieu......TVA.....DDN(droit de Douane).........Plus rein ne doit être comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2016 à 09:10 En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    C’est un grand effort de la part de l’Etat mais je me pose toujours des questions. L’Etat est-il obligé de subventionner des campagnes dans un contexte de crise budgétaire comme le notre ? pendant que l’on réunit les partenaires pour négocier un appui de plus de 180 000 000 pour la prise en charge des déplacés du conflit ivoirien on injecte une telle somme dans l’organisation de campagnes. Quel paradoxe ? A quel point cette subvention contribue t-elle à l’enracinement d’une démocratie quand on sait dans quelles conditions ces subventions sont gérées ? La rationalisation des dépenses publiques ne commencent t-elle pas par là ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2016 à 11:42, par Le Fatotchie En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    Une chose est certaine apprêtons nous a des jours très chauds dans le pays des hommes intègres. Chers Bassolma et autres leaders Syndicats.il vous suffit de donner les mots d’ordre pour qu’on serre les rangs. Aux politiciens véreux vous n’avez pas honte de prendre cette somme en cette période ? Maitre SANKARA, Zeph,vous avez accepté cela ? Quelle honte ? Malheur a ceux bâillonnent leur Peuple ! Quand aux R, S,S eux c’est leur habitude. Inch Allah si ça continue comme cela une « Fin Terrible » guette ce régime ;soyez en sur

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2016 à 12:20, par OUED the citizen En réponse à : Elections municipales du 22 mai 2016 : Six partis politiques bénéficient de la subvention

    Il est temps que les partis politiques commencent à mener des activités de sensibilisation dans l’optique d’amener leurs militants à cotiser pour les soutenir. Le montant alloué à la prise en charge des partis donne des vertiges au contribuable qui, du reste, croupit dans la misère la plus crasse sur la terre de ces ancêtres. Des fonctionnaires travaillent nuit et jour pour faire avancer le pays mais ils attendront plus d’un an avant d’être rémunérés. Et à quelle hauteur ? Mon pauvre Faso ! La patrie de Thom Sank se meure à petit feu. Bonjour la gabegie et l’essor de la bourgeoisie compradore. Il est temps de conditionner le financement des partis politiques au taux de 10% de score aux élections précédentes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés