Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Vie des partis politiques : Le PDP/PS, à la recherche de ses marques !

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 5 avril 2016 à 23h25min
Vie des partis politiques : Le PDP/PS,  à la recherche de ses marques !

Le Parti pour la démocratie et le progrès/Parti socialiste (PDP/PS) a un nouvel organe dirigeant, issu de son VIème Congrès ordinaire tenu le 2 avril 2016 à Ouagadougou. Si les travaux étaient placés sous un thème relatif à la vie nationale, il n’en demeure pas moins que les réflexions ont aussi concerné la vie du parti, désormais dirigé par Toro Drabo.

Selon le quotidien, Le pays, c’est autour du « Socialisme et libéralisme économique : quels enjeux et défis pour le Burkina ? » que les militants du parti de feu Pr Joseph Ki- Zerbo, Parti pour la démocratie et le progrès/ Parti socialiste (PDP/PS), ont tenu la plus haute instance de leur parti, à l’issue de laquelle, l’organe dirigeant a été renouvelé et confié à Toro Drabo. Le journal rapporte qu’il s’est agi également pour les militants, de mener la réflexion « sur les comportements dont doit faire montre un militant socialiste » et ce, pour le « rayonnement du parti » avec en ligne de mire, les élections municipales à venir.

« Réfléchir au rayonnement du parti » ? Il était temps, en regard de la quasi-absence du PDP/PS dans le jeu politique national. Même les rares sorties qu’on peut énumérer, l’ont été, dans bien des cas, sous fond de polémiques. A telle enseigne que le parti s’est retrouvé l’année écoulée avec deux camps qui se réclamaient la présidence. Et c’est dans cette ambiance délétère d’ailleurs qu’on a assisté à la constitution, par un des blocs, de regroupement d’indépendants autour du Mouvement de libération nationale-Burkina Faso (MLN-BF). C’est ce mouvement qui va investir Françoise Toé comme candidate à l’élection présidentielle du 29 novembre 2015. Le résultat, on le connaît ; le parti est plus vécu sur le fichier du Ministère en charge des libertés publiques que par l’animation de la vie politique. Ce qui n’est du tout pas une meilleure façon de défendre les valeurs du parti et, partant, de maintenir la hargne de combat de son fondateur, Pr Joseph Ki-Zerbo.

Rompre avec la ‘’tradition’’ de dissidences !

L’une des caractéristiques du PDP/PS est sans nul doute les dissidences qui ont animées sa vie. Sur cette liste, on retient volontiers et à titre illustratif, Dr Pargui Emile Paré qui va par la suite créer le Mouvement du peuple pour le socialisme/Parti fédéral, MPS-PF) avant de déposer baluchon au MPP (actuel parti au pouvoir), Dr Alain Zoubga qui va retrouver à la tête de « L’Autre Burkina/PSR » et Pr Etienne Traoré, actuel président de « Burkina YiriWa ». Si le ‘’chat noir du Nayala’’, Dr Pargui Emile Paré avait justifié son départ par un « mauvais positionnement » sur les listes de candidatures, Dr Zoubga avait, quant à lui, soutenu sa démission en août 2006 par de nombreux ‘’maux’’ qui plombent le parti. « Cohésion interne de la direction politique très fragilisée », « absence d’esprit de parti », « manque de transparence », « refus du changement interne », « grave déficit de confiance », « désorganisation de la quasi-totalité des structures » avait énuméré celui-là même qui deviendra ministre de l’Action sociale dans le dernier gouvernement Compaoré.

Une année plus tard, Pr Etienne Traoré, député PDP/PS en son temps, a, dans une interview accordée à L’Observateur Paalga dans son N°7002 du 31 octobre 2007, réagit en ces termes sur le score engrangé par son parti aux élections législatives de 2007 : « Ce maigre score confirme ce que le courant de rénovation du parti avait dit : notre parti est entré dans un cycle de déclin. L’ensemble du parti a récemment constaté cette régression, a mené et mène des réflexions afin d’aboutir à un congrès de refondation qui diagnostiquera les causes de cette situation pour y trouver les solutions idoines. Les différentes critiques du courant de rénovation seront prises en compte dans la préparation et les travaux dudit congrès ». Comme on peut, malheureusement, le constater, autant de temps après ces observations, le PDP/PS semble toujours trainé certaines insuffisances ci-haut pointées.

D’où l’urgence donc pour l’ensemble des cadres, militants et sympathisants du parti, de dépasser les divergences de vues pour relever le défi de repositionnement du PDP/PS aux fins de prendre part aux débats de construction démocratique dans lequel est engagé le pays depuis un certain moment.

Oumar L. OUEDRAOGO
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés