Réseau des parlementaires sur le caucus genre : Relance des activités de la 7e législature

samedi 19 mars 2016 à 00h29min

Après une année d’inactivité, le réseau des parlementaires sur le caucus genre a relancé ses activités. C’était au cours d’une cérémonie sobre, ce vendredi 18 mars 2016 à l’Assemblée nationale. La rencontre a servi de cadre pour présenter le réseau et faire des propositions de programme de travail pour la VIIe législative. C’est un directoire avec à sa tête Workya Rouamba qui va conduire les activités du réseau. Cette nouvelle équipe s’inscrit dans la logique de la continuité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Réseau des parlementaires sur le caucus genre : Relance des activités de la 7e législature

D’entrée de jeu, la Coordonnatrice du réseau, Workya Rouamba a défini le « caucus genre » comme étant un comité de députés librement constitués ou mandatés par leurs groupes parlementaires pour réfléchir ensemble, étudier la question de la participation et de la représentation des femmes en politique, et par la suite des propositions. Ainsi, de 2005 à 2015, des actions significatives ont été réalisées par le caucus genre notamment dans le domaine de la législation avec l’adoption de lois. Aussi, la contribution la plus significative du réseau est l’élaboration de la proposition de loi portant institution de quota dans les élections législatives et municipales et le plaidoyer pour son adoption en 2009. La dernière en date est l’élaboration de la proposition de loi portant répression des violences à l’égard des femmes et le plaidoyer pour son adoption.

Si l’adoption de la loi est importante pour faire avancer la cause de la femme, l’application effective de ces lois traduit la volonté du gouvernement d’opérer un changement dans l’environnement de la femme. En même temps, il faut craindre que le niveau de résultats atteints ne s’effrite au gré des multiples changements. Dans lequel cas le combat serait à reprendre dans certains domaines supposés avoir enregistré des changements notables. C’est pourquoi, le réseau veut travailler au cours de cette législature à la promotion du genre tout en consolidant les acquis du pays en matière de promotion du genre. A cet effet, souligne la coordonnatrice, les propositions de travail porteront, entre autres, sur l’élaboration et l’adoption des documents et textes fondamentaux, l’élaboration du plan d’action 2016-2017 et la recherche des financements.

Quelle orientation pour le caucus ?

Au titre du plan d’actions, les membres du caucus genre entendent travailler à améliorer la participation des femmes à la gouvernance (femmes dans les sphères de décision). Ils promettent aussi de suivre la législation, la règlementation et les engagements du Burkina Faso sur le genre. Enfin, ils ambitionnent développer un partenariat. Le répertoire des activités possibles au niveau de chaque axe porte sur des ateliers, séminaires, sensibilisations, plaidoyers, visites de terrain/élaboration de propositions de loi. Dans la foulée, Mme Workya a assuré avec toutes ses forces qu’ils vont peser de leur poids pour que le gouvernement futur prenne en compte le genre dans les instances de décision et dans les structures administratives. Avant d’égrener un chapelet de difficultés et de contraintes. « Le réseau fait face à un manque de budget propre, de ressources financières et de partenariat sincère avec les partis politiques » a-t- elle conclu.

Nouvelle structuration du caucus

Après la création du caucus genre en 2005, ses membres se sont réunis à l’Assemblée nationale et ont mis en place un bureau. Cette structuration a évolué au gré des législatures exceptées sous la législation de la transition. Ainsi, pour cette 7e législature, Workya Rouamba porte le chapeau de coordonnatrice du Bureau. Aussi, le statut de membres d’honneur a été décerné au député Neem Naaba, Pr Léonie Claudine Lougué, Ousséni Tamboura, Martine Yabré, Rakieta Yaméogo et Seye.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Les membres du Bureau du réseau
Workya Rouamba : Coordonnatrice
Seydou Ba : Coordonnateur adjoint
Maxime Koné : Secrétaire
Fatimata Korbéogo/Ouédraogo : Secrétaire adjointe
Abdoulaye Mossé : Responsable à l’information et à la communication
W. Honorine Ouédraogo : Responsable adjointe à l’information et à la communication
Nimayé Nabie : Trésorier
Maïmouna Ouédraogo/Sawadogo : Trésorière adjointe
ALGS

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 mars 2016 à 10:30, par Bi télé
    En réponse à : Réseau des parlementaires sur le caucus genre : Relance des activités de la 7e législature

    Moi je ne comprends pas le genre là. Pourquoi à Ouaga 2000 pendant que les hommes (masculin je veux dire) se battent avec les blocs de béton, personne ne vient leur discuter les places labas. Et puis, quand ils s’agit d’aménager les voies, curer les caniveaux, c’est pareil. Mais quand on finit de construire les bâtiments et que c’est bien meublés, il y a des gens qui sortent du bois pour dire que de faire égalité de partage. Je ne comprends pas.
    D’accord pour une reforme profonde de nos sociétés pour plus de justice pour tous mais de grâce ne cultivez pas les oppositions entre hommes et femmes à travers ce discours occidental de genre. De toute façon, hommes ou femmes nous venons des mêmes géniteurs et on ne saurait être des ennemis. Créons les conditions pour que chacun se batte pour avoir ce qu’il mérite. Non au favoritisme déguisé à travers les lois et sous la pression des financements extérieurs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés