Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Attaque terroriste à Grand-Bassam : Le Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire condamne

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • mercredi 16 mars 2016 à 00h21min
Attaque terroriste à Grand-Bassam : Le Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire condamne

Le Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire (CNBCI) a suivi avec horreur l’attaque terroriste perpétrée par des djihadistes sans foi dans plusieurs hôtels à Grand-Bassam, le dimanche 13 mars 2016.

Une attaque qui, au dernier bilan, selon le communiqué du Conseil des ministres extraordinaires du lundi 14 mars, a fait au total 18 victimes et une trentaine de blessés qui reçoivent présentement des soins dans les établissements hospitaliers de la place.

Le Conseil s’incline devant la mémoire des morts, présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaite prompt rétablissement aux nombreux blessés.

Tout en condamnant avec la dernière énergie ces actes ignobles et inhumains, le Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire exhorte les autorités ivoiriennes à plus de vigilance en matière sécuritaire et leur assure de sa solidarité.

Abidjan le 14 mars 2016

Le Président
Salogo Mamadou

Messages

  • Bonne communication dans le principe.
    Jespere seulement que vous êtes differents de Y ZALLE.
    Ce dernier si nous le voynos au Burkina Faso, nous lui couperons les couilles.
    A vous ; bpnne suite.

  • Attaque terroriste à Grand-Bassam : Le Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire condamne
    Toujours l’Etat intervient en sapeur-pompiers, sinon que l’alerte était déjà donnée par les attaques de Bamako et de Ouaga ; alors un hôtel de ce standing devait faire l’objet de protection rapprochée évitant ainsi de faire des orphelins, des veuves et des veufs !

  • Attaque terroriste à Grand-Bassam : Le Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire condamne
    Toujours l’Etat intervient en sapeur-pompiers, sinon que l’alerte était déjà donnée par les attaques de Bamako et de Ouaga ; alors un hôtel de ce standing devait faire l’objet de protection rapprochée évitant ainsi de faire des orphelins, des veuves et des veufs !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié met fin à son union avec le parti au pouvoir
Côte d’ivoire : Des tirs entendus dans l’enceinte de la 3e région militaire de Bouaké
“Agitations” en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro appelle à la repentance
Pourquoi et comment Guillaume K SORO peut-il devenir Président de la République sans les armes ?
La liste des membres du nouveau gouvernement ivoirien
Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan désigné vice-président de la République
Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire-Burkina : « Les relations sont excellentes », selon Alpha BARRY
Quand Guillaume Soro parle pour l’Histoire à Cyril Bensimon
Affrontements intercommunautaires de Bouna : La version des faits et l’analyse de WANEP Côte d’Ivoire
Attaques de Grand-Bassam : La compassion du CDP-Côte d’Ivoire
Attaques terroriste contre la Côte d’Ivoire : Le Burkina Faso déplore deux blessés par balles
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés