Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

mercredi 16 mars 2016 à 00h24min

La Société Nationale d’Aménagement des Terrains Urbains (SONATUR) est sous les feux de la rampe depuis quelques temps au sujet de ses activités de commercialisation des parcelles. Sur fond de révélations dans les médias et sur les réseaux sociaux, qui confinent parfois à des règlements de compte, des informations relatives à des zones aménagées à Ouaga 2000 sont publiées. Nous n’avons aucune intention d’alimenter davantage ce débat passionné. Cependant, par devoir de vérité, de respect, de transparence et de redevabilité à l’endroit de l’opinion nationale, la SONATUR étant une société d’Etat, nous apportons dans ces lignes notre son de cloche.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

Les informations diffusées, concernent le parking en face de la salle de conférence de Ouaga 2000, l’espace situé coté Est de l’Ambassade des Etats Unis et la parcelle n° 03, lot 05, section H de la zone A5 du secteur 15 (Ouaga 2000).

Comme nous l’avons déjà signifié à certains journalistes qui ont eu le réflexe professionnel de nous entendre sur la question,la parcelle 00 lot 24 section 289, située en face de la salle de conférence de Ouaga 2000, a été identifiée dans le plan d’aménagement de la zone pour servir de parking et répondre aux besoins de stationnement des usagers de ce lieu de rencontre. Cet espace n’a jamais fait l’objet de vente par la SONATUR. Il reste un parking et sert aussi de terrain de sport pour les riverains.

L’espace situé coté Est de l’Ambassade des Etats Unis est en cours d’aménagement. Il s’agit de la section 479 subdivisée en 7 lots. Il a une superficie d’environ 50 000 m2 sur laquelle 53 parcelles d’habitation, d’environ 450m2 chacune, ont été dégagées. La zone compte également des espaces verts et des réserves foncières.Les parcelles d’habitation ont suscité l’intérêt de 18 clients qui l’ont manifesté et sur la base des demandes enregistrées par nos services, une pré-commercialisation a été faite à raison de 35 000 FCFA le m2. Certains se sont acquittés des frais et d’autres sont en attente de le faire avant l’expiration du délai imparti à cet effet.

La question qui soulève plus de passion est l’acquisition par une ancienne autorité d’une parcelle de 7848 m2. Il s’agit de la parcelle N°03, lot 05, section H de la zone A5 du secteur 15 (Ouaga 2000) de l’arrondissement de Bogodogo. Il faut signaler qu’une clause de confidentialité nous lie à nos clients, ce qui nous empêche de révéler leur identité. Nous ne pouvons donc nous permettre de citer de nom ici. Cependant, ce client a été attributaire en 2008, dans un premier temps, de la parcelle N° 00 lot 29 Section T d’une superficie de 7746 m2. La parcelle lui avait été cédée à 8000 FCFA le m2. A la SONATUR nous avons des délais de paiement. Quand ces délais ne sont pas respectés nous procédons au retrait et à la remise en vente des parcelles. Ce qui fut fait pour la parcelle en question. En août 2015, le même client nous a relancés pour l’acquisition d’un autre terrain et la parcelle N° 03, lot 05, section H de la zone A5, qui était libre, lui a été notifiée à raison de 40 000FCFA/m2, soit un total de 313 920 000 FCFA. A la suite de cette notification, le client nous a approchés pour dévoiler le projet communautaire qu’il envisage réaliser sur ce terrain. Il s’agissait d’un centre de formation professionnelle. Aussi a-t-il souhaité que le coût du m2 qui lui a été notifié soit revu en tenant compte de la nature du projet. Il faut signaler aussi que la SONATUR a toujours encouragé les investissements à but communautaire afin de doter la zone, des équipements modernes pour rendre la vie agréable aux habitants. Pour des réalisations à but communautaire (écoles, dispensaires, centre de formation, lieux de sports, etc.), dans les zones SONATUR, des parcelles ont déjà été cédées à 1500 FCFA/m2, à 1000 FCFA/m2, 500 FCFA/m2, voire la cession au franc symbolique. Des infrastructures sont réalisées sur des parcelles acquises dans ces conditions et font la fierté de tous à Ouaga 2000. La parcelle sur laquelle a été bâti l’hôtel Laico de Ouaga 2000 a été cédée au franc symbolique. Il n’y a donc rien de nouveau. Sur cette base donc, le prix de cette parcelle a été révisé à 8000 FCFA le m2 et le client devait s’acquitter de la somme de 62 784 000 FCFA.

Au vu des récents développements de ce dossier, nous avons été interpellés par nos autorités de tutelle sur la question et le prix de la parcelle a été rétabli à 40 000 FCFA le m2. L’intéressé a été derechef notifié et devra s’acquitter de la somme totale de 313 920 000 FCFA pour l’acquisition de ladite parcelle.

Signalons pour terminer que le Directeur Général actuel de la SONATUR a pris fonction en janvier 2015. Dès sa prise de fonction, il a engagé une réflexion à l’interne afin de vider tous les contentieux liés aux doubles attributions et mettre définitivement fin aux mécanismes d’attribution favorisant la spéculation foncière. Le processus devra aboutir à l’établissement des critères fiables, transparents et équitables pour l’attribution des parcelles des zones SONATUR. Le but est de destiner les parcelles viabilisées aux citoyens qui en ont véritablement besoin pour bâtir leur toit et non ceux qui ont choisi la spéculation foncière comme activité de rente.

La SONATUR a l’ambition de participer à la création de véritables pôles urbains et de donner fière allure à la capitale burkinabè. Notre ambition est désormais d’être leader national en matière d’aménagement et catalyseur du développement immobilier au Burkina Faso.

Le service communication de la SONATUR

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mars 2016 à 10:20, par zemosse
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Pourquoi ne divulguez vous pas les noms ? Ainsi naissent et prospèrent les magouilles,les détournement et autre blanchiments. Donnez nous les raisons valables de la non divulgation des noms ? Le nom de Zida n’a t’il pas été divulgué ? En est il mort ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:24, par zemosse
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Pourquoi ne divulguez vous pas les noms ? Ainsi naissent et prospèrent les magouilles,les détournement et autre blanchiments. Donnez nous les raisons valables de la non divulgation des noms ? Le nom de Zida n’a t’il pas été divulgué ? En est il mort ? Peut être que vos noms (DG et ses collaborateurs) les noms de vos épouses et enfants s’y trouvent ? Alors blanchissez vous en publiant la liste des attributaires.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:40, par le déçu
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Chers messieurs, votre communication n’est pas convaincante. Si les prix que vous avez appliqués étaient réguliers, votre tutelle n’allait pas vous recadrer(vous êtes tout de même une société d’Etat avec un conseil d’administration).Quand vous dites que c’est pour faire un centre d’apprentissage, quelle est la garantie que c’est la destination finale ? Les projets d’aménagement ne prennent-ils pas en compte les espaces communautaires dès l’origine ?Tout ce que vous dites est déjà su par la population, on attend seulement les conclusions de l’ASCE-LC.
    J’ai toujours dit qu’il nous faudra 4 ou 5 générations pour éventuellement changer de mentalité. Les burkinabè sont devenus trop cupides, dommage pour mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:41
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Heyii vous là Faut appeler le chat par son nom keshiaaaaaaaaa...donc finalement les révélations de boglo concernant le général chinetok d’opérette vont se réaliser
    Vivement qu’il rejoigne les 2autres généraux pourris à la maca Des faux types comme ça vous pensez que Dieu c’est votre camarade ?
    En 1an ces vautours ont presque battu le record de blaise et ils voulaient forcer pour rester encore un peu aabaaah y’en ya boin on dirait que ces saprophytes ont oublié que ceux qui sont morts pour qu’ils puissent venir "pomper" le pays ne sont pas des boucs ou des moutons Walay Dieu est le protecteur du Burkina
    zida sait ce qu’il a fait comme connories c’est pourquoi il a d’abord envoyé sa famille au chaud au canada ensuite dès la fin de la transition lui même à fraya au usa où toute sa famille se trouve désormais donc lui il pense qu’on va l’enterrer avec ses biens volés souillés du sang des martyrs burkinabés ??
    En plus il manipulait tellement le vieux sénile de mba michel qu’il pensait être nommé ambassadeur genre à lui le beurre l’argent du beurre et les nichons et fesses de la crémière tchrrrrrrr que la rigueur de la loi s’applique à tous ces babiers qui pensaient que les gens sont sortis chasser blaise pour que eux ils viennent s’empiffrer à moindre frais !!
    Si c’était si simple pourquoi sa femme et ses enfants ne se sont pas mis en tête des manifestants contre le putsch stupide de diendére ??Toute façon aucun d’entre eux ne l’emportera au paradis si zida pense mourir aux états unis il n’a qu’à demander à eddie après avoir fait le tour du monde il n’est pas rentré dare dare de lui même pour se constituer prisonnier ?wait & see la fin de zida sera pire que celle de blaise pour avoir trahi et blaise et les martyrs burkinabés !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:46, par Cequejenpense
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Bonnes gens de la SONATUR,
    Nous suivons tous avec interet la question. Moi personnellement je suis regulierement toutes les informations de la sonatur depuis plus d’un an. Et semble t-il que la sonatur a arrete les attributions de parcelles depuis plus d’une annee. Comment se fait il donc que des gens puisse acheter plus de 7.000 m2 au moment ou nous, demandeurs de 400m2 et moins ne peuvons avoir ?

    Nous savons tous que la Sonatur soutien les projets communautaires. Construire un centre de formation professionnel prive n’est pas un projet communautaire a mon avis. Attendez de voir les frais de scolarite de l’etablissement pour voir rendre compte de son caractere commercial. Les projets communautaire devrait etre des ecoles communautaires tenues par des associations, des centres de sante, des orphelinats, des lieu de culte. Et a ma connaissance, dans le plan d’amenagement des espaces sont prevus a cet effet.

    L’exemple de Laico est pathetique. Il s’agit belle et bien d’un projet commercial quel que soit son envergure et les initiateurs avaient les moyens d’acquerir le terrain au prix du marche. Ne serait-ce qu’en echange d’actions dans le capital de la societe "hotel laico" au profit de l’Etat ou de la Sonatur. Car je suis convaincu que dans ce deal qui a consiste a offrir le terrain au franc symbolique quelqu’un de haut place ou un intermediaire s’est sucre en touchant une commission dans le bugdet de realisation de l’infrastructure.

    Personnellement je ne souhaite pas une regularisation du contrat illegal entre vous et votre client dont vous taisez le nom. Je demande purement et simplement l’annulation de ce contrat abusif du foncier de l’Etat par des gens qui sont sences en assurer la bonne gestion. On est pas loin d’un delit d’initie.

    J’en appelle a tous ceux qui se sont insurge pour le changement a se mobiliser pour l’annulation pure et simple de ces attributions qui ne sont rien d’autres qu’un pillage. Car demander a l’acquereur qui n’est personne d’autre que l’ex 1er ministre Zida de payer le prix initial c’est tout simplement ETOUFFER L’AFFAIRE. Et il le paiera avec l’argent publique qu’il a detourne dans l’affaire du compte de soutien militaire quand il a ete president et les bonus de fin de transition qu’ils se sont illegalement attribues ainsi que les commissions sur les marches publics qu’ils ont scandaleusement octroye de gre a gre aux dernieres heures de la transition.

    Nan Laara, An Sara.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:52, par Dieu vous voit
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Messieurs de la SONATUR
    J ai depose 3 fois des demandes de terrains de 2008 a 2014. Je vis hors du Burkina et j ai d autres opportunites d investissements. Par patrioitisme je me suis toujours resolu a investir au pays.
    J’ai jamais ete contacte. A chaque fois qu’on passe on me dit ’’ votre demande est en traitement’’.
    Voila que qu’il y a des parcelles pre-commercialisees sans publicite en face de l’ambassade des Etats-Unis.
    Ne vous fouttez pas des gens svp.
    Je deposerai une demande de 10.000 m2 pour construire une ecole et gare a vous si vous me dites que j ai pas 4 etoilesdonc j’y ai pas droit car vous avez dit que vous accompagnez les projets communautaires.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:52
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Et nos parcelles à Ouaga 2000 extension sud que nous avons fini de payer depuis 2010 ?
    Quand es ce pourrions nous les viabiliser ?
    Vous nous avez donné des attestation d’attribution depuis 2011 et vous n’arrivez pas à nous montrer les terrains jusqu’à la présente date !!!! es ce normal ???
    Je vous demande tout simplement de vous mettre à notre place et vous comprendrez notre chagrin et amertume
    Merci bien

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:56, par Denis
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Voila. Des gens ont vilipendé le Monsieur pour rien. Ce n’est pas bon. Je ne suis pas un professionnel des médias mais ce qu’ils ont fait n’est du journalisme. il s’agit du journal l’opinion,de l’évènement et du courrier confidentiel. De grâce recherchez à vérifier vos informations avant de faire vos publications et n’utilisez pas vos médias pour des règlements de compte.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:56
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Pathétique. Vous vous enfoncez là. Baissez le prix de vente de la parcelle pour des raison soit disant "projet communautaire ?" ! C’est du social qu’il veut faire ? Un investissent à but commercial ne saurai profiter de rabais aussi spectaculaire (de 40000 F à 8000s , soit une remise de 95% du prix initial). Le pays n’appartient pas au DG de la SONATUR bon Dieu. Quel Burkinabé ordinaire qui à besoin d’un toit pour sa famille peut avoir une parcelle à Ouaga 2000 ? Et vous, vous brader la terre burkinabé entre copain pendant que le peuple s’entredéchire pour des petites parcelle de banlieue ? Je penses très sincèrement que la SONATUR doit être auditer sur les derniers 20 ans et les résultats publiés au profit de tout Burkinabé afin que nous tirons clairement les conclusions sur la façon dont certains fils de ce pays ont abusés de la confiance à eux placer par le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 10:58
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Ah bon !!
    Donc on peut avoir un terrain à 1 franc à OUAGA 2000 !!
    .......c’est "il" alors finalement et non pas "elle" !.......
    Moi aussi je vais aller voir la Sonature pour qu’ils me remboursent ma parcelle qu’ils avaient retiré, et me re attribuer une autre au prix d’antan ; non, non à 1 franc c’est encore mieux ; J’ai finalement bien fais d’attendre ;

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:05
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    hum service de la communication !!!!!!! en 2008 en zone A le prix du m² était à 8000F, bizarre parce qu’en 2009 j’ai acquis une parcelle en zone C et le m² était à 14000F. Quant on sait que le m² coutent plus cher en zone A qu’en C je me pose des question sur ce différentiel, est ce à dire que celle sensé lutter contre la spéculation spécule aussi ??????? en tout cas on se rend compte que la presse a été très bien informé puisque les chiffres sont ceux incriminés. wait en see tout va se savoir dans ce pays, dite en même temps noms là et laisse secret professionnel pcq ça n’en est plus un

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:08, par Naboho Lassina
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Merci pour la mise au point,nous attendons les conclusions de A.C.S.E. de Mr Marius Ibriga

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:10
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    ah bon ; vous ne trouvez rien à dire sur la qualité (FONCTION) de ce mystérieux client ? Puisqu’il est toujours en fonction, a t’ il le droit de construire un centre communautaire ? juridiquement parlant ; ?
    je suis déçu du comportement de nos Hommes politiques ?
    Aménagez une parcelle à" Djikofè" pour lui et vous verrez ses réelles motivations ;
    Mon pays se meurt

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:12, par Omer
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Tout ce que vous racontez c’est du n’importe quoi. Vous allez vous cacher derrière des raisons de confidentialité pour bien faire vos magouilles. Cette boite, s’il n y a pas moyen de rendre ses activités transparents, il faut la liquider. Quand on achète une parcelle d’une telle structure, les noms des acheteurs et les prix d’achat ainsi que les raisons doivent être consultable si non les intéressés peuvent aller voir ailleurs. Ce sont ces gens la qui voulaient retirer les domaine de la belle mère ? si oui c’était surement à leur propre profit. Apres ils vont te dire qu’ils sont bénis et toucher par la grâce,touches par le grand vol oui.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:15, par Sidpayétka
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    BONJOUR A TOUS !
    C’est tant mieux si vous reconnaissez votre complicité dans l’expropriation éhontée des pauvres populations de Ouagadougou et/ou d’ailleurs. Et de la a taxer les autres de spéculateurs fonciers, c’est le comble !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:17, par Katayé
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Ah, donc, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Ce qui dérange c’est la vitesse à laquelle cela a été fait et sous la transition. Quand vous ne publiez pas de nom dans ce contexte pouvez - vous dire qu’il n’y a pas eu de blanchiment d’argent. Un exemple simple, si un bonhomme n’est pas multimillionnaire, et sous la transition achète des parcelles à plusieurs millions et que vous vous protéger l’identité de la personne, n’y a t il pas eu blanchiment d’argent quand les bulletins de salaires de peuvent pas prouver l’origine de ses sous. C’est pratique là doivent cesser. Acquisition de parcelles dans l’anonymat. Dans ces conditions le fichier unique du foncier ne sert pas. On ne peut pas répertorier les attributaires de parcelles dans la ville de Ouagadougou et d’autres ceux attributaires des villas SONATUR ne seront pas répertoriés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:17, par Omer
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    C’est quoi les règles pour qu’un projet communautaire passe ? être de la même église que le directeur ? être président ? être militaire ? payer le directeur ? Est ce qu’il existe encore des parcelles disponible à la Sonature ? Si oui c4est quoi les prix ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:19, par sawadogo yacouba
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Vous n’apportez rien de nouveau ce n’est enfoncé davantage "votre client" que tout le monde connaît."Votre client" faisait quoi au moment de sa demande ? Est-ce qu’il pouvait au regard de son statut être attributaire ?Vous avez été nommé sous la transition et c’est en cela que le traffic d’influence est manifeste.Votre papier loin d’abord des éclairages vient susciter plus d’interrogations.Vous devrez en principes démissionner de votre poste pour la suite de l’enquête si vous avez une once de dignité.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:27
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Je ne suis pas conviancu. Il aurait fallu que des journalistes courageux mènent des enquetes pour reveler les deals qui se font au niveau de cette structure. Si ces journalistes n’avaient porter cette affaire à la place publique, la SONATUR aurait bradé cette espace à ce prix forfaitaire. Quand votre client n’avait pu honorer tous les frais pour rentrer en possession du terrain dont il a fait la demande en 2008, ce terrain lui a été retiré. De 2008 à 2015, 7 ans se sont écoulées. D’autres personnes autres que votre client n’ont-elles pas fait une demande pour avoir une parcelle sur ce terrain. Il a fallu que votre client, dont vous refusez de révéler le nom et dont tous les Burkinabè connaissent la vrai identité, vienne au pouvoir afin de rentrer de nouveau en contact avec vous pour racheter ce qui lui avait été retiré. La SONATUR est complice de ce deal, et nous allons nous constituer en partie civile pour intenter un procès contre cette société qui ne roule que pour les grands de ce pays. Comme ce terrain fait l’objet de polémique, nous demandons l’annulation de la vente de ce dit terrain. Plus rien ne sera comme avant. Nous attendons toujours l’audit de la transition. Webmaster, laisse passer mon poste !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:28
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    J’aimerais aussi que vous communiquiez sur les nombreux burkinabè enregistrés à la SONATUR depuis 2012 pour acquisition de parcelles d’habitation dans zone de Ouaga 2000 extension sud et qui attendent toujours d’être fixer sur l’issue de leur demande.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:32, par Razougou
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Vous n’avez fait que confirmer ce que les journalistes d’investigation avaient publié. Merci pour cette confirmation

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:42
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Du n’importe quoi.la même parcelle attribuée en 2008 et retirée pour non respect de delai ne pourra etre rétribué au meme client et vous voulez que les gens se taisent. pure mensonge pour proteger ZIDA ET SA FEMME

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:44, par sevsome
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Voila une reponse qui donne satisfaction à la population Monsieurs les journalistes avant de sortir faire vos publications aller vérifé l’information à la source c’est Mieux merci à la sonatur

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:45, par a_mara
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Merci à la SONATUR pour cet éclairage dont j’apprécie véritablement la forme mais aussi le fond si les choses sont relatées telles qu’elles se présentent effectivement sur le terrain !
    Mais, moi citoyen lambda, comment pourrais je savoir l’existence de ces parcelles, à fortiori postuler et espérer être propriétaire à un prix raisonnable sur ce site précis de Ouaga 2000 sans être bousculer par les grands ! Pourquoi, il demeure toujours tant de parcelles vides même pas en voie d’aménagement ; si ce n’est pas pour des raisons spéculatives ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:45, par ouédraogo Souleymane
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Merci pour cette clarification qui permet, malgré tout, de comprendre un peu plus cette polémique. Néanmoins, il faudra songer à donner le minimum (eau au moins) à ceux qui aspirent loger rapidement dans les zones sud-extension (derrière le camp Naba Koom). C’est un cri de cœur.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:45, par Ali
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Messieurs du Service de communication ; ne vous fatiguez pas. On a tout compris. C’est Zida avec ses manières du Rsp qui vous a fait très peur et vous avez cédé à sa volonté. Maintenant on fait comment ? Au lieu de lui retirer les parcelles et qu’on en parle plus, vous vous contentez de lui faire un redressement. J’espère que c’est le moindre mal pour Zida qui va s’empresser de régulariser sa situation pour ne pas perdre ses terres car ce ne sont pas des parcelles. Ce sont des domaines.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:46, par Hèrèmougou
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    vous faites honte avec un article truffé de sottises et des mensonges et je vais vous le montrer point par point :
    1 "Il faut signaler qu’une clause de confidentialité nous lie à nos clients, ce qui nous empêche de révéler leur identité." faut et archi faux. Je suis attributaire de terrain sonatur et mon nom a été affiché à la sonatur et à Tougan localité ou a eu lieu l’attribution durant des mois. ou est la clause de confidentialité dont vous êtes cas ? Ceux qui ont été attributaires de terrain sonatur peuvent témoigner
    2 Il faut signaler aussi que la SONATUR a toujours encouragé les investissements à but communautaire afin de doter la zone, des équipements modernes pour rendre la vie agréable aux habitants. Ah bah !!!! vous êtes incroyables quoi !!! qu’est ce que vous avez fait du terrain de ce monsieur ( pasteur et officier de l’armée) qui avait tous ses documents et qui prévoyait construire une école sur son terrain que vous avez retirez par la force au motif que ledit terrain était situé dans la zone sonatur. Cela s"est passé à Saaba (sonatur Nioko1). L’officier est la il peut témoigner et votre directrice chargée des affaires juridiques ( malheureusement elle est trop trop trop trempée dans les sale affaires) peut aussi témoigner ainsi que le DAf si c’est le meme tjrs. la construction d’ une école n’est pas un investissement communautaire ?
    3 "Le processus devra aboutir à l’établissement des critères fiables, transparents et équitables pour l’attribution des parcelles des zones SONATUR" donc vous reconnaissez insidieusement que vous attributions ne sont pas transparentes ? je vous donne encore la preuve. Vous avez procéder en 2011 ou 12 à la parcellisation d’une réserve à saaba dont vous vous êtes attribués vous même ( quand Seremé) était DG à vil prix. Les noms du directeur commercial ainsi que sa femme y figurent , du DG, de la directrice des affaires juridiques et un enseignant de Saaba.
    Les députés qui veulent voter une loi pour retirer les lotissements aux maires ne savent pas que les vrais prédateurs des parcelles c’est la sonatur et les services techniques de l’Etat (impôts, cadastre, urbanisme)
    si la sonatur dénie mon écrit je peux vous apporter les preuves de ce que je dis
    Parole de Hèrèmougou inconditionnel anti koglweogo

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:57, par jeck
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    ah bon !!! parce que Laico est un projet d’investissement communautaire ? Qui en était le bénéficiaire réel et qui en est le gestionnaire aujourd’hui ? si je comprend bien vous accordez le Franc symbolique à un hotel commercial où la seule nuit dépasse les frais de loyer mensuel du Burkinabé moyen. Dans cette lancée tous les hotels de la capitale ont donc bénéficié de ce Franc symbolique ?
    Que les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres !!! c’est ainsi le Burkina nouveau.
    je passerai voir la Sonatur parce que j’ai beaucoup de projets communautaires qui nécessitent plusieurs hectares de terrains.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:57, par day
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    "Le but est de destiner les parcelles viabilisées aux citoyens qui en ont véritablement besoin pour bâtir leur toit et non ceux qui ont choisi la spéculation foncière comme activité de rente." Depuis votre création vous vous êtes écarté de votre but. Si aujourd’hui on fait un audit sérieux de la SONATUR on découvrirai que 80% à 90% des parcelles attribuées appartiennent au même cercle. Si tu n’est pas ministre, SG, DG, Maire ou opérateur économique qui va présélectionner ton dossier. Il y’a des gens qui sont attributaire à chaque nouvelle viabilisation ainsi va la SONATUR. Ils se partagent le pays à un vil prix entre 5000 F et 8000 F/ m2. Nous savons qu’il aura un audit à la SONATUR, nous savons aussi que les résultats resteront dans les tiroirs. Pourquoi le citoyen lamda n’a jamais été attributaire ? Pourquoi malgré vos fortunes vous continuer la spéculation sur la terre ? Pourquoi il y’a pas un fichier qui empêche les multiples attributions ? Pourquoi et pourquoi ? Que Dieu nous sauve

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:02, par Davidoff
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Voila qui est clair comme de l eau de roche. merci pour l eclairage. mais pourquoi vendre le terrain a 40000f pour un centre de formation ? c est vraiment trop cher et du jamais vu. est ce l attributaire peut renoncer et se faire rembourser ses 62 briques ? remettez lui son argent. et le terrain restera le champ des serpents et des voleurs, a moins que les koglweogo de ouaga 2000 se mettent rapidement en place pour veiller sur les terrains sauvages-nids-de-bandits.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:04, par abdoulhamid
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Tout le monde sait que c’est Zida où est la confidentialité ? DG si tu as deallé avec Zida assume tes responsabilités...

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:08, par zongo
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Ca sent la mafia organisée. Si vous êtes autant convaincus de vos engagements a fournir des services communautaires aux burkinabè, pourquoi alors rétablir le prix de vente a 40 000FCFA pour quelqu’un qui s’inscrit dans la logique de votre politique générale ? L’Evènement est vraiment un journal de tous les burkinabè. La justice devrait faire son travail afin que de pratiques pareilles ne continuent plus dans notre pays.
    Vive le Burkina libre et intègre !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:10, par nabi II
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    humm !!! il n’y a rien de nouveaux dans ce communiqué. il y a des gens qui etaient dans cette situation mais n’ont pas benecifié des memes largesses. dans tous les cas nous attendons ce que dira l’ASRCE . En attendant revoyé votre style de communication car pour ce qui concerne l’hotel LAICO, il s’agit d’une contrepartie de l’Etat a ce que je sache y compris le brachement electrique. Donc ne comparez pas des cas non comparables.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:10, par wendbenedo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Bravo la sonatur mieux vaut tard que jamais !!! le citoyen lamda que je suis ignorait l’existence de projets communautaires à la sonatur !! Publiez nous la liste des bénéficiaires de ces projets depuis 5 ans et on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:11, par kabore
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Moi, j’ai une question toute simple. J’ai déposé ma demande de parcelle en courant 2012 et jusqu’à preuve de contraire aucune parcelle ne m’a jamais été attribuée.
    Je constate avec amertume que d’autres personnes pour ne pas dire des politiciens ayant fait des demandes récentes ont été attributaires.
    Pouvez-nous nous éclairer sur la procédure d’attribution.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:12, par Beton
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Je ne vois pas où est le démenti où un quelconque rétablissement de le vérité.
    Cette sortie n’infirme en aucun moment les révélations effectuées par certains médias (qui, en passant ont tout mon estime et mes encouragements). Bien au contraire, n’est-ce pas là un aveu à peine voilé que les 18 clients pour 53 parcelles dégagées à raison de 450 m² sont bien nos sinistres de la transition.
    Quant-au fameux client défaillant sur les 7746 m2, s’il avait un projet communautaire comme vous essayez de nous faire croire, ne l’avait-il pas signifié à l’époque pour bénéficier de votre accompagnement ? Je le dis parce-que les deux superficies sont proche.
    Messieurs, OUAGA 2000 est la seule zone qui bénéficie véritablement d’un bon plan d’aménagement donc protégez nos espaces verts.Remettez les leur argent ils en ont pas véritablement besoin de parcelle, ils en ont en moyenne 10 000m² chacun. Nous on ne demande que 300 m².
    Arrêtez de jouer avec nos nerf, comprenez bien une bonne fois ce n’est pas Blaise qu’on a chassé, c’est un système qu’on a vomis, donc arrêter.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:17, par Ouédraogo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    "Il faut signaler qu’une clause de confidentialité nous lie à nos clients, ce qui nous empêche de révéler leur identité. Nous ne pouvons donc nous permettre de citer de nom ici". N’importe quoi, puisqu’il s’agit d’une préoccupation nationale, citez-nous les noms ! Une richesse dont on ne peut se réclamer est une HONTE

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:18, par Faso Burkina
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    N’importe quoi ! Quand il s’agit d’un projet communautaire, l’attribution doit être faite au nom d’une organisation. Pas d’un individu

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:19, par pouknifri
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    La SONATUR est une structure corrompue et pourrie jusqu’à la moelle. Tout le monde sait que les prix affichés ne sont pas les prix réels. Pour être bénéficiaire, en plus du prix officiel, il faut débourser des pots-de-vin qui peuvent valoir des dizaines de fois le prix réel. C’est connu. Mais cette fois vous aurez du mal à convaincre le plus idiot des quidam. Votre liquidation est programmée

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:20, par Jeune Burkinabè
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    NOM DE DE CODE : LE ZIDAGATE/Chapitre 1
    Lisez plutôt, la SONATUR écrit :
    "Il a une superficie d’environ 50 000 m2 sur laquelle 53 parcelles d’habitation, d’environ 450m2 chacune, ont été dégagées. La zone compte également des espaces verts et des réserves foncières.Les parcelles d’habitation ont suscité l’intérêt de 18 clients qui l’ont manifesté et sur la base des demandes enregistrées par nos services"
    Ces 18 clients SONT PRATIQUEMENT TOUS DES MINISTRES DE LA TRANSITION !
    DONC Y A BIEN EU UN DEAL depuis l’intention de dégager jusqu’à leur attribution CIBLÉE et sans ouverture à la concurrence par une annonce officielle de disponibilité.
    Il faut Retirer IMMÉDIATEMENT CES PARCELLES SINON, Y AURA PLUS QUE "INSURRECTION" !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:20, par St Polo
    En réponse à : La SONATUR accompagne les projets communautaires

    Maintenant que les gens sont informés de ce qui se passe réellement dans votre boite, vous ne pouvez plus divertir les honnêtes citoyens. Les dossiers sont traités par dessous de table et par affinité. Sinon comment aucune liste des personnes dont les dossiers sont retenus, n’est jamais affichée. En 2013, j’ai déposé un dossier et j’étais prêt à payer au comptant. Jusqu’aujourd’hui aucune nouvelle. Après on m’a confirmé que les choses ne se passent pas aussi honnêtement que moi je le pense. Je confirme que la boîte est pourrie et elle est une caverne des malhonnêtes citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:33, par Le traqueur
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Expliquez nous la vente des espaces verts, réserves foncières et aires de jeu par certains directeurs sans respect des procédures.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:36, par avion dans sac
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    au faite la n’est pas la question de savoir qui a dit ?mais actuellement dans la tète des habitants de ce pays la transition a fait des histoire louche dans le pays,,mais il faut qu’ils sachent que sur cette terre rien de restera eternel,,,

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:38, par lemoaga
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    blabla !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:45, par le déçu
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Chers messieurs, votre communication n’est pas convaincante. Si les prix que vous avez appliqués étaient réguliers, votre tutelle n’allait pas vous recadrer(vous êtes tout de même une société D’État avec un conseil d’administration).Quand vous dites que c’est pour faire un centre d’apprentissage, quelle est la garantie que c’est la destination finale ? Les projets d’aménagement ne prennent-ils pas en compte les espaces communautaires dès l’origine ?Tout ce que vous dites est déjà su par la population, on attend seulement les conclusions de l’ASCE-LC.
    J’ai toujours dit qu’il nous faudra 4 ou 5 générations pour éventuellement changer de mentalité. Les burkinabè sont devenus trop cupides, dommage pour mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:46, par jan jan
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT avaient dits certains, mais le triste constat est que tous a été pire qu’avant pendant la "transition". Les transitionnaires avaient un gros creux à l’estomac...

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:46, par FASO
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    DONC YA BIEN DEAL SINON POURQUOI RENENIR AU PRIX DE QUARANTE MILLE FRANCS. LE PM EST UN V..............

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:46, par changeons
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Merci des éclaircissements sur ce dossier. On comprend qu’il y avait de la magouille à la SONATUR et que le nouveau directeur a pris des engagements citoyens (suivons-le dans ses actes) pour une gestion transparente de ce service public. Personnellement, je l’encourage à combattre la spéculation foncière et satisfaire ceux qui sont vraiment dans le besoin d’un toit pour dormir avec leur famille. Bon vent à toute l’équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:48
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    hum. Je ne comprend pas . C’est ou donc le problème ?
    Votre message devrait infirmer ou confirmer si le client et bien une autorité de la transition ayant profiter de son positionnement politique pour accélérer le dossier ?. Sinon pas de spéculation inutile. Je veux aussi savoir si je viens vous voir pour acquérir un terrain et faire une place de ski urbain vous allez me donner le terrain au prix symbolique ?
    Dans ce cas , vous dans ce cas,je passe déposer mon dossier.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:48, par jan jan
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Pourquoi tant de frilosité, appelons un chat un chat, car le Faso est une énorme savane où tous ce voit le jour comme la nuit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:54, par sa
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Mon oeil....

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:55, par lino
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    et voila !! c’est juste un problème de communication !! mais bon, comme vous l’avez notifié, comme cela est source de polémiques, votre hiérarchie vous a sommé de ramener le prix a 40000fcfa le m2. fin du débat !!!! sinon que c’est effectif que les terrains pour aménagement à but social ne sont pas vendus au même prix que ceux à usage d’habitation mais bon voila que nos journalistes amateurs au lieu d’aller a la source ont étaler cela sur la place publique comme si y’avait un véritable problème de fond !! merci pour à la sonatur

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:57, par BINTA
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    MERCI a la SONATUR pour tous ces éclairages. c’était vraiment nécessaire pour l’opinion. bon courage a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 13:04
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Arrêtez de vous ridiculiser. Ce mensonge grossier que vous tissez ne peut convaincre personne. Pour votre propre gouverne : tout projet de construction d’école ou de centre de formation n’est pas un projet communautaire. Vous voulez nous faire comprendre que les écoles et instituts privés où les frais de scolarité parfois très exorbitants et inaccessibles au burkinabè lamda sont des projets communautaires ? J’imagine que le très prétentieux et ambitieux ZIDA voulait réaliser un Institut de la trempe de l’ISIG ou de l’IAM pour élargir sa richesse déjà colossale ? Ce n’est pas un tel projet qu’on appelle "projet communautaire". Le projet communautaire est un projet porté soit par une communauté, soit par une personne physique ou morale et dont l’usage ou une part importante des bénéfices est destinée à la communauté. Dans ce cas ci-, Zida vous a t-il dit que l’enseignement et la formation dans cette future école seront gratuits ? vous a t-il dit qu’il reversera intégralement ou en partie les bénéfices du fonctionnement de cette prétendue école à une quelconque communauté ? Publiez nous la correspondance où Zida et sa femme vous ont indiqué la destination du terrain qu’ils convoitaient ! Vous auriez mieux fait de vous taire que de nous servir un tel mensonge.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 13:10, par killer
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Irrégularité ou pas, de toute façon l’ASCE/LC viendra investiguer. Elle a intérêt a fouiller bien dans les attributions des parcelles. Des gens m’ont dit qu’ils ont eu a versé la somme de 1.000.000f pour que leurs dossiers soient retenus. une ségrégation qui ne dit pas son nom...Le ministère de tutelle doit vraiment avoir un œil regardant sur le fonctionnement de cette structure....

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 13:12
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    on en a fait tout un plat pour rien

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 13:32, par Ma contribution
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    La demande de la parcelle acquise au coût destiné aux infrastructures communautaires était - elle jointe du dossier complet du projet communautaire en question ou une simple déclaration ?
    Dans tous les cas, qu’elle est la procédure règlementaire à suivre par un client pour bénéficier de ce tarif communautaire d’autant plus que la SONATUR est une Société d’Etat qui a obligation de résultat.
    Au fait, quel est le délai de réalisation de ce projet ?
    Attention au vol organisé pour lequel, la société Burkinabè a opposé un refus.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 13:33
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Merci pour les eclairages.merci a la sonatur.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 13:37, par silamane
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    En 2015 j’ai appelé à maintes reprises le Secrétariat de la SONATUR pour demande de parcelles(450 m2). Et à chaque réponse le secrétariat me signifiait que les demandes de parcelles sont arrêtées. Comment se fait-il que la SONATUR a pu attribuer et vendre des parcelles de plus de 7000 m2 à certaines personnes durant cette même période(2015) d’arrêt d’attribution ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 13:50, par jan jan
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le Gouvernement doit purement et simplement confisquer ces terrains attribués, ce Zida doit démollir son "immeuble" de Ouaga 2000 pour foutre la paix à ses voisins. Le gouvernement ne doit accepter aucun réajustement de la vente, car c’est l’argent du Peuple qui a servi à régler la note et c’est l’argent du Peuple qui va payer le reliquat de la facture, c’est l’argent du Peuple qui permet à Zida et Compagnie de vivre au Canada, comment un simple lieutenant-colonel peut-il être milliardaire ???? Ce type là risque d’avoir une fin pire que son maître Diendiéré. Le DG de la SONATUR doit être viré simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:02, par DESMOND
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Quelle platitude !Vous ne conformez que les traditionnaires sont venus voler et piller nos maigres ressources.Construire une école de formation professionnelle dont les frais d’inscriptions sont hors de porté est-il un projet communautaire.Zida et ses ministres ont niqué le peuple.Regardez comment les ministres et leurs directeurs de la transition sont devenus subitement riches.S’il n’y avait pas eu pillage,si les choses étaient faites dans les règles de l’art,votre hiérarchie n’aurait pas eu besoin de vous recadrer.Je rappelle que une des cause de l’insurrection des 30 et 31 octobre c’est bien la mal-gouvernance que vous continuez à entretenir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:04, par Ma contribution
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    La demande de la parcelle acquise au coût destiné aux infrastructures communautaires était - elle jointe du dossier complet du projet communautaire en question ou une simple déclaration ?
    Dans tous les cas, qu’elle est la procédure règlementaire à suivre par un client pour bénéficier de ce tarif communautaire d’autant plus que la SONATUR est une Société d’Etat qui a obligation de résultat.
    Au fait, quel est le délai de réalisation de ce projet ?
    Attention au vol organisé pour lequel, la société Burkinabè a opposé un refus.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:13
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Au moins il y a des intentions d’achat de ces parcelles. ET ceux qui ont volé nos terres du temps de Blaise compaoré qu’est-ce qu’on en fait ??? Arrêtez de nos prendre pour des idiots. Il faut toujours faire des enquêtes approfondies avant d’indexer les gens. Vraiment tout un plat pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:35, par OUEDRAOGO W. Julien
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    J’ai déposé ma demande en 2012 et en 2013 sur l’extension sud de Ouaga 2000,(j’ai toujours mes récépissés de dépôt),et jusqu’à présent je n’ai pas encore eu de parcelle.Je suis allé à la SONATUR au moins 14 fois pour poursuivre mon dossier.Et à la direction commercialede la SONATUR on me faisait comprendre que les attributions se font par ordre d’arrivée, or je connais des gens qui ont déposé après moi et qui ont eu les parcelles.Mes chers amis de la SONATUR c’est pas juste.Ce pays là nous appartient tous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:39, par KKCT
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Au vue de ce article , La SONATUR doit être traduite en justice et dédommagé le client.S’il y a un fautif dans cette affaire, il s’agit belle et bien de la SONATUR. Pourquoi doit -on changé le prix de vente sous la pression de l’autorité de tutelle, au lieu de leur explique le pourquoi de ce prix, compte tenu de son projet de société. Je pense que tous devraient être viré car irresponsable. A suivre votre raisonnement, il faudra alors aller demande à l’hôtel Laïco de payé l’espace occupé comme il se doit au lieu de leur laisser à un franc symbolique.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:48, par yayaboin
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Nous exigeons le retrait pur et simple de ce terrain. Meme si l’acquereur est pret a acheter a 50.000f/m2. Le depart est fausse. L’attribution est illegal. Parcellisez le et vendez a ceux qui veuillent y habiter et qui n’ont pas deja de parcelle.
    Meme le terrain de 50.000m2 qui a ete parcellise et attribue a seulement 18 personnes (des membre du gouvernement de transition) doit etre immediatement retire.
    ya ya boin ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 14:52, par nelson
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    En juin 2014 j’ai déposé une demande de parcelle d’habitation à la SONATUR et jusqu’à ce jour rien. Est ce parce que je ne suis pas ministre ? je suis citoyen burkinabè avec tous les droits que me requiert la constitution au même titre que les 18 ministres attributaires. Donc j’attends qu’on m’appelle pour l’identification de mon terrain !
    je vous demande d’être seulement juste !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:08, par Next...
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Je soutiens l’intervenant #5. Il a tout dit.
    Pendant qu’on y est :
    Moi Goama Dembele :
    - j’ai un projet communautaire de construction d’un hotel. Donnez moi un terrain a 1F symbolique.
    - J’ai un projet communautaire de construction d’un super marche. Donnez moi un terrain a 1F symbolique.
    - J’ai un projet communautaire de construction d’un centre de formation (scolarite : 500.000CFA). Donnez moi un terrain a 1F symbolique.
    - J’ai un projet communautaire de construction d’une Clinique (consultation : 15.000CFA). Donnez moi un terrain a 1F symbolique.
    - Etc.
    Ridicule ! Vous auriez mieux fait de vous taire.
    Je n’aurez pas de problem si ce Lt-Col utilize son salaire de "General de Division" felon et sa pension d’ancien Chef d’Etat putchist et ancient Premier minister par forcing pour y construire et supporter un orphelinat ouvert a tous les enfants du BF.
    Nan Lara, An Sara

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:12, par Sonré
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Il faut définitivement que plus rien ne soiy comme avant. Il n’y a pas plus burkinabè que les autres. La SONATUR doit communiquer sur toutes les offres dont elle dispose à la connaissance de tous les burkinabè pour que ceux qui peuvent tentent leur chance.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:21, par jan jan
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Internaute 63, ce sont les méthodes de Blaise qui ont conduits l’insurrection qui a été récupérer par Diendiéré et Cie et a aboutis à la "transition" pour calmer cette insurrection. Donc nous ne pouvons pas admettre que cette "transition" reproduise les modèles de gestion de Blaise, car nos enfants sont morts pour ça. On en fera tout un plat car ce sont nos enfants et parents qui sont morts pour nous libérer du système Blaise, ce ne sont pas vos enfants je suppose, ni ceux de Zida et Cie. De ce fait nous ne pouvons pas du tout admettre que cette transition reproduise le modèle de Blaise. As-tu compris pourquoi nous en faisons tout un plat ?? Et si le Gouvernement n’intervient pas pour retirer ces parcelles, nous en ferons une marmite. Plus rien ne sera comme avant !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:28, par l’homme du golfe
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    La SONATUR devra être traduite en justice parce qu’elle n’est pas claire dans sa position.
    Comment vendre un terrain à 40 000 FCFA puis à 8000FCFA et sous la pression de nos dirigeants le revendre à 40000FCFA.
    En son temps, il suffisait de démissionner si vous pensiez que ce qui se passait n’étais pas normal. ZIDA doit vous traduire en justice
    PAUVRE AFRICAIN, ON NE LUTTE QUE POUR SON VENTRE.
    VOUS AVEZ EU PEUR D’ÊTRE LIMOGE PAR ZIDA , MAINTENANT VOUS AVEZ PEUR D’ETRE LIMOGE PAR KABORE. Franchement vous me faites honte.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:30, par Wéoghobiiga
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    1. Vous avez été interpellés par vos autorités de tutelle sur la question et le prix de la parcelle, POURQUOI vous-vous précipitez pour rétablir à 40 000 FCFA le m2 ? Vous ont-elles enjoint de rétablir à 40 000 FCFA le m2 ?

    2. POURQUOI vous n’avez plutôt pas expliqué à vos autorités que la SONATUR a toujours encouragé les investissements à but communautaire et que « des parcelles ont déjà été cédées à 1500 FCFA/m2, à 1000 FCFA/m2, 500 FCFA/m2, voire la cession au franc symbolique » ? Ça, c’est pas clair !

    3. Au fait, la destination de la parcelle est déterminée avant attribution, ou c’est après notification du coût que le client dévoile la destination la/sa Parcelle ? Bizarre ! Bizarre ! Bizarre !

    4. « Signalons pour terminer que le Directeur Général actuel de la SONATUR a pris fonction en janvier 2015. Dès sa prise de fonction, il a engagé une réflexion à …. ». Cela n’est que du management d’école. Tous les DG et Ministres (des plus vertueux au plus délictueux) procèdent ainsi et tous les agents le savent. Et cela ne les empêchent pas de faire ce qu’ils veulent ou lorsqu’ils sont « interpellés par vos autorités de tutelle ».

    CONCLUSION : Votre Communication confirme de la manipulation quelque part.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:35, par Nabiiga
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    N’est pas mieux de la sorte – faire comprendre aux citoyens qu’aucun parcelle, ni un seul mètre carré, d’aucune ville de territoire national ne sera plus jamais volé comme avant. Vous nous avez apportés des éclaircissements, et nous en sommes contents. Yaa Chapi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:35, par jean
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    ce qui est marrant et même révoltant c’est que ce sont les mêmes qui on suspendu les lotissements pour disent -ils mieux faire. djaaa c’était donc pour mieux voler .Où est le bourkindlim ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:36, par hhh
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    En 2015 les demandes de parcelles étaient arrêtées au niveau de la SONATUR, c’est d’ailleurs communiqué sur leur site web. Et en plus, ils font bien la distinction entre les parcelles à usage d’habitation, commercial et communautaire. Comment un hôtel (Laico) se retrouve classé communautaire ? Et il ose ca dire dans la presse. C’est une insulte à l’intelligence nationale et un manque total de respect

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:44
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Bravo ! Messieurs de la SONATUR. Pensez-vous nous convaincre avec ces explications ? Mais pourquoi êtes vous revenu sur le prix de la parcelle en question ; je cite : "Au vu des récents développements de ce dossier, nous avons été interpellés par nos autorités de tutelle sur la question et le prix de la parcelle a été rétabli à 40 000 FCFA le m2. L’intéressé a été derechef notifié et devra s’acquitter de la somme totale de 313 920 000 FCFA pour l’acquisition de ladite parcelle". Un terrain d’une valeur de 313 920 000 revendu à 62 784 000 et peu de temps après les critique vous revenez pour changer le prix !? Et si cela n’avait pas fait l’objet de critique ?
    Mes chers frères, il y a problème !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:46, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Merci pour ces informations précises. Tout est bien compris.

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:49, par WATTS
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    J’ai fait la même démarche en 2015 pour l’acquisition d’une parcelle à usage d’habitation. A chaque fois la SONATUR m’a signifié qu’elle avait arrêté de recevoir les demandes. Comment se fait il que dans la même période 18 personnes puissent deposer leurs demandes et être attributaire aussi tôt rapide. M le DG de la SONATUR, soyez honnête et dites la vérité aux burkinabes, cela pourra vous épargner de beaucoup de choses.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:51, par Caillou
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Je pense qu’il faut un véritable audit de toutes les sociétés d’Etat et la SONATUR avec.. Apparemment, il faut des bras kilométriques de nos jours pour faire aboutir une demande. Pourquoi ne faites vous pas des tirage au sort pour l’équité des chances. Personnellement je ne sais combien de demandes j’ai déposé sans jamais de contact et lorsque tu vas au renseignements, c’est comme si tu venais mendier tellement l’accueil de certains agents est exécrable. Vivement que les choses change ! positivons !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:53, par jan jan
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Internaute 63, peux-tu me dire si c’est leur salaire qui a régler la note de ces parcelles ?? Le Peuple a assez été spolié, ne soit pas l’avocat du diable, à moins que tu sois le diable himself.
    NOUS EXIGEONS LE RETOUR DE CES PARCELLES A L’ETAT, même celles "achetées" par les ministres transitionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 15:59, par warzat
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Voilà, la SONATUR dit que cette acquisition est claire. Pour que cette affaire serve de leçon à ceux qui ont dit des mensonges dans leurs journaux, il faut absolument un procès pour diffamation. Du reste, l’un des journaux les plus anciens du Burkina a observé une certaine prudence dans cette ’’pseudo révélation’’. Que cela serve aux ’’nouveaux journaux’’ dits de l’opposition. Le plus rien ne sera plus comme avant s’adresse à tous les pans de la société.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:02, par DG
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Au-dela de la passion, reconnaissons que cette affaire blesse une fois de plus tous ceux qui ont choisis le chemin de la justice et de l’équité. Je suis DG ds l’administration burkinabé. J’ai une demande à la SONATUR pour 400m2 depuis janvier 2014 (je vois qu’il ya des demandes de 2010 non satisfaites), je me suis engagé à payer à tempérament parce que même DG le salaire ne me permet pas de payer cache. ....

    J’ai été à la SONATUR maintes fois, tj un accueil laconique. Un ami m’a parlé entre temps de ce réseau parallèle à 1-1,5M sous la directrice qui est partie, j’ai soupiré.
    La dernière fois que j’étais à la SONATUR, alors que j’attendais, j’entendais la conversation entre la dame aux renseignements et 3 personnes qui ’avaient devancé. En résumé, le Dg a promis de faire qq chose pour eux puisqu’ils voulaient pater cache, donc il n’a qu’à attendre. Qd je rentre, je me résous à changer mes données et proposer de payer cache (en se disant que je pourrai contracter un prêt), après je demande à la dame expressément s’il n’y avait pas de disponibilité de terrain. Elle me dit ah, m^me s’il y ’en a, les valeurs ont tellement augmenté que ce n’est plus abordable (c’est clair : le DG que j’étais ne pouvais pas s’offrir une parcelle à 40000F le m2).
    L’Etat doit comprendre que le burkinabé normal normal aimant Dieu et fuyant la corruption pis encore qqd c’est un focntionnaire a de la peine à se faire un terrain à Ouaga. La SONATUR semblait être une opportunité - avoir la possibilité d’avoir un terrain viabilisé et payé à tempérament ou cache selon nos moyens. Ds ts les cas, c’est meilleur prix que les parcelles loties dans des zones où il n’ y a pas de route et qu’on nous vend à 7-10M pour 250m2 aujourd’hui à cause de la surrenchère des terrains. Pourtant beacoup de terrains sont là non viabilisés. Je crois qu’il faut procéder au retrait des terrains non viabilisés, ça permettra aux fonctionnaires indélicats et maires qui ont pillé les terres de les vendre à bon prix puisqu’ils ne peuvent pas les viabiliser. 9a permettra aux burkinabé et surtout les ouagalais qui n’ont pas de logi de se faire des terrains à peu de franc.
    Ceux qui ont jetté l’affaire Zida dans la presse en pensant ternir son image pour empêcher peut-être certaines suites (je garde le détail) nous ont tous rendu service. C’est maintenant une question de terre qui se pose et l’appel est lancé à tous les frustrés de faire pression pour que la gestion des terres change au Burkina. Il faut un audit réel des attributions des parcelles par les maires. On est venu m’informer entre temps de terrain octroyé à 500 000F ds la commune de Boulmiuogou, il semble que le maire n’a pas pu les bazarder et les techniciens profitaient de la transition, après on m’a dit que ce sont des terrains non valorisés qui ont été retiré mais tj est-il que les gens voulaient se faire de l’argent.
    Ceux qui sont au pouvoir sont tous assis sur des terrains pareils. La transition s’est servie, tant pis pour ceux qui se disent sincères. Ma femme me le dit souvent : ton affaire de sincérité, voilà, tu as demandé le terrain à la sonatur là qu’est ce que tu as ?
    Bref, si l’etat n’a jamais voulu informatiser le fichier des lotissement c’est parce quils savent ce qu’ils font, techniciens, maire, ministre, députés. Personne ne poursuivra personne. Notre frustration passera, ils vont joué avec le temps, et la vie continue.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:05, par SIDPAWETTA
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS
    A BAS LES FAUX TYPES
    A BAS LE GENERAL CHINETOCK
    VOUS ALLEZ REMETTRE CA AU PEU[LE VOLEUUUUUUUUUUUURRRRRRRRRR

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:19, par Freeman de T
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Comment on dit déjà ?... A quelque chose malheur est bon. Si tant est qu’on veut que "rien ne soit plus comme avant", je propose qu’on fasse un audit de la SONATUR. Parce qu’en lisant la déclaration et les réactions des internautes, ça sent la magouille de loin. Qu’on diminue le prix du m² pour des projets sociaux, je peux comprendre, mais qu’on cède un terrain au franc symbolique pour... un hôtel ; là je tombe des nues. En quoi un hôtel est social ? N’y a-t-il pas eu deal en dessous ? Et puis on revient aux prix original du m² pour la parcelle du fameux client tout simplement parce que l’autorité actuelle l’a voulu ainsi ; ça c’est trop facile. Soit c’est une Société et donc elle fonctionne avec des règles établies avec un Conseil d’Administration auquel cas une "autorité" ne peut pas comme ça venir exiger qu’on revienne sur des décisions, soit c’est un "machin" et dans ce cas il faut dare-dare faire un audit. On est où là ? Pendant que des compatriotes cherchent à acquérir des terrains honêttement avec de l’argent durement gagné sans y parvenir, d’autres se font attribuer des 8000 m² avec de l’argent dont ils seraient (j’en suis sûr) incapables de justifier l’origine, et en un laps de temps.
    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:24
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Honte à la sonatur et au general 2 à 5 francs

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:32, par El Che
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Mes chers amis de l’ASCE voilà un client pour vous au lieu de passer votre temps à harceler de petits fonctionnaires dans les pauvres Administrations !cette boite est une véritable caverne d’ALI BABA ou corruption et délinquance économique et financière se côtoient !Il y’a pire que cette affaire dans cette boite de merde !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:38, par ELKABOR
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Tout cela peut se résumer à "Anciens voleurs quittez et nouveaux voleurs prenez place !".
    Dans ça là on lui dit de payer pour être propriétaire mais c’est avec quel argent il va payer ? Il n’a pas hérité de ses parents et son salaire tout le monde connait. Il n’a qu’à venir payer et on met en branle la loi sur le délit d’apparence ! Il nous dira où il a eu l’argent. Vraiment, venant de quelqu’un de la transition, je suis choqué ! Donc toi directeur de la SONATUR on te nomme pour renvoyer l’ascenseur à celui qui t’a nommé et de façon aussi grotesque ? 2009 à coté il ne pouvait pas payer et en l’espace de 6 ans il est devenu riche alors qu’on sait qu’il n’est pas opérateur économique : vous aussi, nous ne sommes pas aussi tarés !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:39
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Dommage n fois. on vous suit, on vous traduira devant les instances possibles.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:52, par tchrrrrrrrrrrrrrrrrrr
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    merde un autre deal mal cousu.incapable de payer le m² à 8000 F en 2008 malgré les multiples missions louche au sein du RSP ; c’est sous la transition aux odeurs du sang versé des martyrs qu’il faut s’acquérir en terrain de 300 briques pour y réaliser un oeuvre communautaire. dite moi si les 300 brique pouvaient acheter des lopin de terre a usage d’habitation pour les ayant droit des martyrs.n’est ce pas une oeuvre communautaire chers agents de la de la SONAMERDE ; ondoit tous vous guillotiner.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:02, par franck polin
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Honnêtement je suis déçu de ZIDA, l’argent les gens ne pensent qu a l argent. toi ZIDA est ce que tu avais besoin de sa ? au moment ou je suis dans mon non loti de djicofè je prie pour toi, toi zida tu es entrain de me piler, de me voler. au moment je suis incertain de l avenir de mes 3enfants toi tu pille le peu de terre et d argent que notre pays possède pour les donner à toi tes enfants, je suis décu, vraiment déçu mais en meme temps aussi tu me fais pitié, oui jai pitié de toi zida car tu na rien compris.........

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:14, par warba
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le Dg de la sonatur doit être poursuivi pour complicité de détournement de bien public et incarcéré à la maco en attendant d’arrêter les gros poissons.ils ont dépassé Blaise compaore dans la corruption en une année. Ç est honteux et lamentable. Nous attendons maintenant l’audit de l.Acse pour la sanction des fautes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:16, par Attributaire irrité
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ce n’est peut être pas le lieu d’aborder le sujet mais l’occasion faisant le larron, je profite soulever le débat qui concerne tout de même la SONATUR. En effet, je suis attributaire dans la zone SONATUR Extension Sud et j’ai fini de régler depuis 2011. Le terrain a été acquis dans le but de réaliser un habitat en 2012, ayant pris des engagements avec ma banque à cet effet. Que fut ma surprise de constater après le règlement de la totalité de la somme due à la SONATUR que le terrain n’était même pas disponible, travaux de viabilisation obligent. Il a fallu attendre 2014, soit trois ans après l’attribution pour voir le terrain de mes yeux. Et là encore ma déception fut grande de réaliser qu’il n’y a pas de l’eau sur le site pour commencer les travaux. Face à cette situation on peut se poser des questions quant aux intentions réelles de la SONATUR. Fait-elle des dépôts à terme sur le dos des attributaires ? La viabilisation se limite-t-elle à tracer des voies et des caniveaux non achevés ?
    En tout état de cause, je pense que les attributaires des parcelles de la SONATUR extension Sud que nous sommes, devrons avoir le courage de la traduire en justice. Ce serait la seule manière pour nous de nous faire entendre et éventuellement faire respectivement nos droits.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:18, par Nacanabo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Si notre gouvernement veut réellement réussir sa mission pour ces 5 ans il va falloir qu’il revoit les statuts de la presse sinon il ira droit au mur comme le régime déchu ! Comment peut-on comprendre que des journalistes par désir de vengeance véhicule des fausses informations pour révolter le peuple contre un régime démocratiquement élu ? Le journalisme est avant tout un canal d’information pour éduquer et sensibiliser mais pas pour faire du terrorisme ! C’est cette mauvaise presse qui a fait que l’Etat a perdu son autorité même au temps de Blaise et la restauration de cette autorité doit commencer au niveau de la presse ! il faut que le gouvernement ai le courage d’interpeller voir emprisonné certains journalistes qui sont restés tapis dans l’ombre pour la destruction de ce pays je veux parler de Lingani Issaka qui est resté un nostalgique de l’ère compaoré et de Newton Amed Barry qui était et reste l’ennemi numéro 1 de la transition rien qu’à cause de leurs propres intérêts égoïstes ! Que chacun travail pour la construction et non pour la destruction de notre cher Faso !!!!! Que la paix et la stabilité règne dans ce pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:24, par ARNAULD
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Quelqu’un a dit ce matin sur une radio FM que depuis Blaise à MPP en passant par la transition ce sont les mêmes.Rien n’a changé.En effet, qu’est ce qui a changé ?Les gens continuent de vivoter dans la misère,ils payent toujours les loyers très chers,beaucoup de parents n’arrivent pas à inscrire leur progéniture à l’école,ils meurent de maladie par manque de soins,les mêmes gourous du temps de Blaise se retrouvent encore pour continuer à boire leur champagne en compagnie des faux sankaristes,des Parenistes et autres NTDistes...Heiii ;Heeeiiiiiiiii.Dites- moi ils ont fait quoi pour le peuple jusqu’à présent ? Rien !Le Burkina n’est pas votre propriété privée ! Sois vous travaillez pour tout le peuple soit vous quittez !!!On ne se laissera plus faire.Vous ne méritez rien plus que les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:25, par beti
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    ce qui est sur c’est pas beau temps pour zida et ses collegues de la transition les choses doivent etre claires pour le peuple pour que le nouveau pouvoir saches sur quel pied dancer . nous l’ocasion de recuperer tout ce que le peuple a perdu depuis l’assacinat de son leader sankara dieu ne dort pas et est le meilleur des juges

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:25
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    C’est une deception de la Transition. Pour l’instant, je me console que les noms de Cherif Sy, Me Kam, Smokey et SamsK ne sont pas cités et j’espère que leurs noms ne seront jamais cités car j’ai placé personnellement beaucoup d’espoir en eux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:30, par Sage
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Moi !jai 100 F et ai j’ai besoin de 100 terrains à Ouaga 2000. En fait, je préfère des terrains au franc symbolique ; les terrains serviront à construire des logements à des sans abris, des dispensaires où les pauvres pourront se soigner gratuitement ; par ailleurs, je veux délocaliser des écoles sous paillotes à Ouaga 2000. Croyez-moi, je suis sincère. Mais gare à celui qui viendra vérifier ce que les terrains sont devenus après ; ce serait un manque de confiance et je ne supporte pas ça.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:30, par Un demandeur frustré
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Meme si ya le principe des avantages liés au métier (les médecins de Yalgado par exple ne s’alignent pas pour se faire soigner à Yalgado), je demande à LA SONATUR de faire beaucoup plus attention face à la gourmandise de ses agents. Il est quasiment impossible d’avoir un terrain avec LA SONATUR depuis plusieurs années. J ai personnellement déposé deux demandes de 2010 à 2014 mais qui sont restées sans suite, malgré mon engagement à payer cash ! Chaque fois, c’est le même refrain : on est entrain de voir !!!!
    Quel ne fut ma surprise de voir que des demandes qui ont été déposées le jour J ont été satisfaite le Jour J+1. J’ai des preuves de ce que je dis. Un seul jour de traitement ! Quelle efficacité de la SONATUR !!! La différence ici c’est que cela se passe UNIQUEMENT pour certains privilégiés par is lesquels les AGENTS DE LA SONATUR. Et si c’était pour se loger, je ne serais pas scandalisé ! NON ! La SONATUR distribue nos parcelles à ses agents, pour qu’ils nous les revendent QUATRE FOIS PLUS CHERS ! Tous les agents immobiliers qui travaillent avec LA SONATUR vous confirmeront cela ! C’est UNE VRAIE MAFIA LA SONATUR !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:31, par Marie
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ah bon !
    1)- Il avait ete attributaire en 2008 d’une superficie de plus de 7500m2 a un prix tres interessant. Il n’avait pas ete en mesure de regler la note. L’attribution lui a ete retiree
    2)- En Aout 2015 il rappelle la Sonatur pour se faire attribuer a nouveau le meme site. La Sonatur obtempere.
    Quand je pense que j’ai mon dossier a la Sonatur depuis 4 ans pour obtenir seulement 400m2 et que jusqu’a present je n’ai aucune reponse de leur part !
    C’est pas le meme Zida qui avait lance que plus jamais rien comme avant ?
    Il n’y a que les niais qui laissent leurs enfants sortir mourir sous les balles ! ceux qui en profitent et qui se partagent le gateau apres ont leurs enfants dans des ecoles et universites bien construites et bien dotees en Europe et aux Ameriques.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:32, par Transparency
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ouvrez les données sur les parcelles. il doit y avoir de la transparence pour éviter les imbroglio.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:53, par ino
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Du n’importe quoi. reconnaisseer simplement votre erreur et demander des escuses. faire en sorte qu’il y ait desormais la transparence dans la gestion . moi j’ai déposer trois fois en 2010 2012 et 2014 je n’ai même pas été contacté pour quoi que ce soit. Quelles sont les critères d’attribution des terrain a la sonature ? Qui peut être attributaire ? A quel prix ? Généralement les terrains a usage communautaires sont attribué a des personnes morales et non pas a des individus voués a la recherche effrénée de l’argent. Pardon sonature.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:58, par LESBORO du roi
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    La seule personne qui aimait ce pays et le peuple burkinabè,c’est THOMAS SANKARA.Après lui c’est le vent y compris les sankaristes pourris et incompétents qui nous pompent l’air.Tous des voleurs du pays.Une autre insurrection guette ce pays.Le peuple a faim.On ne peut plus attendre.On a fait plus de 30 ans d’attente.Vous vous goinfrez et vous pillez le peuple pour boire votre champagne.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 18:09, par El Che
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Mes chers amis de l’ASCE voilà un client pour vous au lieu de passer votre temps à harceler de petits fonctionnaires dans les pauvres Administrations !cette boite est une véritable caverne d’ALI BABA ou corruption et délinquance économique et financière se côtoient !Il y’a pire que cette affaire dans cette boite de merde !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 18:24, par Simple
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Je me rends compte qu’il y’a des journalistes qui ne travaillent plus que pour chercher toutes les dérives de la transition pour semer la haine et la révolte dans le cœur des citoyens. Par leur ruse tous les grands dossiers qui étaient ouverts sont occultés au profil de la trouvaille de ces "anges" qui n’ont jamais fait quelque chose de répréhensible. Savez vous ce que le pays a évité par la grâce de Dieu ? Continuez , vous récolterez ce que vous voulez. Malheureusement beaucoup en paieront les pots cassés pour avoir prêté attention à des individus aigris et frustrés qui sont animés d’un esprit de destruction et de règlement de comptes . Pourquoi toutes vos investigations vont à la transition sans que vous n’y voyez aucun bien depuis que vous faites ces écrits ? Serez vous à la solde de quelqu’un ? Je ne citerai pas vos noms mais vos intentions sont claires pour qui a des yeux pour voir. Messieurs les "anges" cherchez à construire au lieu de détruire. Soyez des solutions et non des problèmes pour votre pays. A ce rythme les nouvelles autorités ne pourront rien faire d’autre que de passer le temps à "régler des comptes" que vous avez eu avec la transition. Vous n’allez pas leur laissez un temps de répit pour travailler pour certains dossiers dont vous ne voulez pas qu’on en parle. Que gagnez vous à faire cela ? Sachez que vous récolterez ce que vous aurez semé. Vraiment !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 18:34
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Internaute 92
    je suis d’avis avec toi pour traduire la SONATUR en justice ;
    je suis dans la même situation que moi sauf que moi, on ne m’a pas encore montré mon terrain bien que j’ai tout reglé en 2011.
    je pense qu’on ferait mieux de s’organiser pour ne faire qu’un bloc et amener cette structure devant les juridictions

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 18:37
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Merci internaute 82. Personne ne poursuivra personne car c’est le système blaise qui a continué avec la transition et qui se poursuit avec le mpp. Ceux qui ont cru en zida n’ont rien vu et entendu. Attendez le pire arrive...

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 19:39, par SOME
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le doute que j’eprouvais au debut de cette se transforme en certitude :il y a plus que anguille sous roche, il y a eu maguouille. Vous avez tout gaté : vos explications « sonatur » ne font que vous enfoncer encore plus. Pire ! Vous osez dire que l’hotel Laico a été cedé pour un franc symbolique parce que c’est un projet a visée communautaire, vraiment c’est hallucinant comment on peut nous prendre pour des couillons… le dernier con tombé du ciel ici et maintenant meme.
    De plus vos explications bidons nous insultent. Vous voulez nous pousser a reacgir ?! Ne vous inquietez pas ca viendra et mal mal mal tres mal. Ne nous cherchez pas !
    J’ai fait combien de demandes ? Je n’ai jamais rien eu. On m’avait meme dit qu’il n’y avait plus rien ; tout est arreté. On n’a meme pas daigné me repondre a certaines questions, pourtant simples.
    Le PEUPLE A SOIF DE JUSTICE ET ON LA METTRA. COMPRENEZ CELA : VIVE LES TPR
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS
    PS Mon frere LESBORO du roi n°102 : sois gentil : si tu trouves un sankariste, fais moi signe. Il faut faire pardon : fais moi signe, je t’en supplie !
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 19:42, par La Spatule Citoyenne
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le plus marrant dans tout ça, c’est le silence de mort de cette nuée d’OSC-bidon (balai citoyen, CAR, Safiatou Lopez, FRC, etc.) qui ont soutenu et encouragé ces opérations de prédation, en toute connaissance de cause. Ibriga lui même est interpellé. C’est lui qui a organisé l’entrée de ces OSC au CNT en les conviant à plusieurs reprises au Centre Norbert ZONGO (Ag-Safourlai) pour des réunions et autres élections. Que toute la lumière se fasse sur cette affaire et sur bien d’autres de cette fameuse Transition que les OSC parasitaires ont soutenu, parce qu’il y avait à manger. Honte à vous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 20:25, par Danton à Dakar
    En réponse à : Où est le Balai Citoyen ? Où sont les syndicats ?

    Moi j’ai déjà dit pour moi dans le Baromètre du Faso. Le plus incroyable dans cette affaire est le silence de mouvements comme Le Balai Citoyen ou les syndicats. C ’est à croire que le Burkina Faso ressemble à une pute sur laquelle n’importe quel quidam viendrait se soulager et continuer sa route sans être inquiété. Si nous n’y prenons garde, ce pays sombrera dans une crise plus grave que tout ce que nous avons connu jusqu’à présent. Que Dieu veille sur le Burkina Faso. Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 20:51, par Bon type
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Excellence Mr le Premier Ministre, je vous demande d’enjoindre c’est à dire de donner l’ordre à Monsieur le PCA, Mmes/Mr les administrateurs, Mr le DG, de PUBLIER LA LISTE de TOUS LES ATTRIBUTAIRES DE OUAGA 2000 depuis le début. Et on saura qui est spéculateur, qui a acquis à 1000F ou 1500F et on remettra l’Etat dans ses droits. Dans le cas contraire, laissez le PEUPLE en Paix. Sinon je vous dis qu’il s’agit d’une cabale. Le Pays n’a pas commencé avec la Transition. À bon entendeur, ................,

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 20:52, par GUILOUNGOU
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Qu’on fasse un appel à témoignage et vous serez situé sur l’état de pourriture de la SONATUR, même avec l’actuel DG les deals ont continué de plus belle. Moi, j’ai trois preuves palpables et vérifiables sur des cas de de favoritisme, alors que des citoyens de bonne foi attende naïvement qu’on les contacte après le dépôt de leur demande. En fait, après les premiers instants de la SONATUR qui s’appelait au début "Fonds de l’Habitat", où des citoyens moyens ont pu acquérir des maisons de façon équitable, maintenant c’est devenu une caverne d’Ali Baba pour les responsables et les agents de la SONATUR pour se remplir leurs poches et satisfaire leurs connaissances. Vraiment il faut instituer des règles et connu de tout le monde pour tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 21:29
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ou se trouve la Loi delit d’ apparence ? D’ ou un Lt- Colonel qui a force les barrieres pour etre General de la Division peut avoir plus de la demi- brique p[our s’ acheter des terres ? Zida a ete le plus grand imposteur du siecle. Il ne meritait pas de diriger notre chere transition. Mais il sera ratrapper par tous ses deals. Ca ne fait que commencer. Dans la vie, il ne faut pas etre aussi gourmand. C’est toi quietait n02 du rsp, tu deviens president de la Transition apres la chute de ton Maitre et tu affiches un Sankarisme artificiel, c’est toi qui traine pour etre ancien president du Faso, tu redeviens PM, Ministre de la defense, tu transferes des somes colossales dans ton Compte Cabinet Militaire pour mieux les soutirer, tu sors des appels telephoniques de 4 mn qui deviennent des appels de 16 minutes, tu voyages seul en avion Presidentiel, tu monopolises les terres du Burkina Faso apres t’ avpir honteusement bombarde de General de la Division qui veut se faire nommer Ambassassadeur en Amerique. Tu vois, dans la vie, il fauit savoir mettre la mesure dans tout ce que tu fais. Engamba etait un chien gourmand. Le MPP est oblige de mettre de l’ ordre dans ta gestion sinon ca va eclater dans ses propres mains.Tu as ete un militaire indigne. Tu as trahi la transition, les OSC et l’ esprit de la lutte. Dieu existe et tu vas payer cher. Les OSC meme sont obliges de te laisser tomber sinon tu vas te noyer avec eux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 21:34, par anj
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Trop facile quand le lievre est leve.Vous de la Sonatur devais
    nous donner l’information qu’il y’a des parcelles en vente
    a 8000 francs le metre carre pour ceux qui not des projets
    communautaire.
    Sans vouloir trop epiloguer Vous eyes tous des voleurs
    au meme titre que la population extripe des gendarmeries
    et commisssriats.
    La revolution se prepare et elle sera impitoyable
    pour tous les voleurs de la republique

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 21:49, par WALAY
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ce qui me dérange moi, WALAY, est que votre confidentialité ne vous a pas empêché de révéler que l’hôtel laïco a été cédé à un francs symbolique. Cette révélation est vraiment un concentré de contradictions. Qu’est-ce qu’un investissement à but communautaire ? Est-ce quand seulement c’est écrit sur la demande ou c’est quand monsieur le DG de la SONATUR le décide ? Et vous voulez convaincre qui bonnes gens ? WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 21:58, par vérité no1
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Écoutez, laissez la SONATUR en paix ! Tout le monde ne peut pas avoir une parcelle à Ouaga 2000. Ce sont les plus chanceux qui gagnent. Si vous avez besoin de terrains, eh bien, on a 8000 villages au Faso ! Point barre ! Carton rouge à ceux qui oseront m’attaquer !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 23:01
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Où sont les Balai Citoyen et autres CAR qui narguaient et menaçaient les syndicats qui, selon eux, gênaient l’ACTION de ...celui dont on parle ici sans en citer le nom, mais que tout le monde connaît ? C’était donc en ça que votre mentor était champion !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 00:07
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Apparemment il y a beaucoup de raison pour certains internautes d’aller simplement porter plainte en justice contre la SONATUR. Il le faut au moment où notre justice se dit libre, il faut les mettre à l’épreuve. Zida à trahi l’État et le peuple burkinabe et tôt ou tard il le payera très chère.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 00:10
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Il y a comme une malédiction dans ce pays. Q qui confiance dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 01:05
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    On découvre enfin le vrai visage de Zida Judas Isaac Yacouba : indiscipliné notoire (pour s’être opposé au général Traoré Honoré), faux jeton comme on en trouve rarement !
    Alors on fait quoi d’un tel délinquant ?
    Comme ses étoiles posaient déjà problèmes, on les transforme en étoiles filantes. Ambassadeur aux USA ? Il mettra les papiers du terrain de notre ambassade au nom de son premier mouflon.
    Il a commandé les troupes du RSP contre les Insurgés devant la télévision BF1 lors de l’Insurrection. Il porte la responsabilité des crimes et autres délits commis en ces lieux.
    Reviendra t il au Faso pour répondre de ses actes ? Tu peux rejoindre les autres, ton patron Blaise Compaoré et ton ami Soro Guillaume en Côte d’Ivoire.
    Diendéré te manquera, mais on ne peut pas tout avoir.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 01:13
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Monsieur le chargé de communication de la SONATUR, vous avez le courage de dire "aucune irrégularité" dans cette transaction où vous avez vendu illégalement un terrain à 8000f/m2 au lieu de 40000 comme le prévoient les textes ? Vous vous rendez compte de la conception que vous avez du bien de l’état !
    Quand on n’a pas d’arguments pour se défendre, on se tait et on demande pardon pour les manquements.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 05:23, par Matou à Sikassossièra
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    C’est ca on appelle une réponse bancale. Si cest comme ça que nos institutions fonctionnent au Burkina Faso , c’est effrayant ! Cest tres effrayant !! La Sonatur aurait dû ne meme pas communiquer . Il n’y a aucune pédagogie , encore moins aucune leçon à tirer de votre développement tres tres tres plat.
    1- Qui a donner l’ordre à la Sonatur et à quelle date de morceler cette réserve ?
    2- Les bénéficiaires ont été informés comment de la disponibilité de parcelles à Ouaga 2000
    3- Les bénéficiaires sont ils des agents de l’état ?
    4- Les personnes morales bénéficiaires existent-elles depuis quand ?
    5- La Sonatur dans le contexte actuel a obligation de non seulement donner les noms des bénéficiaires , mais aussi de donner les procédures qui ont permis d’attribuer ces parcelles.
    6- Je voudrais demander à Sonatur , est ce que un projet bien monté sur papier est il un projet réalisable ?
    7- La Sonatur sera obligé tôt ou tard de publier tous les documents relatifs à cette affaire, je dis bien tôt ou tard.
    8- Quelle a été le niveau d’ implication de l’actuel ministre de la justice quand il occupait le ministère de l’habitat ?
    9- Peut on attribuer à la même personne deux parcelles coût pour coût ?
    10- les nouveaux attributaires sont ils bénéficiaires de d’autres parcelles de la Sonatur A ouaga2000 ou ailleurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 07:13, par LE PAUVRE
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le problème c’est que la SONATUR est mouillée jusqu’au cou ne peut pas sortir. Sinon de vous à moi pourquoi cette autorité a su attendre depuis des années durant pour venir pendant la transition payer ces domaines ? S’il l’avait fait avant d’être nommé dans un poste de transition alors personne n’allait dire un mot mais laisser qu’on te donne un poste de responsabilité dans la transition pour aider le FASO à sortir de la crise et toi tu voles les deniers publics pour t’offrir de luxe à un demain meilleur ? Non, nous allons dire non et non. En conclusion la première personne à être interrogé c’est bel et bien le Directeur Général de la SONATUR et je crois que la Justice doit faire son travail pour que nous les citoyens de ce beau pays connaissons les vérités dans la gestion des biens publics par la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 07:25, par le panafricain
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Publiez les NOMS ; publiez faites vite car mon ame souffre

    ZIDA, et les complices de la transition excusez moi trahison et transmission
    aidez le Burkina car on veut rien que la verité

    ROCK ,lui il dit quoi ! il faut qu’il se prononce
    Personnellement cela ne m’etonne pas car chez Francois nous avons vu des factures des villas offertes par la familles présidentielle a des autorités coutumières qui ne se sont pas prononcer
    alors ZIDA ,la terre la reste au plateau central reviens parceller

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 07:38, par La verdad
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Mr de la SONATUR c’est une sortie très très maladroite qui vous à plongée. Il valait mieux ne même pas faire cette déclaration pour estimer se justifier or vous vous êtes fourvoyez.
    Vous pensez que les burkinabè sont nés de la dernière pluie pour avaler ce verbiage dont la destination est une décharge public.Dites nous que c’est le même terrain vous avez donner à ZIDA (il faut appeler un chat par un chat). si vous prenez la parcelle pour laquelle ; il devait payer 313 920 000 F, vous n’avez pas oser donner les références mais je suis presque sur que c’est la même parcelle dont il envisageait acquérir depuis 2008. la superficie est de 8848 m2 je vous le donne si on divise 313 920 000/40 000 ; donc c’est la même parcelle plus un autre de 102 m2 qui était probablement mitoyen que vous lui avez ajoutez.quelles sont vos délais de paiement depuis 2008 à 2015 vous conservez une parcelle pour quelqu’un qui ne peut pas payer les échéances alors que d’autres en demande vainement.
    C’est honteux, je suis l’un de ceux qui ont toujours dit que la transition est venue piller le pays avec des décret signés le 28 décembre 2015, la veille de la passation de charge et bien d’autres. Nous espérons que le Vieux Michel KAFANDO, ZIDA Issac et tous ceux de la transition qui ont vidé les caisses de l’État soient arrêtés et jugés. Dans tous les cas tout se paie sur la terre des hommes. Blaise COMPAORE a commencé à payer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 07:58, par Bodo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le RSP a tenté 4 ou 5 fois d’en finir avec ZIDA. Le RSP avec ses armes et ses fins stratèges qui ont fait des écoles de guerre partout dans le monde.. Il n’a pas pu. Le CDP a tenté aussi, il n’a pas pu, malgré ses milliards de FCFA, ses influences, ses chefs traditionnels... De hautes autorités politiques et militaires d’un pays tiers ont tenté, elles n’ont pas pu...

    Des organisations nationales ont essayé, mais elles n’ont pas pu...

    Actuellement, ce sont certains hommes et femmes de médias qui ont essayé et essayent toujours... apparemment, ils sont en train de ne pas pouvoir...

    Ce n’est pas mieux de laisser ZIDA ainsi ? Sinon, ce qaui le protège va abattre des malheurs sur ceux qui cherchent à nuire à ZIDA...

    S’il a fauté, Dieu le châtiera. S’il n’a pas fauté, il sera toujours utile au pays. La preuve, cette fondation va servir au pays. Les Blaise et Compagnie n’ont pas créé vraiment de structures sérieuses pour le BF. Voilà, la fondation SUKA n’est pas allé loin.

    C’est ainsi que dans nos pays, surtout au BF, on détruit les qualités et les hommes. De nombreuses personnes cherchent à quitter le BF, surtout quand tu veux réussir, pour éviter la foudre des Burkinabè. On les dit Méchants et Mesquins, surtout envers les gens qu’ils connaissent... Le Burkinabè n’aime pas celui qui monte. Il aime surtout voir des gens se faire descendre, il en riz et en est heureux. Nous sommes ainsi, même avec nos frères et soeurs. On dit qu’ils font le malin, quand ils achètent une nouvelle voiture...

    Ceci est-il un exemple de plus ???

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 08:08, par pas politique
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Il y a des citoyens burkinabè qui ont déposé leur demande bien des années avant ZIDA et n’ont pas encore eu gain de cause à la SONATUR. J’avait dit que ces gars sont des faux, j’y suit.
    On attend la réaction de balai citoyen sur ce faux deal.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 08:27, par Bodo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le RSP a tenté 4 ou 5 fois d’en finir avec ZIDA. Le RSP avec ses armes et ses fins stratèges qui ont fait des écoles de guerre partout dans le monde.. Il n’a pas pu. Le CDP a tenté aussi, il n’a pas pu, malgré ses milliards de FCFA, ses influences, ses chefs traditionnels... De hautes autorités politiques et militaires d’un pays tiers ont tenté, elles n’ont pas pu... Des organisations nationales ont essayé, mais elles n’ont pas pu... Actuellement, ce sont certains hommes et femmes de médias qui ont essayé et essayent toujours... apparemment, ils sont en train de ne pas pouvoir...

    Ce n’est pas mieux de laisser ZIDA ainsi ? Sinon, CE qui le protège va abattre des malheurs sur ceux qui cherchent à nuire forcément à ZIDA... S’il a fauté, Dieu le châtiera surement comme il l’ fait pour d’autres (même si personne n’a jamais su leurs péchés. S’il n’a pas fauté, il sera toujours utile au pays. La preuve, cette fondation va servir au pays. Les Blaise et Compagnie n’ont pas créé vraiment de structures sérieuses pour le BF. Voilà, la fondation SUKA n’est pas allé loin. C’est ainsi que dans nos pays, surtout au BF, on détruit les qualités et les hommes.

    De nombreuses personnes cherchent à quitter le BF, surtout quand tu veux réussir, pour éviter la foudre des Burkinabè. On les dit Méchants et Mesquins, surtout envers les gens qu’ils connaissent... Le Burkinabè n’aime pas celui qui monte. Il aime surtout voir des gens se faire descendre, il en riz et en est heureux. Nous sommes ainsi, même avec nos frères et sœurs. On dit qu’ils font le malin, quand ils achètent une nouvelle voiture... Ceci est-il un exemple de plus ???

    Je ne suis pas un pro ZIDA. La preuve, c’est que je n’étais pas pour l’exclusion aux élections. Je veux juste qu’on ne se détruise pas entre Burkinabè. C’est tout. Et je souhaite aussi voir des gens bâtir la Paix autour d’eux, plutôt que de chercher à se détruire. Regardez un peu chez les Blancs, ils ne cherchent pas forcément à se détruire, et ils avancent.

    Je pense que si un bon Prési comme Alassane Ouattara arrive au BF, il sera lynché en peu de jours, tellement nous aimons détruire l’autre. En oubliant que qui sème la mort et la destruction, récolte pareil.

    Je m’excuse si mes propos sont mal interprétés. Si cela vous a vexé, je demande pardon. Mais je souhaite en fait me servir des réseaux sociaux pour faire le bien, et non pour détruire les autres. Car la mesure que j’utilise pour l’autre, on l’utilisera pour moi aussi un jour.

    Regardez simplement autour de vous. il semble que dans les organisations internationales, on nomme des Burkinabè aux Services des Ressources Humaines. Pourquoi ? Car on sait que dans ce cas, le Burkinabè ne fera jamais de cadeau à son frère... Tout le monde déplore cela, mais sous faisons pareil chaque jour autour de nous. Quand un jeune commerçant perce, on dit qu’il est un voleur, un escroc, un wackman...

    Vous savez comment un jeune fait pour avoir un stage en entreprise au BF ? C’est dur. Pourquoi, et pourtant il y a des possibilités ? Parce que nous sommes méchants entre nous. Si un Blanc nous demande pourtant un stage, on va l’accepter vite fait et laisser nos frères.

    Semons le bien entre nous. Que ZIDA soit méchant ou bien, remercions le quand même, Dieu fera le reste.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 08:31
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ah bon !! Vous vendez le m2 à 8000 au lieu de 40000 et au lieu de la boucler vous voulez nous divertir. Que le Premier Ministre ordonne le retrait pur et simple de la parcelle. S’il veut au’il reprennent honnêtement les démarches et pas plus de 1000m2. On peut pas voler notre argent revenir acheter nos terrains. Pathétique ! Pauvre Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 09:19, par vigilance
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Moi j’ai déposé ma demande depuis 2009 pour la zone de Saaba et j’ai poursuivi en vain. Chaque fois on te dit qu’ils sont là dessus. Je comprends que les attributions se faisaient par favoritisme.
    Je demande à l’ASCE de nous aider à récupérer nos frais de dossier faute de pouvoir nous donner des parcelles. La SONATUR est pourrie.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 09:39, par Kadone
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    J’ai jamais fait de commentaire sur ce site mais là trop c’est trop, on est ou là. Des gens sont mort nous avons risqué nos vies. Nous l’avons fait pour donner une chance à l’avenir, vous n’avez pas le droit de nous prendre ça.

    Hônte à la SONAMERDE et au Gle Chinetock (je pensais pas le dire un jour mais c’est vrai)

    Nous nous préparerons et préparerons nos frère pour ne pas nous laisser faire Rock, t’as intérêt à que les choses changent

    NOTRE PATRIE OU NOTRE MORT

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 09:46
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    C’est véritablement triste ; les burkinabè ne méritent pas ça

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 09:56, par karimou
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    La SONATUR prenez les gens au sérieux rien que depuis juillet 2015 j’appelle dans cette structure pour voir s’il n’y a pas de parcelle disponible mais rien n’a faire on me répond toujours par la négative et un jour encore j’ai tenté et je suis tombé sur une madame qui m’a dit de venir voir le service commercial car c’est eux qui peuvent faire quelque chose et là j’appelle directement ce service concerné que fût ma grande surprise un monsieur me répond au téléphone avec dédain pour me dire qu’ils n’ont plus de parcelle.
    Vous n’avez plus de parcelle où avez vous eu des parcelles pour les transitaires ?car il fallait nous dire en ce moment qu’il y’a des parcelles mais les coûts sont élevés là au moins on sait qu’on est informer mais vous attribuez à d’autres au détriment de certaines personnes,Dieu vous voit.
    Sachez une chose les transitaires ne sont pas au dessus de la Loi et nous sommes tous pareilles car ils n’ont pas deux têtes plus que nous.ce ne sont que des êtres humains quand on est sortis dans la rue le 30/10/2014 on ne peut pas se permettre de faire ses choses.
    Allez y dans les cités SONATUR presqué tous les espaces vides sont bradés à des hommes forts.il doit y avoir un réseau mafieux à la SONATUR qui ne dit pas son nom.
    je suis convaincu que si ela continue ne vous étonnez pas des conséquences.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 10:14, par citoyen indigné
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    tout ce ping pong est la conséquence d’une seule chose : les textes en matiere foncières sont imprecis et mal elaborés. avec l’insurrection, on a gagné une bataille mais pas la guerre. on doit revisiter notre arsenal legislatif. sinon on aura toujours la certitude que les gens ont volé. on les attrape après on les libère pour non constitution d’infraction. cela vaut pour pour tous les domaines.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 10:23, par hamidou
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Tous ceux qui veulent désormais payer un terrain a la sonatur exiger a verser l’argent directement sur le compte sonatur a la banque et garder bien vos reçus de versement. il aura bien un audit et des parcelles seront retirées.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 10:29, par zagas
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Quand je pense que j’ai raté d’être attributaire d’une parcelle à l’arrondissement 9 pour cause de suspension des opérations par le gouvernement de la transition et qu’en même temps des ministres de cette même transition se sont faits attribués des terrains huppés,j’ai simplement des larmes aux yeux !Que la SONATUR respecte les Burkinabè !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 10:40, par zoonogo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Lorsqu’on travaille dans l’opacité absolue et cela sans conséquences alors il faut apprendre à se taire puisque vous entretenez le flou ; vous êtes les ténèbres. Il faut arrêter de se moquer des gens.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:07, par gangobloh
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    8000 francs cfa le mètre carré se situe dans quelle zone à Ouaga 2000, monsieur le Directeur de communication de la SONATUR ? Toutes les zones n’ont pas les mêmes prix.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:15, par halou
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Le premier responsable de la SONATUR mérite d’être entendu par la justice.Il a deallé avec le soit disant général et entrain de vouloir se dédouaner mais nous,nous restons vigilants. Que le bon DIEU guide l’ASCE à aller dans le bon sens.En une année de gestion le pays ces gens indignes d’etre burkinabè ont pillées sur le dos des martyrs.Que DIEU sauve le B F

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:17, par nongba
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Sacré pays des hommes intègres !

    Pauvre SONATUR, elle ne se rend même pas toujours compte de la supercherie dont elle est victime ? pourquoi avez vous rétabli le prix à 40 000 F/m2 alors si c’était une opération régulière ? .vous auriez du vous limiter à cette déclaration, vous excuser auprès du peuple et implorer son indulgence.

    Ce qui est inquiétant est que le prix des terrains varie suivant l’intervention ou non de vos autorités.

    "Pour rire un peu"

    Pitié, SONATUR dites moi qui sont vos autorités, j’ai un projet communautaire de logement de ma femme, mes trois enfants et mes 3 nièces que j’ai du recueillir chez moi. Pour ce faire je voudrais bénéficier d’une réduction du prix du m2 de [(40 000 - 8 000)/40 000]% c’est à dire 80%. En fait il y a 10 ans j’avais souscrit mais avec toutes les charges que j’aie, je n’ai pas pu payer et le terrain qui m’avait été attribué a été retiré.

    Silence...............

    OK pardon laissez tomber, je reviens au tarif de 40 000f/m2. En fait j’avais oublié qu’il fallait être une HAUTE AUTORITE pour obtenir une dérogation de vos Moyennes Autorités. Je vais me débrouiller dans mon célibatorium en attendant une seconde insurrection. Que dieu me donne longue vie Wooooh "

    Mon ami Smokey et Grand frère Luc, qu’en pensez vous ? vous ne parlez pas beaucoup sur cette affaire là ? keshia...? Lol.
    c’est tonton là on moyen.

    Particulier recherche terrain à tarif communautaire pour bâtir

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:47, par Gringo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ayez un peu de respect pour nous autres car on est loin d’être des nez percés !

    Pour le citoyen lambda, il y’a belle lurette qu’aucune parcelle n’est disponible sur cette zone ; c’est du moins ce que vous avez toujours donné comme réponse.

    Et voilà que subitement, non seulement il est possible de disposer de parcelles dans cette zone et mieux une partie a déjà fait l’objet d’attribution. Dites-nous depuis quand datent ces demandes et qui a donné l’information que ces parcelles étaient disponibles et par quelle voie.

    les explications que vous donnez sentent la fumée si ce n’est le soufre ; il se dégage une forte odeur de délit d’initié et de prévarication car il fallait se trouver à la bonne place pour avoir l’information et l’exploiter.

    voici ce que je vous conseille de faire :

    1- Annuler les récentes attributions faites dans la zone ;
    2- Faire une publicité sur le nombre de parcelles disponibles ;
    3- Inviter les personnes intéressées à postuler dans un délai imparti ;
    4- plubier la listes des demandeurs ;
    5- Faire un tirage au sort public avec service d’huissier ;
    6- Plubier la liste des bénéficiaires.
    autrement, ce serait toujours une gestion opaque avec des attributions faites à la tête du client.

    Et comme plus rien ne sera comme avant, nous trouverons les voies et moyens pour remettre en cause ces attributions et les faire annuler.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 11:50, par Ambro le PDG
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Svp, gens de la SONATUR, ne nous prenez pas pour bêtes. Trop c’est trop. Nous n’allons pas vous suivre dans ce chemin sans fin. Nous avons les yeux ouverts et personne ne pourra nous detourner de cette criade vérité. Fouillez bien vos tiroirs et vous verrez des projets communautaires plus viables et plus vieux qui, n’ayant pas bénéficié de suite favorable, y pourrissent. Assumez seulement votre responsabilité et mettez- vous dès à présent à la disposition de la justice qui ferra son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:03
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Avec toutes ces révélations, des caïds de l’ancien régime (Blaise et Transition) reconvertis en "anges" osent dire qu’ils vont retirer la gestion des lotissements des mains des maires pour la confier à qui ? à quelle structure étatique ou privée ? Quelque soit la formule, les services des impôts par exemple seront impliqués, avec des agents véreux qui ont des dizaines de parcelles partout dans les communes du Burkina à chaque fois qu’ils participent aux lotissements qui se déroulent dans leur zone de couverture des impôts. C’est encore une arnaque en perspective avec des possibilités d’avoir tout un village ou plusieurs villages juxtaposés comme domaine. Sapouy est un scandale en la matière et une bombe à retardement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 12:25, par coiloul
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    C’est bizarre mais le BALAI CITOYEN est devenu subitement silencieux. Qu’est ce qui se passe les gars ? Ha, j’oubliais : quand on a la bouche pleine, on ne peut pas parler.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:07, par jan jan
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Coucou BALAI Cit êtes-vous là ?? Réveillez vous , sinon on va continuer à gâter votre nom dèh.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 13:17, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ridicule...
    Donc, des gens profitent de leur situation pour faire parceller et se faire attribuer des parcelles bien placées, alors que la majorité des burkinabè attendent depuis des années pour avoir un lopin de terre et que les opérations sont officiellement suspendues. C’est déjà assez scandaleux.

    Mais non, cela ne leur suffit pas. Non seulement ils se montrent gourmands (7000m2 correspondent à environs 18 parcelles de 400m2 !), mais ils veulent payer un prix ridiculement bas, inférieur même au prix du m2 au lancement du projet Ouaga2000 !

    Si donc il y a correction à faire, ce n’est pas seulement au niveau du prix mais d’abord de la procédure d’attribution. Les 53 parcelles dégagées auraient du faire l’objet de publicité, et les demandeurs depuis des années satisfaits avant les éventuels nouveaux clients.

    Il n’y donc aucune autre solution claire et acceptable que l’annulation pure et simple des attributions et recommencement de l’opération en suivant la voie normale. De plus, il faudrait étudier l’opportunité d’accorder l’équivalent de 18 parcelles à un seul demandeur sur la base d’un projet "communautaire" non démontré pendant que de nombreuses demandes antérieures ne sont pas satisfaites.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:21, par Kadone
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Quand je pense que j’espérai que les organisations de la société civil joue le rôle de veille !!

    J’espère vraiment que ce n’est pas parce que vous avez soupez à la même table que vous êtes silencieux ???

    Dite nous quelques chose smock et sam’k, au pire avouer nous que vous nous avez trahi

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 14:50, par verite des verite
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    burkinabè est mauvais quoi. ceux qui disent de retirer les parcelles acquises sont les mêmes qui ne voulaient même pas une parcelle à ouaga 2000 même à 1F parce que c’était la brousse. maintenant qu’il voit que c’est bien ils sont là à s’exciter.
    quittez la bas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 16:08, par mahamadou
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Mon œil !!! Quand , comment et où avez-vous diffusé l’info que des parcelles sont disponibles à ces coûts ?
    Puis-je vous envoyer moi aussi une demande de 1000m2 pour une œuvre communautaire(à déterminer plus tard) ?
    Soyez plus sensibles aux attentes en parcelles de vos concitoyens !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 18:02, par madess
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Ça sert à quoi la clause de confidentialité ? Si on se gérer avec opacité les parcelles, d alimenter la corruption et mieux brader nos richesses

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 18:34, par Cequejenpense
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    En cote d’ivoire le DG de la SICOGI (un peu l’equivalent de notre SOGECI qui gere les cites) a ete suspendu la semaine derniere a cause d’un scandale dans la gestion d’un projet immobilier. J’attend que ce DG soit suspendu et entendu. Qu’il y ait audit sur toutes les attributions.

    J’attend aussi qu’on exige de la sonatur la publication et l’affichage de toutes ses attributions par annee, suivant l’ordre d’attribution et les numeros de dossier des beneficiaires. On saura qui specule sur les terrains de la sonatur. Chacun saura aussi, en fonction du numero de son dossier, qui est arrive apres lui et a deja obtenu sa parcelle avant lui. Puisqu’il est clairement dit que les attributions se font par ordre d’arrivee.

    Pour l’avenir...

    1- Comme disait quelqu’un plus haut, il faut afficher la liste des demandeur par ordre alphabetique et proceder a des tirages au sort publics en presence d’huissier de justice.

    2- Informatiser la base de donnees des clients de la sonatur pour eviter qu’une meme personne puisse en acheter 2.

    3- Les femmes maries devrait presenter un document d’identite de leur epoux pour verifier que monsieur n’est pas deja beneficiaires. Si c’est le cas cela n’exclu pas madame mais la met sur une liste non prioritaire.

    4- Les parcelles Sonatur ne peuvent etre attribuees a des enfants mineurs sauf orphelins ou adoptes. Preuves a fournir.

    5- Il faut la rigueur dans le delai de mise en valeur des parcelles attribue (6 ans maximum).

    6- Il faut une clause qui interdit la revente d’une parcelle sonatur avant 10 ans apres son acquisition.

    Les mesures 5 et 6 ont l’avantage de decourager les speculateurs. Les parcelles sont retires apres 6 ans si elles ne sont pas mis en valeur et meme mise en valeur elle ne peut etre revendu que 10 ans apres la date d’achat.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 22:52, par Noraogo le coq
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    pour moi c’est simple à l’allure ou vont les choses il faut qu’on aide nos dirigeant à être droit. Ils sont justiciables donc des plaintes doivent être déposées contre X pour mauvaise gestion de la chose publique. passons à la concrétisation de la phrase" plus rien ne sera comme avant". dite au balai citoyen que les martyrs les interpellent ainsi que les syndicats. une partie des burkinabe ne doivent pas exploités les autres tout le temps. Oh peuple prend tes responsabilités.
    on aura notre jour, c’est sur ! restons vigilants

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 23:42, par katya
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Des dealers les agents de la sonatur. Un réseau de démarcheurs est constitué pour la vente des parcelles. A chaque fois que vous vous adressez pour un achat, l,on vous dit que pour le moment, plus rien et vous mettent en contact avec ces derniers. Que le Ministre en charge de l,habitat revoit la façon des attributions par exemple faire des annonces dans les journaux pour les parcelles dégagées.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 18:11, par m’ned songo
    En réponse à : Affaire des parcelles de Ouaga 2000 : Aucune irrégularité, selon la SONATUR

    Pourquoi chez vous les attribution ressemblent toujours à un fait mystique. vous dites avoir dégagé des parcelles pour les mettre à la commercialisation alors que nous on fait toujours des demandent auxquelles vous ne donnez aucune suite.
    Pire, mon frère a fait une demande à laquelle la SONATUR n’a donné aucune suite. bizarrement des années plus tard il reçoit un avis de retrait pour non paiement des droits. Vous ne notifiez pas l’attribution mais vous notifiez le retrait. si ça ce n’est pas sorcellerie !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés