Education aux médias : Le CSC a lancé une campagne de sensibilisation

mercredi 16 mars 2016 à 00h23min

Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a lancé ce mardi 15 mars 2016, la campagne de sensibilisation sur l’éducation aux médias. C’était en présence du ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure ; ainsi que du ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Cette campagne s’inscrit dans le cadre des élections municipales du 22 mai prochain.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Education aux médias : Le CSC a lancé une campagne de sensibilisation

« Médias et participation citoyenne », c’est le thème de la campagne d’éducation aux médias lancée par le Conseil Supérieur de la Communication (CSC). Cette campagne s’inscrit dans la continuité des actions que mène le CSC en période électorale. Les élections municipales du 22 mai constituent en effet les 4e pour lesquelles le CSC adoptera une stratégie d’organisation de la couverture médiatique.

La Présidente du CSC, Nathalie Somé explique la pertinence de cette campagne par le fait que « Nous sommes dans une société de l’information caractérisée par une évolution exponentielle des moyens de productions et de diffusion de l’information. L’information est devenue une denrée hyper périssable, du coup les praticiens diffusent les nouvelles à la hâte parce qu’ils souhaitent être dans l’instantanéité, dans l’immédiateté, dans le sensationnel sans toutes les précautions requises notamment celles liées au recoupement de l’information. A cela s’ajoute ce que nous appelons la profusion de l’information. Et lorsqu’il y a la profusion, il y a la confusion. Et le citoyen qui est le consommateur de toutes ces informations du coup est perdu et ne se retrouve pas lorsqu’il n’est pas averti. Il s’agit pour nous au Conseil supérieur de la Communication d’aiguiser le sens critique du citoyen qui reçoit un flot d’informations pour participer au mieux, jouer sa partition dans cette société de l’information. »

Aussi cette campagne d’éducation aux médias s’adresse t- elle non seulement aux journalistes et aux animateurs de programmes, mais aussi aux populations à la base c’est-à-dire les consommateurs des médias.

En effet « comment le citoyen peut-il être éclairé s’il n’a pas la capacité du recul critique nécessaire par rapport à l’information distillée, dans un contexte de mondialisation induit par la convergence numérique et l’apparition des réseaux sociaux, singulièrement en période électorale ? », s’interroge Simon Compaoré, ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure.

Durant cette campagne, le CSC organisera des conférences publiques qui regrouperont les forces vives et les médias dans chacune des 45 provinces que compte le Burkina Faso.

Des formations seront également initiées au profit des journalistes et des animateurs dans les différentes régions du pays.

Des microprogrammes radio et télé seront diffusés dans les médias afin d’ « aider le citoyen à être un consommateur critique et averti ».

La campagne d’éducation aux médias a pour objectif en effet d’ « apprendre au citoyen à être un consommateur critique des flux informationnels venant de toutes parts, notamment des réseaux sociaux ou même des médias publics et privés ». Elle vise aussi à « contribuer à une campagne électorale apaisée, le constat étant que les consultations électorales ont parfois été en Afrique des sources d’implosion sociale et de conflits meurtriers » affirme Nathalie Somé, Présidente du CSC.

Elle espère par ailleurs en ce qui concerne l’éducation aux médias que « le CSC sera peut- être le début, mais peut- être qu’il y aura le prolongement avec d’autres structures. »

Justine Bonkoungou (stagiaire)
Lefaso.net

Quelques notions sur l’éducation aux médias

Selon la commission européenne, l’éducation aux médias est liée à l’insertion et à la citoyenneté. Elle recouvre des compétences fondamentales, non seulement pour les jeunes mais aussi pour les adultes et les personnes âgées, les parents, les enseignants et les professionnels des médias.

L’éducation aux médias se veut une démarche formative qui vise à apprendre au citoyen à être « un spectateur actif, un explorateur autonome et un acteur de la communication médiatique ».

On retiendra que l’éducation aux médias ambitionne d’aider les citoyens à savoir « lire entre les lignes », à développer un esprit critique, à s’exprimer de manière consciente et responsable. Il s’agit de façon globale d’améliorer la connaissance des médias et de leurs usages par les populations, afin d’accroitre leur participation citoyenne. En direction des médias, elle se veut un recyclage sur les valeurs cardinales de la profession que sont l’éthique et la déontologie.

J.B.

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés