Santé : Yukiya Amano a visité le service de médecine nucléaire du CHU-HO

mercredi 23 mars 2016 à 00h37min

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a visité le service de médecine nucléaire de l’hôpital Yalgado ce lundi 21 mars 2016. C’était en présence du ministre de la santé, Smaïla Ouédraogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : Yukiya Amano a visité le service de médecine nucléaire du CHU-HO

Avant la visite du service de médecine nucléaire de l’hôpital Yalgado Ouédraogo, le responsable de l’AIEA s’est rendu sur le site devant abriter le centre de cancérologie de Ouagadougou, situé à Tengadogo. « Le directeur de l’AIEA nous a assisté depuis la conception du centre. Il s’est engagé à nous accompagner pendant sa réalisation et sa mise en fonction. Il a encore pris l’engagement de nous accompagner en termes de développement des compétences et de formation », a rassuré le ministre de la santé.

Et si la présence de Yukiya Amano permet de procéder à l’ouverture officielle du service de médecine nucléaire selon le ministre de la santé, le chef de service, le professeur Théophile L .Tapsoba indique qu’il s’agit d’un partenariat entre l’agence et le Burkina. Aussi, il salue une telle visite qui permet d’améliorer la prise en charge des patients. « L’agence nous a permis d’avoir des équipements pour le service nucléaire. Nous avons pu discuter avec le DG et il est en train de voir également avec les autorités, dans quelle mesure l’agence va nous appuyer en ce qui concerne la formation et les équipements pour aller de l’avant » a-t-il signifié.

Par ailleurs, le chef de service se réjouit pour le nouveau service qui fonctionne en continu. « Il s’agit d’un jeune service qui fonctionne en continu. C’est également une marque de reconnaissance pour les efforts fournis par le Burkina et l’ensemble du personnel, en ce qui concerne l’utilisation de l’énergie nucléaire ».

Fonctionnement du service de médecine nucléaire

Fonctionnel depuis le 10 janvier 2012, le service de médecine nucléaire utilise des radioéléments pour le diagnostic et le traitement des pathologies. Il s’agit donc d’une imagerie fonctionnelle, différente de la radiologie qui permet de faire de l’imagerie morphologique. Selon le professeur Théophile L .Tapsoba, le service dispose d’une entité où se fait la préparation des radioéléments. « Les radioéléments sont injectés au patient. Celui -ci patiente un certain moment. Nous regardons ensuite la fixation, étant donné que cela est fonctionnel au niveau des différents organes ou différentes cibles, nous allons sur la gamma–caméra » a-t-il expliqué.

La gamma-camera est l’appareil qui permet de capter les images grâce à un manipulateur. Les résultats sont ensuite interprétés par un médecin spécialiste en médecine nucléaire, avant d’être envoyés au médecin traitant pour une prise de décision.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés