Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

vendredi 1er avril 2016 à 01h04min

Par une conférence de presse tenue ce jeudi, 31 mars à Ouagadougou, le Collectif syndical CGT-B, après avoir dénoncé la « dénégation du gouvernement vis-à-vis de ses engagements », menace de déposer un préavis de grève, si dans un délai d’une semaine rien n’est fait. En attendant de revenir sur les détails de cette conférence qui s’est tenue à l’Education ouvrière, nous vous proposons la déclaration liminaire lue par le porte-parole, M. Bassolma Bazié.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

DECLARATION LIMINAIRE

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Le Collectif Syndical CGT-B, par ma voix, vous remercie pour votre disponibilité à répondre à son invitation pour la présente conférence de presse centrée sur la mise en œuvre des engagements et la violation des textes.

Sur la mise en œuvre des engagements,

Les 23 et 25 février 2016, l’UAS a rencontré respectivement son Excellence Monsieur le Premier Ministre Paul Kaba TIEBA et Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Promotion Sociale (MFPTPS), Clément P. SAWADOGO.
La rencontre avec le Premier Ministre se voulait une rencontre de prise de contact. Mais l’évocation de difficultés liées à la mise en œuvre de la loi 081 (qui a remplacé la loi 013 et au fait que la transition ne l’aurait pas budgétisé, avait les allures d’une remise en cause des engagements contenu dans le communiqué final issu de la rencontre Gouvernement/Syndicats signé le vendredi 11 septembre 2015, notamment l’application de la loi 081 du 24 novembre 2015. L’évocation d’un coût de 40 milliards apparaissait comme une tentative de jeter les agents publics en pâture à l’opinion publique.

A la rencontre avec le MFPTPS le 25 février, après les recadrages, il est ressorti en conclusion qu’au 15 mars 2016 au plus tard, les organisations syndicales recevraient un chronogramme précis de mise en œuvre des engagements pris dans le communiqué final de la rencontre Gouvernement/Syndicats. Jusqu’aujourd’hui, nous sommes dans l’attente de ce chronogramme.

A la suite de cette rencontre, deux annonces sont venues préciser des velléités de remise en cause de l’engagement relatif à la mise en œuvre de la nouvelle loi :

-  D’abord, le 3 mars 2016, le gouvernement a organisée une conférence de presse au cours de laquelle, ceci a été retenu : « Monsieur Pengdwendé Clément Sawadogo a rassuré que tous les décrets d’application relatifs à la nouvelle loi relative au statut général des agents de l’Etat seront pris d’ici la fin de l’année. Il a rassuré que d’ici fin 2016, tous les agents de la Fonction publique burkinabè devraient pouvoir bénéficier des avantages liés à la nouvelle loi 081 du 24 novembre 2015, relative au statut général de la Fonction publique et rentrée en vigueur le 1er janvier dernier. Ce sera plus d’une centaine de décrets d’application qui seront pris avec une incidence financière de près de 39 milliards de francs CFA. Le ministre à souligné que la loi en son article 203 donne un délai d’un an, à partir de sa rentrée en vigueur, pour son application. ». Signé « Le service d’information du gouvernement ». source : « Lefaso.net : actualités du Burkina du 05 Mars 2016 ».

-  Ensuite, à l’issue d’une session extraordinaire du conseil des ministres du 21 mars 2016, Madame la Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement a annoncé que ce sont 15 milliards qui ont été budgétisés pour régler les « arriérés ».
Premièrement, de quels arriérés parle-t-elle d’autant qu’eux-mêmes mêmes Ministres reconnaissent que le cumul seul des arriérés des avancements des fonctionnaires est de dix-huit milliards trois cent treize millions trente-trois mille sept cents (18 313 033 700) F cfa ?
Deuxièmement, de quels quarante (40) milliards parle-t-elle quand le même gouvernement reconnait à travers le Ministre de la Fonction Publique du Travail et de la Promotion sociale (MFPTPS) que l’impact financier de la mise en œuvre de la loi 081 est de trente-neuf (39) milliards ?
Nous précisons avec le MFPTPS que ce sont trente-neuf milliards deux cent vingt-cinq millions cent vingt-cinq mille huit cent quinze (39 225 125 815) F cfa ; ce qui est loin de quarante milliards intentionnellement publiés d’autant que la différence nette est de sept cent soixante-quatorze millions huit cent soixante-quatorze mille cent quatre-vingt-cinq (774 874 185) F cfa.
Troisièmement, sur la base de « la gouvernance vertueuse » donc de la transparence tant chantée par nos dirigeants et avec les propos contradictoires sur les montants, nous sommes légitimement fondés à nous poser une question si des détournements ne s’organiseraient pas encore autour des dus des fonctionnaires ?

C’est dans cette léthargie et cacophonie sur la mise en œuvre des engagements du communiqué final, notamment la loi 081 relative au statut général de la Fonction publique, la relecture de la loi 028 portant Code du travail, l’annulation de l’impact de l’IUTS sur les primes et indemnités dans le privé, la baisse des prix des loyers dans les marchés et yaars et la diminution des prix des hydrocarbures etc. que nous voyons un scandale indescriptible.

La violation des textes

C’est dans l’attente pressante de cette réponse, avec un délai largement dépassé, que nous constatons avec amertume une violation une fois de plus flagrante de la législation du travail. Malgré nos multiples interpellations, les violations des textes et des décisions des inspections du Travail se poursuivent allègrement, avec l’accompagnement des forces de l’ordre et malheureusement de certaines organisations. Ainsi, le mercredi 30 mars 2016, c’est au forceps, en foulant au pied les textes et l’avis émis par l’inspection du travail, mais sous la protection de la gendarmerie que la direction des 2IE a organisé des élections scandaleuses. Que s’est-il passé ?
1. Le 19 février 2016, le DG de 2IE écrivait à la CGT-B pour l’informer de l’intention de l’établissement d’organiser des élections ;
2. Le 26 février, en réponse à cette correspondance du DG, le Bureau National de la F-SYNTER, syndicat de base de la CGT-B, seule organisation syndicale présente dans l’établissement à qui la correspondance a été imputée, a fait au DG la remarque suivante : « … votre correspondance ne nous semble pas se conformer aux dispositions de l’arrêté n°2009-000016/MTSS/SG/DGT/DER relatif aux délégués du personnel, en son article 6, alinéa 2 qui stipule que « la date, le lieu, les heures d’ouverture et de fermeture du scrutin sont fixés par le chef d’établissement ou son représentant après accord avec les organisations syndicales suffisamment représentatives au sein de l’établissement… ». En conséquence, il invitait le DG des 2IE au respect de cet arrêté par la prise en compte de la représentativité de la F-SYNTER et lui exprimait clairement sa disponibilité pour des échanges en vue de fixer « la date, le lieu, les heures d’ouverture et de fermeture du scrutin qui conviennent à toutes les parties. » ;
3. Au lieu d’ouvrir les échanges souhaités, le DG dans une nouvelle correspondance datée du 3 mars, dit prendre « acte des précisions…relatives aux conditions d’élections des délégués du personnel » et exprime sa volonté de requérir son accord sur l’organisation des élections dans la semaine du 21 mars 2016 ;
4. le 15 mars 2016, sans aucun échange et contrairement à la volonté exprimée précédemment, le DG envoie une correspondance informant de la fixation de la date des élections au 30 mars ;
5. le 18 mars, une correspondance de dénonciation lui a été envoyée sur cette façon de faire ;
6. Le 24 mars, la Direction Régionale du Travail saisie pour arbitrage rencontre les deux parties et la décision suivante est prise : « …l’employeur n’ayant pas jusqu’à ce jour communiqué le collège électoral (la liste des électeurs) et devant l’impossibilité de transmettre ladite liste pour que les syndicats puissent vérifier la liste de leurs candidats à afficher trois jours avant les élections, il a été demandé au représentant du DG en l’occurrence le Directeur des Ressources Humaines de 2IE, de bien vouloir informer la direction de la nécessité d’une entente entre les deux parties dans la semaine à venir (entre le 29 et le 2 avril). Puis de tenir la Direction Régionale du Travail du Centre informée de la nouvelle date retenue pour les élections, ainsi que les différentes modalités.
7. Le DG force et maintient l’organisation des élections dans les conditions scandaleuses ci-après :
-  Refus catégorique de se conformer à l’article 6 de l’arrêté n°2009-000016 MTSS/SG/DGT/DER relatif aux délégués du personnel ;
-  Rejetés orientations données par l’inspection du travail ;
-  Maintien des élections sans avoir communiqué la liste des électeurs ;
-  communication des heures d’ouverture et de fermetures décidées unilatéralement et de façon variable par mail au personnel ;
-  Possibilité de vote par mail décidée et communiquée ;
-  Jusqu’au vendredi 25 mars à 16 heures aucune liste de candidats d’aucun syndicat n’était affichée comme l’exige l’article 8 de l’arrêté suscité ;

Compte tenu de cette situation de violation flagrante des textes en vigueur, l’inspection du travail a refusé de venir sur les lieux superviser ces élections afin de ne pas cautionner une forfaiture.

Au vu de ce qui précède, et du constat aussi de beaucoup de licenciements abusifs opérés dans plusieurs milieux du travail, le Collectif Syndical CGT-B :
 ;
1. Dénonce l’immobilisme avec lequel les engagements contenus dans le communiqué final de septembre 2015 et exige un chronogramme clair de mise en œuvre des engagements ;
2. Condamne fermement la violation des textes en vigueur dans notre pays et exige sans délai l’annulation de ces élections tenues aux 2IE

Tout en prenant l’opinion nationale et internationale à témoin, si dans un délai d’une semaine rien n’est fait, le Collectif Syndical CGT-B, seul ou dans le cadre de l’UAS déposera un préavis de grève.

Il appelle les militants(es), les travailleurs (euses) à se tenir prêts pour un succès éclatant des actions qui seront décidées dans ce cadre.*

Je vous remercie.

Pour le Collectif Syndical CGT-B :

Le Porte-Parole

Bassolma BAZIE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er avril 2016 à 01:19, par baz
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    bien dit cher, on vous suit on vous croit. rien n doit etre comme avant !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 03:31, par lavie
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    J’encourage le syndicat dans la lutte pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des Travailleurs. Aussi, je pense pouvoir éclairer les responsables syndicaux sur certaines questions :
    - la budgétisation de l’incidence financière de la loi 081. Sur ce point, la communication du gouvernement n’a pas été précise dans le but de nuire à la transition. Il fallait simplement expliquer à l’opinion publique qu’une loi votée en novembre ne peut pas être prise en compte dans le budget de l’année à venir compte tenu du calendrier de l’élaboration du budget de l’Etat. La loi a été votée au cours de la même session parlementaire qui a voté le budget 2016. Nous sommes appelés à comprendre cette réalité car ’’ Seule la vérité Triomphe".
    - le montants avancés par le gouvernement. Le syndicat à intérêt à se focaliser sur la satisfaction de leurs doléances au lieu de mettre en doute la parole des gouvernants. Regarder cet exemple sur la mise en oeuvre de la loi 081 :
    * incidence directe sur les salaires 39 milliards ;
    * Achat de fournitures de bureau et informatique pour les décrets d’application et les arrêtés de reversement 900 millions
    * Réquisition des agents des DRH et de la solde pendant trois mois 100 millions etc.
    Dites mois si un ministre parle de 39 milliards et un autre de 40 milliards ; y a t’il mensonge ou tentative de vol. ’’ le Diable se trouve dans le détail’’.
    Encourageons le gouvernement dans le cadre de la loi de finances rectificative et faisons lui confiance en lui accordant un délai raisonnable. C’est dire à le vote de la loi de finances rectificative par l’assemblée nationale. C’est une démarche républicaine qu’il convienne de respecter.
    Vive le Burkina Faso !
    Vive les travailleurs !
    Vive la transition !
    Vive la démocratie !
    En avant Prési !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 05:12, par BASSAN Juste
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Du courage chers syndicats en avant la lutte aboutira, si nos magistrats ont eu gain de cause c’est pas vous qui allez perdre. Allons seulement car ce pouvoir est venu pour des règlements de comptes. Même pas trois de service c’est des libertés provisoire avec la complicité des magistrats. Tout se payera sur terre dans ce noble grand FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 06:08, par Djackiss Dablakus
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    MERCI LABAS !!!Concernant 2iE,Maiga pense qu’il est dans son village,dans sa cour familiale de Bamako. Il piétine la legislation du Burkina avec léclairage dun DRH dont la carence en matière de gestion des ressouces humaines et la méconnaissance du droit du travail sont plus que avérées.Il ne fait qu’induire en erreur le pauvre Maiga.Depuis le complot organisé par ce même Maïga pour chasser l’ancien DG blanc Giniès,il ne gère aucun problème.Il se répand dans la presse et raconte nimporte quoi sur les chiffres.Est ce que les jouralistes peuvent vérifier toutes ces affirmations ?Combien de fois la SONABEL a coupé le courant à 2iE ?l’ONATEL a coupé INTERNET ?Pourquoi tous les DAF de 2iE demissionnen ou sont licenciés avec fracas ?Le dernier DAF recruté vient de demissionner encore et à la veille d’un conseil dadministration.Il parait qu’il n’a même pas fait 1 an.Ils sont fatigués de recevoir des instruction pour tripatouiller les chiffres et mettre leurs propres carrières en jeu pour un individu .Désormais, Maiga dit à qui veut l’entendre qu’il jouit d’une immunité diplomatique donc il fait ce qu’il veut sans vraiment tenir compte des lois.Aussi, en ville il se raconte que cest parce que dans son cercle de soumis, il ya une certaine personne qui semble proclammer sur tous les toits qu’elle est proche du couple présidentielle en place donc elle userait de cette relation pour aider Maiga a faire accepter tous ses mics macs par le gouvernement...Aujourdhui ce nest pas une question d’etre proche ou pas mais de légalité et de justice.Cette belle école se meurt tout simplement parce que un clan d’amis veut rester au contrôle sans s’attaquer aux problèmes serieux dont se plaignent aussi bien les étudiants que les travailleurs.Jusqu’à présent les travailleurs nont jamais parlé de salaire mais juste que la direction assure un minimum de bonne condition de travail.Trop cest trop !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 06:21, par Ceres
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    La situation dans laquelle nous sommes d"une part tributaire de notre inertie et du sang froid legendaire du Burkinabe. Tenez des agents commis a la gestion des carriere des fonctionnaires qui traitent les dossiers a leur guise ou au bon gre de leurs humeurs ?

    Comment comprendre que des actes comprettent toute la carriere d’un fonctionnaire mettent plus 7ans a sortir...Des prrmices ont ete signales a Fada si l’on ne prend garde les metastases gagneront les reste et des gens auront fort a faire.
    Toutfois l’application de la 081 est non negociable. Camarades seule la lutte paye. Fonctionnaires du Burkina debout comme un seul homme pour reclamer du pain de l.eau et plus de justice.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 06:46, par boanga
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    He bien, je crois que tous ces fonctionnaires qui s agitent pour demander des avancements doivent comprendre quelque chose : si vous n etes pas satisfait de vos salaires, pardon demissionez de la fonction publique et allez creer vos propres entreprises oú vous serrez vos propres chefs. On vous a dit que les caisses de l etat sont vides - 95% des recettes de l etat sont utilisees pour la paie des charges de fonctionnement- et qu ils font tout presentement pour chercher de l argent.
    De grâce arretez avec ca ! A ce rythme la même les prisoniers feront greve pour l amelioration de la nourriture servie.

    Le gouvernement aussi doit comprendre quelque chose !
    quand on a pas les moyens de sa politique on ne s engage pas ! C est vrai que ces mesures ont ete prises sous la transition mais diable pourquoi le president n a pas rencontre les centrales syndicales des la prise effective du pouvoir pour la signature d un moratoire de 2 voire 3 ans sur les revendications et avancements des fonctionnaires, le temps.pour lui de remettre l economie du pays en marche ? Non, on confie cette mission à l apôtre Saint Paul ?

    Pense t- il que les gens ne savent pas que ce sont les presidents qui decident en afrique meme si nous sommes dans un systeme semi presidentiel ? une erreur fatale du president et cela risque de lui couter cher car la boite de pandore est deja ouverte et les jours a venir ne seront pas du tout faciles pour lui

    Bien entendu qu il faut prendre aussi des mesures fortes pour lutter contre la vie chere. Rencontre avec les fondateurs des etablissements d enseignement pour signer un moratoire sur les frais de scolarite, plafonnement des prix des denrees alimentaires et ainsi de suite. ca il fallait le faire des la prise du pouvoir.

    Un autre sujet :

    les incendies à repetition au Burkina sont l oeuvre de quelques anciens dignitaires du defunt regime. Pensez vous vraiment qu on allait bruler leurs maisons et leurs biens et eux, allaient nous laisser en paix ? Je reste convaincu que ces differentes incendies sont l oeuvre de gens pistonnes par quelques caciques de l ancien regime pour instaurer l insecurite dans le pays

    C est facile de se faire une idee sur les personnes qui sont derriere ces incendies et de mener des investigations approfondies ?Questions à 500 fcfa car etant tres facile à répondre
    Qui a vu son domicile , son parc engins pillés et brûles ? Qui a vu sa maison piller par une grande foule dechainnee dont des photos privees se sont vendues comme des petits pains au Bf ?
    Si vous connaissez les reponses, alors enquêtez la bas et faites comprendre à ces personnes que nous pouvons les atteindre même de la ou elles sont et qu’ elles doivent arrêter ces actes rapidement. Creez rapidement le Mossad burkinabé

    Bref que Dieu benisse le burkina faso

    lebtre@yahoo.com

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 07:04, par doudou et fatou CP1
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    JE CROIS QUE BEAUCOUP D RENTRE VOUS N ONT PAS FAIT D D’ÉCOLE .
    Notre CHER PAYS EST PAYS PAUVRE VOIR DENIER AU MONDE .
    TOUT LES PROJETS DE NOTRE PAYS ET DE FOIS SALAIRE SONT DES PRÊT
    QUE NOS DIRIGEANTS SONT ENTRAIN D ENDETTÉ NOS ENFANTS QUI VIENS DANS 100 ANS . ET C’EST TRISTE ON DÉPLACÉ LES PROBLÈMES SEULEMENT . DONC SI VOUS SYNDICATS PENSE À TRAVAILLER UE DIMINUTION DES SALAIRES AU FASO.
    VOUS AUTRES ON EU LA CHANCE D’ÊTRE DES SALARIÉS VOIR FONCTIONNAIRES ET NOUS QUI SONT RESTÉS AU VILLAGE DANS NOS TERRE , QUE LES FONCTIONNAIRES VIENNENT NOUS FORCÉ A LES VENDRE .

    VOTRE LUTTE AUJOURD’HUI EST. CORRUPTION, L’EAU POUR TOUS , SANTÉ GRATUITE, ÉDUCATION POUR TOUS !! DIEU VOUS RÉCOMPENSERA SI VOTRE LUTTE EST JUSTE.
    JE CROIS EN SEUL DIEU

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 07:15, par lelle
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    BASSOLMA est un incapable ; toujours des menaces mais dans le fond, il n’agit jamais ; nous savons que tu as été approché mais gare à toi si tu vends notre lutte ; nous voulons voir l’incidence de la loi 081 sur nos bulletins en avril ; et point c’est tout ; le reste je m’en moque

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 07:16, par sax
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Lorsqu’on se rencontre et prend des décisions, pourquoi refuser de respecter ce que vous avez décidé en commun accord. Il faut toujours éviter de se discréditer. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 07:45
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Je viens de lire que l’ex premier ministre Issac Zida est au arrêts. J’ai le sentiments que le régime, au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes des gens veut nous conduire dans le dilatoire. Au lieu de continuer d’arrêter, faites d’abord au peuple le point de tous ceux qui étaient à la MACO et qui sont maintenant libres. Est-ce l’arrêt de Zida qui va résoudre le problème des commerçants ? est-ce l’arrêt de Zida qui va améliorer les conditions de vie des travailleurs ? est-ce l’arrêt de Zida qui va améliorer les conditions de nos formations sanitaires ? Est-ce l’arrêt de Zida qui va normaliser l’année universitaire dans nos universités publiques ? Est-ce l’arrêt de Zida qui va faire baisser le prix de l’essence à la pompe ? Est-ce l’arrêt de Zida qui va arrêter la corruption, le népotisme, la mal gouvernance dans le pays ? Messieurs les gouvernants, vous ne pouvez pas venir nous gérer avec le même logiciel qu’utilisait Blaise Compaoré ! laisser passer webmaster SVP !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 07:54, par Cdt Massoud
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Nous sommes ensembles, seule la lutte paye !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 07:58, par jaime ma patrie
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    bien dit seul la lutte libere et nou allon lutter. la patrie ou la mort nou vainkron

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:00, par l’aigri
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    De quelles mesures parle BASSOLMA ; qu’il soit précis ; ce sont les décrets ou quoi ? où encore le début d’interminables négociations ; je crois que la précision doit être la boussole de toute lutte ; vs avez vu nos frères magistrats, ils ont été précis et on les a compris ; et vs connaissez la suite ; ns fonctionnaires sommes les plus nombreux donc les plus forts ; allons à la précision

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:08, par wonderman
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Il faudra mettre fin au syndrome du système de la IV république ; ; ;ah il a la peau dure ce système !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:13, par Sambiga
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Bonjour c’est vous qui avez permis à ce gouvernement de douter de force de mobilisation en étant dans la léthargie comme ce gouvernement et en plus il me semble que vous êtes plus préoccupés aux élections qui se déroule aux 2site que les préoccupations des travailleurs et c’est exactement ce que le gouvernement attend de vous pour retarder l’application de la nouvelle loi acquis par de hautes luttes et toujours remise en cause par la cupidité des uns et des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:21, par Sergent-révolutionnaire
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Plein succès ! seule la lutte paie. J’affirme avec conviction que tous ceux qui se précipitent tant, qui s’empressent tant pour le pouvoir d’Etat ne sont que des arrivistes. Ils ne sont là que pour leurs intérêts. Depuis l’avènement de Blaise, tous les chiffres n’ont jamais été donnés avec exactitude ; tout cela dans l’intention de détournement, de pillage des ressources du contribuable burkinabé. Et ce qui est le plus écœurant c’est que nos dirigeants depuis Blaise jusqu’à ceux d’aujourd’hui ont pour leitmotiv : "le Burkina n’a pas assez de ressources pour satisfaire toutes les revendications sociales" ou "le Burkina est un pays pauvre". Pourtant ils ont des immeubles, des biens colossaux dans des pays étrangers avec des sommes faramineuses déposées dans des banques de renommée ; sommes d’ailleurs dont le tiers ou le quart pourrait développer un secteur type d’activités.
    Ma conviction et ma conclusion c’est qu’il y a peu de patriotes mais beaucoup d’égoïstes, de cleptomanes, de mesquins, d’hypocrites... au Burkina Faso. Si cela continue, on ne pourra jamais développer notre pays, et certaines grâces liées à des lois naturelles ne pourront que tarder pour le Burkina. Vivement que le Burkina ait la grâce de faire encore l’expérience d’homme intègre, humble, patriote, franc et responsable, à l’image de feu Thomas Sankara, paix à son âme.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:21, par bour-zalem
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    svp !!! Dites simplement à l’opinion publique que le mandat des délégués du personnel dont vous vous targuez d’être représentatif a expiré depuis février 2016 et que le même décret que vous citez là dispose que l’employeur est tenu d’organiser les élections 1 mois avant l’expiration du mandat mais comme vous vous sentez affaibli de par vos propres faits et gestes et sentant venir la perte des élections vous essayer d’user du" dilatoire" comme vous le dites si bien pour pouvoir vous maintenir contre le choix du personnel.les travailleurs n’ont-ils pas la possibilité de se constituer un autre syndicat si vous ne faites plus leur affaire ? toutes ces correspondances que vous avez citées n’avaient pour but que retarder ou empêcher le choix du peuple à 2 iE. LAISSEZ-NOUS GARDER NOS EMPLOIS. rappelez-vous : FASO-FANI, IMPRIMERIE NATIONALE, x9, et autres ou sont les travailleurs que vous avez défendu et mener à l’abattoir ? SAP SAP SAP sos les délégués viennent s’asseoir alors que le ct est synallagmatique. HE,,,,HE !!!! est ce que si un syndicat est implanté dans un milieu cela empêche-t-il les autres d’y venir ? Rappelez-vous vous venez de gagner des élections à la CARFO alors que vous n’y étiez pas. LES AUTRES SYNDICAT QUI Y ÉTAIENT ONT-ILS CRIEZ sur nos toits au scandale ? LE syndicalisme est le creuset de la démocratie. PRENEZ VOTRE MAL EN PATIENCE ET LAISSEZ -NOUS SAUVER ET PROTEGER NOS EMPLOIS ; PITIÉ BCP DE CHÔMEURS GRÂCE A VOUS.DITES LA VERITE PEUT ETRE REVIENDRONS NOUS A VOUS.
    EL PUEBLO UNIDO HAMAS SERA VINCIDO !!! patria o muerte vinceramos.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:28, par la sagesse
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Vivement que de réponses satisfaisantes soient données par le gouvernement pour le bonheur de tous ! Dieu le Tout-Puissant, guide nos pas !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:30, par oran
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Je suis désolé mais je trouve les propos du chef syndical un peu puéril. Il s’agit ici d’une question économique. Il faut toujours répondre à la question : comment ?

    Revendiquer tous les jours pour moins de 5% de la population me semble exagéré. Notre pays mérite mieux pour sa construction.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 08:55, par OCy
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    « …dénégation du gouvernement vis-à-vis de ses engagement » Vous savez très bien que le gouvernement a reçu une patate chaude que le bon sens voudrait que tous les engagements soient revu point par point et voir ce qui est faisable pour un pays malade comme le nôtre. Vous dites bien que la loi 081 a été votée le 24/11/15 à 5 jours des élections présidentielles et législatives. Soyons sérieux, est-il vraiment sérieux qu’un gouvernement partant fasse voté une loi d’une incidence financière de plus 39 milliards dans un pays pauvre qui passe son temps à rechercher des appuis budgétaires ? Je pense que non. La transition n’avait vraiment pas besoin de faire ça. Je pense aussi que le ministre des finance a voulu arrondir et il est très courant qu’on arrondisse 39 et quelque à 40. Si vous voulez, la révision de la loi 013 va amener l’état à débourser près de 40 milliards pour que les fonctionnaires, les parmi les privilégiés du pays se distribuent pour augmenter leur consommation de bière, mieux croquer les bons morceaux et autre belle vie pendant que des burkinabè prient pour avoir l’eau pour leur simple besoin en eau, des besoins urgents dans les domaines comme la santé, l’éducation, les routes. Ça fait honte
    Quand vous parlez de violation de texte, vous devez aussi avoir l’honnêteté de dire que la masse salariale viole aussi les textes et qu’il est urgent de travailler pour la baisse de cette masse salariale car c’est comme si l’on détournait l’argent destiné au besoin de tous pour une catégorie de la population

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 09:02, par mobutu
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    BASSOLMA !!!!tu es un digne fils que le burkina a eu. On avait des inquiétudes après le départ du général TOLE mais on voit que vous avez su chausser ses bottes. surtout pour la LOI 081 on est avec toit. Il faut que l’injustice faite aux fonctionnaires soit réparée sans délai.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 09:09, par KOASSA
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    NOUS VOUS SOUTENONS ET SOMMES MOBILISES POUR TOUTE ACTION A VENIR

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 09:21, par koglesida
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    INTERNAUTE OCY. vous êtes un griot de la pire espèce. le fonctionnaire est aussi confronté au manque d’eau, aux problèmes d’éducation de santé des routes etc . si vous n’avez rien à proposer on se tait c’est plus sage. as tu pensé à ton maitre d’école qui n’arrive pas à se nourrir ou à se soigner correctement ? je dirai qu’il y a beaucoup d’ingrats comme vous qui ne pensent qu’à leur panse en faisant du griotisme.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 09:22, par Myl
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Seule la lutte libère et libèrera. En avant pour la mise en œuvre effective de la loi 081. Après s’en suit la relecture de la grille salariale. Propre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 09:24, par Figo
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Je voudrais dire à mon ami Ocy, que tous ceux qui ont postulé pour Kosyam ont signé des engagements. Rien ne surprend donc les gouvernants actuels. De plus, le problème de contractuels/fonctionnaires a été en partie créer par l’actuel ministre du travail. Arrêtez donc de jouer à l’avocat du diable. Quand il y a une injustice, il faut corriger point/barre. Ce n’est pas de la politique.
    Tous les fonctionnaires (en activités, en détachement ou en disponibilité) attendent impatiemment le mot d’ordre de grève, et vous allez voir comment il sera suivi.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 10:01, par ancien
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    je vous le dit tout net la cgtb va à vau l’eau pourquoi ? Règarder par exemple de la loi 081 QUOI QUE TRANSVERSALE est avant tout une affaire de fonctionnaire et concerne surtout les syndicats de fonctionnaire en premier chef. On ne peut pas engager la centrale pour un oui ou pour un non ceci consiste à aménuiser le débât démocratique à la base et à élitiser en fait la structure syndicale qui n’ est pas autre chose qu’ un syndicat. Il faut le dire depuis le départ de sagnon la cgtb a amorcé un virage qui va lui être fatal si des rectificatifs n’ interviennent pas a temps.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 10:34, par OCy
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Internaute 23 Koglesida et 25 Figo, Je suis loin d’être un griot, aucun homme politique sérieux ne me connait. Je suis tout simplement un admiratif d’un des plus dignes serviteurs de l’état, Thomas SANKARA. J’étais au primaire en ce temps et les fonctionnaires étaient loin de votre train de vie d’aujourd’hui mais le service était bien rendu et personne ne pourra enlever de mon cœur le respect que j’ai toujours pour mon maitre d’école. les fonctionnaire de cette époque etaient plus consciencieux que vous autres et ils étaient plus réalistes. C’est simple allez questionner les fonctionnaires qui étaient en fonction pendant ces temps là et vous verrez par rapport à vous. La masse salariale est illégale et c’est comme si on détournait de l’argent destiné au bien de tous pour une catégorie de la population

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 10:42, par SING
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Il faut que les gouvernants nous respecte pour cette fois ci. Vous minimisez notre importance depuis COMPAORE jusqu’aujourd’hui. Dieu seul sait combien de fonctionnaires souffrent du fait de la négligence de ces hommes politiques qui pourtant à majorité ont été des fonctionnaires dans ce pays. Ils connaissent le problème mais lorsqu’ils sont appelés au gouvernement ou nommés en conseil de ministres tout de suite ils oublient d’où ils viennent. Un minimum de respect SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 11:01, par espa
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    bassolma. vous ètes vraima bon. que dieu te donne longue vie. le gouverma est entrain de nous embrouiller. on attendait seulma un mot d ’ordre de grève.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 11:05, par Kôrô djass
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    2iE ? Le pays à mal à ses diplomate indécent ! Il faut que tous les pays membre de cette école parle le même langage.
    Faites attention : NOS AUTORITE DOIVENT OUVRIR L’OIEL ET FAIRE APPLIQUEE LES LOI DU PAYS A TOUTES PERSONNES OU INSTITUTION QUI SERA AU PAYS !

    Maiga, sache que tu ne tueras pas ou deplaceras pas cette école au Mali comme la fait un de tes confreres pour une des institutions d’eau en Afrique (transfert de siège au Mali sans motif, mauvaise gestion, licenciement puis mort)

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 12:25, par s’en fou la mort
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    140.000 fonctionnaires qui veulent prendre le pays en otage ! c’est quoi ça ces gesticulations ? Et que dire de ces gens qui pensent que quand tu as une opinion differente de la leur c’est que tu es un vendu ? Tolé Sagnon doit regreter d’avoir cedé son fauteuil à un monsieur comme basolma Basié. On sent quand on l’écoute qu’il n’est pas un homme de négociations mais de contestation et d’opposition systématique. On passe le temps sur des inepties genre 39 au lieu de 40 milliards comme si on est pas allé au secondaire pour comprendre qu’en ordre de grandeur c’est la meme chose. Est -il responsable d" suspecter le gouvernement de tentatives de détournement sur la base de ses propres limites ? Vraiment mes chers syndicalistes,ce monsieur là va vous perdre. Il fait plus de la politique que du syndicalisme.TCHRRRRRRRRRRRRRRR !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 12:45, par aigle royale
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Quand j’observe les vociférations de BASSOLMA, cela me fait penser à certaines luttes de l’ANEB ; souvent on part en lutte sans raison ; le gouvernement a déjà traité le cas en transmettant le projet de loi de finances rectificatif à l’assemblée ; que voulez vs encore ; vs mettez de la pression inutilement à Rock ; il ne faut pas sacrifier les salaires des gens car le gouvernement n’hésitera pas à couper les salaires

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 13:55, par Sylvie
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Que tous les contractuels de l’Etat se lève pour lutter car cette loi 081 est un mouroir pour vs ; les fonctionnaires auront plus d’avantages que vs ; dormez

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 14:01, par Say
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    BASSOLMA je ne vois pas de texte violé ; le gouvernement s’attelle à prendre des mesures ; Est ce que le fait de traîner dans la prise des mesures est une violation de texte ; Que BASSOLMA se taise et laisse le gouvernement remplir ses engagements ; n’oubliez que la transition a crée des problèmes à Rock avant de partir ;

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 14:08, par Ceres
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Le gene historique de la jalousie se lit a travers beaucoup d’interventions. Soyons logiques et ne nous laissons pas aveugler par cette jalousie viscerale. On crie sur tous les toits manque d’argent et on recrute a tour de bras. ou est cette logique. Puis pour etre independants et incorruptibles dans son domaine on vous verse 1brique..meme refrain on est PPTE !!EHIIIIII de grace c’est dans meme pays la ?? Alors que les griots aillent a la SNC et laisser les travailleurs reclamer leurs dus.
    Au demeurant tous les fonctionnaires epris de justice sont prets a battre le pave jusqu’a satisfaction de l’amelioration de leurs conditions de vie.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 14:42, par lagitateur
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Il est mieux pour nous de travailler à nous libérer, libérer notre Peule au lieu de revendiquer à tout vent. Où voulez-vous que l’Etat sorte cet argent pour vous augmenter ? Même si le gouvernement de la Transition à accéder à certaines requêtes, regardez la réalité en face. Blaise Compaoré et ses sbires nous ont laissé un pays complètement pillé. C’est à nous de travailler à tout reconstruire. Soyez conscients de votre rôle dans la société. Pensez à vos parents au village qui n’ont pas d’eau potable à boire, aux écoles sous paillotes, aux enfants qui meurent par manque de médicaments de premiers soins, aux familles qui n’ont pas à manger. Ils sont eux aussi Burkinabè et méritent le même bonheur que vous. Vous aux moins, vous avez un salaire à la fin du mois, de quoi nourrir vos familles et même boire la bière et vous vous plaignez que ce n’est pas suffisant. Mettons-nous au travail et attendons les fruits dans quelques années. Il n’y a pas meilleure solution.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 14:51
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Mr le syndicaliste , le 2ie n est pas une école publique du Burkina Faso. Ceux qui ont manigancé pour chassé chasser Paul Ginès n ’ ont qu ’ à résoudre leur propre problème avec ce Malien .

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 15:09, par YES ,WE CAN !
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Soyons honnêtes et réalistes,de l’ancien régime au nouveau en passant par celui transitoire,la cause ,le bien être des travailleurs ne sont jamais clairement bien définis .
    On a assiste à une inégalité et de l’injustice entre travailleurs ,choses qui’ont amener la chute de l’ancien régime.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 15:27, par zaf
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Nous fonctionnaires, nous sommes fatigués de se faire rouler dans la farine.Trop c’est trop,Il faut emboiter le pas des magistrats pour contraindre le regime de Rock à appliquer la loi 081.seule la lutte libère

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 15:28, par Ali
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Vous pouvez ne pas aimez les fonctionnaires mais c’est eux qui font tourner le Burkina faso. Quelqu’un me disait que les burkinabés étaient atteint d’une jalousie pathologique. J’ai crié au scandale mais a lire les commentaires de certaines personnes, je crois qu’il avait raison .Arrêter de payer les fonctionnaires un seul moi et toute l’économie burkinabè s’écroule. Allez demander aux commerçants de Rode Woko, ils savent de quoi je parle.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 16:01, par missiri
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    une fonction publique à double vitesse, ceux qui sont à la vitesse supérieure sont ceux ceux qui sont arrivés les derniers et pensent que c’est normal

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 16:09, par Perempe
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    Il faut comprendre certains qui se cachent sur le net pour s’en prendre systématiquement aux fonctionnaires, même si parfois il y’a des raisons valables. Quand on a toujours été dernier de classe, on a peu de sens de devenir fonctionnaire alors, pourquoi laisser les mêmes qui me rappelle ma propre honte de dernier de classe, se la couler douce. je vais mettre du sable dans leur couscous pour que nous soyons tous derniers. Eh El negros. Si quelqu’un dit que son salaire est insuffisant pour vivre, prie DIEU qu’il gagne plus, toi aussi tu auras ta part au lieu de souhaiter qu’il soit licencier. Ce qui est sur, le bout de bois que tu es ne deviendra jamais un caïman, même si on chassait tous les fonctionnaires de l’état. On verra qui va soigner ta diarrhée

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 16:48, par kass
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    L’application de la loi 081 ne doit pas tarder sinon nous sommes prêts à se entendre. Trop c’est trop. On n’a pas chasser Blaise pour que quelques égoïstes viennent assouvir leurs fantasmes. Quand au non respect de la législation du travail constaté ça et là, sachez que tant que les inspecteurs du travail seront dans des conditions de travail difficiles et obligés eux aussi d’aller en grève alors qu’ils sont censés les prévenir et les gérer, a faire respecter le code du travail, la législation ne sera jamais respectée. On a beau avoir le meilleur code du travail au monde sans le contrôle de l’application par l’inspection du travail, rien ne sera respecté. A la lutte pour la relecture du code du travail, il faut voir ce aspect.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 17:40, par Dob
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    M. Bassolma Bazié est une force sûr du syndicalisme burkinabé. Courage !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2016 à 17:44, par LE VERIDIQUE
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    je pense que la revendication est claire une loi a été votée le syndicat demande simplement son décret d’application.Le syndicat ne demande pas une augmentation des salaires c’est tout simplement d’appliqué la loi.Personne n’a forcé quelqu’un a être président ou ministre donc le président et son gouvernement doivent assumer.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 16:43, par Diallo
    En réponse à : Application de la loi 081 : Le Collectif syndical CGT-B dénonce un « dilatoire » et menace d’aller en grève

    LOI 081 DES ILLUSTRATIONS POUR VOUS !
    En effet, les syndicats n’ont pas été associés à l"élaboration de la grille, . Cette nouvelle grille leur a été remise le dernier jour des travaux et ce sur leur insistance. Ils n’ont donc pas été associés à l’élaboration de cette énième grille.Par exemple la catégorie P est bcp méconnue . Un agent de cette catégorie ; P4 indice 1500 passe selon la grille nouvelle en PB à l’indice 1591 ; soit 91points et son collègue de mème ancienneté qui est resté en A1 sans passer un seul concours passe de l’indice 1370 à l’indice1742. Il le dépasse donc ; A quoi auraient servi ses deux concours professionnels avec deux fois 2ans à l’école ? celui qui est à l’indice 955 passe a 1027 soit 72 points ; Par contre son collègue qui est Resté en A1 passe de l’indice 915 à 1098. Juste un aperçu, de ces irrégularités là , on en trouve dans tous les compartiments de cette drôle de grille. Mon intention est d’ attirer l’attention des travailleurs et dire que bcp d’erreurs sont commises et il faut les corriger pour une équité sérieuse. Vous pouvez voir le décret 2016- ; ; pas encore signé avec vos responsables syndicaux ; Merci à vous !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés