Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo : Dr Taïrou Bangré visite les infrastructures sportives

mercredi 16 mars 2016 à 00h14min

Le Ministre des Sports et des loisirs, Dr Taïrou Bangré, a visité ce mardi 15 mars 2016, les infrastructures sportives de l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo. Il a promis, à l’issue de sa tournée, des réalisations au profit du sport universitaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo : Dr Taïrou Bangré visite les infrastructures sportives

Après Bobo-Dioulasso, Banfora, Dédougou et Nouna, c’est au tour de l’Université Ouaga I de recevoir la visite du Ministre des Sports et des loisirs. Accompagné de ses proches collaborateurs et des responsables de l’Université, Dr Taïrou Bangré est allé constater de visu l’état actuel des infrastructures sportives de l’Université.
Le terrain Dabo Bourkary, les Plateaux de l’Unité de formation et de recherches en Science de la vie et de la terre (UFR/SVT) et Jean Baptiste Bassinga ainsi que le terrain jouxtant l’ancienne résidence de François Compaoré ont été visités au pas de course par le Ministre.

Le constat est implacable. « On a vu des infrastructures en souffrance. On sent qu’il y a des choses à faire ici et que les étudiants attendent. Nos écoles et nos universités regorgent de talents, de gens ambitieux qui ont envie de faire leur sport. Mais quand le cadre d’expression n’existe pas ça pose un problème », a reconnu Taïrou Bangré à l’issue de sa tournée.

Des infrastructures à réhabiliter, d’autres à construire. Les chantiers qui attendent le Ministre des Sports sont titanesques mais il compte bien s’y attaquer dans un bref délai. « Des choses peuvent être faites ici dans un bref délai. Comme vous le savez, le gouvernement est prêt à accompagner toute structure qui a un projet sportif. Nous sommes en discussion avec les responsables de l’Université club de Ouagadougou (UCO). Nous leur demandons de nous proposer des projets pour la construction ou la réhabilitation des infrastructures. Nous sommes prêts à accompagner ces projets. Je ferai le maximum pour qu’il y ait ces infrastructures », a-t-il ajouté. Mieux, le Ministre pense déjà même à la construction d’un « stade avec de bons terrains de football, de basket, une bonne piste d’athlétisme ».

Des promesses bien accueillies

Ces promesses ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Même si certains de ses prédécesseurs ont fait presque les mêmes promesses sans les avoir réalisées, Taïrou Bangré « tiendra ses promesses ». C’est aussi ce que croient les responsables de l’Université. « Le Ministre a dit que c’est un projet collectif. Ce qui signifie que l’ensemble des parties doivent s’engager à travailler ensemble pour qu’on puisse améliorer les conditions de réalisation du sport et de compétitions à l’Université », a indiqué le Pr Serge Bayala, Directeur général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU).

Les étudiants, pratiquant les différentes disciplines sportives, du cyclisme aux sports de combat en passant par le football, handball, basketball, etc. se sont dits honorés par la visite du Ministre et disent attendre la réalisation des promesses qui leur ont été faites. Dr Taïrou Bangré est donc attendu aux résultats.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés