Médias : Las d’attendre, le SYNATIC se prépare à passer à l’action !

vendredi 29 juillet 2016 à 00h35min

Le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) se prépare à passer à l’offensive. Ses préoccupations soumises aux autorités depuis 2013 dont certaines avaient connu un début de solutions sous la transition, coincent depuis avec les nouvelles autorités. Au cours d’une assemblée générale tenue ce 28 juillet 2016 à la bourse du travail de Ouagadougou, les militants ont décidé une série d’actions pour se faire entendre. Entre autre, un sit-in et une grève de 24h, « d’abord ! ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Médias : Las d’attendre, le SYNATIC se prépare à passer à l’action !

« Le dialogue social entamé avec le gouvernement n’a pas été fructueux », c’est en ces mots que le secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), Sidiki Dramé résume la situation.

Depuis 2013, le syndicat a soumis une plateforme revendicative au gouvernement. Il s’agit entre autre de :

- l’élaboration d’un statut particulier pour les travailleurs des médias publics en vue de l’amélioration conséquente de leurs conditions de vie et de travail (érection des EPE RTB et Sidwaya en société d’Etat, conformément aux nouvelles lois sur la presse adoptées par le CNT en 2015),
- La reconstitution des carrières des agents, notamment ceux bloqués en B1, A3, A2
le rétablissement des rémunérations injustement coupées (frais de production, pylônes)
- l’arrêt des intimidations et des pressions de tout genre sur les journalistes dans le traitement de l’infirmation dans le strict respect de l’éthique et de la déontologie.

Certaines de ces revendications étaient en passe d’être résolues sous la transition, mais les discussions entamées avec les nouvelles autorités du ministère n’ont pas été fructueuses. « On constate qu’il n’a pas de prises de mesures conséquentes pour l’amélioration du pouvoir d’achat des travailleurs. Les réponses données sont vagues et sans échéanciers », regrette le secrétaire général adjoint du syndicat, Aboubacar Sanfo.

Il note par exemple que la transformation des EPE de la communication (RTB et Sidwaya) en sociétés d’Etat connait une léthargie alors que le délai d’un an pour la mise en œuvre inscrit dans les dispositions transitoires de lois sur la presse expire le 4 septembre 2016. « Il est inacceptable que le ministère laisse la charge aux EPE de commanditer des études de faisabilité », tempête le secrétaire général adjoint du syndicat.

En plus , les directives pour la reconstruction de carrière des agents bloqués en B1, A3, et A2- qui avait été données par l’un des derniers conseils des ministres de la transition – n‘ont toujours pas connu de mise en œuvre.

Au cours d’une audience avec le SYNATIC le 15 juin, le ministre de communication qui aurait demandé le délai de fin juin pour étudier la situation. « Plus d’un mois après l’expiration du délai, nous n’avons aucune réponse du ministère ! C’est silence radio ! », regrette Aboubacar Sanfo.

Le Syndicat las d’attendre, se prépare donc à passer à l’offensive. Au cours de la conférence de presse, les militants ont décidé d’une feuille de route. « A partir du 30 juillet, la machine pour la satisfaction de nos revendications est lancée », précise Sidiki Dramé. La base sera rencontrée pour la redynamisation et la mobilisation des militants. Une conférence publique sur les conditions de vie et de travail des personnels des médias est prévue. Ensuite, les militants observeront un sit-in, puis une grève de 24h « d’abord ».
Les dates n’ont pas été précisées.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 juillet 2016 à 11:56, par kouadio
    En réponse à : Médias : Las d’attendre, le SYNATIC se prépare à passer à l’action !

    Las d’attendre quoi ? Soyons realistes, la RTB ne peut changer de statut que si sa gestion respecte le minimum de management. Combien d’agents y-a-t-il a la RTB ? Il parait qu’au journal parle de la tele ils sont plus de 50 journalistes. Combien travaillent en realite et combien sont competents ? Soyez coherents chers Synaticiens ! Vous avez commence par attaquer le ministre pour ingérence sans rien démontrer. Avant cela vous avez exprime vos inquiétudes sur les mouvements et l’éventuelle épée de Damocles qui plane sur la tete de la DG dont l’incompétence a ete étalée au grand lors de l’AG des EPE. Donc non seulement vous manquez d’objectivité, mais vous faites preuve de carence au niveau de l’imaginatif ! Enfin cherchez a ameliorer votre rendement messieurs les responsables du SYNATIC et de l’AJB. Ce dernier a d’ailleurs prefere le gombo frais d’une mission qui heureusement met a nue les insuffisances de l’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet 2016 à 15:16
    En réponse à : Médias : Las d’attendre, le SYNATIC se prépare à passer à l’action !

    Ils donnent de la voix maintenant dèh !!! Quand Blaise était là, y avait pas grève des journalistes. Alors plus rien ne s"écrira comme avant. Allons seulement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés