Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

mercredi 16 mars 2016 à 12h27min

Fada, 16 mars 2016 (AIB)-Quelques centaines de personnes réunies ce mercredi matin à Fada (Est), exigent à leur tour la libération des dix Koglweogo (comité d’autodéfense), déférés jeudi dernier pour des actes de séquestration et de torture, a constaté un journaliste de l’AIB.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

Les manifestants sont présentement à la Place de l’Unité de Fada. Des éléments des forces de sécurité et de défense sont postés au niveau du Palais de justice, situé à quelques 150 m de la Place de l’Unité.

Une délégation de ces manifestants attend d’être reçue par le gouverneur de la région de l’Est, le colonel-major Hyacinthe Yoda.

Ces manifestants exigent la libération de dix Koglweogo (comité d’autodéfense), déférés jeudi dernier à la prison civile de Fada pour des actes de séquestration et de torture, commis sur un présumé voleur de bœuf et son frère.

Les autorités locales avaient déjà opposé un refus catégorique aux centaines de Koglweogo qui avaient convergé vendredi soir vers Fada pour obtenir la libération de leurs camarades.

Aux dernières nouvelles, les Imams de Fada se sont joints à la médiation pour une sortie de crise.

Agence d’Information du Burkina

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2016 à 11:24
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    A la populations, j’exhorte de privilégier le dialogue car Dieu a dit de respecter les autorités.
    Aux autorités, j’exhorte de privilégier le dialogue et aussi de prendre en compte que c’est parce que vous ne jouer pas bien votre rôle que cette situation est arrivé.Préservons la paix et l’Amour car Dieu est juste.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:37, par mimi
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Décidément j’ai honte pour mon pays. Où allons nous avec ça. Est-ce à dire que chacun doit faire sa loi et l’exécuter comme il le veut et cela dans un état de droit ? Comment des gens vont se permettre d’aller exiger la libération de personnes qui ont commis une infraction ? Ces gens sont en erreur et ils doivent répondre de leurs actes. IL y a combien de gens qui sont en prison et attendent d’être jugés. Qu’ils attendent également leur tour. Vivement que l’autorité de l’état se rétablisse et qu’on en finisse avec ces soulèvements qui empêchent les gens de travailler pour faire avancer le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:44, par wara
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    C’est mieux d’arrêter la comédie et faire respecter l’autorité de l’état un point c’est tout en bon entendeur salut......

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:48, par Gulmance de Kpenna
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Journaliste de l’AIB, combien de fois faudrait-il qu’on te rappelle à l’ordre à propos du nom du chef lieu de la région de l’Est : Fada N’gourma est bien différent de Fada qui est une ville du Tchad, sur le plateau de l’Ennedi dans le Nord-est du pays. Capitale de la région de l’Ennedi Ouest et du département de l’Ennedi Ouest.
    Si tu n’est pas ressortissant de la région de l’Est, arrête de bâtardiser le nom culturel de notre chef lieu. il en est de même pour la banque SGBF sur la pancarte pub de laquelle il est écrit bienvenue à Fada. Arrêtez ça SVP

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:50, par OCy
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Évitons d’appliquer les droits de l’homme et lois à la lettre. Il y a des choses qu’il faut régler autrement. Actuellement les Koglwego ont une reconnaissance populaire. Comme on le dit les lois sont faites pour l’homme et non le contraire. Aucune loi n’est au dessus de la volonté populaire, je pense. Les populations rurales ont besoin de leurs Koglwéogo, il faut négocier dans certaines situations au lieu de parler de justice du blanc

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:50, par MOI MÊME
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    IL VA FALLOIR PRENDRE DES DISPOSITION POUR FAIRE COMPRENDRE A SES GENS (koglwéogo) QUE L’ETAT GAGNERA TOUJOURS. ET QUE LE FAITES DE NEGOSSIER AVEC EUX NE VEUX PAS DIRE QU’ILS SONT LES PLUS FORTS.
    TOUTE CHOSE A DES LIMITES !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:51, par sacsida,
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Je pense que l’autorité, doit prendre ses responsables, afin que la population sache qu’il n’y a pas deux capitaines dans un bateau, ou nous sommes dans un état de droit ou nous le somme pas. il n’y a pas de libération qui vaille. sinon à cette allure, nous n’allons plus respirer. si toute fois la population insiste. que l’ETAT ramène tous les services qui y sont là as qui travaillent pour la population dans d’autres provinces que celui de fada. et remet tous ces services aux soit disant koglwéogo qui vont s’occuper de leur santé, leur agriculture, leur électricité, leur justice etc..., et même tous les projets doivent quitté fada. puisqu’ils n’ont pas confiance en l’ETAT. comme ils peuvent se rendre justice eux même, qu’ils fassent tout cela eux même. et on verra

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:57, par yes
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    j’ai ecri hier ; lefaso.net n’a pas publié.je sais pas pourquoi. Faisons en sorte que le’ plus rien ne sera comme avant’ soit une realité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:58, par wara
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    A l’ouest du Burkina les DOZOS font un travail très propre depuis des années sans trompette ni fanfare en très bonne collaboration avec les forces de défense et de la sécurité dans l’ordre et la discipline mais avec ces koglweogo on constate beaucoup de désordre qu’il faut arrêter à temps.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:00, par Ladji
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    L’heure est grave !!!!! Les populations burkinabe sont-elles devenues ingouvernables à ce point ? Il faut vite restaurer l’autorité de l’Etat perdue depuis belle lurette, sinon, ce n’est pas bon. Cette défiance de l’autorité ne nous honore pas ; les policiers et gendarmes sont là pour NOUS, pour le pays, la République.
    En tout cas, il faut que les groupes d’autodéfense revoient leur manière, tant dans les villages que face aux autorités. INCROYABLE
    Dieu bénisse notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:08, par ka
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    La haine à la haine, la violence a la violence, on applique une vieille philosophie qui ne donnent pas des bons résultats. Depuis les nuits des temps le système sécuritaire des Kol-gweogo ont toujours été la base de la sécurité sure au Burkina. Celle des DOZOS qui est aussi ancestrale continu de nous donner des preuves. La lâcheté de l’ancien regimbe qui voyait que la corruption a ciel ouvert en oubliant la sécurité du peuple, a laissé la place aux kol-gweogo de prendre les choses en mains. La seule chose qui nous reste est d’accepté les kol-weogo et les encadré selon le modernisme et aussi par nos chefs coutumier dont leur culture reste une valeur sure et inoxydable depuis les nuits des temps dans le pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:10, par ollobou
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    A Simon COMPAORE qui les ( kolweogo) cautionne de régler cette affaire. Il est plus que temps d’interdire l’existence de ces kolwéogo. Il faut les démenteler. J’attends un communiqué à cet effet.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:24, par victor
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    ou le ministre de la securité on peu permettre a des gens de s balader en ville avec des fusi on es ou là

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:27
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Le problème ne se situe pas à l’autorité seule de l’Etat.
    Oui l’Etat doit restaurer son autorité. Mais si aujourd’hui y a koglweogo c’est parce que les populations souffrent de cette insécurité grandissante et qui met surtout le pauvre paysan qui peine a joindre les deux bouts dans une psychose au quotidien. Que l’Etat joue son rôle. A quoi servent ces FDS qui sont vautrés bien tranquillement dans leurs bureaux que le contribuable paye à la sueur de son front ? Si ils jouaient leur rôle efficacement on ne serait pas là. au lieu de mater les pauvres gens sorties manifester, évitons ce genre de manifestations en matant plutôt ces brigands. A chacun de jouer son rôle et le Burkina ne se portera que mieux
    A l’Etat de savoir taper sur la table quand il faut tant sur cette question de Koglweogo que sur la démission de nos FDS

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:30, par Elikia
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    N’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:41, par Le bon citoyen
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    L’autorité de l’état devait être affirmer quand les bandits sévissaient dans les contrées.
    La situation actuelle n’est que la conséquence de l’abandon d’une partie de la population par l’état. Cette partie subissait le dicta des bandits qui en tuaient et pillait sans que les défenseurs de la république ne réagissent. Maintenant qu’ils ont trouvé la solution à leur problème, on se lève pour parler de droit de l’homme ou état de droit ? Dans un état de droit on ne peut pas permettre à des bandits de tuer impunément en disant qu’on a pas les moyens.
    Alors la population rurale ne va pas s’asseoir et se faire tuer comme des lapins. Le pays appartient à tout le monde. Ces gens seront libérés si non c’est tous les commissariats et gendarmerie qui rejoindront Ouaga.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:44, par Anonyme
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Je souscris au msg de Wara. Sans aucun esprit de régionalisme, les dozos de l’ouest travaillent en parfaite harmonie avec les FDS. Prenez en de la graine.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:50
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Ces pauvres populations analphabète d’on tu parle, savent l’importance de ces gens en leurs seins, grâce a ce groupe ils arrivent a vaquer a leur occupations sans être inquiété grâce a ce groupe, si non depuis des décennies les force de défense sont dans la région de l’est mais le banditisme, na fait que s’aggraver, ceux si dis je ne doute point de la qualité et compétence de nos force de défense. mais quand bien même tu n’aime pas le lièvre il faut reconnaitre qu’il cour ! dès l’or que ces groupes ce sont créé nombreux sont ces bandits qui ont été démasquer, et pour connaitre la nécessité d’une personne ou une chose on nul besoin d’aller a l’école

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:01, par le citoyen
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    mes remerciements à tous les intervenants
    moi je veux juste les interpeller que lorsque dans un état de droit l’État ne fait pas son travail il y va du plein droit des populations de protéger
    certains évoquent les tortures de certains malfrats, alors vous à la place de la population si vous arrêtez un voleur et vous le remettez à la police ou à la gendarmerie et 2 à 3 jours après il se promène comme il veut, que ferrez vous à la prochaine arrestation ?
    - vive KOGLWEOGO
    - vive les vaillants défenseurs de la dignité humaine
    - a bas les autorités irresponsables

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:03
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Toute raison gardée si nos populations pensent que cette façon d’assurer la securité des citoyens au mépris de règles du droit est la bonne, je pense que nos forces de l’ordre peuvent le faire autant. On pourrait même réquisitionner l’armée si c’est ce que nous voulons(opérations coup de poing). Mais je reste encore convaincu que c’est encore nos populations qui vont crier aux arrestations arbitraires tout comme les Kogl-weogo le font actuellement. c’est encore nous qui allons nous plaindre des exécutions extra judiciaires. sachez qu’il n’est pas facile de bien faire. dans tous les cas si les gens pensent que les Koglweogo font bien le travail eh bien permettons aux FDS de se comporter de la sorte et tout le monde sortira gagnant dans la mesure où ces derniers on l’avantage d’être mieux équipés. Acceptons qu’aujourd’hui on parle plus de présomption d’innocence. Que toute personne interpeler par les FDS soit automatiquement écrouée sans procès . En terme clair supprimons la justice parce qu’elle ne nous sert plus à rien.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:35, par King
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    La République est en danger.Il faut que nos autorités et les différents partis politiques laissent de coté leurs discours et positions à des fins électoralistes car aucun parti politique ne peut mener ses activités dans un Etat où il y a le chaos.L’autorité de l’Etat doit être restaurée et rétablie.Dans quel Etat voulons-nous vivre :dans un Etat anarchiste ou dans un Etat de droit ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:38, par lucide
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Nous avancons difficilement car les institutions en vigueur dans notre pays sont importees sans etre revisees afin de les adapter a nos contextes tangibles. Les occidentaux sont a mille lieu de nous. De ce fait, pour tenir vaille que vaille a appliquer leur loi chez nous dans des realites differentes des leurs ? C`est dire que nous sommes a un niveau d`education qui ne nous laisse pas appliquer ces textes "prets a portes" sans difficultes. Donc ouvrons les yeux. KOGLWEOGO est une solution necessaire pour notre securite a l`heure ou nous sommes. Cependant leur encadrement est un acte preponderant a ne pas negliger, c`est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:39, par slt
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    certains ne savent pas de quoi ils parlent. vous pensez que ces gens n’ont rien à faire. regarder leur nombre. vous pensez qu’ils ce nombre peut constituer des hors-la-lois ? c’est plutôt la loi qui ne cadre pas avec les aspirations des populations ou du moins sont application. arrêter de distraire le gens et libérer ces braves paysans. vivent les kogleweogo point.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:41, par Le courtoi
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Il faut que le Président du Faso règle une bonne fois pour tous cette histoire de koglwéogo là sinon le Burkina plongera dans une guerre civile.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:47
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Il faut que les forces de sécurité évitent de jeter de l’huile sur le feu. il ne faut pas voir les kolgwéogo comme des antagonistes. vous avez à peu près le même objectif celui d’établir la sécurité au sein de la population. il faudra plutôt cordonner vos actions. Aujourd’hui il n y a plus de confiance entre la population et la justice.Rien qu’en suivant les témoignages dans les émissions interactives de ceux qui vivent réellement la situation, on comprend aisément le désarroi de la population En entendant de mettre fin au Kolgweolem il faudra d’abord travailler à restaurer cette confiance avec bien sur la collaboration des kolgweogo. En ce moment leurs activités pourront être réorientées vers d’autres secteurs. Evitez la pression sur les Kolgweogo, voyez en eux des partenaires avec qui la discussion est possible et cessez de croire que vous pourrez les dementeler en utilisant la force. La situation actuelle n’allait pas prendre cet ampleur si de franches discussions avaient été entamées dès le départ.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:54, par lucide
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    toute loi erigee qui ne repond pas aux besoins geographiques, historiques et culturels merite d`etre revue.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:57, par Le citoyen
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Nous populations de l’Est restons solidaire à Kolgwéogo, parce que les forces de sécurité ont montré qu’ils sont avec les grands bandits. Je ne savais pas qu’il y avait un gouverneur à l’Est si ce n’est qu’hier. Au fait il gouverne quoi ? Et puis la population est totalement en insécurité. Pour le moment kolgwéogo...

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:57
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Beaucoup s’acharnent sur les Kolgwéogo. Ceux qui sont sortis aujourd’hui ne sont pas tous des Koglweogo. il s’agit des victimes qui ne font plus confiance aux pouvoirs judiciaires de notre pays. Si vous voulez, insultez les koglweogo, démantelez les si vous pouvez ; d’autres formes de mouvements naîtront s’il n’y a pas une justice véritable. Des commissariats sont déjà pris pour cible !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:59, par passakziri
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Si le ministre de la sécurité est incapable et celui de la justice sont incapables de mettre fin a ce désordre, il leur faudra rendre immédiatement leur démission. L’autorité de l’Etat ne saurait être bafouée permanament, les forces de l’ordre aggréssées physiquement. non. Halte à la barbarie et que Force reste à la loi. Que le Président du Faso sorte de son silence coupable et prenne ses responsabilités pour que l Etat soit préservé.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:02, par vérité
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Faite pardon nous sommes dans quel planète ? Même les États-Unis la ou on vent les armes comme des cacaettes n’osent pas créé une telle association.C’est le départ du président qui s’annonce si le gouvernement ne prend sa responsabilité.Un Etat dans un Etat jamais vu ?Ramener le RSP c’est mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:04, par KKCT
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Il y a un adage qui dit : "c’est les tonneaux vides qui font beaucoup de bruits". A cela, je souscrit à la position l’internaute 9.
    Ainsi, où étaient-ils, ces koglweogos sous le Régime Blaise COMPARE et puis on avait le grand banditisme dans les Régions de l’Est, du Sud et du Sud-Ouest. Alors que dans les autres régions on circulait et on circule sans crainte, alors même qu’elles regorgent la plupart des sites miniers, poumons de notre économique aujourd’hui.
    Il n’y a eu que sous la transition, qui a déployer les forces de sécurité dans ces régions de grand banditisme pour que ce fléau diminue. Ils devraient avoir honte, ces koglweogo qui manifestent ces temps-ci, de s’octroyer la paternité de cette opération de sécurité. Je pense qu’il faut qu’ils arrêtent de nous distraire et faire le travail s’ils sont réellement de vrai koglweogo comme leurs confrères des autres régions.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:11, par Dominus
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Les Kogl wéogo ne veulent pas de recadrage. Ils veulent simplement être interdits d’activités. Ils sont manipulés. Ils sont habité par un esprit d’anarchie. Nos forces de défense et de sécurité doivent se rendre compte des conséquences de leur défaillance. Leur corruption et leur laxisme leur ont fait perdre la confiance du Peuple. Ils ont trahi le peuple. Et voilà les conséquences.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:21, par Sidpayétka
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    BONSOIR A TOUS !
    On ne cessera jamais de le répéter.
    Au Gouverneur de l’Est,
    Aux FDS (Police municipale, police nationale, gendarmerie, CRS et meme justice a travers des procureurs du Faso a qui rien ne les regarde), donc aux autorités censés vouloir restaurer l’autorité de l’Etat (on tente de refermer la porte après que le fantôme soit dans la case) balle a terre et reconnaitre très humblement la défaillance du système de sécurisation de nos populations et de leur biens. En 1992 tous les délinquants étaient bien fichés malgré nos faibles moyens d’informatisation et de relais du renseignement. Les FDS organisaient des expéditions de neutralisation et n’eut été cette fichue vision de certains pour mettre un délinquant au meme niveau de droits humains qu’un honnête citoyen, de nos jours le Burkina faso n’aurait eu a faire qu’a des délinquants transfrontaliers. Mais hélas c’est a croire que jusqu’en 2016, malgré les moyens sophistiqués du renseignement, on a de la peine a se départir de l’idée que certains FDS sont complices de ces délinquants au grand dame de l’honnête citoyen. Ne nous voilons point la face et mettons fin a toutes ces dérives. Pas de délinquants alors pas de koglwéogo sinon tant qu’il restera un délinquant en vie et en activité criminelle, il y aura toujours un koglwéogo en activité. La nuit et le jour ne sauront coexister. La honte restera toujours sur nos FDS et le gouverneur de l’Est si il arrivait par malheur que le présent tandem débouche sur des affrontements. Il faut libérer d’office, tout de suite et maintenant les Koglwéogo emprisonnés a tord et poursuivre l’enquête que ces derniers avaient commencé a mener suite a une défaillance indescriptible de notre système de sécurité qui se devait d’être bon gré malgré proactive. Fichtre ils ont du reste plus de moyens que les Koglwégo dans ce sens pour mener efficacement a terme et dans un bref délai (a en croire la promptitude avec laquelle les renforts de répression ont convergé a Fada N’Gourma) la traque et la mise hors d’état de nuire des délinquants et il faut bien un jour commencer a quelque part. Les Koglwéogo ont donné le ton, il ne reste plus qu’a le nuancer et a l’harmoniser au lieu de chanter de fausses notes comme on voudrait le faire présentement. Balle a terre tout le monde, mieux çà vaudra. Les états généraux de la sécurité pourrait constituer une piste salutaire en attendant.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:21, par Yabirou
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Gulmance de Kpenna. C’est qu’il intégrisme çà ? Tu acceptes qu’on dise Burkina au lieu de Burkina Faso, non ? Pourquoi tu ne demandes pas d’écrire Nungu ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:22, par Batiga
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Encre une situation de plus qui démontre a quel point nos autorités ne se sont jamais souciées du mieux être de sa population. pour la question de la sécurité, je suis pas surpris que des groupes armés prenne l’engagement d’assurer leur protection en se basant sur des méthodes anciennes. cela se justifie d’autant plus que les lois en vigueur ne sont pas appliquées ou disons qu’elles ne s’appliquent qu’a une tranche des burkinabè. comme si la loi du blanc est pour les pauvres

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:23
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Il n’y aucune différence entre le comportement des koglweogo et celui des brigands. Le phonème des kogweogo est inacceptable et surtout il va aboutir à la catastrophe. S’il y a des gens qui sont incapables de comprendre des choses élémentaires comme celles là, je pense qu’il n’ y a rien à faire si c’est pas leur montrer la force dans toute sa brutalité

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:25, par AL
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Ceux qui n’ont pas été violenté par les Koglweogo , c’est eux qui pensent qu’ils protegent la population. Sinon, c’est cette même population qui est victime des actes de ces Koglweogo, c’est à dire au lieu d’aller voler en cachette, je me transforme en koglweogo pour règner, accusser les autres de voleur et retirer l’amande et personne ne peut m’arrêter. Si c’était uniquement pour defendre la population ils allaient se conformer à ce qu’on leur dit, ou arrêté ce travail il ya longtemps, mais c’est pour leur propre bien. Je pense que la population a commencé à comprendre et le gouvernement aussi. Ces gens sont là pour nous compliqués la vie, une bonne personne ne désobeisse pas comme ils le font ;

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:29
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Gulmacema de Kpenna, tu fatigues les gens. Toi tu n ;’as jamais dit Ouaga ? Pourtant nous tous on connait que c’est Ouagadougou- la. Ya boen woulgming la woto ? Megde de merdier. On parrle des affaires serieuses ici et toi tu parles qu’ on ne doit pas couper un nom. C’est pas la premiwerre fois on abrege les mots. Faut pas reflechir a la con. Dites a vos kolgoweogo de ne pas exagere. La justice n’est pas privee dans ce pays. Je ne sais meme pas pourquoi Rock veut tourner autour du poit. Cette affaire la risque de le bouffer. Il n’ a qu’ a croire que dirigwer c’est faire plaisir a toput le monde. N’ Gaw. Ya des fois faut pas avoir peur d’ etre impopulaire. La clameur publique a aussi ses limites.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:29, par zine
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    ça c’est un deuxième RSP pour le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:32, par Sans rancune
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    IL FAUT PUREMENT ET SIMPLEMENT DEFERRER LES KOLGWEOGO ARRETES A OUAGADOUGOU

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:33
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    La nature a horeur du vide. Demanteler un Kolweogo moderne(RSP), un Kolweogo traditionnel sort de terre comme un champignon. Mais on va le decapiter. Si pon a demanteler le RSP, le Kolweogo de Blaise, de sa famille et de Djedjere, c’est pas des Kolweogo avec des fusils rouilles deux bouches a poudre qui vont resister. Faites tentchion, hein !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:36
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    N0 14, tu peux meme pas dire que les forces de l’ ordre sont vautres dans leur bureau. Si tu n’es pas honete seulement- la, un malheur va t’ arriver. C’est pas eux on tue tous les jours comme des lapins ? Je suis pas force de l’ ordre mais je vois aussi ce qui se passe dans ce pays- la. Des gens qui peuvent aller chasser des voleurs superarmes avec des armes de guerres et eux ils ont deux opu trois balles. Ces gars- la meme devraient faire leur rebellion a eux pour qu’ on les dote consequemment. Faut avoir pitie de Dieu. Sinon, avec ce mensong- la, un malheur va te frapper mal. Repentis toi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:39, par zoundi Joachim sj
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Je comprends que la situation est complexe, les gens se sentent en insecurite. L’etat qui est le garant de la securite des personnes et de leurs biens n’a pas toujours su repondre aux attentes. S’il ne faut pas laisser ce phenomenme de Koglweogo reigner et provoquer un desordre social, il faut rappeler que l’etat doit donner plus de garantie qu’il assure reellement la securite du pays. Il faut faire disparaitre tous les bandits de grand chemin ...

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:47, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Bravo les Imams ! Le probleme des Koglweoogo n’est pas un probleme administratif ou judiciaire. Il appartient à tous les partenaires de notre Contrat Social au Burkina de jouer leur roles.
    N’est-ce pas très facile de faire des photos de famille avec le cadavre de MESRINE, mes chers nouvelles autorités ? C’est très facile !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:02, par Neekré
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    On est decidement pas proche du bout du tunnel en ce qui concerne cette histoire de Koglweogo. Ce qui m’etonne, c’est que la plupart des forumistes se contentent de dire qu’ils sont contre ou pour, et puis c’est tout. La contribution des uns et des autres doit aller au delas des prises de position et faire des propositions concrêtes. Je proposerais quelques pistes pour un compromis qui pourrait serait de base de reflexion.
    1-Tous les groupes de Koglweogo doivent être enregistrés et connus de l’etat avec des precisions sur leur espace geographique, l’identité des membres et des responsables.
    2-Les koglweogo pourront disposer d’armes pour leur auto defense. Ils peuvent mettre aux arrêts tout suspect, mais doivent conduire celui-ci devant les autorités competentes pui prennent le relais. Les Koglweogo ne peuvent ni torturer, ni encaisser des amendes.
    3-Pour chaque region, les associations Koglweogo formeront un cellule restreinte d’hommes éclairés pour le suivi des cas qui sont remis aux autorités judiciaires. Ils pourront suivre les procedures judiciaires,ifaire appel des decisions de justice, denoncer les cas de mise en liberté douteuses et même introduire des recours auprès des plus hautes instances judiciaires.
    Il n’y a pas de doute que les Kpglweogo sont nés du fait du vide et de l’insecurité dont ils sont victimes, surtout en zone rutale. Pour l’instant, le bilan semble plus que satisfaisant avec quelques dommages collateraux. Si leur travail n’est pas encadré, la situation risque d’evoluer vers autre chose plus grave que la delinquance qui prevalait . Même, etant un groupe organisé des brebis galeuses incontrolés se mueront en Django ou simplement en coupeurs de route. cela s’est deja vu dans d’autres pays ou les voleurs et les violeurs ne sont autres que des solldats de l’Armée regulière, suppose proteger la population. imaginez alors ce que pourrait faire un groupe heteroclite d’auto defense.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:07, par Sayouba
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Y a t-il eu plus choquant que la mort du Président Thomas SANKARA, du Journaliste Norbert ZONGO, du juge NEBIE et bien d’autres. Mais ou étiez vous passé. C’est parce qu’il a eu insurrection, résistance au putsch dernièrement que vous allez vous croire tout permis.

    Vivement que nos autorités sans aucun calcul d’intérêt remettent les pendules à l’heure.
    Il faut tendre la carotte mais aussi utiliser le bâton face à ces bandes d’ignorants car j’en suis persuadé que certains sont manipulés.

    Salut web-mater, merci pour les dernières fois. Laisse passer encore ce message.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:09, par Tenga
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Internaute4 si tu n’a rien a dire passe seulement. Lorsque tu es au Burkina et on te dit Fada, pourquoi vas tu te croire au Tchad ? Fada c’est bien Fada N’gourma au BF et cela ne souffre pas de debat. OK !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:15
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Qu’attend le Ministre Simon pour encadrer et/ou recadrer ses Kolgwéogho comme il l’a promis ? Que leur Pouvoir boive la honte jusqu’à la lie ? Ca fait pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:19, par dream
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Que Dieu vienne en aide à ce pays. le BURKINA FASO a perdu son autorité d’Etat y a longtemps. Y a plus d’Hommes digne de ce nom qui peut faire respecter l’autorité de l’Etat.
    Dans cette affaire de Koglwéogo, on sent que des gens l’ont créé pour des fins inavoués et maintenant eux même ne maîtrisent plus les contours de la chose. On remarque que le RSP a été dissout pour faire place à une nouvelle unité d’élite qu’est le "Koglwéogo".
    Ou sont rentré les soit disant OSC de la 25ème heure qui ont tant crié au temps fort de la transition pour venir à bout du RSP, c’est maintenant qu’ils devaient encore sortir pour dire non aux Koglwéogo. Ces OSC qui se disaient connaisseur de tout, ont ils perdu la voix ; hélas c’est dommage.
    Bref j’ai oublié que quand la bouche est pleine, elle ne peut pas parler.
    Que Dieu sauve ce pays !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:27
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Simon Compaore n’est l’homme qui peut mener une politique sécuritaire lisible. Avec ses interventions illogiques et populistes vont nous amener dans l’abattoir. Vivement qu’il ai un changement par un homme compétent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:28
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Dites, c’est dans quel pays au monde où il n ya pas insécurité.Je veux qu’on me donne un seul nom.
    Depuis que Blaise à chasser le ministre de la justice qui a palabre avec le mécano, tout le monde se sent comme l’autorité.C’est malheureusement le point de départ qui joue négativement toujours sur l’autorité de l’Etat.
    Il faut corriger ça vite.Trop de liberté tue la liberté.Quant au fadalais, ils n’ont qu’à créer s’ils reussissent le bras de fer contre l’autorité, leur Kolgollaafi,(santé) leur Kogolbuudo(justice), leur Kogolkambkarongo(éducation).Ensuite après dix ans d’essai, on pourrait faire une évaluation.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:31, par sacsida
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    intervenant 14,sache que ce sont les koglweogo qui veulent mater l’État et ses institutions et non le contraire. Tu as déjà vu ça dans quel pays ? des individus qui se croient au dessus de la loi. même les forces de l’ordre lorsqu’ils commettent des dérives sont incarcérés, condamnés ; eux aussi doivent accepter répondre de leurs actes parce que nous sommes dans une république ; un État de droit. Nul n’est au dessus de la loi.Des individus quelque soit leurs organisations n’ont le droit de menacer les institutions d’une république avec des armes(bougdandouilles). Ça ressemble à une rébellion. Ces armes qu’ils ont acquis suites à des enquêtes de moralité mener par les forces de sécurité( pour ceux qui ont les autorisations). Force doit rester à la loi. n’en déplaise......

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:35
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Simon Compaore n’est l’homme qui peut mener une politique sécuritaire lisible. Avec ses interventions illogiques et populistes vont nous amener dans l’abattoir. Vivement qu’il ai un changement par un homme compétent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:36
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    C’est la faute aux mouvements des droits de l’homme. Si un crime est avéré, exécutez son auteur

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:40, par SIDYETA
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Je pensais que les koglweogo sont là pour lutter contre les voleurs, malfrats ou bandits de grand chemin. Mais voilà que ces koglweogo me déçoivent avec ces genres de comportements enfantins. Quelle honte ! Avant tout vous êtes et vous resterez citoyens lambda du Burkina et vous êtes vous aussi soumis aux lois du pays. Il faut savoir vos limites et respecter l’autorité de l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:42, par Lastaro
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Décidément les autorités doivent très vite prendre à bras-le-corps le phénomène des koglwéogo, sinon on est bien parti pour la formation des rebellions pour la première fois dans notre cher pays. Que l’ÉTERNEL DES ARMÉES nous en préserve de cela.
    On doit avoir à l’esprit qu’il ne peut pas avoir deux capitaines dans un même et unique bateau : Soit les forces de sécurité démissionnent de leur fonction régalienne au profit des groupes d’auto défense, soit ils assument pleinement leur rôle de sorte que les koglwéogo n’auront plus rien à faire et seront donc amené à disparaître.
    Qu’ALLAH bénisse le Burkina Faso et les burkinabé !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:50, par Le transitaire
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Il me semble qu’il y a des gens peuvent voir mais qui refusent de voir ! A ceux qui sont contre les koglweogo je voudrais leur poser la question suivante : avez-vous déjà fait partie d’un convoi que des bandits armés ont arrêté à coup de rafales de kalachnikov ou de fusils G3 causant ainsi des pertes en vies humaines ? Tout dernièrement il y a un koglweogo un peu trop zélé qui, en voulant arrêter seul 2 bandits armés, a été littéralement trucidé sans autre forme de procès par ces derniers. Cet évènement s’est produit il y a plus d’une semaine et depuis je parcours les journaux à la recherche d’une seule réaction des défenseurs des droits de l’Homme. Est-ce à dire qu’il mérite ce qui lui est arrivé ? Si oui alors faute pour faute je ne vois pas comment on peut s’insurger contre ceux qui ne cherchent qu’à protéger leur personne et leur biens.

    En 2012, des bandits lourdement armés ont attaqués des cars de voyageurs à l’entrée de Rapadama à Wayen à 150 m précisément d’une brigade de gendarmerie et voici ce qu’ils disaient aux gendarmes restés cloîtrés dans leur coin sans broncher : si vous êtes garçons, sortez nous combattre. Et comme il fallait s’y attendre, nos forces de l’ordre sont restés aux abondonnés absents sous prétexte que la puissance de feu était en leur défaveur.

    Tout dernièrement, le ministre de la sécurité en visite au camp Paspanga a essuyé une litanie de doléances au nombre desquelles le manque criard de moyens mis à la disposition de nos hommes de sécurité. Pendant ce temps les magistrats refusent de travailler tant qu’on n’aura pas augmenté leurs salaires.

    Mes chers légalistes, faites pardon et revenez à la raison : en attendant que l’Etat retrouve son autorité en revenant assurer pleinement la sécurité des citoyens, laissez les gens se protéger car tout le monde (pas seulement les voleurs) a droit à la vie et au bonheur. Ce que vous légalistes vous oubliez, tant que l’Etat ne va pas assurer kolgweogo ne pourra pas disparaitre. C’est comme une pauvre femme abandonnée par son mari qui n’assure ni la popote ni au lit : que vous le vouliez ou non, si elle n’a pas de soutien, de moyens et qu’elle décide de se prostituer pour vivre son mari n’aura que ses yeux pour pleurer. Il peut faire valoir ses droits en demandant le divorce ! Et après ? ça change quoi ? Ah si ça change quelque chose : il redeviendra célibataire à la merci des wembas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 15:52
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Je pense qu’il est l’heure pour l’État de prendre des mesures fortes pour faire comprendre que ça soit les Koglweogo,ou les populations qui les réclame ,que le Burkina Faso est un État,et qu’il ne peut avoir qu’un seul État.suspendre automatiquement toutes les activités liées aux Koglweogo,réorganiser les,réintégrer les dans un contexte les reconnaissant comme forces de renseignement et d’appui à la sécurité,les former en les faisant comprendre que,quel qu’en soit leur détermination,leur volonté,leur engagement,leurs forces resteront toujours sous celle de la sécurité afin de respecter l’autorité de l’État.
    La Patrie ou la Mort nous Vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 16:11, par Filsdupaysan
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    La prochaine insurrection contre le régime actuel, le principal acteur qui creuse la tombe du régime actuel est bel et bien le tout puissant ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation, de l’Administration Territoriale et de la Sécurité Intérieure. Son excellence Monsieur RMCK doit retirer le portefeuille de la Sécurité à Simon sinon il mettra feu au pays. Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 16:18, par lino
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    l’analphabétisme reste le seul grand mal de nos pauvres pays africains. vous verrez que la grande majorité des marcheurs réunis a fada ne maitrisent pas en réalité les contours du problème, si véritablement il y’a problème !! a sapouy nous avons vu récemment l’action des koglweogos contre d’autres koglweogos qui disaient ne pas se reconnaitre dans les pratiques de ces derniers et après les avoir arretés les ont remis aux autorités.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 16:18, par le fadalais
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Le débat ne doit pas se mené avec passion quand il y a l’intérêt général du pays en jeux. Dans aucun pays au monde on ne confiera la sécurité d’un pays à des personnes dont on ignore leur moralité. Le Ministère en charge de la sécurité est souverain et ne peut en discuter. Les éléments qui le composent font objet d’enquête de moralité. Ceux qui crient que les FDS ne font pas leur travail, je pleure pour eux. Malgré les conditions très difficile de travaille les FDS abatent un gros travail de nuit comme de jour au prix de leur vie. Combien d’élément de FDS ont été tués par ces mêmes bandits ? Les FDS ne peuvent pas avoir en un trimestre la moitié de ce que les koglweogo ont pris entre les mains des présumés délinquants en une journée dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme. Je suis d’accord que la population est essouflée de ce phénomène mais donnez les renseignements sûr au FDS et si un de vos délinquants est libéré sans jugement nous nous battrons jusqu’au bout. Ceux qui suivent les jugements chaque mercredi au Palais de Justice de Fada N’Gourma temoignerons de ce que je dirai. J’ai vu des gens condamnés à 15, 25, 30 ans de prison ferme pour fait de grand banditisme conformement à la loi 017-2009 du 05 mai 2009 portant repression du grand banditisme. Je ne discuterai pas beaucoup ici mais si cela est une volonté populaire qu’elle soit exaucée et nous verrons les conséquences. Nous venons de sortir d’une siruation sécuritaire fragile travaillons à la renforcer et le gouvernement a vu juste en améliorant les services de renseignements par la création d’un haut service de renseignements. Invitons donc la population à appuyer les FDS dans ce travail. J’invite chaque Burkinabè qui aime bien le burkina Faso, loin des idées politiques à reflechir sur l’avenir des koglwéogo dans une sous région sécuritairement fragile. Je veux que chacun comprenne que les koglwéogo n’ont aucune base. Ils ne sont ni traditionnel car les DOZOS ne prennent jamais l’argent de leurs interpellés ni administratifs parce qu’ils ne sont reconnus officiellement ni judiciaire parce qu’ils ne respectent aucun texte de loi. Si l’autorité cette fois ci sera baffouée que le Burkina se prépare à une autre transition. Foi du sable ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 16:23, par suis là !
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    C’est quel débat on mène là ? c’est vrai que l’histoire se déroule à Fada, c’est également vrai qu’il y a le représentant de l’Etat (Gouverneur) surplace qui fait de son mieux pour une sortie de crise. Mais vu que la situation devient de plus en plus critique, que font le MATDSI, le PM et même le PF ? qu’attendent ils pour se prononcer enfin que la population du Burkina en générale et celle de Fada en particulier, Koglweogo et pro, FDS et anti-koglwego sachent que le pays est gouverné ? Prendre ces responsabilités qu’elles soient bonnes ou mauvaises fait parti du devoir des gouvernants !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 16:34
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Internaute 4 : Ouaga, Bobo, Fada existent au BF

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 16:59
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    internaute 21, note que la faute revient plus à l’Etat qu’a ces individus qui au départ voulaient juste se protéger. oui il y a dérive. mais les mêmes causes produisent les mêmes effets si aujourd’hui Koglweogo disparaît et que rien n’est fait pour garantir la sécurité des bien et des personnes demain une autre "milice" se lèvera. c’est bien la le souci. qui garanti notre sécurité est-ce Koglweogo ? je condamne même l’existence de cette milice mais avouons que cette situation doit donner a réfléchir. l’Etat ne restaurera pas son autorité en matant, mais en protégeant déjà sa population. la place du paysan est dans son champ, dans sa famille pas a s’auto défendre. la place du FDS est d’assurer la sécurité celle du voleur/brigand en prison... le rôle de l’Etat est de s’assurer que cela soit respecter.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:07, par Abdoul
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Ce qui se passe à Fada N’Gourma aurait pu arrivé partout où les Koglwégo sont installés ou ont de l’influence. Cela s’explique par le fait que les populations sont en grande majorité en phase avec ces Koglwégo. L’heure n’est même plus au démentellement de ces groupes. Il ne reste que l’option de leur encadrement et pourquoi pas la relecture de certains textes pour faciliter leur insertion.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:15, par KATO
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Quand Ouaga et brûle l’assemblée nationale, on dit insurrection !
    Quand les provinciaux se mobilisent, on dit quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:16, par seydououedraogo19@yahoo.fr
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    de tout sa que pense le PR

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:29, par Le transitaire
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Sacsida, je t’ordonne d’aller prendre les armes des koglweogo. Restez là à piaffer, la prochaine révolution viendra des campagnes. Est-ce que si y a pas voleur il y aura koglweogo ? Pourquoi vous aimez discuter pour rien. Ne cherchez surtout pas à comparer les pays car il y en a qui sont mieux gouvernés que d’autres. Il y a même des pays où le permis et l’autorisation du port d’arme se distribuent comme des petits pains.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:30, par BB
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Parmi ce qui exècrent les koglweogo, il y a deux sortes de gens ; il y en a qui n’ont aucune racine ancestrale et qui veulent s’abriter derrière la légalité pour détruire nos communautés dont les koglweogo sont aussi garants. Il y a une autre race de gens qui sont bien protégés et qui n’ont aucun souci des qu’en est il des autres. Une autre race c’est notamment les magistrats qui voient les koglweogo comme une menace pour leur gombos et privilèges. VOUS TOUS QUITTEZ DANS CA.
    Pour le cas de Fada N’Gourma, le gouverneur doit être pédagogue. Il doit sensibiliser d’abord. Est-ce que les koglweogos qui sont en prison ont-ils été sensibilisés avant leur acte. Donc Monsieur le gouverneur laissez partir ces gens et faites des sensibilisations pour commencer au lieu de commencer par la répression en suivant la voie de vos juges légalistes gomboïstes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:30, par mbajo
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    a tous ceux qui disent que l’Etat n’a pas jouer son role pour justifier la presence des koglweogos
    dites moi c’est dans quelles pays au monde il y’a zero insecurité
    y’a na pas..
    dans les pays les plus devellopés il y’a plus d’insecurité. meme au USA ou chacun peut payer son arme ; il se comportent pas comme ces illettrés il se soumettent tjrs a l’autorité

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:40, par garikoi
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Quand les voleurs et braqueurs volent, pillent et tuent les paisibles citoyens, pas de derive, quand c’est Kolgweogo, il ya droits de l’homme. Aux USA, il y a des quartiers ou il ya des services d’autodefense, meme en RCI, Pardon, encadrer les c’est tout. Faisons un referendum pour voir, si les Burkinabe veulent Kolgweogo ou pas !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 17:44, par burkinpalukdi
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Il n’ya feu a la demeur,il y’a orguiel chez les uns depositaires prsumer du droit et effet de foule dans l’expression d’un instin de survie chez les autres. Tous sont des burkinabe pas moins desireux d verite et justice.
    Si nous targons de juste ce ke 80% des citoyen ignore et sont simplement etrangere ; cela ns interpelle. Je propose le dialogue et invite les burkibi a poursuivre l’insurection dans toutes les lois importees de la republik. Socialisons notre droit. Au point ou nous sommes arrives, le silence de larepresentation national sera une trahison. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 18:05, par Saaga GNAGDGOLMA
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Huuummmm !!!! Chacun défend sa cause hein !
    En tout que le Voleur souhaiterait voir tout les KOGLEWEGO, les policiers et gendarmes pendus a la place de la révolution !
    Laissez lez policiers défendre les citadins puisque c’est là qu’ils sont nombreux (Quelle protection !!!)
    Laissez les KOGLEWEOGO défendre leurs vie et leurs biens (puisqu’ils ne sont pas protégés ou sont très peu protégés). Les quelques policiers qu’on envoie dans les provinces y vont pour un rôle plus administratif que pour protéger les populations ! que peuvent quelques policiers mal équipés devant ces bandits qui dépouillent les pauvres et braves paysants ?
    il faut plutôt leurs montrer ce qu’ils ne doivent pas faire c’est a dire les limites qu’ils ne doivent pas franchir de façon clair
    Il faut être un voleur pour exiger un dementellement pur et simple car tout le monde aujourd’hui reconnait leur impact sur la securité surtout en province !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 18:09, par Tenga
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    les gens n’ont pas cru lorsque Blaise compaore disait que après ca sera le chaos.
    Roch doit etre a la hauteur . si non ....

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 18:30, par wenlasida
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    je crois que trop cest trop il faut mater ces gens

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 19:08, par kadré
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Tout le monde reconnait que l’état a failli et ca ne souffre d’aucun débat. Si cela est clairement établi, on doit évoluer dans les débats en prospectant des voies et moyens pour améliorer notre cadre de vie sécuritaire. Sachant que l’Etat ne peut pas poster un policier devant chaque ménage, que faire ? Alors si dans les provinces, les populations elles-mêmes ont eu l’initiative de former des groupes d’auto-défenses pour réduire un tant soi peu le phénomène, je crois que cela est salutaire.

    J’ai suivi un débat télévisé où le représentant du ministre de la sécurité a, dans son intervention relévé que le phénomène des "kogl weogo" existe et a même été rendu légal par décret ministériel depuis 2003 (je crois). Cela signifie qu’ils sont reconnus officiellement par l’Etat et qu’ils exercent la profession de façon normale. La question que je me pose est la suivante : pourquoi autant de rififi aujourd’hui à leur sujet même si ces temps-ci, on a constaté quelques manquements ? Dites-moi, quel métier au monde peut-il être exercé sans la moindre erreur, si l’on s’en tient au fait que nul n’est parfait ? Pensez-vous que de 2003 jusqu’à un passé récent, les erreurs qui sont décriées aujourd’hui n’existaient pas ?

    Il faut que chacun mette un peu d’eau dans son vin et travaillons surtout à ramener la paix dans le pays qui est toujours en "ébullition". Reconnaissons au moins que les kogl weogo ont toujours fait du bon boulot dans nos provinces, même si dommage on constate des failles et des dérives aujourd’hui. Les populations rurales en savent mieux que nous et magnifient toujours leur existence. Les bandits de grands chemins minaient certaines zones du pays (l’est, centre-est) au point de troubler en permanence la quiétude des habitants de ces zones de jour comme de nuit. Grace aux kogl weogo, le problème est plus ou moins résolu. Je pense que ces "forces de sécurité" donnent un coup de main assez bien apprécié aux autres (polices, gendarmerie..).
    Ces kogl weogo connaissent mieux le terrain que nos forces de sécurité ; toute chose qui facilite le repérage de certains bandits qui sévissent et qui parviennent à échapper à ces forces de sécurité.

    Aidons les nouvelles autorités dans leur démarche de restaurer l’image de notre pays plutot que de chercher à les enfoncer, parce que cela est sans intérêt.

    Les kogl weogo ont peut-être besoin d’un encadrement pour mieux exercer leur fonction. Que les autorités révisent le décret portant leur création en prenant en compte certains paramètres afin de l’adapter au mieux. Ces forces de sécurité ont leur place dans la société.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 19:32, par sidi
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Tout ce que nous vivons, n’est rien d’autre que la résultante de la mauvaise gouvernance et de l’injustice que nous vivons de la part de nos autorités irresponsables. comment un voleur peut jouir de sa liberté peu après son arrestation et de se moquer de celui qu’il a dépouillé ? cela indigne et je comprend bien la réaction de la population ; surtout courage à eux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 20:48, par Gwangwan
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Je suis inquiet bonnes gens. De la vindicte populaire j’ai peur. Des population civils en arme face à nos forces de l’ordre ? Ou sommes nous ? Je pense que le soutien à la sécurité que chacun nous pouvons apporter est d’agir de concert avec nos FDS en leur fournissant des renseignements utiles de manière individuel ou dans le cadre d’une association. Pour les FDS de favoriser ce cadre de dialogue et d’agir. Aux juges de nous faire le point des affaires. Nous manquons de preuves, il n’y en a pas , lancer des appels à la dénonciation. J’ai peur que d’avoir peur nous nous effrayons davantage. Je ne connais pas le profil type d’un voleur , d’un coupeur de route. cependant pour le moment j’arrive à distinguer les FDS en service des autres citoyens. Car en voulant tous faire de la sécurité nous allons à la pagaille. Le pauvre "Moriba" l’a appris à ses dépends en se retrouvant avec un pantalon trop court par le zèle de ses aides qui sans concertation lui on trouvé une culotte. Et c’est ce qui m’inquiète mes frères et sœurs burkinabè. Je soutiens les FDS du burkina, sa justice. je soutiens toutes initiatives visant à leur donner plus de renseignements, plus de moyens, plus d’engagement plus d’opérationnalité.je ne suis pas prêt à aller au marché et sur la place publique pour dire à tout venant "mon chien passe la nuit à dormir, il n’aboi pas". Bonne gens encourageons nos FDS. Nos ennemis sont tapis dans l’ombre et se délectent. L’un d’eux s’est signalé il y a seulement hier à Samoroguan, vers Djibo, sur l’avenue Kouamé Nkrumah et juste à côté chez nos frères ivoiriens à Grand Bassam ce matin. Main dans la main œuvrons à ne pas fragiliser davantage ce pays nôtre, nous n’en avons pas deux. A bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 21:56, par L’homme
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Allons seulement. On va tous voir dans ce pays là.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 22:53, par gwangwan
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Internaute 69 personne ne veut détruire ce pays en demandant à l’Etat d’assurer notre sécurité. J’ai souvent entendu que les succès des FDS sont le fruit de l’apport des populations. Des fois les FDS ont demandé plus d’engagement aux populations. De là à les remplacer c’est ce que certains burkinabé refusent. Car à dire vrai vous connaissiez les délinquants et les FDS et juges ripoux. Dénoncer les. N’oublions pas après le démantèlement du RSP nous avons ovationné nos militaires. Auraient ils quitté ce pays ? Sinon nous les préférons à ce que vous voulez nous imposer. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 08:40, par BIGA
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    vive le koglweogo ; il faut même qu’il viennent a ouaga car on en marre l’état joue le jeux des voleurs qui on le droit de voler et tuer

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 09:02, par Najo
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Certaines personnes sont assises en ville et racontent leur vie à travers les réseaux sociaux. Si en ville il y a la sécurité, va dans ton village constater et tu reviens commenter.
    Ces populations sont sortis dire oui à l’installation du Koglweogo à Fada et environs.
    Depuis des années cette région est la région la plus touchée par le grand banditisme. Certaines personnes dorment pas chez eux... Sous les yeux de la sécurité. La population est fatigué de cette insécurité totale.
    La population a constaté que depuis que le Koglweogo est venu dans la région plusieurs réseaux de malfaiteurs ont été démantelées. La population se sens en sécurité.
    Pour ceux qui disent qu’il faut dissoudre le Koglweogo, comme je l’ai dis allez dans votre village et revenez commenter...
    C’est triste réalité

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 10:20, par TASSERE
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Que l’autorite de l’etat se restaure !pas de grace pour ces gens.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 10:29, par karim
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    La population de Fada n’gourma est sortie hier pour dire aux autorités local d’accepter qu’on installe le koglweogo et non pour aller liberer les dix koglweogos arrétés, puisque les autorités ont tenues des declarations revoltantes non construitives.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 10:53, par SALAMBERE
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    je croix que le Ministre de la Sécurité fera bien mieux de se démarquer de nos magistrats et de nos gendarmes qui ont peut être un agenda caché car tout porte a croire que ce n’est pas pour le bien de l’ETAT Burkinabé que ceux-ci travaillent encore moins le gouvernement en place. Si vous savez faire de l’analyse politique bien sure

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 14:45
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    finalement nous tous nous voulons la même chose ? Pour cela je propose que personne ne vole et du coup on aura besion ni de FDS ni de koglweogo. qu’en dites vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 18:19, par Alex
    En réponse à : Fada : Face à face tendu entre manifestants pro-Koglweogo et Forces de défense et de sécurité

    Pro-Koglweogo ou anti-koglweogo, l’on se demande à qui profite l’insécurité dans le grand EST du Burkina

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés