Cadre sectoriel de dialogue Education et alphabétisation : Les acteurs se penchent sur le rapport 2015

mercredi 23 mars 2016 à 00h12min

Les acteurs impliqués dans le domaine de l’éducation au Burkina, réunis au sein du Cadre sectoriel de dialogue éducation et alphabétisation (CDS/EA), tiennent leur première session 2016 en vue de valider le rapport annuel 2015. Cet atelier, ouvert ce jeudi 24 mars 2016 à Ouagadougou, a été présidé par le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, président dudit cadre et son homologue de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, vice-président.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cadre sectoriel de dialogue Education et alphabétisation : Les acteurs se penchent sur le rapport 2015

Le cadre sectoriel de dialogue éducation et alphabétisation (CSD/EA) est un organe du dispositif de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) qui assure la supervision de la mise en œuvre des référentiels de planification dans le secteur de l’éducation. A ce titre, il est chargé de la définition des priorités y afférentes, de l’identification dans un cadre triennal glissant des actions à conduire et de la production des rapports d’évaluation des tranches annuelles des plans ou programmes d’activités desdites politiques ou stratégies lors de la tenue des revues sectorielles.

Il est donc attendu de cet atelier, l’état de la réalisation des mesures et actions sectorielles et la situation des indicateurs sectoriels en 2015, l’analyse de l’efficacité des projets et programmes sectoriels, l’état du fonctionnement du CSD/EA en 2015 et la mise en œuvre des recommandations et, enfin, l’évaluation 2011-2015 de la concrétisation des orientations de la SCADD relevant des domaines pris en charge par le CSD/EA.

« L’exécution des différentes mesures et actions du CSD/EA 2015 s’est effectuée dans un contexte national marqué par la crise sociopolitique que notre pays a connue au cours de l’année 2014-2015, le défi de l’organisation des élections de 2015 et également dans un contexte international difficile. Tous ces facteurs conjugués ont eu des répercussions sur l’activité économique et par conséquent, sur la mise en œuvre des mesures et actions du CSD/EA », note le président du CSD/EA, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly.

Selon M. Coulibaly, l’analyse du rapport de performance de l’année 2015 fait ressortir que sur onze mesures programmées, une seule a été entièrement réalisée. Sur les dix mesures non réalisées, une n’a pas du tout connu un démarrage et neuf ne sont pas entièrement réalisées, soit un taux de réalisation physique de 9,09%.

« Quant au taux d’exécution financière, il est de 85,48%. Ce taux prend en compte le niveau de réalisation de toutes les mesures, qu’elles soient entièrement ou en cours de réalisation », a dévoilé le ministre Jean Martin Coulibaly. De son avis, même si des efforts ont été consentis, d’importants efforts restent encore à faire pour l’atteinte des objectifs souhaités.

« J’ai la ferme conviction que nous pourrons relever ces défis qui nous incombent. Il ne tient qu’à nous, acteurs et partenaires du développement économique et social national, de poursuivre la mise en œuvre de la SCADD dont le premier cycle qui va de 2011 à 2015 est arrivé à terme en décembre 2015, au moment que viennent à échéance les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Dans cette perspective, le gouvernement qui souhaite pouvoir bénéficier de tous ces partenaires du même accompagnement, poursuivra à travers le processus d’élaboration du deuxième cycle de la SCADD dont la finalité est de nous doter d’un Plan national de développement économique et social sur la période 2016-2020 », exhorte le président du CSD/EA. Il est convaincu que la synergie d’actions autour des priorités bien définies permettra l’amélioration continue des performances du secteur éducatif.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés