Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

mardi 29 mars 2016 à 11h55min

Ce mardi 29 mars de 7heures à 15heures, le Syndicat National du Personnel de l’administration Générale et l’Union Nationale des Administrateurs civils du Burkina Faso observe un mot d’ordre de sit- in au niveau de leur minitère de tutelle. Dans la déclaration qui a été lue sur place et dont teneur suit, les manifestants dénoncent l’inertie de leur ministère de tutelle face aux problèmes pressants de leur département. Lisez.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

Notre pays fait face à un effritement de ses capacités institutionnelles dans un contexte de fragilisation continue du tissu social, toute chose nécessitant des mesures urgentes à prendre et pour lesquelles les solutions sont déjà sur la table de Monsieur le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure (MATDSI) en ce qui concerne notamment l’administration du territoire. C’est donc avec stupéfaction qu’il nous a été donné d’entendre que Monsieur le Ministre d’état n’a pas le temps pour gérer les questions relatives à l’administration du territoire. Cela n’est pas seulement une préoccupation pour les agents concernés, mais également un risque pour notre pays de voir la gestion de son territoire relayée aux calendes grecques quand on connait limportance du territoire dans la constitution, la vie et la survie dune nation. De même, alors même que la question de la professionnalisation et de la dépolitisation de l’administration du territoire a été un acquis concédé de fait par le régime déchu après la crise de 2011, nous assistons à une velléité de remise en cause de cet acquis à travers notamment la relecture actuelle du décret n° 2012-804/PRES/PM/MATDS/MEF du 08 octobre 2012 portant modalité de création, d’organisation et de fonctionnement des circonscriptions administrative au Burkina Faso, dans un contexte post-insurrectionnel où l’on croyait certaines pratiques révolues. Cette situation crée un profond malaise et soulève des suspicions légitimes face à lobservation de certains faits et gestes.

En outre, cest avec regret que nous constatons le manque d’intérêt des mêmes autorités pour le mandatement et le reclassement des agents nouvellement sortis de l’ENAM et mis à la disposition du MATDSI depuis le mois doctobre 2015. Nous notons également la négligence et l’inertie observées dans l’adoption des projets de loi et de décrets relatifs au renforcement de l’administration du territoire et du projet de décret relatif aux modalités d’exercice de la fonction de Secrétaire Général de conseil de collectivité. L’adoption desdits textes si elle venait à voir le jour, permettra à n’en point douter, à réhabiliter l’administration du territoire, à renforcer ses capacités d’action en vue d’assurer un meilleur encadrement supérieur de l’État au niveau territorial et un meilleur encadrement stratégique des populations, toute chose qui contribuera efficacement et durablement à la restauration de l’autorité de l’État.

Camarade militantes, militants et sympathisants, c’est fort de ce constat, que le Syndicat National du Personnel de l’administration Générale et l’Union Nationale des Administrateurs civils du Burkina Faso, se disent préoccupés et condamnent l’obstination des autorités à rester sourds aux préoccupations du personnel. Ils en appellent à une prise de conscience générale et à un sursaut patriotique de l’ensemble du personnel pour libérer le Ministère en charge de l’administration du territoire, de l’inertie, afin de renforcer la place de l’administrateur de l’Etat dans l’encadrement supérieur de l’État. Ces deux organes représentatifs du personnel, ont donc invité tous les administrateurs civils, secrétaires administratifs et adjoints administratifs à observer le mot d’ordre de sit-in de ce jour 29 mars 2016 de 7 heures à 15 heures au Ministère de l’administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, sis immeuble du Faso, pour exiger la prise en compte des préoccupations du personnel. Camarades, la lutte sera sans relâche.

Crédit photo Said Kaboré

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 mars 2016 à 12:34, par VP
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Voilà, écoutez bien ceci.C’est vous même qui êtes à la base de votre problème.Depuis que les textes relatifs à la décentralisation sont entrés en vigueur,vous vous battez contre ce texte afin de gardez illégalement certaines fonctions qui vous permettent d’alimenter les conflits dans vos localités.Dites moi les places des Préfets,Haut Commissaire et autres Gouverneurs nommés par le Politique.Ces fonctions doivent être purement et simplement supprimées au profit des Maires,Conseil Provincial qui n’a jamais vu le jour et celui du Conseil Régional.
    Lorsque un de vos ancien Ministre Momini FABRE a tenté de mettre en application ces dispositifs,vous l’aviez combattu en son temps.
    Aussi,il y a le fait que vous n’avez jamais demandé la réhabilitation du corps de la Garde Républicaine qui avait été supprimé sous le régime de la Révolution.Votre corps a été malmené avec votre complicité passive.Maintenant vous criez.Votre mot d’ordre ne fera rien à l’Autorité car vous êtes déjà en lambeau ou inutile.

  • Le 29 mars 2016 à 12:35, par katya
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    De faux problèmes. Encore les mêmes qui effleurent déjà la suppression des Préfets qui sont un doublon des Maires et font des charges inutiles pour le budget de l’État pendant que l’on cherche à les réduire. Étant Président de l’AMBF de l’époque ,ils étaient dans le viseur de Mr Simon qui demandait cette suppression et rémunérer les Maires afin de leur eviter le vol des parcelles.Courage à Mr le le Ministre,ne lâchez rien et on vous suit.

  • Le 29 mars 2016 à 12:37
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Peut-on être aussi gourmand, cumuler autant de portefeuilles et avoir le temps de gérer efficacement tous les dossiers ?

  • Le 29 mars 2016 à 12:47, par la sage rage
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    slt du courage car Dieu fera le reste on pensai que cela valait mieu mais la deception est totale pour ceux qui aspiraient a un veritable changement. que Dieu protège le Burkina Faso

  • Le 29 mars 2016 à 13:04, par LB
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Ah le réveil !
    Enfin du courage. Seule la lutte libère !
    Bravo à la jeune génération qui va très certainement se départir des pratiques des administrateurs moutons.

  • Le 29 mars 2016 à 13:14, par Traoré Ousmane
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    En français facile, ça veut dire "on veut statut particulier"

  • Le 29 mars 2016 à 13:21, par le visionnaire
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Si on admet qu’il y’a 3 pouvoirs savoir le législatif, le judiciaire et l’exécutif ; et qu’il y’a nécessité de mettre le judiciaire sur le même pieds d’égalité que l’exécutif et le législatif afin de li permettre de travailler en toute indépendance et efficacité, la logique voudrait que les représentants directs du pouvoir exécutifs soient mieux encadrer afin de restaurer l’autorité de l’État comme partout ailleurs dans la sous région.

  • Le 29 mars 2016 à 13:29, par L’Autre Africain
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Et c’est parti pour les luttes de corporations ! Je remercie au passage les magistrats pour avoir défoncé la boîte aux pandores, en nous montrant qu’on peut avoir de gros salaires en étant dans la fonction publique.

  • Le 29 mars 2016 à 13:46, par Le Houndois
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Merci de vous faire entendre. pour ma part il faut de la patience et donner un peu de temps à ces nouvelles autorités qui n’ont que quelque 3 mois de fonction.
    tout changement créé des situations difficiles auxquelles il faut faire face. et il n’ya pas de solution miracle. arrêtons ces sit-in et engageons au travail, que chaque Burkinabè de sacrifie pour son pays ne serait-ce que pour un an voir deux . et après cela nous allons juger, condamner voir nous insurger si rien n’est fait sinon pour l’instant il est très tôt de faire des reproches. Ayons une rupture totale avec nos anciennes pratiques. pour que rien ne soit plus effectivement comme avant.
    Nous avions voulu le changement, OUI nous l’avons, travaillons maintenant. cessons le bavardage intitule et construisons ce pays pour nos enfants.

  • Le 29 mars 2016 à 13:49, par Ouédraogo Minam,ancien Prefet
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Je soutiens le mouvement du personnel de l’adminstration territoriale,et demande que tous les agents soit unis comme un seul homme,pour que le Gouvernement prend les chosse aux sérieux.Pour ce faire je demande pour une bonne gouvernance l’audite de tous les Conseil Régionaux et Mairies du Burkina Faso,avant la mise en place des nouveaux elus.

  • Le 29 mars 2016 à 13:49, par LOUIS
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Mes chers camarades, je suis très fière de vous. car de telles possibilités d’expression de l’opinion ce faisait rares voir impossible sur nos cieux. Je vous encourage. Nous ne voulons plus de super ministre qui ne peu pas produire des résultats ou dont on ne demande pas des résultats à atteindre. Il doit mérité son poste de ministre d’État. S’il est incapable, qu’on le change car nous n’avons plus le temps à perdre pour des tergiversations. Vous avez notre soutien.

  • Le 29 mars 2016 à 13:51
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    DITES MOI. Où est passé balai citoyen ?

  • Le 29 mars 2016 à 14:09
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    VIVEMENT QUE NOTRE SITUATION SOIT TRAITE AVEC INDULGENCE PAR DE NOTRE MINISTRE ALIAS ’’’ MINISTRE RIGUEUR’’’ QUI N’AS PAS ASSEZ DE TEMPS POUR ACCORDER A SES AGENTs !!!!!!!!!!!!

  • Le 29 mars 2016 à 14:18, par mobutu
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Vous les gens de l’administration territoriale, vous mangez avec tous les régimes et il faut apprendre aussi à traverser le désert. Certains d’entre vous étaient de véreux politiciens avant l’insurrection. durant le coup d’état le plus bête, beaucoup de vos collègues ont pris cause pour le général félon. donc un peu d’humilité mes amis. même ceux qui se sont battus ne sont pas impatients pour aller à la soupe comme vous. ressaisissez vous. de toute façon, vous n’avez jamais fait de grève sous BLAISE COMPAORE.

  • Le 29 mars 2016 à 14:27
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    VIVEMENT QUE NOTRE SITUATION SOIT TRAITE AVEC INDULGENCE PAR NOTRE MINISTRE ALIAS ’’’ MINISTRE RIGUEUR’’’ QUI N’AS PAS ASSEZ DE TEMPS POUR ACCORDER A SES AGENTs !!!!!!!!!!!!

  • Le 29 mars 2016 à 15:12, par awoleku
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    seule la lutte paie

  • Le 29 mars 2016 à 15:26, par Cequejenpense
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Simon SUPER MINISTRE d’Etat, ministre de l’administration territoriale, ministre de la decentralisation, ministre de la securite... Il fallait le nommer 1er ministre en meme temps.

    On a cru qu’avec l’attentat de janvier, la securite fragile du pays (Terroristes, ex-pouvoir, grand banditisme, kogleweogo, etc) et de la region ouest africaine ils apporteront un reamenagement faisant de la securite une priorite sans pour autant delaisser l’administristation territoriale. Nada. Monsieur le SUPER MINISTRE qui n’a pas le temps, venez repondre a vos agents.

  • Le 29 mars 2016 à 15:28
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    du courage a vs,seule la lutte libere.le gouv ns a prouve avec ls magistrats que ya largent mais il faut hausser le ton pour l’avoir.celui qui dort ces pour lui qui s’en va.

  • Le 29 mars 2016 à 16:11
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Ah il semble que le Ministre d’Etat relève des préfets et que des SG de mairie sont menacés sur simple plainte écrite non fondée de militants du parti du ministre !!!!!!!!!Où sommes nous avec le plus rien ne sera comme avant ?

  • Le 29 mars 2016 à 16:35, par ibrahimo
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    seule la lutte paie

  • Le 29 mars 2016 à 16:48, par ngoonga
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Pardon ! donnons le temps aux autorités de réorganiser les affaires de l’Etat. Vous savez que tout est prioritaire tant le passif est lourd.
    Jusqu’à preuve de contraire, nous pensons que ce n’est pas de la manipulation une fois encore.

  • Le 29 mars 2016 à 17:23, par pataamleukré
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    C’est légitime que chacun puisse aspirer à mieux ...Mais il faudra faire attention à ne pas étouffer les efforts que tente de faire le gouvernement pour redresser l’économie du pays.

  • Le 29 mars 2016 à 17:49, par hangobloh
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Hummmhh allons doucement et sûrement nous y gagnerons toutes et tous ?

  • Le 30 mars 2016 à 07:53, par yat
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    EN RÉALITÉ RIEN NE VA DANS MON PAYS. IL FALAIT CARTE BLANCHE AU PM POUR FORMER UN VRAI GOUVERNEMENT.

  • Le 30 mars 2016 à 08:55, par Houra !!!
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Courage à vous !
    Il y a des gens qui pensent qu’on a chassé Blaise pour qu’ils viennent jouer aux apprentits sorciers encore. Ils vont comprendre que bientôt quand ils vont recevoir un "Grand Coup de Pieds dans le derriere.
    Contrairement à ce que je pensais, votre ministre de tutelle a marqué son terrain dès sa prise en fonction en menaçant littéralement le personnel. C’est dire qu’en réalité ce sont de mauvais managers et aventuriers politiques et recompensés qui sont aux affaires.
    En tout cas plus personne ne se laissera marcher injustement dessus. Alors, allez au bout de votre lutte.

  • Le 31 mars 2016 à 12:40, par Veridique
    En réponse à : Administration térritoriale : Le personnel dénonce l’inertie des autorités

    Ces agents ont entièrement raison Monsieur le MATDSI leur préoccupation est fondée et le mieux pour vous c’est de les recevoir et discuter d’une feuille de route de la mise en oeuvre de leur proposition

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés