Issouf et Mohamed, deux escrocs dans les filets de la Police judiciaire

dimanche 3 avril 2016 à 01h09min

Le Service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Ouagadougou a mis le grappin sur deux présumés escrocs dont l’ingéniosité a permis d’embobiner plus d’une victime dans une affaire de jus de Moringa.

Issouf et Mohamed, deux escrocs dans les filets de la Police judiciaire

Lemane Issouf et Mama Mohamed, deux escrocs au carnet d’adresses bien fourni, ont été mis hors d’état de nuire par le commissaire de Police Bonswindé Sankara, chef du SRPJ, et ses hommes. Le premier, âgé de 40 ans, se dit être employé de commerce et le second de nationalité étrangère dit être déclarant en douane. Le bon coup de filet de la police judiciaire intervient plus de trois mois après la plainte que le sieur Samba Boniface a portée le 25 novembre 2015 contre des inconnus.

L’étudiant, le docteur et le chauffeur

Selon le Commissaire Sankara, le mode opératoire de ces présumés est assez ingénieux. "Ils appellent la cible avec un numéro de téléphone français grâce au rooming. L’un d’entre eux se présente comme un étudiant burkinabè en France travaillant avec un docteur. Dans la majorité des cas, ce rôle est joué par Lemane Issouf", tient à souligner le chef de la SRPJ. Après avoir créé une sorte de familiarité avec son interlocuteur, il lui annonce que le laboratoire pour lequel il travaille a besoin de jus de Moringa, plante aux multiples vertus, pour la fabrication de médicaments.

Il dit ensuite à la victime que le docteur lui donnera de plus amples informations. C’est en ce moment que Mama Mohamed entre en scène en jouant le rôle du docteur, responsable du laboratoire NOVATIS. "Ce dernier communique à la victime le prix auquel le jus est acheté par la maison. 86 000 F CFA le litre par exemple. Il la met en contact avec une autre personne qu’il présente comme un chauffeur de la CAMEG à la retraite et connaissant la localité où le jus de Moringa peut être trouvé à un prix inférieur au prix précédemment communiqué", poursuit le Commissaire. Rappelons que ce chauffeur n’est autre que Lemane Issouf jouant également le rôle de l’étudiant.

Très vite, la victime trouve l’affaire alléchante car "la différence entre les deux prix vaut des millions de francs CFA", estime le chef de la SRPJ. Profitant donc de la crédulité du client, le chauffeur "fictif" demande à celui-ci de lui transférer par Airtel money l’argent nécessaire pour l’achat du produit. La victime s’exécute sans broncher. "Après, l’escroc lui demande une autre somme d’argent pour le conditionnement du produit par exemple". Le manège se poursuit jusqu’à ce que la victime se rende compte de l’escroquerie. A partir de ce moment, les deux bandits retirent les cartes SIM de leurs téléphones et deviennent injoignables.

Butin saisi

Au total, ce sont cinq personnes qui ont été bernées par les deux escrocs. Les hommes du Commissaire Bonswindé Sankara ont d’ailleurs découvert un cahier contenant la liste des victimes et leurs contacts téléphoniques et un annuaire du répertoire des 500 premières entreprises du Burkina Faso. Le nombre des personnes ayant été victimes de tentative d’escroquerie reste pour l’heure inconnu. La somme de 210 000 F CFA, 11 téléphones portables et 63 puces téléphoniques ont été également saisis au cours de l’enquête, informe le chef du SRPJ. Les deux escrocs seront conduits devant le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou.

Recourir aux conseils d’autrui

L’escroquerie est un phénomène qui prend de l’ampleur, constate le Commissaire Sankara. Même après avoir bouclé l’enquête, le Service régional de la police judiciaire continue d’enregistrer des plaintes pour escroquerie avec le même mode opératoire, fait remarquer son patron. Pour ce faire, il a lancé un appel à la vigilance en invitant la population à toujours recourir à des conseils lorsque des personnes leurs proposent des affaires via les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les numéros verts restent ouverts. Le 16 pour la Police nationale, le 17 pour la Gendarmerie nationale et le 10 10 pour le centre national de veille et d’alerte (CNVA).

HBF
Lefaso.net

Messages

  • félicitation a la police.je lance un appel a la vigilance pour ceux qui utilisenr facebook.faites attention car il y a des individus qui font savoir aux gens qui ils membres d’une structure appelée ACPD au CANADA qui organise des conférences dont vous y serez invités.ils commencent d’ abord par vous lancer une invitation d’amis.si vous repondez,ils commencent leur entretien avec vous.Après mon entretien avec eux,je me voyais déja au CANADA.
    J’allais être victime de cela.mais DIEU m’a guidé.j’ai d’abord saisir le nom de la structure ACPD sur GOOGLE pour vérifier son existence .Elle existe bel et bien,mais le E-mail que ces escros m’ont donné diffère de la vraie structure.Et c’est en ce moment que j’ai pris conscience.
    Maintenan, comme c’est eux qui veulent m’aider,je les ai demander de me prêter les frais de dossiers qui s’élèvent a 200 dollars qu’ils voulais que je transfers a leur nom par Western Union et leur scanner le reçu.Ils me disent que ce n’est pas possible.Et j’ai confirmé que ce sont des escros.
    Après quelques jours,j’ai rencontrer des amis qui ont évités aussi de justesse a cette tentative d’escroquerie.
    Donc soyons vigilant !!!! Qu’ALLAH nous en épargne !!!!!!

  • Quand on aime la facilité c’est comme ca on se fait rouler

  • ’’Au total, ce sont cinq personnes qui ont été bernées par les deux escrocs’’.

    - Félicitation à la Police. Mais pour moi, elle devrait aussi arrêter ces 5 personnes et leur demander des comptes. Ce sont des gens qui aiment la facilité et qui veulent vite avoir de l’argent, être vite riches. Donc ils ne sont pas honnêtes aussi. Ils sont capables du pire, pourvu qu’ils se remplissent les poches. Donc moi je dirai qu’ils n’ont eu que ce qu’ils méritent !

    Par Kôrô Yamyélé

  • J’ai été victime de ces trois escrocs, mais j’ai promis qu’ils seront arrêté.chose faite.il manque une personne, une dame.j’ai joué le jeu depuis le début, afin de pouvoir recueillir plus d’informations.
    Qu’ils soient punis au prix de leur escroquerie

  • Moi je ne comprends pas les gens actuellement car ils sont tous obnubile par le gain facile.Personne ne veux un temps soit peu faire travailler ses méninges.C’est bien fait pour ceux qui se font ainsi alpaguer par les marchands d’illusions.Du reste ce qui m’étonne c’est ce manque de leçons malgré les nombreux cas d’escroqueries qui sont médiatiser.

  • en tous cas soyons vigilent il ya un numero (+41799778564) qui me bip chaque fois donc attentoin

  • Bon travail à la police, félicitations et bonne continuité.Je profite rectifier les numéros des services de sécurités donnés par fasonet : le 17 pour la police et le 16 pour la gendarmerie le reste sans changement merci.

  • le chercheur de gain facile meurt devant la cour d’un escro.ou bien le kôrô.

  • MERCI LA POLICE, QUAND AUX VICTIMES C EST BIEN FAIT POUR EUX, TU VOIS CERTAINS BRÛLER LE FEU ROUGE PARCE QU ILS SE DISENT PRESSÉS, DJAA C EST POUR DES DEALS DE GAINS FACILES ET APRES ILS CRIENT AUX VICTIMES.

  • Félicitations à la Police qui veille sur nous jour et nuit.

  • On dit que tout flateur vit au dépend de celui qui l’écoute donc tant pis pour les victimes !!!

  • Toutes mes félicitations à la Police et bon vent à vous.

  • Félicitation à ce commissariat. Que les dealers de policiers, gendarmes et juges pensent aussi à rendre service au pays au lieu de se servir illégalement.

  • "Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute " La fontaine. Salut à tous.

  • J’ai été victime mais on m’a pas eu, j’ai été vigilant. Merci à la Police

  • Vous avez parfaitement raison. FaceBook est dangeruex. Il y a un certain Maxime Wandaogo qui est sru FaceBook et qui se reclame Dr. Veterinaire poursuivant un second doctorat au Canada et qui serait actuellement en panne a Libreville pour prendre livraison de 10000 poussins. Et il m’ envoie meme la photos de ces soit- disant poussins. Mais il dit qu’e depuis trois mois, il est au Gabon mais qu’ il n’ arriver pa mettre la main sur son livreur qui a deja pris son argent. Il dit qu’ il ne sait pas comment faire pour repartir au Canada. Je lui ai dit de faire du Vodou. Espece de brouteur intelligent.Et je l’ ai Unfriend sur le champ. Mefiez- vous d’ un certain Maxime Wandaogo sur Facebook. Maxime, si tu me lis, c’est moi que tu voulais escroquer qui est en train d’ exposer tes mics- macs afin que personne ne tombe sous le coup de tes vilains coups.

  • Laissez les gars en paix. Ces victimes qui envoient de l’argent à des inconnus sont à la recherche du gain facile. La police n’a qu’à se trouver autre job. Ce sont les braqueurs qui éliminent notre vie qu’il faut traquer

  • Oui y’a n’a qui sur face book qui les photo et les noms des Ambassadeurs des Ministres, de l’ancienne première dame pour dire qu’ils sont en mission au Maroc qu’il veut que tu envoie à leur frère accidenté grave la somme de 400 000 f et que au retour du ministre ou l’ambassadeur il va rembourser. Faite attention sur Face Book

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés