Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

mardi 29 mars 2016 à 20h42min

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a appris avec amertume que des affrontements intercommunautaires à Bouna, dans le Nord-Est ivoirien, ont causé le jeudi 24 mars 2016 plus de vingt morts (dont des Burkinabè), une trentaine de blessés et d’énormes dégâts matériels.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

L’UPC déplore fortement cette crise entre agriculteurs Lobi et éleveurs Peulh dans cette partie de la Côte d’Ivoire. Elle présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Tout en saluant les efforts du gouvernement ivoirien ayant permis de ramener le calme à Bouna, l’UPC appelle les deux communautés à la retenue, afin de sauvegarder l’harmonie sociale et le vivre-ensemble qu’elles ont laborieusement construits depuis les temps anciens.

L’UPC encourage la diplomatie burkinabè à tout mettre en œuvre, de concert avec les terres d’accueil, pour assurer un dialogue permanent au sein des communautés burkinabè de la diaspora d’une part, et avec les autres communautés d’autre part.

Ouagadougou, le 29 mars 2016
Pour le Bureau Politique National de l’UPC
Le Président

Zéphirin DIABRE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 mars 2016 à 22:34, par TANGA
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    C’est une guerre en pays neutre.
    Quelle honte !
    Il faut absolument que nos dirigeants se donnent à faire pour arrêter ça ; il faudra même menacer de rapatrier.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2016 à 23:20, par Nabiiga
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    UPC, se veut-il désormais un parti régional ? Sinon, je ne vois point l’utilité de ce message. Dès lors que le conflit dont fait référence UPC est un conflit à l’intérieur d’un autre pays souverain, un parti politique d’une autre juridiction, quand bien même souhaitable de prôner la paix, doit laisser le conflit aux populations du pays concerné. Les frontières de nos pays, on le sait, sont tendancieuses mais ce sont ce que nous la colonisation nous a légué ; on est condamné à les respecter. C’est pourquoi, ce message de paix et de retenu est bien en soi, mais bien mal placé surtout que les événements en question ne se sont pas produits sur le territoire national. Prônons la paix au Burkina, encourageons les fils et filles de se parler avant de penser aux autres populations car la charité bien organisée commence par chez soi.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2016 à 06:09, par Wardifithé
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    Question de comprendre : De quelle information supplémentaire l’UPC dispose t-elle pour considérer que les agriculteurs Lobi et éleveurs Peulh sont de la diaspora burkinabè et que par conséquent la diplomatie burkinabè devrait tout mettre tout en oeuvre << pour assurer un dialogue permanent au sein des communautés burkinabè de la diaspora d’une part, et avec les autres communautés d’autre part>> ?
    Ce sont à mon avis des amalgames de cette nature qui constituent des dérives à déplorer.
    De mon point de vue, primo, ce conflit n’est point communautaire il est interprofessionnel Agriculteurs # Eleveurs ;
    secondo, les Lobi et les Peulh ne sont pas que Burkinabè car il y a des Lobi du Burkina, de la Côte d’ivoire comme du Ghana, les Peulh aussi sont issus de diverses origines.
    Alors, est-ce obligé de se prononcer sur une affaire dont on ne connait pas le fonds ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2016 à 08:17, par SID
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    Merci ZEPH ; beaucoup de Burkinabè ont été durement éprouvés dans cette situation déplorable. Des blessés se trouvent toujours à l’hôpital de Bouna.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2016 à 09:07
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    J’ai tristement appris la nouvelle hier sur RFI, la presse locale en parle peu ou pas du tout, pourtant il s’agit bien de burkinabè !!!!!!!! même sur la toile aucun écrit mis à part l’annonce de l’upc, quand même

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2016 à 09:55, par MEDA W.
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    A pareille occasion c’ est plus judicieux que ce soit les autorités gouvernementales du pays qui appréhendent le phénomène et qui au besoin font des déclarations publiques au nom de tous. Je cerne mal les sorties médiatiques de l’UPC et ce n’est pas une première sur des questions qui ne sont pas internes.Ou bien l’UPC constitue t il un gouvernement à part avec sa diplomatie ?Il ne se passerait rien s’il ne disait mot ,sinon cette déclaration porte à interprétation .

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2016 à 10:09, par ollobou
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    Je ne comprends pas pourquoi l’UPC parle de diaspora. l’ethnie Lobi est repartie entre le Burkina, la Cote d’Ivoire et le Ghana. Ne donnez pas l’occasion par de telle déclaration, de mettre en doute, la nationalité des Lobi de Cote d’Ivoire. C’est la découpe territoriale du colon qui a fait que le peuple lobi est ainsi reparti.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2016 à 10:21, par Kishki
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    En quoi cette déclaration à t’elle 1e nature tribale ou régionaliste.Internaute 1 à 3 c’est pas mieux de lever le niveau du débat ;ca vole très bas.
    L message est hautement responsable et salutaire pour ces 2 raisons :
    1 : La CI est 1 pays voisin et frère dc même s’il n’y avait que des ivoiriens il était judicieux cet appel
    2 : L’internaute 2 le dis les Lobis st ossi en CI qu’o Burkina et qu’il soit Lobi CI ou Lobi BF le lien est là et ca ns concerne.
    De grace félicitons ce parti très responsable qui ne se soucie pas seulement de leur 1er cercle mè de l’ensble des Burkinabè d’ici et d’ailleurs. Le pouvoir devrai prendre conseil avec ces gens ils sont vraiment au dessus

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2016 à 12:24, par soundjata
    En réponse à : Affrontements intercommunautaires à Bouna en Côte d’Ivoire : L’UPC appelle à la retenue

    l’UPC est un parti responsable et sa déclaration est la bienvenue. je ne comprends rien dans l’intervention des internautes, intervention belliciste et sans fondement aucun.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés