Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

jeudi 7 avril 2016 à 00h28min

L’Association des élèves et scolaires de Ouagadougou (AESO) a manifesté ce mercredi 6 avril 2016 dans la capitale pour exiger la prise en compte de leur plate-forme revendicative qui avait été soumise au mois de février à leur ministère de tutelle. Pour se faire entendre, des centaines d’élèves ont bloqué la circulation sous l’échangeur de l’Est.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

Il est 11h00 à Ouagadougou. Des élèves, la plupart vêtus de leur uniforme kaki, règnent en maitres au niveau de l’échangeur de l’Est. Des bicyclettes sont utilisées pour dresser des barricades. « Personne ne doit passer », c’est le maitre mot. Même les passants qui tentent de « charmer » les manifestants en jouant la carte du genre ou de l’âge, sont sommés de faire demi-tour. Toutefois, des usagers de la route mécontents arrivent à forcer le passage en menaçant par moments les élèves. Muni d’un mégaphone, Daouda Ouédraogo, secrétaire général de l’AESO-section lycée technique Amilcar Cabral, essaie de mobiliser ses camarades en attendant l’arrivée de Dramane Sankara, le coordonnateur de l’AESO.

Lors de la manifestation, les élèves sont particulièrement méfiants. Après avoir refusé de donner le contact téléphonique du coordonnateur de l’AESO aux journalistes, ils finissent par céder quelques instants après. Pendant plusieurs minutes, Dramane Sankara est injoignable. Même ses camarades n’arrivent pas à le joindre. C’est finalement autour de 11h 50 qu’il apparait sur le lieu de la manifestation. Visiblement, selon ses collaborateurs, il y était mais avait dû partir dans d’autres établissements pour mobiliser les élèves.

Les élèves n’ont pas saisi la perche du MENA

Cette manifestation, rappelons-le, fait suite à la dernière que l’AESO a organisée le 23 février dernier au ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation et au cours de laquelle Dramane Sankara s’est dit déçu de la réaction du ministre Jean Martin Coulibaly, car celui-ci avait refusé de discuter avec les élèves dans la rue. Pourtant, les manifestants avaient également refusé de déléguer des responsables pour discuter, comme l’avait suggéré le ministre.

Points de revendication

Les manifestants disent ne pas comprendre que le gouvernement n’ait pas d’argent pour payer la matière d’œuvre – ce matériel utilisé dans les ateliers des établissements techniques – alors que « des gens roulent dans des 4*4, et les V8  ». Outre ce point de revendication, les élèves réclament la construction de laboratoires équipés et de bibliothèques dans tous les établissements, l’instauration d’une session de rattrapage dans le programme, la reconnaissance du diplôme de l’enseignement technique lors des concours directs de la fonction publique.

« Aujourd’hui, on est dans la rue. Demain, il y aura d’autres formes de lutte », a laissé entendre Dramane Sankara avant de souligner que la manifestation ne prendra fin qu’après satisfaction de la plate-forme.
Au moment où nous quittions les lieux, peu après midi, les élèves avaient levé le camp et se sont donné rendez-vous dans les points chauds de la capitale pour continuer le combat.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 avril 2016 à 06:56, par kiswendsida
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Eh Dieu ! Le syndrome demeure ! Je croyais que nous étions sous d’autres cieux avec le départ de Blaise ! Mais hélas, la recréation n’est toujours pas finie ! L’incivisme demeure ! Si vraiment, ce pouvoir de Roch ne prend pas des mesures très fermes pour éradiquer ce mal, un jour, il sera chassé en plein midi car le " plus rien ne sera comme avant" semble être de vains mots pour beaucoup de burkinabé. J’ai vraiment mal de voir ces scènes d’élèves parcourant rues et ruelles de notre capitale, narguant forces de sécurité, vidant des établissements, cassant et dertuisant portails et vitres, séquestrant des autorités, refusant de discuter et tout cela impunément. Puisse Dieu seul nous venir en aide car je n’ai plus foi en aucun homme, en aucune promesse humaine !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 07:44, par phinx
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    C’est vraiment déplorable de voir des mineurs préndre en otage la libre circulation des citoyens.quel rapport entre les revendications et empêcher aux citoyens de vaquer a leur occupations ?revendiquer oui mais n’ entraver pas la liberté de vos papas et mamans.ce comportement de la par des élèves n’ est autre qu’une fuite de responsabilité des parents.sinon un enfant qui respect ses parents ne va pas manifester jusqu’à enfreindre la liberté de ses géniteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 07:55
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Bonjour cher petit et petite continué la lutte et ne baissé pas les bras. On peut pas comprendre que l’Etat va former des gens et ils vont obtenir les diplômes maintenant ils peuvent pas composé les concours directe organisé par le meme Etat ; vous voulez qu’ils deviennent quoi.Lutter seul la lutte permet de vivre mieux dans le future. Regardez meme ceux qui se son payé à l’ENSP pour la formation professionnel avec le CAP et pour l’integration on les permait pas de composer comme quoi le CAP ne pas autorisé que si ce pas le BEPC ou BAC. Vive la lutte

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 08:16, par GUEULARD
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Courage à vous !! Revendiquez vos droits !! On a foutu votre avenir en l’air et eux s’engraissent sous des climatiseurs. Pourquoi le ministre va refuser de discuter avec vous dans la rue ? En quoi est-il différent des autres ? S’il ne sait pas qu’il se réveille car c’est dans la rue que la vérité se trouve et c’est la rue qui l’a fait ministre en chassant Blaise COMPAORE du pouvoir sinon il pouvait rêver longtemps encore !! Voyez-moi des paroles insensées de ce genre !! Lui-même qu’il dise ses réussites on va apprécier au lieu d’être arrogant !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 08:19
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Bonjour ! les élèves des enseignements technique soigné courageux et ne baissé pas les bras. Bon vent a vous. Un diplôme dont l’examen est organisé par l’état et on ne peut pas l’utilisé pour composer les même concours organisé par le même état ou travailler dans le même état. nous interpellé le gouvernement aussi a pensé à ceux formé par l’ENAM au mois organisé un concours sur mesure nouvel même si c’est des CDD pur les permettre de trouver de quoi a se nourrir avec les diplôme obtenu a l’ENAM. On forme les gens et ils sont dans la nature même pour avoir un stage c’est compliqué. Vraiment si l’ENAM pouvait s’approche au gouvernement si non sa ne vau pas la pene.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 08:47, par Citizen
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    trop de revendications. Je m’inquiète pour ce pays. Que chacun joue sa partition, c’est important, cela évite ce qu’on constate maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 09:49, par curieux
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    il faut qu’on corrige ces élèves

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 10:43, par Yandé
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Il faut que les gens comprennent que plus rien ne sera comme avant ! Je vous encourage les élèves. Vous avez tout à fait raison. Le ministre lui même allait se plaindre si on ne lui donnait pas un véhicule de fonction, un bureau climatisé, des indemnités digne de son rang.... Soyons sérieux là ! Comment voulez vous former des techniciens sans pratique et après vous vous plaignez qu’il n’y a pas de techniciens qualifiés, vous prenez notre argent pour nourrir des clochards ancelopates qui viennent de l’occident pour de petits dépannages techniques. Chaque année dans les lignes budgétaires, on inscrit ces dépenses et on ne voit pas de suite. Le problème, c’est vous les gouvernants, ce ne sont pas les élèves. Elèves, battez-vous jusqu’à entière satisfaction car seule la lutte paie au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 13:04, par RAWA
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    C’est très simple. Que les parents de ces bandits les privent de nourritures pendant 2 jours et ils resteront tranquiles. Vous ne pouvez même pas vous payer votre caleçon et vous voulez faire chier les gens

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 13:31, par Garde toujours l’espoir
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Cette manifestation montre que le système éducatif est profondément dépassé :
    les modules d’enseignement ne cadrent plus avec nos réalités ;
    absence de cours sur le civisme, sur l’art et la culture ;
    de l’indiscipline caractérisée et des mauvais habillement sous le regard des responsables d’établissement ;

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 14:11, par YAMEOGO
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Cher èleves je vous encourage dans votre lutte.car cette histoir de CAP ou le BEP n’est pas admis au concours direct est trop frustran, tu es oubliger de te fair exploiter de société privé en societé privé et quand tu a la chance je rejoindre les socièté d’état on te place un obstacle de chance qui es un tirage de "oui" ou "non" a l’ANPE.comme si tu a obtenue ton diplome par tirage au sort. vraiment que Dieu nous aide.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 15:28, par Naboho Lassina
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Je pense que le problème de l enseignement général et technique est très sérieux,le gouvernement actuel doit s y pencher avec beaucoup de responsabilité.Nous savons tous
    que vous avez héritée,d une situation pourrie.Après le départ de Blaise, la transition a échoué
    lamentablement sur toutes les lignes,elle qui devrait mettre le pays sur les rails.On a pas vu la rupture totale avec l ancien système,Les voleurs à col blanc continuent de se pavaner sous nos yeux,et à chaque fois on nous dit que les caisses sont vides d accord ,et les acteurs de ses forfaitures ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 16:26
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    bonjour Camarades je vous encourage dans la souffrance car seule la souffrance a un prix. Pourquoi la plupart des ministres ne scolarisent pas leurs enfants dans leur propre pays. Je n’aime pas les manifestations mais je réclame l’égalité. Ils vous demandent pas d’enlever de vos poches mais de remettre ce qui leur appartient c’est aussi simple. Quand on est vivant on a tout les crédit du monde et tout ce paye sur terre. Pourquoi se baser sur la fraude pour faire du mal à son prochain. Dit toi que tu mourra pas avec ces luxes quand on a l’occasion d’aider il faut le faire car demain ça sera ton enfant ou quelqu’un de famille qui aura besoin d’aide à ton absence tu t’imagine. Nos dirigeants ont vraiment besoin de suivre des cours sociaux et moraux si non ce gouvernement c’est de la merde car le bon devient mauvais et le mauvais reste plus mauvais c’est ta dire que .............

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 17:14, par TIGER
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Les motifs de la grève sont soutenables mais on ne peut pas cautionner les méthodes ...

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 18:07, par abdoula
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Mes frères et sœurs continuez de lutter car seule la lutte paie !!!!!!!!Du courage .Pain et liberté pour le peuple !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2016 à 10:47, par Ismael
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Je suis très fier de ses jeunes qui disent haut ce que leurs parents et les enseignants pensent bas. Il ne suffit pas mettre un enfant à l’ école et croire que sont avenir est assuré. Une chose est de le mettre à l’ école et une autre est de s assurer des meilleures conditions d étude et de l’ adéquation de ses formations avec les débouchés.
    Beaucoup de gens disent que ses jeunes sacrifient leurs avenir c est faux, ils sacrifieront l avenir du pays si rien n est fait : des milliers de jeunes non diplômés qu’ il faudra gérer d ici quelques années. Robert Zongo disait que nul n a d avenir dans un pays qui n en pas. Alors si vous êtes malin, soutenons les afin qu’ on en finisse une bonne fois pour toute. Tu ne peux pas former des milliers d’élèves et permettre à une centaine seulement du boulot en sachant qui ne peux pas les permettre de créer des entreprises, les moyens faisant défaut. Ce que tu utilises comme moyen de transport, de logement, de communication...pourrais prendre en charge des milliers de jeunes par mois. Retenez ceci : gouverner, c’est prévoir !

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2016 à 16:34, par GAZ
    En réponse à : Ouagadougou : Des élèves ont manifesté pour de meilleures conditions d’études

    Soutient total à mes frères et anciens camarades. Nous les techniciens nous sommes laissés à nous même. Depuis des années il faut que ns partons en grèves pour voir de l’amélioration de nos conditions d’études. Vive la lutte.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés