Recollection 2016 de l’UCAP-Burkina : Des journalistes et communicateurs ont médité sur le Salut et la Miséricorde à Ouahigouya

mardi 22 mars 2016 à 13h55min

Des membres de la section du Burkina Faso de l’Union Catholique Africaine de la Presse (UCAP-Burkina) à la faveur du mois de carême chrétien étaient en recollection annuelle le samedi 19 mars 2016 à Ouahigouya. Méditation, conférence, messe d’action de grâce, visite de sites religieux étaient au programme de cette rencontre qui a permis aux hommes de média de se concentrer dans leur relation avec Dieu à quelques jours de la fête Pascale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Recollection 2016 de l’UCAP-Burkina : Des journalistes et communicateurs ont médité sur le Salut et la Miséricorde à Ouahigouya

L’UCAP-Burkina faut il le rappeler est une structure de communicateurs catholiques dont la raison d’être entre autres est de permettre à ses membres de vivre leur foi et de témoigner de Jésus Christ dans leur milieu de vie, et de travail. Sous la conduite de son président Alexandre Le Grand Rouamba, une vingtaine d’hommes de média se sont retrouvés au chef lieu du diocèse de Ouahigouya pour méditer et échanger autour du thème : « La gratuité du Salut, tout est Miséricorde ». Pour le Président de l’UCAP-Burkina, cette activité de recollection rentre dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2016 de sa structure qui prévoit plusieurs activités. « Nous avons pensé en tant que communicateurs catholiques de nous retrouver, nous recueillir et confier notre profession, notre vie et notre pays au créateur qui nous donne gratuitement ses grâces »

Le Salut et la Miséricorde analysés

Pour cette conférence sur le thème, Monseigneur Justin Kientéga à bien voulu confier la tâche à L’abbé Martin Nana qui pendant deux heures d’horloge s’est entretenu avec les participants à la Recollection. De la définition du Salut et de son sens et de la question de savoir comment le Salut devient-il notre partage, le conférencier est arrivé à la conclusion que le Salut est donc un bien que Dieu à divinement disposé pour les hommes afin de sécuriser nos vies ici bas et nos vies dans l’au-delà et qui nous fait vaincre les épreuves, nous indique le lieu de la divine félicité à savoir le paradis. Quant à la Miséricorde, l’homme d’église dira que c’est l’agir divin dans notre quotidien et par des exemples tirés de la bible comme la libération de l’Egypte qui du reste est présentée comme un acte de miséricorde divine, l’Abbé Nana terminera en disant tout simplement aux hommes de média :« De même que Dieu se penche sur tout homme quel qu’il soit pour qu’il goutte la vie, si nous voulons vivre dans sa suite, nous devons ouvrir les portes de nos étroitesses pour aider l’autre à marcher vers ce qu’il est, à trouver son excellence. »

Après avoir répondu à plusieurs questions d’intérêt liées au thème, l’Abbé Martin Nana au nom de Monseigneur Justin Kientéga, Père évêque du Diocèse de Ouahigouya a conclu son exposé par ces propos :« En tant que chargés de donner des informations aux hommes, vous êtes comme des éducateurs de conscience. Puisse le Seigneur en ce temps favorable vous donner la grâce de la claire-vision pour mener à bien votre mission. » Après avoir reçu les bénédictions du père évêque du Diocèse de Ouahigouya, participé à la messe de la fête des rameaux à l’église cathédrale Christ Roi de l’Univers et visité des sites religieux, les membres de l’UCAP-Burkina sont repartis revigorés dans leur foi au service de la communication.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Des propos de participants à la recollection

A- Vebamba Sylvain (journaliste en service à la Direction des médias de l’Assemblée nationale)
J’avoue qu’en tant qu’homme de média, la question de temps pour s’occuper de sa foi n’est pas toujours évidente. A la faveur du temps de carême, j’ai voulu saisir l’occasion pour vivre ma foi et me préparer à la plus grande fête de l’église catholique. Le thème de la conférence qui a été développé m’a doublement enrichi et me met en accord avec la vision de l’ensemble de la communauté catholique, en fait l’église famille du Burkina.

C1- Doussa S. Elodie (Journaliste à la RTB2 Ouaga)
Je suis venue ici à Ouahigouya avec les confrères et consœurs de l’UCAP-Burkina car c’est une occasion de se ressourcer, d’apprendre, de m’enrichir spirituellement et d’être en contact avec le Seigneur. Le choix du thème m’a convaincu à participer à cette recollection. J’ai médité et j’ai reconnu encore les merveilles du Seigneur et pour cette raison je lui dit sans cesse merci.

C2- Abbé Augustin Ouédraogo (Directeur de la Radio catholique Notre Dame du Sahel de Ouahigouya)
En tant que répondant de l’UCAP-Burkina dans le diocèse de Ouahigouya, je me réjouis de la présence des communicateurs catholiques pour cette recollection qui a permis à tout un chacun de se concentrer dans sa relation avec Dieu. Je lance un appel à tous les hommes de média qui vivent dans la foi chrétienne de se retrouver afin de prouver que notre efficacité dans le travail vient de Dieu.

Y.N.

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés