Secteur agricole : Un atelier pour renforcer les capacités institutionnelles et techniques des jeunes et des femmes

vendredi 29 juillet 2016 à 00h22min

L’ONG Autre Terre en partenariat avec TrustAfrica a organisé un atelier au profit des jeunes et des femmes. L’atelier s’est déroulé du 25 au 27 juillet 2016 à Kaya au sein de l’ONG APIL. L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des jeunes et des femmes en techniques de suivi et de contrôle de la mise en œuvre des politiques et budgets publics du secteur agricole.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Secteur agricole : Un atelier pour renforcer les capacités institutionnelles et techniques des jeunes et des femmes

Le secteur agricole en général et les petites exploitations en particulier sont confrontés à plusieurs contraintes qui freinent leur développement optimal et surtout leur apport a l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. L’accès effectif et équitable des petites exploitations agricoles au financement public de l’agriculture en reste la principale difficulté.

C’est pour y remédier qu’une coalition d’organisations de la société civile (OSC) a initié un projet dénommé « plaidoyer pour un accès effectif et équitable des petites exploitations agricoles du Burkina Faso au financement public de l’agriculture ». Ce projet comprend plusieurs activités dont la mise en œuvre devrait permettre de renforcer les capacités institutionnelles et techniques des OSC, mais aussi de contribuer à l’émergence et au renforcement des mouvements et des campagnes efficaces de plaidoyer.

Le présent atelier s’inscrit dans le cadre d’un projet de plaidoyer, pour améliorer l’accès des petites exploitations agricoles au financement public de l’agriculture. Cette formation a été orientée vers 20 jeunes et 20 femmes pour renforcer leurs capacités sur le cadre légal et les différentes politiques qui existent en matière agricole. Pour assurer cette formation, les organisateurs ont fait appel à un sociologue spécialiste des questions d’aménagements du territoire et de développement local en la personne de Mahamadou Kabore. Durant ces trois jours de formation, plusieurs modules ont été abordés sur la thématique du cadre légal des politiques publiques au Burkina Faso, et le processus d’élaboration d’une politique publique d’une manière globale

Les objectifs escomptés

Selon Abdoulaye Ouédraogo, coordonnateur général de l’ONG APIL (Action pour la promotion des initiatives locales), les objectifs de cette formation sont de clarifier les concepts liés a l’analyse des politiques et budgets publics du secteur agricole, outiller les participants sur le processus d’élaboration d’une politique publique en général et du secteur agricole en particulier, permettre aux participants de cerner la démarche de suivi de la mise en œuvre et de suivi-évaluation d’une politique publique et du budget dédié au secteur agricole, et enfin décliner le rôle des OSC dans la formulation, la mise en œuvre des politiques publiques de ce secteur.

Le coordonnateur a au nom de l’ONG Autre terre Belgique remercié le formateur et les différents participants pour le travail qui a été effectué durant ces trois jours. « Nous pensons véritablement que cette formation aura des répercussions sur ce que nous faisons sur le terrain » a-t-il renchéri.

Cette formation a pris fin par une remise d’attestations aux différents participants qui, notons le, sont venus de différentes régions du Burkina.

Angeline TOE (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés