Elections municipales du 22 Mai 2016 : Près de 100 millions de francs CFA pour le Conseil d’Etat

vendredi 1er avril 2016 à 00h30min

Après avoir tourné la page des élections présidentielle et législatives du 29 novembre 2015, place aux élections municipales pour la bonne marche du processus démocratique. Les regards étant tournés vers les institutions qui interviennent dans l’organisation du processus électoral, à l’instar du Conseil d’Etat, la France apporte son soutien à l’institution. La signature de la convention de la subvention entre le Conseil d’Etat du Burkina et l’ambassade de France au Burkina, a eu lieu ce jeudi 31 mars 2016, au sein de l’institution bénéficiaire. A cet effet, Le Conseil d’Etat burkinabè bénéficie d’un montant de 150 000 euros, soit 98 393 561 de francs CFA, pour l’organisation des élections municipales du 22 mai 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elections municipales du 22 Mai 2016 : Près de 100 millions de francs CFA pour le Conseil d’Etat

Organe qui veille au contrôle de la transparence et de la régularité du processus électoral, l’importance du Conseil d’Etat est indéniable durant les élections municipales. « Il nous incombe dans un premier temps, de gérer les contentieux d’inscription sur les listes et ceux relatifs à l’éligibilité des candidats .Il y a ensuite le contentieux du scrutin, la supervision sur le terrain le jour du scrutin. Après la proclamation provisoire des résultats par la CENI, il y a des recours au niveau du scrutin puis les dépouillements. Enfin, nous dressons les procès-verbaux et on procède à la proclamation des résultats définitifs des élections municipales » a expliqué Souleymane Coulibaly, président du Conseil d’Etat.

Vu l’intérêt de l’institution dans l’organisation des élections municipales, des moyens conséquents sont nécessaires pour l’exécution des tâches qui lui sont confiées. Et pour l’ambassadeur de France, Gilles Thibault, cette action s’inscrit dans le souci d’aider cette institution si importante, à bien travailler et relever le défi qui lui est soumis, qu’est l’organisation des élections municipales. « Ces élections sont importantes, dans la mesure où elles viennent compléter l’élection présidentielle de novembre. C’est le troisième étage de la fusée vers une démocratie aboutie qui va décoller.Ça nous aparu très important d’appuyer le Burkina et précisément le Conseil d’Etat, qui a un rôle clé dans l’organisation des élections » a-t-il souligné.
Le premier président du Conseil d’Etat salue cet appui financier, qui permettra d’initier des formations et des actions de sensibilisation au profit des acteurs intervenant dans le processus électoral. Il a par ailleurs saisi l’occasion, pour remercier le Conseil d’Etat français dont le partenariat entre les deux institutions a permis de bénéficier d’important ouvrages de droit.

Le soutien de ce jour pourrait s’étendre à d’autres structures selon l’ambassadeur de France au Burkina. « Nous ferons des actions de sensibilisation à l’endroit des citoyens par le biais des journalistes radios  » a-t-il dit. En effet, il s’agira de présenter les enjeux des élections et d’annoncer les résultats, une fois proclamés en langues nationales, dans les différentes localités du Burkina.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés