Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

mardi 15 mars 2016 à 00h30min

2ème porte-parole de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), et député à l’Assemblée nationale, Moussa Zerbo était devant les hommes et femmes des médias, ce vendredi 11 mars 2016, pour témoigner sa reconnaissance pour leur contribution à la consolidation de la démocratie. Il était aussi question de répondre à Bénéwendé Stanislas Sankara qui, dans une de ses déclarations, traitait l’opposition de malhonnête, de menteur et qui veut gouverner à la place de la majorité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

Moussa Zerbo qui a sincèrement remercié les journalistes de la ville de Bobo-Dioulasso pour les efforts consentis à la consolidation de la démocratie, dit malheureusement déplorer déjà l’attitude de certains hommes politiques, notamment le premier vice-président de l’Assemblée nationale. En effet, fait-il savoir : « Après la mise en place des différents organes de l’Assemblée Nationale, les groupes parlementaires de l’opposition ont successivement animé des points de presse pour dénoncer ce que nous avons appelé le Tuk-Guili ou accaparement de tous les postes au niveau du parlement par la majorité. Suite à ces différentes sorties médiatiques, c’est avec indignation et amertume que nous avons suivi les propos injurieux de la part du premier vice-président de l’Assemblée Nationale, Me Sankara qui a traité l’opposition de malhonnête, de menteur et de vouloir gouverner à la place de la majorité ». « Comment un ancien chef de file de l’opposition politique peut-il tenir de tels propos ? » Une question qui a tant taraudé l’esprit du député qui rappelle cependant que pour mémoire d’homme : « Me Sankara a été chef de file de l’opposition politique burkinabè, certes. Mais nous savons tous ce qui s’est passé dans ce pays sous son règne. Dans notre pays, notre opposition n’a jamais été crédible. Et l’opposition n’a jamais pu entreprendre sous son règne quelque activité d’envergure nationale que ce soit », et d’ajouter que : « nous sommes d’autant surpris d’entendre que les groupes parlementaires de l’opposition font des bagarres pour des postes. Nous disons que nous sommes désolés ».

L’UPC ne fait pas de bagarre pour des postes

« Il était plus facile avec les 33 députés de l’UPC de s’allier avec le MPP, si l’UPC avait pour souci d’aller à la soupe. Et le MPP n’aurait pas eu besoin de s’allier avec de petits partis qui n’ont que 2 ou 3 députés. L’UPC seul suffisait pour donner une majorité qualifiée au MPP. Et là, l’UPC pourrait prendre autant de ministères qu’il aurait voulu. Si les postes étaient notre ambition, l’alliance avec le MPP était une porte ouverte à l’UPC pour avoir plusieurs ministères », rappelle Moussa Zerbo, pour dire que l’opposition en général et l’UPC en particulier, ne font pas de bagarre pour des postes. Pour Moussa Zerbo : « Les élections se sont déroulées de façon démocratique. Une majorité a remporté la présidentielle et une partie a perdu le pouvoir…. Et s’il y a des gens qui ne se plaisent pas dans leur position de perdants, et qu’ils préfèrent être avec les gagnants, libre cours à eux. Mais qu’ils permettent à l’opposition de pouvoir dire ce qu’elle ressent. Et c’est ce que nous avons exprimé lorsque nous avons dit qu’il y a eu Tuk-Guili ».

La répartition des postes au niveau du parlement doit être égale

Me Sankara a fait savoir dans ses propos que l’opposition politique revendique des postes. Et Moussa Zerbo de clarifier qu’il s’agit juste des postes au niveau du parlement. « Au niveau de l’opposition, nous ne faisons pas de bagarre de postes, je suis désolé. Au niveau des parlements internationaux, sachez que ce sont des occasions pour les partis politiques de nouer des relations d’amitié avec d’autres partis politiques. Nous avons connu l’Assemblée par le passé. Ces postes n’ont jamais été aussi mal repartis qu’avec cette législature. Et c’est ce que nous dénonçons. Nous disons tout simplement qu’il aurait fallu que nous puissions respecter un quota. Ce quota n’a pas été respecté. Et lorsqu’on ne vous laisse pas le choix, vous êtes dans votre bon droit de dénoncer pour dire qu’il y a eu du Tuk-Guili », fait-il noter. Avant de renchérir : « Nous devons mener une opposition responsable et crédible. Nous devons être une opposition qui est en phase avec les aspirations profondes du peuple burkinabè. Toute loi bonne qui viendrait à l’Assemblée nationale et qui fait le bonheur du peuple burkinabè aura l’assentiment de l’opposition dans sa totalité. Mais lorsque ces lois vont à l’encontre du peuple, sachez que cette opposition va s’opposer avec énergie et va la rejeter avec fracas », conclut-il.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mars 2016 à 07:28, par slt
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Ma SANKARA est fini. s’il n’a pas encore compris qu’il attende de voir. A quoi bon voter pour lui si c’est pour qu’il s’alligne avec le MPP ? je préfère aller directement voter MPP ! il est fini comme Herman.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 08:06, par SY
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Merci Honorable Député pour cet point qui reflète l’image de Monsieur DIABRE, un homme qui sait ce qu’il cherche et pas comme cet petit politicien Me SANKARA qui court derrière l’argent. Que Dieu vous accompagne l’opposition burkinabè pour qu4il a de la vraie démocratie au FASO. Sinon vous saviez je suis partant avec MPP mais son alliance avec UNIR/PS me dérange. Oui à UNIR/PS il n’y a pas des politiciens mais des plaisantins politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 08:07, par Belco
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Mon cher ZERBO, faut pas te fatiguer répondre à Sankara. Il a dévoilé son vrai visage au peuple burkinabé ; il n’a jamais été un vrai opposant ; Un vrai opposant sait que quand il perd les élections sa place n’est à quelque part d’autre qu’ à l’opposition. Ce sont ses genres d’opposants qui boudent le verdict des urnes. ce qu’il oublie le peuple a fait son choix on ne veut pas le voir pour le moment au devant des choses. mais comme il ne comprend pas, il passe par des moyens flous pour être là ou le peuple n’est pas prêt à le voir. Mais comme les gens se cachent derrière le nom de Sankara Thomas pour courir l’argent ....

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 08:16, par Myl
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Merci honorable ZERBO. Vous faites la fierté de toute la jeunesse en particulier bobolaise. Me SANKARA a oublié que demain n’est pas loin. Il est loin d’être un donneur de leçon à l’opposition. Si ridicule tuait, plus de 20 ans d’opposition même pas 3 pour cent. Il doit se remettre en cause. Le problème c’est pas son parti mais la personne elle même. Candidat des "insurgés" avec ce score minable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 08:34, par Gueiiirr-Gouta
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Claire et limpide

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 08:45, par kado
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    He politique quand tu nous tiens !! Nous, nous avons confiance en l’opposition actuelle surtout que Zeph va surement donner le meilleur de lui meme pour arracher le fauteulle presidentielle en 2020. Cependant certains deputes de l’opposition seront vraiment des obstacles pour lui. Les deputes qui revaient des postes dans des parlements de la CEDEAO ont vite oublie qu’ils elus par le peuple et pour servir le peuple. ....Mais lorsque ces lois vont à l’encontre du peuple, sachez que cette opposition va s’opposer avec énergie et va la rejeter avec fracas ». Pensez vous que la majorite ne connait pas les problems du peuple pour voter des lois inadequates ? Cherchez une autre strategie de nous divertir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 09:00, par OCy
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Un homme politique qui fait de la politique et qui ne recherche pas de poste, sous nos cieux ce n’est pas facile d’en trouver.
    Vous dites que sous Me SANKARA l’opposition n’a jamais été crédible et qu’il n’y a pas eu d’activité d’envergure. Voilà ce que vous avez toujours pensé de l’opposition avant votre arrivée. Ces propos sont aussi une insulte.
    En 2012 quelqu’un m’avait suggéré de voté pour l’UPC et je lui ai dit que pour moi l’UPC était un envoyé spécial du CDP, que pour moi l’opposition reste UNIR PS, le FFS et autres et que Maitre SANKARA reste pour moi l’ennemi n°1 de Blaise COMPAORE. L’UPC a apporté un plus à l’opposition, Je suis parfaitement d’accord. Mr DIABRE a conduit l’opposition à l’insurrection, c’est reconnu. Là où j’ai des questionnements, c’est sur les positions de Mr DIABRE pendant et après l’insurrection notamment sur sa 1ère déclaration le jour de l’insurrection,ses positions suite aux perturbations de la transition par le RSP et sa faible présence sur les médias pendant le coup d’état.
    Pour moi vous n’ayez pas rejoins le MPP, non pas parce que vous ne voulez pas de poste mais plutôt l’avenir politique de l’UPC, notamment de Mr DIABRE était en jeu.
    Malgré les dénigrements sur Mr SANKARA, il reste un exemple du combat politique au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 09:31, par biiga
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Ne répondez plus à des reniements comme ceux de Bénéwendé. Ce Monsieur est décevant. être 1er vice président de l’AN c’est tout le sens de son engagement politique. Comment il est incapable d’atteindre cet objectif tout seul, il se greffe au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 09:47, par Sylvie TOURE
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Monsieur ZERBO,

    Je vous apprends que même si vous aviez voulu vous allier au MPP pour quelle que raison que ce soit, cela ne serait pas possible pour vous, parce que idéologiquement, vous ne pourriez pas travailler avec le MPP qui est un parti socialiste progressiste, alors que l’UPC se réclame du libéralisme, même si votre mentor le Zeph national, voyant que les choses se compliquaient pour lui s’est au dernier moment réclamé du socio-libéralisme. Donc vous voyez que vous ne pouviez nullement convoiter la soupe MPP. Souffrez donc que Maître Sankara, hier chef de file de l’opposition, mais socialiste comme le MPP, gouverne aujourd’hui avec le MPP. Arrêter de vous confondre dans des justificatifs qui ne tiennent pas la route. L’opposition ne peut pas prétendre à un partage équitable des postes. De quel quota parlez-vous ? A ma connaissance, aucune loi n’oblige le pouvoir à vous consentir tel nombre de postes à l’Assemblée nationale. Sinon, on ne vous appellerait pas opposition. Préoccupez-vous plutôt de bien jouer votre rôle de veille par rapport aux actions du gouvernement. C’est ça la vraie démocratie. Bon courage à vous. Votre tour viendra sûrement un jour de jouer la majorité et là vous pourrez mettre Maître Sankara Premier Ministre de Zéphirin DIABRE, Président du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:11, par TINBO
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Si chacun pouvait jouer honnêtement son rôle dans notre cher FASO, nous cultiverons plus la PAIX : QUE CEUX QUI GOUVERNENT, GOUVERNENENT ET QUE CEUX QUI SONT DANS L’OPPOSITION S’OPPOSENT DE FACON CONSTRUCTIVE

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:12, par Marou
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Monsieur Zerbo, vous ne pouvez que convaincre vous-même. Le peuple sait que vous vous battez pour des postes, sauf votre Président qui, lui au moins vise la Présidence de la république qu’il gagnera tôt ou tard avec ou sans vous. Quant maitre Sankara quittait son poste de chef de fil de l’opposition vous vous rappelez des querelles de chiffonnier que certains opposants qui sont insignifiants avec la complicité de Diabré lui ont fait ? Ceux qui ont eu deux ou trois députés ont battu honnêtement la campagne et sont aussi des représentants du peuple. Quant on fait un choix on l’assume, et si vous voulez rejoindre la majorité, ce n’est pas encore tard. En attendant,contenter vous de ce que vous avez et laisser les gens respirer avec vos conférences de presse inutiles. Il y a des vrais sujets qui intéressent la nation que vous n’aborder pas, c’est la guerre des postes de députés internationaux qui vous intéressent et ’est vraiment dommage pour vous. Si vous continuez ainsi, vous allez tuer le parti qui a pourtant un avenir avec son président. Donc taisez vous et parler quand c’est nécessaire !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:49, par SPARTACUS
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    internaute n°7 OCY, excusez moi de vous répondre. je suis pas un défenseur de Mr DIABRE, mais au moment du coup d’état manqué, Mr DIABRE n’était plus le chef de fils de l’opposition. plutôt, l’opposition s’est réorganisé sous la forme des centrales syndicales et chaque deux mois un parti politique prenait la présidence du mois et c’est ce dernier qui devient alors le porte parole donc les evenement du putch ont coïncidé que c’était RMCK qui fut le président du mois donc c’est tout à fait normal que c’est lui qui prend la parole au nom le l’opposition d’en temps. donc si DIABRE n’a pas parler c’est qu’il est dans la logique du respect de cette instance qu’ils ont crée après l’insurrection.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:28, par cisloza
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    trés claire.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:36, par pitroipa
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Monsieur de l’UPC pour etre soit "chef de file de l’opposition il a fallu que cette institution existat Qui pendant que que vous dinez au banquet du "Diable" bataillait.? Mr Zerbo je crois savoir que la soupe sous Blaise ne demandait aucune preuve ni d’elus puisque vous n’aviez aucun elu pourtant vous y etiez pendant 20ans, avant que le machiavelique Blaise ne vous suggere d’aller prendre la place de Maitre au CPOF ( parce qu’il est ferme a toute proposition il est raide) C’est ce que le CDPa organise avec "brio"en vous faisant la courte echelle pour que vous obtenez les 19 deputes qui vous propulsent "chef de file MESSIEURS DE l’UPC au Burkina tout se sait et on sait qui fait quoi avec qui.Surtout n’ouubliez pas que vos anciens camarades du CDP qui ont vecu les manoeuvres sont today dans la majorite Quand a vos EXPLOITS durant l’INSURECTION elle est patente cette image ou on voit ROCK vous pousser afin que vous lisiez la declaration demandant la demission de Blaise , alors que pour Mr ZEPHIRIN le retrait du texte a l’assemblee suffisait et on laissait Blaise C finir son mandant

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:48, par Bancé
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Ils font l’opposition ce n’est pas les postes qui veulent ’mais les postes qui metteras le plus bon gouvernance au Faso ’ils sont d’errier sankaratisme parce que ils nvoiont sankaratisme ils non pas a accompli leurs role’et pour les politiciens ce ’est pas important de rejoint la majorité ’peut-être ces gens qui vironts bien ou mal ’l’opposition ne que le droit de tranche son droit opposition .ceux qui travaillent dans le gouverment non que oubligation de defendre le gouvernement dans cet gens pays ’moi j’aime parle des explications ce que vous a parle l’haine ’c’est ne pas inportant de dire il a parlé de l’haine on est dans droit l’homme ’et droit de l’homme tout les piognos on doit respect comme vous n’acceptera on doit amener dans l’étude

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 12:58, par RAWA
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    C’est qui même ce Zerbo opposant de la dernière heure. Voilà quelqu’un que personne ne connaissait et qui fait des déclarations d’une telle gravité.Sachez que vous ne pouvez en aucun cas mettre en doute la détermination et la loyauté de maître sankara. C’est même le seul opposant que l’on ne peut accuser d’avoir traficoter avec le régime de Blaise§. Ce qui n’est pas le cas de Diabré. Si vous êtes de l’opposition, donc perdants des élections, ne demandez pas que la majorité partage équitablement les postes à l’assemblée avec vous. Rejoignez donc la majorité.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 16:17, par par ainsi va la vie
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    C’est que vous n’avez pas eu la part du lion, c’est tout ! on se connait

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 17:33, par LOMPO
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Sylvie TOURE,

    Vous ne comprenez pas que l’idéologie n’existe plus de nos jours, en tout cas, qu’elle n’a plus aucune incidence dans la vie économique des pays pauvres comme les nôtres ? Regardez bien le président Kabré lui-même : un banquier ... vous connaissez un banquier socialiste ? C’est juste incroyable que sous les tropiques vous puissiez encore fermer les yeux et vous bercer d’idéologie.. même la Chine qui reste le pays leader du socialisme dans le monde est passée au libéralisme économique au point de vouloir passer devant les USA !!!

    Combien de milliardaires il y a au MPP ? C’est la gauche Burkinabè ça ? Je rève...

    Je suis vraiment désolé de ce débat totalement inapproprié et inutile sur l’idéologie entre le MPP et l’UPC. C’est inutile et sans objet : l’un et l’autre au pouvoir, ce n’est pas l’idéologie qui va faire la différence.

    Ouvrez les yeux : l’économie du Burkina Faso est LIBERALE !!!

    Pour notre chère Afrique, il nous faut juste des hommes capables, qui aiment leur pays et qui ont les compétences pour s’investir de manière désintéressée. Ce sont ces hommes (très rares) qu’il faut chercher et non croire encore aux idéologies.

    Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 18:20, par Bancé
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Si vous commdane les politiciens de faire l’opposition parce que vous eu le développement ’si vous comdane les politiciens de faire politique vous ne voulaient le développement ’si vous comdane l’opposition qui ne pas exercer l’activité contre la constitution vous voulaient pas développement ’pour vous faire comprendre les africain qui son parti en Europe qui veulent plus parlaient de Afrique ces a cause ces mantalites’on sait pas ses aide

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 22:37, par john,,bf
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Je dis, Me Benewende est un grand, un clairvoyant, un visionnaire. Moussa Zerbo n’a même pas fait ses preuves et il court derrière des postes. Moussa Zerbo a encore de beaux jours à faire avant de se comparer au grand Benewende. L’UPC ne deviendra jamais un grand parti en coalisant avec le CDP. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 10:30, par Mister B
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Me SANKARA est fini ; Salif l’a tué politiquement comme il sait très bien le faire. Il ne peut plus convaincre le peuple Burkinabé. Qu’il se taise pour bouffer au MPP, de toute façon les postes ministériels qu’ils ont eu dans le gouvernement, ce ne pas pour longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 18:18
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Si vous comdane les politiciens de leurs opposition parce que vous ne pas le développement ’si vous accuse les politiciens de faire leurs politique parce que vous ne voulaient pas le développement’si vous comdane l’opposition qui n’a pas exercer une activité qui est contre la constitution de la réplique vous ne voulaient pas développement ’je suis près a pastiente et d’étudier plus

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2016 à 18:23, par Bancé
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    Si vous comdane les politiciens de leurs opposition parce que vous ne pas le développement ’si vous accuse les politiciens de faire leurs politique parce que vous ne voulaient pas le développement’si vous comdane l’opposition qui n’a pas exercer une activité qui est contre la constitution de la réplique vous ne voulaient pas développement ’je suis près a pastiente et d’étudier plus

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2016 à 13:41, par ZOONOGO
    En réponse à : Répartition des postes à l’Assemblée nationale : Moussa Zerbo de l’UPC répond à Me Sankara

    ZERBO,
    Tu sais qu’il est difficile de parler de Thomas actuellement. Celui qui insiste, il va rencontrer son fantôme qui va lui faire sa fête. Nous devrons nous interroger vraiment sur le pourquoi nous l’avons perdu de si tôt. Il risque de nous dire de ne plus prononcer son nom et de laisser son âme en paix.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés