Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

samedi 19 mars 2016 à 00h30min

Elles sont belles, intelligentes et souvent, financièrement bien posées comme on le dit dans certains milieux et n’attendent plus que le prince charmant qui va leur passer la bague au doigt. Ces femmes célibataires d’un certain âge que l’on rencontre dans tous les secteurs d’activité à Ouagadougou, peinent pourtant à trouver un mari. Queen Mafa a tenté de décrypter ce phénomène de type nouveau.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

Y a-t-il pénurie de maris à Ouagadougou ? C’est la question que beaucoup de femmes se posent tant la proportion des jeunes femmes célibataires, augmente. DG ou PDG, diplomates ou banquières, médecins ou avocates, journalistes ou musiciennes, femmes de ménage ou commerçante, aucune catégorie n’échappe à cette carence fulgurante de mari. « Je viens de fêter mes 36 ans, je ne pense plus pouvoir trouver un homme pour fonder un foyer, bien sûr que je fais des rencontres avec des hommes mais leur objectif c’est juste pour des moments de plaisirs, et lorsque j’ose parler de mariage, ils disparaissent de la même façon qu’ils ont apparu. Ainsi se confie Maria Chantal, une charmante dame, secrétaire dans une société de la place. Célibataire sans enfant, elle est, à présent, décidée à s’entendre avec un homme afin de « faire son enfant » car son rêve de trouver celui avec qui fonder un foyer, à ses yeux ne pourra pas se réaliser. Si Maria Chantal finit par adhérer au phénomène « je fais mon enfant sans mari », Aminata, elle, est plus pessimiste.

D’une voix rauque, la commerçante de 40ans, démarche gracieuse et facile, air décontracté, explique qu’il est de plus en plus difficile de trouver un mari à Ouagadougou. « J’ai attendu en vain celui qui va me porter la bague au doigt, mais rien, je n’en trouve pas. Maintenant, je commence à penser qu’il n’y en aura plus », finit elle par lâcher.

Même son de cloche du coté de Corine qui estime que la situation est assez alarmante. La jeune fille de 33 ans, est cadre dans une banque de la place et n’a physiquement, rien à envier, à miss monde. Elle explique que les hommes semblent avoir peur d’elle. « Je veux vraiment fonder une famille car je pense qu’il est temps, mais j’ai l’impression que les hommes ont peur de s’approcher de moi, j’ai une situation stable, je suis sympa mais le prince charmant se fait rare, et la pression du coté de ma famille ne m’aide pas du tout »confie t- elle, avec tristesse.

Si quelques une vivent toujours sous le toit de leur parent, la plupart vivent en location et mieux, certaines vivent dans des villas de haut standing dont elles sont propriétaires et assument pleinement leur vie de femme célibataire. Malgré la pression de la famille qui peut peser sur certaines d’entre elles, la vue d’une femme vivant seule, avec ou sans enfants, ne semblent plus déranger comme auparavant.

« Le besoin d’intégrer un foyer n’est pas toujours une priorité, vue qu’elles sont autonomes »

Qu’est-ce qui pourrait bien expliquer un tel phénomène ? Pour Mariam Ouédraogo, sociologue, c’est l’instruction qui semble être la première cause. « Dans le passé, c’était très rare de trouver une femme âgée de plus de 30 ans, célibataire, mais de nos jours, c’est assez fréquent. L’instruction fait que la plupart d’entre elles consacrent plutôt leur temps aux études. Un fois le cursus finit, elles ont du travail et deviennent très vite autonomes. « Le besoin d’intégrer un foyer n’est pas toujours une priorité, vue qu’elles sont autonomes » explique t- elle.

Selon les statistiques de l’INSD, issues de l’Analyse de l’état matrimonial et de la nuptialité aux Burkina(2009), l’âge moyen du célibat définitif (seuil critique ou il est difficile d’avoir un mari) est de 35 ans pour les femmes alors qu’il est de 55 ans pour les hommes. Chez les hommes, la proportion de célibat définitif varie peu avec le niveau d’instruction tandis que celle des femmes augmente avec le niveau d’instruction passant de 1,5% pour les sans niveau à 17,8% pour le niveau supérieur.

Les filles d’un niveau universitaire font plus peur d’autant plus que l’augmentation du niveau d’instruction s’accompagne du même coup d’une indépendance financière. Traditionnellement, affirme la sociologue, les hommes ne sont pas encore prêts à se marier avec des femmes plus instruites qu’eux encore moins si elles ont plus de moyens financiers.

Toutefois, pour Fatimata Sawadogo /Diarra, conseiller conjugal, indépendamment du niveau d’instruction, le célibat des filles augmente parce que beaucoup d’entre elle ne comprennent pas toujours les enjeux du mariage. « Elles peuvent avoir tous les atouts du monde , belles, riches et intelligentes , mais tant qu’ elles ne changeront pas leur façon de s’ habiller parfois très extravagante , aucun homme ne voudra les prendre comme épouse ; les hommes veulent des femmes qui peuvent entretenir leur foyer et bien éduquer leurs enfants, et ce n’est pas la beauté ou l’arrogance qui est essentiel pour gérer un foyer » martèle madame Diarra.

Pour Boureima Ouédraogo, couturier celles qui peinent à se marier n’ont qu’à s’en prendre à elle-même. « De nos jours les filles n’étant pas sérieuses, elles ne peuvent pas avoir des hommes sérieux pour se marier. Elles sont toujours en train d’entretenir 2 à 3 relations .Si elles restent sérieuses envers un homme celui-ci sera obligé d’être sérieux avec elles » indique-t-il .Pourtant le même ton accusateur s’observe chez les femmes qui soutiennent que de nos jours, les hommes sérieux se font rares.

Au regard des chiffres, la situation n’est aussi alarmante qu’elle en a l’air car seulement 0,4% de femmes ne vivent pas maritalement à partir de 35 ans. Le mariage considéré comme un privilège pour les femmes a encore de beau jour devant lui.

Malheureusement il y aura toujours des femmes qui attendront le prince charmant… en vain.

Lala KaDer
http://queenmafa.net/

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 mars 2016 à 15:24, par Bodo
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je suis dans le même cas, même si je n’ai pas 36 ans et ne souhaite pas faire d’enfants. Mais dans ma situation, ce sont les hommes qui ne veulent pas se mariés. Ils sont féodaux et ne veulent pas qu’une femme s’émancipent à leur côté, or mon papa m’a mise à l’école pour que je puis aider ma famille et mes proches, pas pour être assistée ou esclave. Donc je préfère restée à côté de Christ. Lui ne me décevra jamais

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:33, par Le superviseur de la cité
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    moi je suis la celles qui n’ont pas de maris je m’engage à les épouser toutes ! lol lol

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:36, par vigilance
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    C’est d’abord la faute aux femmes car ce n’est pas la beauté ou la richesse qui détermine le choix d’un homme marier une femme mais plutôt le caractère de celle ci.
    De nos jours les femmes sont devenues trop exigeantes et la plupart ne sait pas entretenir le foyer. En outre elles accordent beaucoup d’importance au matériel n’hésitant pas à exprimer des besoins après une ou deux rencontres.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:37, par Naboho Lassina
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je m excuse ,je donne mon point de vue,pour se marier une femme se doit d etre
    honnete et sincère envers elle meme,surtout la crainte de Dieu.Voyez vous celles qui
    aiment écumer les hommes finissent mal.Je voudrais leurs suggérer d aborder les hommes,
    par ce que il y a des personnes timides qui ont peur des belles femmes.Je demande aux hommes d etre responsables et consciencieux,on ne joue pas avec l amour autrement le coeur.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:48, par MOREBALA
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Il n y a pas de pénurie de maris, mais plutot de pénurie de la moralité de la femme africaine. Nos sociétés africaines sont atypiques au plan des valeurs et peinent à atteindre,accepter ou s adapter au niveau évoluée de nos soeurs. Quand nos soeurs ont bien accorder une meilleure compréhension que l intélectuelle et l indépendante ne fait pas bon ménage dans le foyer africain, alors la crise du mari s estompera.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:52, par Sagesse
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Un sujet très sensible car les hommes sont autant responsables que les femmes.

    Une chose est sûre, l’age a peu de poids sur les hommes que sur les femmes quand il s’agit de marriage. Il est aussi clair que de nos jours, pour certaines filles, ce sont les études, le travail qui passent en premier plan. Je dis tout simplement que c’est une très bonne chose. Cependant, à quoi ça sert de réussir professionnellement et échouer socialement ?

    Si les filles veulent suivre les hommes en entretenant plusieurs relations en même temps, bon vent à elles. Elle ne pourront que constater les statistisques de femmes célibataires augmenter.

    Pour ma part les filles sont complices des hommes dans leur histoires de multiples relations. Je ne pense pas que elles imposaient le respect dans leurs comportements, les hommes auraient le choix d’entretenir ces relations multiples et multiformes.

    Il convient de souligner qu’il ya aussi pénurie de femmes, pénurie de bonnes femmes, pénurie de femmes de foyer. Pensez-y les filles !
    Donner une bonne image de vous et imposer le respect !
    Appréciez ce que vous avez, ayez le respect dans votre quotidien et regardez la vie du bon côté !

    C’est bien de travailler, mais il faut se donner du temps pour refléchir à son futur foyer.

    Bonne chance à tous et à toutes !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:55
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Il n’y a rien d’étonnant. Le niveau d’instruction ne devrait pas être un facteur si la jeune fille, joue le jeu de femme et de mère à la maison. Quand des jeunes filles veulent menacer des prétendants qui va aller rester pour être menacé publiquement. Des femmes font peur parce que ce qu’elles gagnent c’est pour elles et pour l’homme c’est pour la famille y compris elle. Femme financièrement calée, a de grands besoins, si elle va avec un homme moins financièrement posé la pression de la femme le déprimera tout le temps. Femme burkinabè ne connait pas cacher honte de l’homme, tu habites sa maison ou maison dont elle paie le loyer, elle le raconte à ses copines, ou le jour qu’elle se fâche, elle dit tout dehors. C’est une conséquence de l’évolution. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:56
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    c’est parce qu’elles ne veulent pas de coepouse que c’est comme ça

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 15:58, par Mimtiri
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    La question est aussi valable dans l’autre sens. combien sont-ils les hommes, la quarantaine sonnée qui ne sont (TOUJOURS) pas en couple ? Y at-il pénurie de femmes à Ouagadougou ?
    Disons donc que la réponse à la question est plutôt ailleurs. la crise de la vie conjugale est due à plusieurs causes dont : le prolongement de l’espérance de vie (évident) le travail des femmes (eh oui), les raisons économiques et financières (bien sur) les NTIC (internet, portable et autres réseaux qui ont rompu le lien social et enfermés l’être moderne dans un isolement qui ne dit pas son nom), le rapport au sexe (j’aurai pu mettre l’éducation traditionnelle qui a foutu le camp)... et autre et autres...

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:12, par belem daouda
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Fait social nouveau ? Assurément oui, Pourquoi donc c’est aujourd’hui que le phénomène sévit ? La raison est toute simple. L’échelle des valeurs a changé.

    Nous ne sommes plus au temps ou la surface sociale de l’homme se mesure à l’aune de sa situation matrimoniale. Il en est de même chez les filles.

    A mon humble avis, il est insupportable pour un homme normalement constitué de se faire toiser par une fille pour la simple raison que c’est elle qui a l’argent et pourvoit à tout.

    Il faut alors revenir à l’éducation des unes et des autres pour minimiser la pénurie de maris à ouagadougou et dans les grandes villes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:13, par y’en a marre
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Elles manques d’humilite, elles sont tres jalousent et veulent toutes diriger leur copain ou leur mari.
    Ca ne marche pas comme cela. Certaines vont jusqu’a vouloir se marier et disposer en meme temps de leur liberte...Aaaaah !!!!.
    Jeunes filles : Prenez conseil auprès de vos mamans et tantes car elles ont bcp a vous apprendre surtout quand il s’agit de supporter un homme
    En passant, laisser tomber les telenovelas ca va vous aider

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:19, par boribana
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    De nos jours on observe chez les filles en generale un attachement fou du materiel. au moment propice quand un homme s’approche la fille fait un calcul rapide des biens que ce dernier pourrait posséder. les filles ont trop de criteres de nos jours ce qui les empeche de voir le temps passer. la plus part du temps elles disent que les oiseaux de meme plumage volent ensemble...

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:21
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    A un certains âge je suggère que celles qui peuvent n’ont qu’à piéger un homme pour au moins faire un enfant vu qu’elles sont indépendantes pas besoin nécessairement du soutien financier de cet homme pour élever l’enfant son sperme juste suffit !!!!
    En tout cas il faut que les femmes acceptent que toutes ne sont pas faites pour le mariage certaines sont mariées et se cherchent grave d’autres sont divorcées et le vivent bien enfin dans la vie il faut savoir qu’on a pas toujours ce qu’on veut donc on fait avec ce qu’on a !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:22, par sogotele sanou
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Tout de go, je voudrais vous dire que ce phénomène dit de société que vous exposez ne devrait pas outre mesure vous surprendre, sinon vous êtes hypocrites. Quelqu’un m’a précédé pour relever que l’échelle des valeurs a changé. Je cautionne
    Et je répondrai encore tout de go qu’il n’y a pas pénurie de maris en Afrique.
    Mais, Mais, mais il y a mari et mari, tout comme il y a épouse et épouse.
    Mieux, je suis même très étonné d’avoir lu dans les divers avis servis sur l’analyse de cette situation, et dans lesquelles analyses et opinions, si je ne me trompe pas, ceux de sociologues ou conseillers conjugaux ;
    Moi sogotele sanu vous dis tout simplement que vous n’êtes pas des analystes jusqu’au bout de vos analyses.
    La journée internationale de la femme vient juste de passer il y a à peine quelques jours ? Si je ne me trompe pas, il est réclamé à cor et à cri une égalité entre l’homme et la femme ? ou bien je me trompe ; par ailleurs, c’est vous les "intellectuels (les)" qui lutter contre le mariage des "forcé " et "des trop jeunes filles" ;
    Aussi, je vous demande d’être conséquent envers vous-mêmes ;
    vous dites même qu’il faut lutter contre le travail des enfants etc... Souvent, des causes que vous défendez, je ne me retrouve franchement pas du tout ; car le TRADITIONNEL que je suis, il n’y a pas très longtemps, dans nos village, l’éducation de l’enfant était l’affaire de toute la communauté ; mieux, l’enfant très admiré et choyé était celui qui est très respectueux des valeurs traditionnelles donc très soumis et surtout très consciuencieux et "travailleur" car vertue cardianale que celle du travail ;
    comment un enfant peut être un futur adulte travailleur si pendant son jeune âge, il n’a pas enduré beaucoup (les passages initiatiques) consistant à l’éprouver dans tous les sens ; etc.
    Alors je conclus en disant humblement, que si vous dites que les filles aillent étudier longtemps, deviennent autonomes, elles épouseront aussi leur autonomie pour toute leur vie ; car le mariage chez l’africain, n’est pas le contrat social de ceux que certains miment (où vous croyez que les différents acteurs de ce contrat social doivent se croire autonomes et surtout que la femme épouse dise quand elle le veut ’MERDE’ à son conjoint parce qu’elle estime qu’elle a suffisamment pour se prendre en charge financièrement) ; le contrat social africain est l’union des communautés (parents de l’épouse et ceux de l’époux dans une symbiose telle que l’harmonie est crée par les deux qui ne sont que les intermédiaires, les traits-d’union entre les communautés qu’elles donnent l’occasion d’unir.
    Enfin, à mon très humble avis, lesdits instruits ne savent pas ce qu’ils veulent car ils ne sont ni africains (ayant perdus leurs véritables repères origines réelles trop tôt arrachés qu’ils sont à ces valeurs), et ni occidentaux car de vrais singeurs, des "simagreurs", des mimeurs, si je peux me permettre de forger ces mots.
    Restons africains et nous vivrons mieux et heureux.
    Si vous décriez qu’une jeune fille ne peux plus être mariée à 13 14 ans, ne pleurnichez pas qu’il y ait maintenant des VIEILLES DEMOISELLES.
    Tout humblement et Cordialement sogotele sanu, est surtout surpris de l’attitude des socio anthropologues qui ne vous disent pas la vérité.
    Mais un petit conseil de "sage", sans que j’usurpe cette qualité, car je ne suis pas suffisamment digne d’être dit sage (pour n’avoir pas approché au préalable les "vieux" avant de dire ces propos : "le BON DIEU NE DONNENT PAS TOUJOURS CES DEUX GRANDES FORTUNES SUIVANTES A CERTAINS L’HOMME : L’ARGENT ET LES ENFANTS".
    Par contre, ils sont quelques rares à bénéficier de cette largesse de Dieu notre Père, le juste et le bon. Ceux-ci sont reconnus par lui ne pas commettre les folies de l’autre fortune argent.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:24
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    La Liberté et l’Indépendance au détriment du sacrifice pour le bien de l’Humanité. A la question je répondrai oui, y a vraiment pénurie de maris et de femme à Ouaga. La plupart s’en moque de donner un vrai sens à leur vie.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:33, par Alerte226
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Qui choisir ?
    Il plus facile à un voleur de récidiver qu’à quelqu’un qui à toujours fait preuve d’honnêteté de voler pour la première fois. Personne ne confie son chéquier à un voleur. Or dans le mariage, il s’agit bien plus que d’un chéquier, c’est vous même (vie, être, avoir, santé ... ) que vous confiez à l’autre. Vous voyez combien c’est important de bien choisir.

    Faites-vous confiance à votre travail et à votre compte en banque ou bien êtes-vous humble et modeste ?

    Savez-vous prendre soin d’un foyer ?
    Certaines disent qu’on a pas écrit sur leur front qu’elles doivent cuisiner.

    Quels sont les critères de validé du mariage ?
    Liberté , Indissolublilité , Fidelité , Fécondité selon l’église catholique
    Un mariage qui ne s’appuie pas sur ces piliers est voué à l’échec.

    La grande famille en Afrique était autrefois d’un appui solide pour des projets de mariage.
    Il y a plusieurs cas de figures mais en général les premiers concernés informent leurs parents respectifs et les oncles prennent le relais. Ce sont les oncles qui font les démarches jusqu’à votre union avant que vous puissiez consommer votre mariage.
    Ces mariages sont des mariages solides qui survivent aux problèmes.

    Aujourd’hui, les gens consomment leur "unions" avant de penser au mariage lequel mariage s’il a lieu souffrira de validé puisque n’ayant pas été décidé dans une liberté entière et totale. Sachez que si vous avez décidé de vous marier parce que vous attendez un enfant ou que vous couchez ensemble, vous altérez la liberté du choix.
    Sachez que si vous choisissez l’autre parce qu’il est riche, votre choix n’est pas sincère. L’argent est d’ailleurs méprisable devant l’amour.

    La société dite moderne d’inspiration occidentale n’est pas sans dangers pour les africains.
    Les Blanc enseignent, véhiculent et ordonnent de croire à de fausses théories et valeurs qui ne cadrent pas du tout avec notre culture. Ils ont affirmé que la femme étaient l’égale de l’homme (1973). Ils ont ajouté que le corps de la femme lui appartient et qu’elle pouvait en faire ce qu’elle veut. Voici 2 lois votées en france dont les conséquences monstrueuses affectent la société toute entière. Les africains francophones copient bêtement ce qui se passent en france. Il y ’a aujourd’hui une confusion généralisée des valeurs.

    Comme l’a dit semble-t-il le chef de l’Etat Kaboré, l’ennemi de la liberté est une liberté mal comprise.

    Que celles qui ont perdu leur innoncences ne s’inquiètent pas.
    Le Christ n’a pas moins souffert pour permettre aux uns de garder leurs virginité qu’aux autres de retrouver la leur. Répondait ainsi Saint Augustin à Saint Ambroise.
    A partir d’une réelle prise de conscience, tout est encore possible.

    Commencez par sortir des relations ambiguës que vous entretenez avec les hommes.
    Après une douloureuse patience, vous trouverez l’homme qu’il faut.
    Souvenez-vous qu’il n y a pas d’amour sans engagement. C’est la première étape.

    Bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:38, par SING
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    C’est triste mais c’est ainsi j’en connais plein vraiment au quartier qui vivent cette situation. Elles ont leur propre villa et ont tout à leur disposition mais il y a un mais" la nuit ça pleur seule au lit" m’avait confié une amie. Que Dieu nous aide car c’est pas facile.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:39, par SING
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    C’est triste mais c’est ainsi j’en connais plein vraiment au quartier qui vivent cette situation. Elles ont leur propre villa et ont tout à leur disposition mais il y a un mais" la nuit ça pleur seule au lit" m’avait confié une amie. Que Dieu nous aide car c’est pas facile.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:49
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Ainsi donc, il n’ y a rien a reprocher à l’homme ?!?! la femme évolue négativement et l’homme lui reste toujours clean ! La faute est toujours à la femme et l’homme est un ange ! C’est cette façon biaisée et simpliste de voir les choses qui fait que les sociétés tournent en rond.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:52, par TINO
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Bonjour suite a l’article intitulé les maris manquent a ouagadougou je ne sais pas s(il faut en rire ou en pleurer les filles ne veullent pas le foyer elle veullent se pavener avec la compliciter de leur maman et tante pour ecumer les gars
    Et je suis une vitime raison pour la quelle elle sont frappé par le tout puissant allez dans les temples et Eglises les filles sans foyer occupent plus de la moitie mais apres mainte priere et exortation rien car elles veulent leur volonté non celle de Dieu un homme peut se marier a touy moment mais une femme est vite frappé par la monopose
    jeune fille si tu veux te marier arrete l’orgueil et soit humble et douce car c’est le caractere que l’on regarde et cela emmne dans le foyer
    Que Dieu benisse

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 16:55, par GUESBEOGO
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Femmes autoritaires, femmes émancipées, femmes libres, voilà les aspirations auxquelles nos sœurs prétendent de nos jours. Certes, toute l’humanité y adhère mais disons nous qu’en Afrique et particulièrement au Burkina les mentalités ne gobent pas cela d’abord. Il va falloir que les filles africaines révisent leurs copies et reviennent à de bons sentiments car celles qui ont atteint ce niveau ne sont plus socialement insérées. Pire, elles veulent faire marche arrière mais trop tard. De grâce, prenons toujours le bon coté de la mondialisation.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:11
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Les filles ont raison de vouloir du prêt à porter c’est bête de perdre son temps avec un rienneux qui un jour va se montrer ingrat

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:23, par teeltaaba
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je voudrais apporter mon point de vue à ce débat.
    Pas plus tard qu’hier j’ai lu dans la presse en ligne une étude réalisée en 2008 sur la dépigmentation des femmes ; il ressort que 43% des femmes à Ouage se dépigmentent.
    Pensez-vous que tous les hommes supportent ce phénomène ? Les femmes qui pensent plaire aux hommes par cette pratique se trompent car nous ne supportons pas vos odeurs. Il n’ y a pas plus belle que la femme de teint noir. Mais de nos jours si votre marabout venait à vous demander de donner un sacrifice à une femme de teint noir, c’est perdu d’office car vous n’en trouverez nulle part à Ouaga ou à Bobo.
    C’est dommage. Les femmes qui se dépigmentent sont majoritaires aujourd’hui ne pourront que satisfaire aux hommes en quête d’une libido seulement ; pour du sérieux jamais.
    Les filles devraient revoir la copie sinon elles resteront toujours aux côtés de leurs parents ou iront vivre seules pour celles qui ont les moyens.
    Il est temps de changer, mais le dommage c’est que des cadres mêmes sont dans le cas

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:30, par SIDYETA
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Non, les hommes sont bien là. C’est la Parole de Dieu qui s’accomplit " Il y aura un temps où sept femmes souriront derrière un homme". Maintenant il appartient à chaque jeune fille de bien se comporter (avoir une vie décente) pour attirer les hommes envers elle ; Et, aux femmes mariées d’être soumises à leurs maris. La fille qui est respectueuse en un mot qui a une vie vertueuse ne manquera jamais de mari. Souvent certaines ont préféré leurs études ou un travail qu’un mari bons moments de leur vie. Elles ont les diplômes, le travail mais hélas pas de mari. D’autres ont choisi de faire la belle vie d’abord. Pour ma part je leurs encourage de se confier en Dieu, accepter confesser leurs pêchés.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:39, par Amadoum
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ? :

    Un conseil a mes soeurs et filles ! Ne succombez pas aux pressions sociales pour quelque raison que ce soit. Ni votre famille, ni vos amis ne doivent vous convaincre de vous liez a une autre personne a perpetuite. Car, quand ca va chauffer, AUCUNE de ces personnes ne pourra prendre votre place ; tout ce qu’elles peuvent, c’est vous donner encore d’autres CONSEILS, peut etre pires que les premiers. Il est toujours mieux d’etre miserable seul que de laisser quelqu’un d’autre vous faire mener une vie infranle.

    Ne vous decouragez pas !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:43
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Plus de femme de foyer .toutes des terroristes .

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:50, par TIEN FOBA
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Pour moi c’est simple : au lieu pour une fille de terminer coûte que coûte son cursus universitaire avant de se marier, elle aurait dû commencer à fonder un foyer tout en poursuivant ses études. Avec la compréhension de de son mari, elle pourra terminer ses études et avoir du boulot ; ainsi, elle aura une famille et du boulot en même temps. Je pense qu’on a longtemps semé dans l’esprit des filles que son premier mari, c’est le boulot. ; alors elle trouvera du boulot (ce n’est même pas sûr), mais elle ne trouvera pas de mari. Alors qu’on peut intelligemment concilier les deux, mais à une période appropriée ; passée cette période, les chances d’avoir un mari s’amenuisent de plus en plus.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:56, par Jeunedame seret
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Il y a pénurie de morale ; il y a pénurie de courage. Et les hommes gagnent en cachant leurs problèmes moraux. Pourquoi l’interview de l’article a concerné seulement les femmes ? Tout se modernise. On ne peut pas vouloir le beurre et l’argent du beurre. Vous regrettez la perte de certaines vertus culturelles ? Les causes et raisons sont au font. Mais...Affrontons la vie ! Le célibat n’est pas en échec. C’est juste une étape temporaire de vie. Ne blâmez pas les femmes. C’est parce que vous jetez l’opprobre sur les femmes qu’elles ne supportent pas leur célibat. Sinon des deux genres le phénomène est identique. Mais connaissant la faiblesse émotive des femmes, les Burkinabe savent comment les gagner en les critiquant. Chères femmes ; ne pleurez pas trop ; c’est ce que veulent vos ennemis et ceux qui vous envient. Pourquoi ces sociologues n’évoquent pas la cause des divorces puérils ? Tout a changé dans la culture ; et seuls les religieux et chefs coutumiers peuvent imposer un retour ; ce ne sont pas les intellectuels aux activités dépersonnalisant qui pourront vous satisfaire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:57, par soyons honnetes
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je trouve pour ma part que ce qui a été dit par les différents intervenants est juste.
    Certains hommes utilisent la vulnérabilité des filles pour abuser d’elles et sa ce n’est pas bien. Certains vous donnent de l’espoir et après vous apprenez qu’ils sont mariés ou fiancés et sa c’est pas bien.
    Cependant les filles disent qu’elles veulent se marier mais leur comportement est à l’opposé de leurs propos. Elles clament haut et fort qu’elles sont pas matérialistes mais elles le sont dans leurs actions. Elles veulent un garçon souvent prêt à porter. Désolé mes sœurs mais ce n’est pas à trente ans qu’on cherche mari. Qu’avez vous fait à 20,21,22,......28 ans ? Des jeunes sérieux sont venus vers vous ; vous dire qu’ils veulent bâtir une relation sérieuse avec vous. Vous avez préféré vous amusez. Comptez le nombre de garçons que vous avez déçu, trahi, humilié...
    Vous êtes parties vers ce qui brillent et ce qui brillent c’est assombri et maintenant vous remplissez les lieux de culte. DIEU sait ce que vous avez fait.
    Ce n’est seulement parce qu’elles sont instruites mais à l’école, au campus... les garçons ont eu l’occasion de les côtoyer. Ils connaissent leurs comportements.
    ASSUMEZ VOTRE PASSE !! ET FAITES VOTRE MEA-CULPA.
    Ou réconfortez vous avec l’idée selon laquelle" TOUT LE MONDE N’EST PAS AMENER A SE MARIER"

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 17:57, par Beninwende
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    L’interrogation merite un debat plus serieux parce qu’i(le debat) va devoiler le comportement de mes cheres soeurs. Cela fait mal mais disons la verité ; Alors, les femmes representent 52% de la population burkinabé, d’office et proportionnellement il y’aura des insatisfaites quant a la logique,
    mes soeurs ne veulent pas partager la chose avec leurs petites soeurs,
    les besoins du foyer demande un minimum d’occupation pour ne pas dire a madame de tout faire, la balle est dans le camp des femmes
    il y’a beaucoup a dire

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:05, par l’homme
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Bonsoir, je me permet de rentrer dans ce débat très intéressant. Je pense que l’auteur a donné des raisons valables ainsi que quelques internaute. J’ajouterai comme le cas de l’internaute 1 que la famille de la femme est souvent responsable de ce célibat.
    Pour mon cas je vis avec 1 femme et 3 enfants mais la belle famille veut nous rejoindre car selon elle leur fille a été à l’école pour s’occuper d’eux d’abord. Moi je suis d’accord mais je pense que la belle famille ne doit pas vivre avec nous sous le mémé toit mais avoir leur maison (même si c’est un non lotis) et leur fille leur enverrai tout son salaire s’ils le veulent. Voila la raison de notre mésentente et je pense qu’il y aura une femme libre de plus si nous nous mettons pas d’accord. Malheuresement les belles familles ne comprennent pas que l’hoe et la femme doivent quitter leur famille, s’unir et fonder une nouvelle famille, pour le bien de l’humanité, mais elle les pousse vers le christ qui ne pourra pas les satisfaire, ca c’est sur.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:06, par OCy
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je partage l’avis du conseiller conjugal. Lorsqu"une fille s’habille de façon extravagante elle est attirante mais cette attirance pousse les hommes à vouloir plus coucher avec elle pas se marier. En Afrique, beaucoup ne sont pas prêt à présenter à leur famille comme femme une fille qui ne s’habille pas décemment. Il y a des valeurs que l’on prend en compte avant de se marier en Afrique. Il y a la possibilité aussi que certaines filles arrivent à ne pas être satisfaite des premiers prétendants et l’age avance

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:07
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Femme autoritaire,orgueilleuse,emacipé et modernes et pareusseuses et qui n’ont aucune vertu d dialogue en elle st les maitre maux de c fleau.sachez q l mariage n’est pa un contrat mais une union a vie dc aucun homme nè prêt a faire un movè choix au risque d vivre l’enfer sur terre.prenez conseils aupres d vos grande mère

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:11, par RAWA
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    A N°1 BADO, vous avez certainement tort !
    Et qui vous a dit que le Christ vous veut comme femme ?
    Genèse 2 :24
    C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair !
    Il n’a jamais été question de quitter père et mère pour s’attacher à Christ !
    Rien que dans vos propos ont peut aisément deviner quel genre de fille vous faite !
    Donc revoyez votre caractère car là est le problème !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:20, par Cequejenpense
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Plusieurs facteurs parmi lesquels ceux cites par les differents intervenants.

    Pour ce qui est des filles instruites : je pense que tres tot au lycee ou a l’universite les filles doivent commencer a construire une relation serieuse avec un camarade de son ecole ou d’une autre.
    Quand etant etudiantes bcp preferent sortir avec des hommes bcp plus ages qui ne les epouseront pas, pas sur que quelqu’un d’autre veuille les recuperer apres leur 30 ans.

    Elles sont de plus en plus exigeantes et trop selectives sur l’apparence (beaute du gars, son job, sa voiture, son argent, sa maison).

    La tantie a souleve la question vestimentaire tres importante. A cela s’ajoute les frequentations, le mode de vie...

    On dit qu’il y a femme pour maison : celle qui merite mariage meme si elle n’est pas d’une beaute physique extraordinaire. Puis y a femme de dehors (les poupee, les jouets, les passe temps, les exhibitionniste). Qui va epouser une "ancienne de dehors" ?

    Neanmoins bonne chance. Que votre "coup de foudre" s’abat sur un gentleman qui vous aimera.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:25
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je pense que celles qui veulent sincèrement un mari finiront par en trouver quelque soit leur ages. Ce pendant la plupart de plaignent de manque de mari mais se plaisent bien dans leur situation de célibataire. Dès la première rencontre avec un prétendant, celui-ci se rendra compte que la prétendante n’est pas mentalement prête et s’en éloignera non sans en profiter. Je crois bien que la loi de l’attraction se vérifie bien. Et si vos désires sont légitimes ils aboutiront. Mais si vous hésiter c’est comme vous commencer à construire une maison le matin et le soir vous détruisez tout.

    Celles qui désirent des hommes riches ont peu de chances. Même si elles y parviennent ça sera des hommes tyranniques.

    Celles qui veulent conserver les libertés de célibataire pourront prendre des pauvres ou des étudiants. Comme ça, elles pourront sortir comme elles veulent, inviter qui elles veulent. mais gare à elles le jour où ils s’émanciperont.

    Enfin celles qui désirent un foyer stable, un mari aimant finiront par l’obtenir, si cet objectif est toujours omniprésent dans leur mental.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:32, par Idgomyan
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Le numéro 1 est insolente et voilà une raison de plus : "le je connais mes droits" ! Marie tes droits alors !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:40, par TIMS
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    il ya toujours un mari pour toute femme qui en veut, qui sait etre humble, pas orgueilleuse, soumise, respectable et mesercicordieuse. j’ai vu des femmes fortuné qui se mari avec un homme sans argent parceque elles veulent et se consacrent entierement au foyer. pour que les femmes aient de maris, elles dpivent etre moins jaloux, accepter partager l’homme, le cajoler. Il faut que yamyelle prenne un decet instituant la polygamie et le tour est joué. la vie en couple dpoit de departir de qu"est que je gagne en allant avec ce dernier. On peut etre heureux dans la modestie des moyens et la femme devrait voir en sa coépouse une aide et non le diable toujours à charlater , à se wacquer, ) se détruire et détruire l’homme. Mo suis pret à prendre 5 femmes qui m’aimeront et seront d’une aide reciproque et d’autres en imitereont. La polygamie n’est pas si mal et il faut que les femmes trvaillent à valoriser la polygamie ou lieu de passer le temps à pleurnicher seule avec des tonnes de sous qui suffisent à gerer un village des si_cle durant. la vie est faite de partage et qui donne recoit

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:47
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Internaute1, si tu ne sait preparer le to et puis tu pense que tu es emacipe, tu te trompes, la femme africaine d’antan est plus emacipe qu’aujourdh’ui, il faut quitte dans cette culture de blanc que lui meme se cherche dedans.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 18:58, par gangobloh
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    on ne veut pas de coepouse mais on veut plusieurs bailleurs. Hummmhhh...

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 19:06
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Hello. Je vais dire quelque chose. Même si les hommes ne sont pas clean je rejoint également les internautes qui parlent d’échelles de valeur pour demander à nos soeurs de mettre balle à terre. Beaucoup d’hommes qui sont mariés cherchent à fuir le foyer et ne tardent à en parler aux jeunes frères célibataires. Ceux qui n’en peuvent plus ont divorcé. Il y a la crainte de se marier à tous les niveaux et surtout chez les hommes. De mon épouse comme de celles de mes frères ou de certaines de mes amis j’ai souvent de la difficulté à les comprendre même si ni moi ni mes frères ou amis ne sont irréprochables. Il y a des femmes au foyer qui ne servent pas l’eau à un visiteur surtout s’il s’agit d’un ami de leur mari souvent même ceux qui ont plaidé pour qu’elle soit avec l’homme. Il y a des femmes au foyer qui n’ont pour seuls ennemis que les proches du mari (parents et amis). Les amis sont vus comme ceux qui "gâtent" le mari et les parents comme ceux qui le ruine. On veut posséder son homme seul et seul. Ce que les femmes doivent savoir une bonne fois pour toute est qu’avant un homme se mariait et se séparait de tout pour rester à la maison avec femme et enfants. Malheureusement aujourd’hui un homme ne fait plus sa vie pour finalement se ranger dans un foyer. Le foyer n’est plus la raison pour empêcher un homme de sortir, au contraire il le favorise souvent si la femme veut vivre comme l’autre temps.
    Ces femmes célibataires dont vous parler ont souvent tenter de vivre en union libre jusqu’à ce que ça casse.
    Les hommes quand ils sont pauvres ou quand ils sont encore étudiants réduisent généralement tout ce qui est loisir. Les étudiants qui font le macquis tous les jours sont issues de familles riches qui les soutiennent ou ont un petit emploi. Malheureusement chez les filles ce qui peut l’empêcher de sortir c’est si le parent ou le tuteur est soi-disant ’méchant’. Elles ont envies des derniers Iphones, des dernières robes, des dernières motos, ce qui fait que souvent il y a un exposé de tous les problèmes du monde à la première rencontre. Parce que si tu néglige le téléphone que ton papa a acheté pour envier smartphone que les garçons proposent les gens finissent par comprendre que tu es sans valeur. Ce n’est pas ici une question d’emploi mais une question de valeur. Aucune fille riche ou pauvre ne veut encore rester à la maison que l’on soit en week end ou en semaine. Tout le monde veut être au bord de la voie, observant passant et commentant actualité tout en buvant quelque chose de glacée.
    Je dirai que ce ne sont pas le hommes ou les femmes qui ne veulent plus se marier mais c’est comme si la vie se trouve dehors maintenant. Avant quand les parents parvenaient à acheter vidéos ou toutes chaînes, les enfants restaient à la maison. Maintenant tout est dehors. On suit ces chaînes quand les autres amis ne sont pas disponibles ou quand tout est vraiment naze.
    On peut alors continuer de s’aimer et de se marier si l’on comprends beaucoup de choses. Que l’on soit homme ou femme vivre dans un foyer demande beaucoup d’apprentissage voire des compétences qui ne se résument nullement à la cuisine ou à une bonne sexualité comme beaucoup le pensent. Il y a un tout et c’est ce tout qui fait que des couples durent plus que d’autres. Jeter un coup d’oeil autour de vous et vous apercevrez que les jeunes couples déçoivent plus.
    Ce n’est ni un problème d’emploi ou de beauté mais un tout qui se partage dans des valeurs intrinsèquement liées dans une dynamique qui ne dépend plus ni de moi ni de toi mais d’un monde mouvant qui refuse ou qui ne peut plus retourner à ses origines.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 19:06, par Sidpayétka
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    BONSOIR A TOUS !
    Assez épiloguer les internautes (au féminin comme au masculin.
    Toute ma vie depuis le secondaire j’ai rêvé d’être fidèle a ma femme et qu’a son tour elle me soit fidèle et compréhensive pour que nous cultivons ensemble notre jardin, moi étant celui qui tient la hache et elle la daba. Malheureusement, c’était sans compter avec la longueur d’avance qu’elle avait sur moi du fait de sa féminité (elle avait plus d’un tour dans son sac, pour chaque fois me dribbler). J’ai changé de femme une fois, deux fois et mon constat reste toujours le même. Les femmes exècrent les difficultés et les souffrances ; elles veulent du tout cuit et une table servie et il ne reste qu’a souper. Voila mon constat, aussi triste et amer en est-il, il faut le reconnaître. Dans toute la Création (je vous en conjure), c’est le masculin qui endure le plus de souffrances et le plus de déceptions pour une partie de plaisir partagée. C’est le destin du sexe masculin serons-nous tenter d’en conclure ! de meme que la douleur de l’enfantement, dans l’ordre de la création demeure le partage que seul le sexe féminin peut et doit supporter et s’en réjouir ! et la vie continue. Posez la question a l’âne dont la mâchoire est de tout temps surchauffer par des ruades ou bien au coq lorsqu’il doit développer son talent de sprinter et de dribbleur pour arriver a ses fins (c’est pourquoi d’ailleurs dés qu’il arrive a l’extase, le coq mime une danse guerrière et montre qu’il est et reste le maître dans son domaine qu’il délimite avec une de ses ailes. Et y a foui !!!!!!!). Avez-vous déjà observé le chien ou le bouc ? C’est ridicule mais c’est comme cela, le bouc aux périodes de rûte doit sentir mauvais (du fait qu’il asperge son front avec son sperme) pour prétendre a la chèvre et le chien doit présenter a sa dulcinée ce qu’il a bien pu ingurgiter de bon repas et cela âpres qu’il ait présenté une queue bien redressée et enroulée (signe de bravoure) avant de pouvoir être autorisé a faire ce nous tous nous savons la.
    Famille ohhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!
    Toutes ses anecdote pour vous décrire un peu le dessin du créateur et c’est pour cela Qu’il a fait du corps de la femme (du féminin) un piège pour l’homme (le masculin). Au féminin d’en profiter mais de manière modérer. Les femmes ne savent point limiter leur ambitions et veulent tout et rien en même temps. Elles mènent des vies de au jour le jour, ce qui du reste est incompatible avec la réalité des capacités physiques et matérielles voire économiques de l’homme. C’est pourquoi quand les temps deviennent dures, les hommes sont les premiers a migrer a la recherche de conditions meilleurs pour la familles. Une femme fera-t-elle cela ? J’en doute. Mais en tout cas, moi, je suis a la recherche de mon âme sœur même si nous allons repartir au village pour cultiver mieux notre jardin. Ce ne sont pas les femmes qui manquent (elles sont 55 pour cent de la population au BF) MAIS CE SONT LES FEMMES DE FOYER QUI MANQUENT. Les hommes ont raison de fuir car les mossis disent "Suun oun na sééké paa jaiidyié " pour dire que "en toute chose, tant que la quantité y est, on n’a pas besoin de piller". A chacun son tour chez le coiffeur.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 19:09, par Nabiiga
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Il y a certaines filles qui font trop maligne. Les hommes se cherchent à Ouaga. Il suffit qu’une fille décroche un grand poste et commence à regarder les hommes de pied vers la haute. Les souliers, les habits et la coiffure. Voici un monsieur qui se cherche et voilà une fille qu’il aime qui le méprend. Alors qu’y faire ? Ce sont les filles à blâmer en ce qui me concerne

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 19:41, par yarga
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Pour les femmes intellectuelles, il faudra avaler leur égo car un homme a besoin d’une femme peu exigeante. Une femme nantie supportera moins un homme pauvre. À la première erreur, elle vous met à la porte.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 19:53, par QUID
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Dans la vie il faut savoir choisir !
    On ne peut vouloir une chose et son contraire, le foyer et la liberté.

    En tant qu’homme j’ai décidé et demandé a ma femme de rester a la maison et s’occuper de nos enfants. Pour cela j’ai mis tout a sa disposition et mes revenus me permettent de la cajoler au maxi. Elle roule dans une 4X4 que j’ai payée pour elle et chaque mois récupère le loyer de son kiosque et de son salon. Elle gagne mieux que beaucoup qui travaillent.

    Vous me direz qu’elle prend des risques et moi je vous dit qu’une union fondée sur le respect et l’amour est solide pour l’éternité et bénie de Dieu.

    A quoi sert le matériel si ce n’est qu’apparaitre ?
    pourquoi sacrifier toute une famille ainsi que l’avenir des enfants pour ce qui est éphémère ?

    Celles qui le veulent "feront leur enfant" mais qu’elles sachent que cela se termine toujours mal car il est difficile pour un homme marié de laisser son enfant en villégiature dans la nature. Son instinct paternel l’obligera a amener cet enfant a la maison et le présenter a ses frères et sœurs, quelque soit le temps que cela va prendre.

    Comme l’a dit un internaute précédent , tisser les liens a un certain moment est très nécessaire car la nature a plus d’emprise sur la femme que l’homme et il sera difficile pour lui de se marier a une vieille demoiselle qui, en plus, a passé son temps entre les mains d’autres hommes !
    Je m’excuse d’avance car je sais que dire certaines choses qui me paraissent vraies choqueront certaines personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 19:58, par tecumseh
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Internaute 11 (y’en a marre). merci là bas !! Les bonnes moeurs ont foutus le camp avec ces telenovelas. Beaucoups de mes soeurs sont en rupture totale avec la realité. Certes l’echelle des valeurs à changé mais pour copier aussi ,copions bien et laissons le mauvais. Que je suis independantante, je suis independante...... Huuummm....Prenons conseils avec nos mères elles ont beaucoup à nous apprendre ; !!! Un peu seulement que les vieilles là votre temps c’etait votre temps ; nous maintenant là on se laisse plus faire heinn,nous sommes epanouies.
    Voilà consequences d’epanouissement et liberté là : !!!!Assumons.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 20:03, par Rihana
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Les femmes ne peuvent pas ne pas chômer. Elles ne veulent pas de coépouses. En plus elles ne veulent que des hommes riches. Aussi elles veulent sortir avec plusieurs garçons à la fois. Les filles filles n’ont qu’à être sincères envers elles mêmes et les choses s’arrangeront.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 20:21, par hasta la révolution
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je conviendrai avec plusieurs de mes devanciers:ces dames veulent-elles un foyer ou attent-elle un foyer de rêve ?
    Beaucoup d’hommes attendent aussi l’âme soeur mais semblent invisibles car ils n’ont pas certains critères(riches ,beau,élégant,bon travail).une des causes.
    La polygamie serait une aubaine pour certaines car voyez vous,il y a 52% de femme ;par conséquent même si on devait les marier toutes,il en resterait encore.
    Alors avec un peu d’humilité et l’acceptation de la polygamie,on pourrait résoudre le problème.
    Nb:pour celles qui acceptent la polygamie,je suis dispo

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 20:24
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Laissez internaute 1 tranquille. Mon avis est que la société a connu une grande mutation et est toujours en mutation. Les femmes ont eu plusieurs libertés, certaines libertés étaient impensables il ya une cinquante ans. il y a donc un prix à payer. surtout que les hommes ne sont pas préparés à cette liberté de la femme. Ils la veulent pour leur propores filles mais pas pour leurs épouses. Ils investissent dans l’éducation de leurs filles, ils souhaitent que leurs filles soient autonomes et ne soient pas à la merci d’un homme puisqu’ils se connaissent....
    et il y a visiblement plus de femmes que d’hommes. La femme, de plus, est vulnerable à l’âge. et vu que dans nos contrées ils sont friands de Jeunisme, ceci explique en partie cela.
    Merci pour l’analyse. il faut simplement préparer les mentalités à accepter de voir des femmes de plus en plus seules, des hommes aussi, c’est une conséquences d’un changement social dont on oublie les côtés positifs.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 20:26, par Justin Segueda
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Dans cette histoire de pénurie de maris il faut naturellement noter que tous ont péché donc coupable ...Tous sont responsable de cette donne qui ne force guère l’admiration...En claire ces femmes sans maris sont nos filles, nos sœurs cela crée donc un déséquilibre sociétal, ce déséquilibre nous cause et causera des préjudices certains ! Ainsi donc, il faut revoir l’éducation de nos enfants, car le problème est beaucoup plus éducatif donc il faudrait revoir l’éducation de nos enfants ; inculquer à nos enfants des valeurs cardinales(Respect, solidarité.....) et surtout éviter au maximum l’imitation des cultures impropres de l’extérieure qui n’honorent bien souvent pas le genre humaine.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 20:27, par ISOKA
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Pr ce qui est de ces femmes sans maris, elles ne recherchent pas l’équilibre de façon réaliste. Il faut être moderne tout en restant profondément ancré dans sa culture. Il y a certaines choses qu’une fille ne doit pas faire chez elle quand elle vit seule. Nous sommes en transition socioéconomique où avec la pauvreté, pour une fille qui a étudié mais qui a souffert penserait qu’avec son revenu elle peut s’acheter un homme : erreur. C’est rester soi-même, humble savoir faire la cuisine pour son homme, avoir les pieds solidement ancrés dans le sol même quand on a la tête dans les nuages.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 20:31, par Sappho Lesbo
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Mes cheres soeurs, devenez lesbiennes comme moi. D’ ailleurs les hommes sont des anes. ils ne savent meme pas nous satisfaire. Appelez- oi au 78- 34 21 05. On va se depanner.

    Sappho Lesbo

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 21:23, par oumarou
    En réponse à : Oui et pour toujours

    Aujourd’hui la vie est plus simple que vous ne puissiez l’imaginer. En voulant expliquer tout ceci je vais trop écrire. Mais juste insinuer que ce phénomène ne vient que commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 21:26, par l’optimiste
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Salut. Le problème est aussi vécu par les hommes. Moi je suis un jeune homme de 35ans, cadre supérieur et ne veut qu’un femme qui va m’aimer pour fonder un foyer. Mais bref, il faut croire que rien ne se fais en dehors de son moment. Courage aux célibataires !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 22:13, par DODO
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je voudrais dire à la première intervenante de laisser Jésus en paix et de chercher des solutions au problème posé. Cette pensée africaine de vouloir attribuer tout à Jésus ou a Dieu est une fuite de responsabilité.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 22:26, par SOLUTION
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Elles n’ont qu’’à créer un site Web de rencontre et une bonne partie d’entre elles aura un mari

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 22:38, par jack
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Internaute 1 bodo . Cest que le Christe enseigne ??? Tu fais honte à la religion

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 23:05
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Dommage, mais de nombreuses filles manquent d’humilité et de franchise. D’autres préfèrent d’abord la belle vie avec des hommes fortunés (responsables d’institutions, commerçants, hommes publics) qui les entretiennent parfois en cachette. Et lorsqu’elles se décident à faire "du sérieux", leur âge est avancé. Vraiment dommage. Je souhaite néanmoins bonne chance aux unes et autres à la recherche de maris !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2016 à 23:59, par emilie
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    N’importe quoi. L’ Afrique est riche et immense. Pourquoi se choisir nécessairement un gars de chez toi.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 04:35, par Yabirou
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Si on oublie son hier, il ne faut pas se plaindre aujourd’hui !!! On est des Africains. Même si dans le mot Afrique, en entend fric, ce sont les valeurs morales qui comptent le plus. Tu ne peux pas être émancipée pour le partage des biens, et être en même temps "africaine" et laisser toutes les dépenses à ton mari. L’homme peut être bête au début, mais fatalement il va ouvrir les yeux un jour. Quand un courrier contient un chèque, la femme dit "nous avons du courrier". Quand l’enveloppe contient une facture, la femme dit "tu as du courrier". Yam yiid Mzao saamda zoodo !
    Autre chose : ce n’est pas parce que tu veux être émancipée que tu dois être vulgaire. Si tu es au wazard, on va marcher avec toi dehors. Jamais à la maison. Quel garçon va emmener une fille vulgaire pour la présenter à sa maman ? Est-ce que toi tu va accepter que ton frère emmène une fille vulgaire, dépigmentée et habillée comme une pute pour la présenter à vos parents ? Ou bien tu pense que ton fiancé lui n’a ni père ni mère ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 05:58, par Solo
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    LORSQUE L ON DIT QU IL N YA PLUS D AMOUR DANS LE COEUR DE L HOMME ,ON TROUVE QUE C EST DE LA DISTRACTION .POURTANT C EST EXCAT
    L EGOISME A PRIS LE DESSUS ;EST CE QUE DEUX ETRES QUI NE PENSENT CHACUN QU A SA PETITE PERSONNE POURRAIENT ILS VIVRE ENSEMBLE ?CHACUN POUR SOI NE FONCTIONNE PAS DANS UN COUPLE CEST PAS POSSIBLE
    BREF, CE QUI PEINE C EST CETTE TRISTE VOLONTE A VOULOIR UN ENFANT DANS CETTE SITUATION .EPARGNONS LES ENFANTS CAR UN ENFANT A BESOIN DE SA MERE ET DE SON PERE .
    COMME ON LE DIT ON MET AU MONDE UN ENFANT ESPERANT QU IL VAUDRA MIEUX QUE SOI
    .DONNONS NAISSANCE A DES ENFANTS SEREINS D ESPRIT ET ILS SERONT HEUREUX ON NE FAIT PAS UN ENFANT PARCE QU ON EN DA ENVIE .
    TOUT SE PREPARE ET QUAND ON EST PAS PRET ON ATTEND TJRS. QUE DIEU NOUS VIENNE EN AIDE SEULEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 06:25
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    salut !pourtant il ya des hommes sinceres qui cherchent le grand amour et ne le trouvent.j"ai 26 ans et je suis etudiant en 5 annee a luniversite Ouaga 2 et je suis toujours puceau.quand je rencontre une fille pour sympatiser ;il n"en faut pas plus de trois semaines pour fuire sous pretexte que je suis economiquement fragile(pauvre).Beaucoup de filles sont attirees par le gain facile ;ce qui ne facilite pas les chose.mon contact pour celles serieuses zongonorbert8@gmail.com

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 06:31, par gangobloh
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Les filles veulent tellement couper vite qu’elles se coupent. En plus les cultures sont mal assimilées . Avoir un titulaire et des bailleurs, il faut faire un choix.
    .

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 07:24, par VERITY
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Quand j’étais étudiant, les filles ne se préoccupaient pas des garçons qui leur faisaient la cour soit disant "ce sont des louseurs ou des pauvres types" pourtant il y avait plus de chance que ces mêmes garçons soient sincèrent avec elles. Elles préféraient se contenter d’hommes stables finançièrement avec qui passer du temps agréable tout en oubliant que quand quelqu’un te séduit par le matériel, l’argent et non par son comportement c’est pas pour faire long feu avec toi.

    Finallement, elles se retrouvent entrain de tourner en rond d’hommes à hommes sans stabilité et quand elles se rensent compte que l’âge passe, par peur, il y en a qui revienne vers des garçons à qui elles avaient causés du tort à l’université ou ailleurs. Malheureusement pour elles, ces mêmes garçons qui ont pri de l’âge aussi, préfèrent se marier à de plus jeunes filles qui n’ont pas encore fait leur choix dans leur vie. Finalement ces femmes se retrouvent comme pris dans un piège.
    C’est pour vous dire que tout ce qui t’arrive aujourd’hui est la conséquence des CHOIX opérés dans ton passé.
    Il vaut mieu vouloir vivre avec celui qui t’aime plutot qu’avec celui que tu préfères. Et si tu fait ton choix sur celui que tu préfères, assume alors les conséquence. SVP ne rejeter pas la faute aux hommes. La sagesse sa se cultive.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 07:55, par Bangrenoma
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    S’il vous plait garder ce dossier ouvert . on est fatigué du comportement de nos compagnes. Les hommes dépensent et lautre moitié se plaint jusqu’au jour son enterrement où elle verse des larmes de crocodile pour commencer une nouvelle vie avec les biens du mari acquis apres tant de credits. Je pense qu’il est temps pour les hommes de changer de comportement avant que ce ne soit tard. Les femmes mettent leur mari a la retraite sexuelle tres tot et commencent a prendre des distances avec la complicité de leurs filles. Qui a dit que c’est le mari qui doit d’occuper de toutes les dépenses et de sa belle famille ? Les femmes battantes sont celles qui n’ont pas quelqu’un mais si jamais un homme vole a son secours elle va deposer son matériel de combat et commencer a compter sur lui. Une question , quelle est la vraie definition de la prostitution ? Le nansongo a tout changé dans les foyers alors que la femme davant ne connaissait pas ca. Bal a terre les femmes ca devient tres serieux. Les divorces sans mariage vont se multiplier ya foy.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 07:58, par kantchiarie
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Pour ma part j ai parler de ca il ya deux ans,quant j etais a ouagadougou, et je disais que tout etait cher a ouagadougou sauf les Femmmes.
    Pour mon point de vue, je vois deux cas
    1.de nos jour ya plus mariage forcer (moi je dirai mariage par arengement, puisque sans l intervention de quelqu un , la fille ou le garcon ne sera pas d accore a ce marier avec l autre).ce qui fait que pour ce trouver soie meme ca prend du temps.
    2.tout le monde sait que ya plus de Femmmes que d hommes et on dit de ne pas prendre bc pfFemmmes, meme si chacun garcon prend un, un il va rester toujour des Femmmes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 08:05, par Bangrenoma
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Quelle est la position des hommes sur l’excision ? Quel est la proportion des hommes satisfaits du comportement de leur epouse au lit ? Belle peut etre mais limitée au lit. Y a til une école ou centre dorientation pour accompagner les filles et femmes excisées sinon ca ne va pas Boin nbe yiinga ? Les hommes ne se plaignent pas rien , eux qui depensent en plus.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 08:14, par Tind Yaalgré
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Le problème c’est la compréhension de l’émancipation.
    Je préfère marié une blanche qu’une noire se disant émancipé.
    Elle réclame leur droits et déclinent leur devoir.
    Toutes ses revenues partes dans sa famille et c’est le mari qui paille les domestiques pour faire ces taches. La pénurie va augmenter.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 08:36, par Sidpayétka
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    BONSOIR A TOUS !
    Assez épilogué, les internautes (au féminin comme au masculin.
    Toute ma vie depuis le secondaire j’ai rêvé d’être fidèle a ma femme et qu’a son tour elle me soit fidèle et compréhensive pour que nous cultivons ensemble notre jardin, moi étant celui tient la hache et elle la daba. Malheureusement, c’était sans compter avec la longueur d’avance qu’elle avait sur moi du fait de sa féminité (Une fille a douze ans est plus éveillée que’un garçon du meme age et partant elle avait plus d’un tour dans son sac, pour chaque fois me dribbler). J’ai changé de femme une fois, deux fois et mon constat reste toujours le même. Les femmes, d’une manière générale, exècrent les difficultés et les souffrances ; elles veulent du tout cuit et une table servie et il ne reste qu’à souper tandis que les hommes hésiteront a emprunter ses chemins faciles. Voila mon constat, aussi triste et amer en est-il, il faut le reconnaître et l’accepter. Dans toute la Création (je vous en conjure), c’est le masculin qui endure le plus de souffrances et le plus de déceptions pour une partie de plaisir partagée. C’est le destin du sexe masculin serons-nous tentés d’en conclure, tout comme les douleurs de l’enfantement sont le partage du féminin et ainsi est fait le destin qu’il vente ou qu’il pleuve ! Et la vie continue. Posez la question a l’âne dont la mâchoire est de tout temps surchauffée par des ruades ou bien au coq lorsqu’il doit développer son talent de sprinter et de dribbleur pour arriver a ses fins (c’est pourquoi d’ailleurs dés qu’il arrive a l’extase, le coq mime une danse guerrière et montre qu’il est et reste le maître dans son domaine qu’il délimite avec une de ses ailes. Et y a foui !!!!!!!). Avez-vous déjà observé le chien ou le bouc ? C’est ridicule mais c’est comme cela, le bouc aux périodes de chaleur doit sentir mauvais et ca je vous le dis très mauvais (du fait qu’il asperge son front avec son sperme) pour prétendre a la chèvre et le chien doit présenter a sa dulcinée ce qu’il a bien pu ingurgiter de bon repas et cela âpres même qu’il ait présenté une queue bien redressée et enroulée (signe de bravoure contrairement a la queue entre les jambes quand il a peur) avant de pouvoir être autorisé a faire ce que nous tous nous savons la.
    Famille ohhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!
    Toutes ses anecdotes pour vous décrire un peu le dessin du CREATEUR et c’est pour cela Qu’il a fait du corps de la femme (du féminin) un piège pour l’homme (le masculin). Au féminin d’en profiter mais de manière modérer. Les femmes ne savent point limiter leurs ambitions et veulent tout et rien en même temps. Elles mènent des vies de au jour le jour, ce qui du reste est incompatible avec la réalité des capacités physiques et matérielles voire économiques de l’homme. C’est pourquoi quand les temps deviennent durs, les hommes sont les premiers à migrer a la recherche de conditions meilleurs pour la famille. Une femme fera-t-elle cela ? J’en doute, la femme préfère voir ailleurs, la ou il fait bon vivre. En en tout cas, moi, je suis a la recherche de mes âmes sœurs (au moins 25 pour encourager la jeunesse a reprendre confiance) même si nous allons repartir au village pour cultiver mieux notre jardin. Ce ne sont pas les femmes qui manquent (elles sont 55 pour cent de la population au BF) MAIS CE SONT LES FEMMES DE FOYER QUI MANQUENT. Les hommes ont raison de fuir car les mossis disent "Siin n na séék, paa jaiidyié " pour dire que "en toute chose, tant que la quantité y est, on n’a pas besoin de piller". A chacun son tour chez le coiffeur.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:17, par verite
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    dites aux femmes d’accepter des coepouses et que l’etat legalise la polygamy pour les hommes qui ont les moyens de gerer 2 ou 3 ou meme 4...le probleme les femmes sont egoistes et possessive..chacune veut son mari a elle seule..pourtant combien d’hommes sont prets a prendre en charge une femme ?pas beaucoup..par exemple on prend un lot de 100 filles de 30 ans et un lot de 100 hommes de 30 ans...peut etre 25/100 des hommes ont les moyens et tiennent a se marier...si chacun des 25 hommes font la monogamie ,donc 25 filles seront mariees..donc les 75 filles restantes prennent de l’age et la competition devient difficile avec les petites soeurs qui sont +belles et +fraiches..
    si une fille prend de l’age meme vierge ,les hommes imagine tout de mauvais sur elle..
    on se dit si elle a atteind cet age c’est qu’elle est mauvaise,ou autin,ou difficile a gerer ou infidele..
    aussi celle qui gagne un mari ne veule pas que le mari cherche une deuxieme epouse meme si elle jette l’argent par la fenetre..

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:27, par Sitting bull
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Bonjour, je pose quelques questions à tous :
    - Qui n’a jamais dit à sa fille que son 1er mari c’est son travail ?
    - Qui n’a jamais dit à sa fille de n’écouter aucun garçon, sauf ses études ?
    - Qui a déjà exigé à sa fille de maîtriser la préparation des mets africains ?
    - Qui a déjà eu pour principe d’envoyer ses enfants passer les vacances au village ?
    - Qui a déjà dit à sa fille que l’homme est le chef de famille ?
    ça fait mal au coeur le constat actuel, mais c’est nous les responsables. On a laisser les femmes rédiger le CPF( lisez) et comme tout le monde est instruit les garçons aussi lisent entre les lignes. Rgardez dans les kermesses, même les plats traditionels sont devenus aussi exotiques pour nous que les touristes. Voyez les feuilletons, il y a tout pour exploser une société, mais on laisse faire.
    Une dernière question : Qu’est-ce que le Moro Naaba et tous les chefs ont dit aux jeunes, sur le phénomène ? Il ne s’agit pas de se prononcer contre l’excision et faire des "non excisées " des maîtresses à vie. D’ailleurs il serait bon de savoir le pourcentage des excisées célibataires ;
    Courage à tous !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:46, par Atou Ouedraogo
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    mes conseils pour elles, est que les femmes arrêtent de cherche avoir l’expérience sur les hommes avant de chercher a se marie
    si une femme célibataire dit un l’homme que j’ai une l’expérience sur les hommes c’est qu’elle déjà échoue a son concours de mariage
    comment pourra-tu joue avec une professionnelle
    et aussi comment tu vas sortir avec un homme marie et mûrir espoir d’avoir une ceremonie de mariage avec cet dernier qui a déjà sa femme chez lui.
    Alors que c’est cette classe d’hommes aussi qui peuvent les amener dans un bon restaurant
    il faut qu’elles corrigent leur défaut au lieu d’aller consulter un charlatant et leur horoscope
    si elles ont besoin conseil qu’elle me contact moi meme je suis célibataire avec une expérience sur les femme

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:58, par Bakus
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    La raison est bien simple : C’est la religion (traditionnelle,christianisme,Islam...) qui a disparut dans nos têtes . Que chacun se réfère à sa religion où se trouve les différentes solutions à mon avis. La polygamie en est une par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:59, par Koné
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    C’est une situation très sérieuse ! Nous parlons de nos personnes intellectuelles donc de l’avenir intellectuel du Burkina bien-sûr !
    Nous pouvons bien faire appel à une population d’un continent donné : à des Américains noirs. Après tout ce sont nos frères en exil ! Trump sera OK avec cette demarche de toute façon. (tous les continents font appel à des population étrangères pour renforcer leur main d’oeuvre, rajeunir leur population, booster leur économie etc.)

    Il n’y a pas à se réjouir ou à se moquer de la situation, au contraire c’est triste que des emmes instruites, belles et diplômées ne trouvent pas de maris à leur hauteur !

    Il y t-il pas autant d’homme de cette categorie ou d’hommes qui puissent combler avec un vrai amour ?

    Cordialement,
    Mlle Koné

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 11:10, par KOULOU
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Revoiyez l’age c’est plus 35 ans mai 30ans.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 11:17, par Sory
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je remercie en premier lieu lefaso.net pour tout ce qu’ils font comme travail. Les gars felicitation et courage
    Je remercie aussi tous les internautes.
    Ceci est ma toute première intervention car c’est un sujet qui me touche particulièrement. Tous ceux qui abonder dans le sens des filles merci pour vos commentaires (car les hommes ont aussi des défauts) mais il faut reconnaître que les autres sont pertinents surtout quand ils parlent de perte de valeur. En effet les valeurs ont désertés les lieux. Souvent je me pose la question à savoir si c’est moi qui ai un problème ou si je suis dans le vrai monde ? J’avoue que je ne suis pas dans mon monde. Comme l’internaute 44 l’a si bien dit : à quoi sert le materiel si ce n’est paraitre ? Vraiment rien. Les filles ont peu de morale et vertu. Chez elle tout se resume à l’argent et se faire voir (même si les garçons sont aussi dedans, n’oublions pas que c’est eux qui cherchent). Aujourd’hui moi perso je ne peut plus aborder une fille. Tout simplement si elle me demande ce que je fait ?je ne peux lui répondre sincèrement. Dire quoi ? je suis chef d’entreprise d’une PME. Ohlala je suis foutu. Le lendemain nette, mon portable a un problème, toi même tu es quel genre de garçon qui est toujours à la maison, il faut prendre mini villa, il faut faire si et ça. euh seigneur. Travailler à son compte sans accompagnement de qui que ce soit c’est pas facile. Le petit que tu gagne c’est ça que tu investi encore donc on ne peut pas autrement surtout des charges inutiles.Je sors au plus tard à 8h et quand je rentre tot c’est 22h30. Pourquoi prendre une mini villa pauvre gens ? Mais elles ne comprennent jamais. A l’heure ou je vous parle, je commence à souffrir de mon succès à cause des femmes. Ce qui me encore le plus mal c’est qu’elles refusent qu’on dise qu’elles sont matérialistes et qu’on les traite comme des objets. S’il vous plait changer à cause de DIEU cela nous arrangera tous. Je vous remercie
    Faso.net faite une plateforme comme facebook pour qu’on puisse souvent faire des débats intantanés car je trouve que beaucoup d’internautes posent des questions pertinentes qui meritent qu’on y apporte des éléments de réponses pour mieux se comprendre surtout dans les questions politiques. Encore merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 11:26, par Voisin
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Bonjour.
    Suis un jeune de 36ans d’un pays de la cote et suis affecte ici plus de 4ans maintenant. Esperant trouver une femme ici mais suis toujours tomber sur des filles sans ambitions qui aiment les bars qui n’aiment pas le mot mariage et qui ne comptent que sur les hommes meme pour acheter un bonbon. Aujourd’hui je suis surpris d’apprendre sur le net que y a une penurie de mari ici. Ou se cachent elles donc ou c’est just pour faire le buzz ? ( SVP : Je veux discret au niveau de mon identite et niveau de mon contact. Je souhaiterais meme que le post ne soit pas publie) Merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 11:31, par le salut
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    bonjour a tous,la solution vous la connaissez tous mais vous fermez les yeux.
    je vous demande de me trouver l’équilibre dans un village par exemple ou il ya 9 filles et trois garçons où on ne veux voir de célibataire ?La solution de Allah qui connais mieux l’être humain que tu ne te connais toi mème.Q’Allah nous guide Amen

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 11:41, par Grace
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Les raison sont multiples. Sur le plan ÉDUCATIF les homme n’ont pas suivi l’évolution des femmes. La femme quand elle veux faire quelque chose elle le fait bien. Pendant que les femmes se battent pour être instruites et avoir une meilleur condition de vie, les hommes passent leur temps à critiquer les femmes. Donc les femmes évoluent à grand pas et les hommes à pas feutré ça crée un déséquilibre alors que les hommes burkinabé sont à majorité féodaux et ne veulent pas accepter une femme qui a plus qu’eux.
    Un autre aspect l’HABILLEMENT des femmes c’est vrai que ces dernières années les femmes s’habillent de façon extravagante et ça ne favorise pas le mariage.
    Aussi l’ INFIDÉLITÉ. Quand une femme à plusieurs copain elle a tendance à les négliger et fini par les perdre tous.Mais cette question d’infidélité des filles peux en partie s’expliquer. Je me dis que les filles sont allé à l’école des hommes. On est dans une société où on considère l’infidélité de l’homme comme une norme en oubliant que l’homme trompe avec la femme d’autrui donc un autre homme fera autant avec sa femme. Imaginez un instant que hommes et femmes soient fidèles. Je penses que personne n’aura à se plaindre. Bref ! On voix aussi des filles qui ont un bon caractère mais sans mari.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:20, par Lerevenant
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Chers internautes, permettez-moi de protester contre ces soi-disant analystes (sociologue et conseiller conjugal) qui ont mal cerné le problème posé. Je les rappelle que le mariage est un fait social institué par l’homme pour répondre à une prescription de Dieu, d’où il est sacrément dans toutes les religions. Maintenant, la mise en œuvre du mariage a varié selon les contextes historiques, en particulier le nombre d’hommes et de femmes disponibles à une époque donnée. Ce qui explique les formes de mariage qu’on a connues : polygamie, polyandrie, endogamie, exogamie, etc. De plus, le mariage était jadis une affaire de la société non d’individus. Ainsi, chaque société trouvait les moyens de donner au moins une femme à un homme et vice-versa. Mais cette règle n’est plus respectée aujourd’hui alors qu’on a plus de femmes que d’hommes. Par conséquent même si chaque homme se mariait il n’y aura toujours des femmes célibataires. Ce n’est ni une question d’instruction, ni de travail, ni moins d’argent mais une question de règle sociale. Pour rappel, ce phénomène est né depuis la Grèce antique où l’augmentation du nombre de femme célibataire a contraint la société à admettre la prostitution en vue de répondre à l’insuffisance d’hommes disponibles pour le mariage. De grâce, arrêtez de blâmer les femmes car les causes ne sont pas individuelles. J’ai du mal à vous suivre quand vous incriminez le comportement des femmes mais ce n’est pas sa faute, elle n’est pas née avec, c’est l’école. Pour les hommes qui incriminent les femmes, que celui qui a accepté en mariage une fille venant du village et choisie par sa famille me réponde ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:20, par Bi télé
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je regrette que le sujet ait été traité comme une question individuelle ou un phénomène de société. Il s’agit de l’avenir de nos sociétés qui est en jeu. Continuons avec l’augmentation des célibataires et mettons l’accent sur la réussite matérielle et autres considérations superficielles, demain nos enfants vivront dans une société très instable. C’est connu, la famille fondée sur le mariage est la cellule de base de la société. Revoyons notre copie et sachons assumer notre destin.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:34, par Truman
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris àOuaga ?

    J maligne derrière Rihana. L’amour appelle l’amour et autres choses appellent trahison. Il ne pourra jamais avoir égalité entre homme et femme. Dans un groupe et qlq soit sa taille il faut un chef. C’est un homme qui est mieux dans c rôle. Quelle femme aimerait avoir son frère dominé par femme ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:35, par Lenli
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    NON ! Les hommes sont bien présents à Ouaga !
    je suis célibataire moi-même et c’est pas facile ce que les femmes me font vivre :
    - tu fait quoi comme boulot ?
    °instituteur !
    - Bye !

    - est-ce tu va t’occuper de moi ?
    ° oui avec mes moyens de bord
    - tu as un véhicule
    °non
    - tu vas payer 135 pour moi
    °non

    - moi je veux un grand mariage ou rien !
    °ok

    - paie-moi ceci, cela !

    - tu n’as même pas le bac, je vais faire quoi avec toi ?

    - tes parents sont pauvres et toi ton salaire ne vaut rien !

    - tu ne vis pas a ouaga alors que moi je vais pas quitter ouaga pour toi !

    Je précise que je suis instituteur en province, la quarantaine bien sonné, célibataire et que j’ai du mal a en trouver une femme tellement elles sont IMPOSSIBLES. j’ai l’impression quelles recherchent le parfait homme alors nous savons tous que nous ne sommes pas parfaits

    Nos soeurs ont pour la plus part fait de grandes écoles et universités, elles ont un bon niveau d’instruction, elles ont decroché de bons postes avant leurs 26 ans, elles ont une vie europeenne et ont du mal a trouver celui qui va ou peut les prendre en charge

    A vous du journal donnez mon mail a celle qui voudra une liaison

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:36
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Internaute1, Je comprends ta situation
    Mais sache que refuser de se marier et refuser d’avoir au moins un enfant est un péché. Le moindre mal est d’avoir un enfant même si on n’a pas de mari que de rester dans le vide.

    Pense à ta vieillesse, après l’age de 60 ans, et tu comprendra que c’est mauvais de rester seul.

    Priez pour Christ c’est bien, mais montrer à Christ qu’on a quelqu’un de cher (enfant ou conjoint) qu’on aime est encore mieux.
    Nos parents ne vivrons pas éternellement avec nous sur terre pour nous aider comme des enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:43, par zarra
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Oui les femmes ont fait ceci, les femmes ont fait cela, les femmes sont ceci, les femmes sont cela........ et les hommes dans tout çà ?? des super-personnes irréprochables, cleans et parfaits ???? non moi personnellement je trouve que la faute se trouve a tous les niveaux. les hommes sont autant responsables que les femmes dans cette situation. Et comme les femmes sont ( ONT TOUJOURS ÉTÉ ) considérées comme de sexe faible, l’homme met toujours la faute sur elle. la société a toujours été comme ça et le femmes n’y peuvent rien.
    simple exemple : un homme qui trompe sa femme, la société en accepte mais une femme qui..... ça s’imagine même pas.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:53, par il
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Le tors revient toujours à la femme. l’homme peut se permettre tout. Soyons juste dans la vie ! autant l’homme a besoin d’une femme fidèle autant la femme aussi sera très heureuse si son homme ne jure que par elle et elle seule. pourtant de nos jours ces hommes fidèles sont très rares. nous voulons d’abord nous amuser avec la future femme de quelqu’un avant de chercher celle que les gens mal intentionnés n’ont pas encore ou pas beaucoup touche. Alors qui va prendre les reste de son camarade , le monde est petit. Alors soyons sérieux, cultivons l’humilité, le contentement, l’amour, le respect... les bonnes qualités. FAIT A L’AUTRE CE QUE TU VOUDRAS QU’ON TE FASSE !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:55, par le radar
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Faire un enfant hors mariage pour le plaisir d‘en avoir et par depit du célibat prolongé c‘est de la pure méchancété et de l‘égoïste. Aucun enfant au monde souhaiterait vivre cette situation. Il dira : s‘il te plait maman, je ne mets pas au monde comme ça !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:55, par Eric
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    merci pour ce thème qui se présente avec plus d’acuité aujourd’hui. Nos sœurs doivent revoir leur ambitions à la baisse. De nombreuses filles de la tranches d’age 30 - 37 ans continuent de rêver encore. Elles veulent d’un homme riche qui leur offrira un cadeau de mariage et qui doit avoir une maison achevée et signer bien commun. Je suis homme et j’en ai vécu bcp de cas. Et cela me fait beaucoup de soucis ; Peut être que les filles qui veulent d’un foyer réel se font rare. Sinon les hommes veulent se marier mais certaines filles font trop de calculs et mème trop ; Moi je recherche encore une qui voudra d’un foyer réel

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:55, par jan jan
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    En Chine, il y a pénurie de femmes, les hommes cherches femmes avec torche, entrainant des voles et rapts de femmes. Il y a une usine qui prospère parce qu’elle fabrique des poupées gonflables à taille humaine avec "orifice" pour permettre aux hommes sans femmes de se soulager, avis aux amateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 13:13, par Le Prince
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Il fo qe les filles sache q’un homme pe sortir aavc une femme,lui offrir tou ce qel veux mais sil constate qel n’a pa un bon caractere,il trouvera un jour un bon argument pr la quiter.Il ne la mariera jamais.Les homme n’aime pa les filles qi parle trop,qi veule chaqe fois montrer qel sont cultivées,qel connaisse leur droit,qi sont autoritair ou qi n’aime pa se soumetre.Les homme n’aime pa les fille qi demande chaqe fois l’argent,les gadgets,qui passe leur temp a parler de maquis,d’aller au glacier,au supermarché,qui ont trop d’amis hommes...Si les fille se comporte de la sorte,elle auront tout ce qel veule sauf la bague au doigt.Il fo qe les fille se comporte sobrement,dignement ;qel se montre respectueuse,moin budgetivore,soumise même si el ont les moyen financier.Courage et bonne change a mes soeur qi cherch tjr un foyer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 13:14, par le radar
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Mr lenli.Vous êtes instituteur,cherchez une menagère comme moi qui s‘occupe bien et moi et mes enfants.Je préfère l‘amour une menagère pauvre à la richesse d‘une cadre hautaine,arrogante,condescendente et dominatrice. Je préfère la mort à la honte. Walaï !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 14:19, par Etudiant en medecine
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Beauté donne Conjoint.Comportement donne foyer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 14:29, par SPI
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    je suis célibataire avec un enfant, je cherche à me marier. A toute personne intéressée veuillez me retrouver sur facebook.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 15:59
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    internaute 52 merci de nous avoir situer que ton père ton grand père et des oncles sont des ânes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 17:02, par sos
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Internaute 80 : Lerevenant, merci pour votre contribution si précieuse et riche, moi j’ai été déçu par l’intervention de soit disant sociologue ou conseiller conjugal dans l’article. je n’ai pas fait de formation de le domaine mais leur raisonnement est plat. c’est le raisonnement d’homme de la rue.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 19:33
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Il y a bien des himmes a ouaga. Aujourd hui je vie avec une femme formidable que j ai rwncontre il y a a peu pres deux ans. Elle m a rencontre quand psychologiquement et materiellement j etais au plus bas. Elle m a ceder son epaule pour pleurer et me consoler. Elle m as restaurer dans ma dignite d homme. Aujourd hui nous sommes sur le point de nous marier. Grace a DIEU nous avons eu un petit bout de choux il y a 3 mois et moi l episode que je traversais a arriver au bout. Quand elle m a rencontrer je vivais en location depuoille de tout confort materiel. Aujoud hui nous vivons dans ma villa F4 dans une grande cour avec notre enfant. Mon plus grand voeux de tous les jours est que DIEU me donne les moyens de les rendre heureux ! Ceci est une histoire vrai Juste un temoignage pour demander a nos soeurs d apprendre a etre plus feminine et elle trouverons le foyer ! Pour en parler 4pieepselon@gmail.com

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 20:16, par monpointdevue
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Salut,
    Seule la polygamie peut resoudre ce problème. Alors, chères femmes au foyer, si vous êtes seule chez votre mari, suppliez le d’épouser une autre femme. Comme ça, vos propres soeurs auront plus de chance d’avoir des maris.
    En plus des femmes célibataires jamais mariées, il y a aussi des femmes divorcées.
    Donc, vraiment, il faut une vrai campagne pour encourager la polygamie. Sinon attendons nous à ce qu’un jour, on entende que 2 femmes veulent se marier ici chez nous, comme c’est le cas dans les pays dits développés. En fait si ces pays pratiquaient la polygamie, il n’ y aurait pas ces genres de vices.

    Alors, encore une fois chères soeurs et chers frères, encourageons nous et acceptons la polygamie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 21:49, par job
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    J’ai fait la connaissance d’une fille que je voulais faire du sérieux mais une semaine après notre première rencontre elle m’a appelé pendant que j’étais en circulation donc je n’ai pu répondre. Quand je l’ai rappelé elle m’a menacé et notre relation a pris fin ce jour. J’ai prédit qu’il serait difficile pour elle de trouver un mari à cause de son comportement. Après deux relations infructueuses elle est fille mère celibataire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 22:39, par sam
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Merci à fasonet pour l’article !c’est un sujet très sérieux.En réalité,la responsabilité est partagé !Mais souvent certaines filles exagèrent !Je prends mon cas:j’ai fait la connaissance d’une fille depuis un moment.Au début,je lui ai dit mon intention pour qu’on se marie.Elle m’a dit qu’avec le temps que ça ira !Plus le temps avance,j’insiste pour qu’on puisse faire quelque chose dans sa famille,elle dit que je suis pressé !pourtant,je lui ai dit que voulais que cela nous serve de garde-fous pour que chacun de nous ne regarde plus ailleurs ! Et pourtant,cette dernière a 36 ans !Comment faire ? j’ai amené des amis négocier,rien ! Vous voyez ? Actuellement je suis en train de tourner mon regard sur une qui sera prête pour le foyer !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 23:32, par kabore ousmane
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Bonsoir.le phénomène ici est lié à l’évolution de la société en général.nos habitudes en cestrades d’éducation ont changé de paradigme .la manière occidentale de conduire notre vie nous a conduit à cette situation.homme femme tout le monde est agrippé ã l’argent et cela est une source d’intolérance .l’education des enfants est relégué au second plan car il faut maximiser sur les gains matériels au détriment de la morale.le sexe est dans la rue c’est pourquoi ramasser étant aisé se baisser devient difficile.tout le monde homme femme a le sexe ã porté de mains si bien que l’obligation du mariage pour se découvrir sexuellement n’est pas une condition.ressaisinons nous car le pire est devant nous. SIDA, EBOLA,LA FIÈVRE LASSA et j’en passe.a bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 23:42, par ginachy
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    MES REGLES:Discute pa mes décisions,touch pa à mn téléphone,accueil tous mes invités come moi même,masacre pa la cuisine,calcul pa mn jeton,me fai pa de reproch en public,padore mes parents,pa d’initiative san mn avis,me contredi jamais,n eleve jamai le ton contre moi.
    MES ENGAGEMENTS:Je te trouve un job,je toffre tout,je sort qan tu veu avc toi,je moccupe de tes parents dan la limite du possible,je rentre tôt, je serai fidel et je te passe la bague o doit le jour de mn 50e anniversaire...
    La femme qi peu,qel se manifeste !! même si elle me retrouve pa,el peut sunir et réussir un mariag avec n’importe qel homme.celle qi ne peu pa,qel prepare son célibat a vi...c’est oci un choi !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 03:10, par Anonyme
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je suis marié et je sais qu’il y a une question de chance. Certaines n’ont pas l’opportunité de rencontrer les hommes sérieux qui peuvent les marier et c’est tout. Ça ne veut pas dire que celles qui sont mariées sont meilleures. La plupart de celles qui sont mariées ont seulement eu plus de chance. Je suis marié et je sais que parmi celles qui cherchent un marie en vain, il y en a beaucoup qui sont mieux que mon épouse. Je le dis en connaissance de cause car après près de 10 ans de mariage.

    1) Ma femme ne sait pas reconnaître son tort même si tu le lui démontres et tu lui apportes des preuves. Présenter des excuses, demander pardon, c’est hors de son langage ;
    2) Elle est dans la logique d’une femme émancipée mais quant il s’agit des dépenses du ménage, elle se met dans la logique de la société africaine où c’est l’homme qui assume les dépenses. Après 10 ans de mariage, pour elle participer aux dépenses du ménage, dépenses pour les enfants, ne semble pas normal.
    3) Nous vivons en Occident où les femmes ont beaucoup de droits qui leur sont concédés. Ma femme est très prompte à jouir de ces droits mais en revanche les obligations, les paiements de factures, les dépenses du foyer, elle me les réserve comme si nous étions en Afrique (même en Afrique, les choses ont changé car beaucoup de femmes qui travaillent participent volontiers au dépenses du ménage) ; Je ne sais pas ce qu’elle fait de son argent. Est-ce qu’elle épargne ? Est-ce qu’elle construit au pays ? Ou s’est-elle engagé dans une location vente ? Conséquences : après 10 ans de mariage, nous sommes encore en train de résoudre des petits problèmes élémentaires alors que nous pourrions réaliser ensemble des projets plus porteurs pour le couple.
    4) Elle a déjà eu à me traiter d’ingrat alors que c’est moi qui ai tout fait pour elle et ce mot n’est jamais sorti de ma bouche même lors des conflits les plus acerbes. J’imagine que si elle avait fait quelque chose d’important pour moi dans la vie, ce serait pire. Mais je suis un homme sérieux et fidèle. Je suis fier de donner le meilleur pour mes enfants et je ne demanderai jamais le divorce à moins que ma femme celle même le demande.

    Je ne crois pas que mon cas soit unique. D’autres personnes vivent ou ont vécu la même situation. Cela explique pourquoi beaucoup d’hommes qui ont une situation stable hésitent à se marier. Ici en Occident, certains ont vu leur situation professionnelle se déstabiliser dès lors qu’ils se sont mariés. Dans le travail en Occident, il y a beaucoup de pression, il n’y a pas d’excuse pour ne pas arriver à l’heure... Si à la maison où tu devrais trouver consolation auprès de ta femme et de tes enfants, tu ne retrouve que pression et stress, évidemment tu seras déstabilisé. Certains ne se marieront jamais parce qu’ils ne veulent pas vivre ce que d’autres ont vécu. Les sexe, ils peuvent l’avoir. Ce qui va leur manquer c’est les enfants. Mais là aussi, certains ne veulent pas en avoir car si ça ne marche pas, bonjour les pensions alimentaires qui vont vous déstabiliser... Les hommes qui ne se marient pas voient ce qui se passe avec les hommes mariés autour d’eux ici en Occident. Certains ont fait venir des femmes qui,une fois arrivées, ’ont même pas fait une année avec eux. Bref ! je retiens qu’il y a des femmes qui sont bien,mais je retiens aussi que certaines ont tout simplement eu plus de chance que d’autres.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 03:38, par t-pin
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Nice ! We don’t know who to blame.But most of the time ladies want men with deep pockets.
    Bottom line equal rights, equal duties.
    Good luck and best regards

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 05:31
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Queen Mafa ! Donc toi femme, tu comptes sur mon portefeuille pour te libérer contre moi ? Moi homme je vais te marier, et toi femme tu vas prendre mes moyens pour me matraquer après ? Qui fait ça aujourd’hui ? Pendant les fiançailles chacun pousse ses pions. Et après le mariage, on passe le temps à se guetter. Confiance a mourru woo ! Si tu es femme, je suis homme. Si tu es chasseresse, moi j’attends de te brouter l’herbe et je fuis comme gibier détale devant le danger. Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans ça ? Ecoute autour de toi ! Celui qui veut se marier, on lui donne ce conseil : "restes tranquille, ne vas pas chercher des problèmes !".
    Plus sérieusement ! Tant que les femmes ne vont pas enlever dans leur tête que leur corps est une marchandise, les choses vont s’empirer. Tu m’as touchée, donc tu me dois quelque chose. Et moi mon corps, toi femme tu n’as pas touché mon corps ? Cette logique asymétrique posera problème et on n’en sortira pas. Aujourd’hui, avec les difficultés de la vie les garçons apprennent vite à compter. Avenue Kwamé NKrumah, tu paies une fois. Si tu la marie, tu paies toute ta vie. Les prises de tête et les paroles blessantes, ça c’est un cadeau bonus. Faites vous-mêmes le calcul !

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 06:17, par sawadogo saidou Bernard
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    C’est le manque de foi en Dieu qui est la cause de ce problème

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 06:19, par sawadogo saidou Bernard
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    C’est le manque de foi en Dieu qui est la cause de ce problème

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 07:03, par femme réfléchie
    En réponse à : Analyse profonde de la situation !

    Oui, il ya une grave pénurie de potentiels maris et c’est grave ! C’était à se demander pourquoi ? moi mon analyse est un peu différente de celle de la sociologue. Il faudrait nuancer la situation actuelle car on ne se marie plus forcément pour avoir une « prise en charge » mais pour fonder un vrai foyer composé d’une maman, d’un papa et des enfants. Car c’est le modèle même de l’équilibre familial. Malheureusement, vu le passage rapide de l’union à la désunion, cela peut décourager plus d’une/d’un.
    Moi je suis une maman célibataire de 40 ans, médecin, un enfant de 9 ans, je ne suis pas vilaine, ni bête bien sûr, on me trouve beaucoup de qualités humaines mais personne de mon niveau ne se lance vraiment...Pourquoi ??
    Causes possibles (entre autres) :
    - nos hommes burkinabé ont peur des femmes intellectuelles et « apparemment » autonomes (peur injustifiée). Ces femmes n’ont pas toutes le même caractère, mais pour le savoir il faudrait les approcher. Ces femmes souffrent souvent de solitude mais elles le cachent.
    - nos hommes burkinabé fuient souvent les mamans célibataires, qui pourtant, ont besoin d’un homme mature et sérieux à leurs côtés pour refonder une famille ; ces femmes, en général ne veulent pas s’amuser, elles veulent leur bien à elle et à leur(s) enfant(s). Alors que les femmes ne fuient pas les pères célibataires !
    - il ya de + en + d’hommes homosexuels, donc moins d’hommes disponibles pour les femmes
    - certains hommes intoxiquent leurs amis et les découragent lorsqu’ils veulent faire la cour à certaines filles qui sont pourtant bien éduquées
    - d’autres ont des à priori ou des faux préjugés quand il s’agit de la fille de quelqu’un de connu (alors que parmi ces filles, beaucoup sont bien éduquées et sérieuses) et n’osent pas les approcher alors qu’elles peuvent être simples dans le fond
    - beaucoup sont devenus calculateurs et veulent se faire aussi entretenir. Donc ça ne peut pas forcément marcher avec les jeunes femmes célibataires qui se sont battues pour être autonomes.
    - nos frères burkinabé n’aiment pas les femmes qui osent draguer. Comment on va faire si vous n’osez pas et on attend en vain ? chez nous l’heure biologique tourne !! après ce n’est plus possible d’enfanter.
    Et pourtant il ya des hommes aussi qui cherchent et qui ne trouvent pas de compagne à leur goût. Solution : créer comme dans les pays occidentaux des cadres de rencontres, sinon des sites sérieux, des soirées spéciales célibataires pour trentenaires et quadragénaires sérieux afin de provoquer les rencontres.
    Dans l’autre sens j’aimerais savoir ce que pensent les hommes intellectuels, distingués, élégants, gentils, bien éduqués, pieux et autonomes qui cherchent "bonne femme "et ne trouvent pas ?
    Bonne chance à toutes celles qui sont honnêtes comme moi !!

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 09:02, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    @ L internaute "vérité" (du 19 mars à 9 h 17)
    Bon à savoir
    La polygamie est bien légale au BF ; conférez -vous au Code des Personnes et de la Famille(CPF) en son Titre II:Du mariage
    - CHAPITRE 1:De la formation du mariage
    - Section 2:Des conditions de forme de mariage
    - Paragrphe 2 : De l option de polygamie
    - Art : 257 ;258 ;259 ;260 ;261 et 262

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 10:49, par boukare
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    ne serait il pas sage de repartir a nos pratique traditionnel ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 16:08
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Il n’ya pas de pénurie de mari, c’est notre nouvelle mode de vie qui est mise en cause. Tous nous voulons vivre comme les blancs meme les soient disan panafrinistes y font parties. Revenons a nos realités d’africans.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 16:51, par Diallo
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Plusieurs raisons expliquent cela :
    La substitution des valeurs et modes de vie de loccident à nos valeurs tradionnelles. Cest cela qui à engendré les conséquences que nous vivons aujourd’ui.
    Dabord la liberté de choix : les parents nont plus leur mots à dire pour influer sur les choix de leurs filles
    Ensuite aucune fille aujourd’hui nest prête à être coépouse mais prête à adopter la polyandrie : cest à dire partager son corps avec plusieurs hommes alors quelles disent rejeter la polygamie parce que lhomme à un seul coeur et de ce fait il ne pourra pas aimer plusieurs femmes. Elle aussi elle à un seul corp quelle partage avec plusieurs. Que choisir ?
    Aussi on entend certaines filles dire que le premier mari est le boulot : à force daller loin dans les études jusqu’à obtenir boulot on ne sait à quel âge, il devient difficile pour les filles à partir de 35 ans davoir maris. Car les hommes font des calculs : si une femme à 35 ans un homme qui voudrait avoir par exemple 5 enfants ne va pas aller vers cette femme car chez elle la durée de fécondité est limitée dans le temps. Ou bien compte tenu de lage avancé de la femme certains hommes trouvent quelle a *trop fait sa vie avec dautres hommes* .
    Il ya également le mauvais caractère de certaines filles et leurs preferences pour telle ou telle categorie d.hommes.le matérialisme. Aucune femme aujourd’hui est prête à marier un homme qui est sans emploi ou en un mot un pauvre type. Or ces Dieu qui donne à qui il veut et quand il veut. Le riche est plus proche de la pauvreté et le pauvre est plus proche de la richesse retenez cela les femmes. Cest ensemble que vous devez lutter pour assurer de meilleurs lendemains pour votre foyer.
    Enfin les femmes votre premier énnemi cest vous memes . Je suis écoeuré par la file de prostituées que je vois sur les voies en ville dans les maquis et les quartiers. Ces grave les femmes . Je sais que elles se prostituent avec des hommes mais cest parce que il ya des offreuses que ya des demandeurs.
    Je pense que étant plus dignes dans la parole lhabillement et la vie quotidienne les femmes parviendront à mériter leur place dans les foyers.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 17:39, par Truth Hurts
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Gare à celles qui ont assimilé à l’envers la culture occidentale, qui se disent intraitables, parfaites duplicatas de l’homme, vivant seules dans leurs villas cossues, et qui rêvent de faire des enfants sans pères. Ce serait commettre un pêcher gravissime que de priver l’enfant d’un père ; car, il est du droit inaliénable de l’enfant d’être élevé par son père et sa mère. L’absence provoquée de l’un ou de l’autre créera certainement un déséquilibre certain dans développement psychomoteur de celui-ci. Si vous êtes élevées à telle enseigne que vous ne pouvez plus vous soumettre aux nobles exigences du ménage, de grâce, vivez seules votre célibat et épargnez à ces êtres purs et innocents les supplices d’un enfer terrestre. De grâce, ayez peur du TOUT PUISSANT et vivez seules votre célibat sans enfants. Assumez-vous !

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 04:36
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    la kestion on devrais se reformuler autrement y a t-il pénurie d’amour à Ouaga ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 09:41, par Kamansga
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Les individus et la société doivent assumer les choix qu’ils ont faits. Si nous voulons exacerber l’individualisme, il va falloir assumer ses effets pervers

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 10:04, par Citizen
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Un comédien ivoirien disait que la beauté de la femme attire l’homme mais c’est le comportement qui amène à la mairie. Juste pour dire que la beauté, de nos jours, n’est pas ce qu’il faut pour avoir un homme comme mari. Le comportement compte pour beaucoup et pour moi je dirai à 80%. Nos sœurs de nos jours, misent toutes leurs énergies sur l’aspect physique oubliant l’aspect moral et spirituel. Toute chose qui ne les aide pas assez dans leur quête pour le partenaire idéal. Et moi, j’ai ma philosophie : le passé d’une fille est tolérable mais c’est sa capacité à tourner cette page "noire", sa sincérité et simplicité qui sont déterminantes car les défauts tout le monde en a.
    De plus, la duperie, les caprices ou mesquineries, la frivolité, la méchanceté, le non-respect des parents surtout des mères sont la plupart des maux que rencontrent les filles de nos jours.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 10:16
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Internaute 45, j’ai mon époux qui peux me mettre toutes ses choses à ma disposition et même plus, mais il préfère que je travaille également, car je connais aujourd’hui mais pas demain. Beaucoup de choses peuvent changer. Maintenant, elle peut exercer dans des domaines d’activités avec plus de disponibilité pour mieux s’occuper de la famille. Je ne vais pas faire plusieurs années d’étude universitaire et post-universitaire pour venir m’assoir à la maison et ne pas mettre mes compétences à profit. C’est manqué du respect à mon époux, à mes enfants, à ma famille, à mon pays, ...
    Sylvie

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 10:33, par Djass
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    VOILA QUE JE CONSTATE PAR LE NOMBRE E ET LA DIVERSITE DES REACTIONS QUE LE THEME EST INTERESSANT !
    LE THEME DEVRAIT INTERESSER LA RTB.
    Sachez que certaines femmes ne savent pas le sens du vivre dans un foyer ; il a manqué des bonnes lécons à d’autres. je dis bien à d’autres.
    CE N’EST PAS QUE TU EST PLUS A l’AISE QU’IL FAUT GRONDER SUR SON MARI ! CERTAINES MEME VEULENT T’EMPECHER DE SOUTENIR TON TONTON QUI T’A ENVOYE A L’ECOLE§

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 12:19, par GNINDE
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Je pense sincèrement qu’il n’y a pas pénurie de mari, puisque tous les jours il y a des mariages, Mais faisons un effort de recadrer un peu les choses. Beaucoup de choses ont changé dans le comportement des jeunes. De nos jours c’est la jeune fille qui rejoint le jeune homme pour un rendez-vous, et celui -ci demeure longtemps un inconnu pour la famille, avant c’était le contraire lorsqu’on sortait avec un homme papa et maman et frères et sœurs le connaissait et le jeune homme exigeait aussi cela. Ensuite, l’instauration du concubinage est venue s’ajouter et encore, faire un enfant d’abord pour prétendre ou forcer à faire le mariage, donc revoyons nos façons de faire, optons pour des comportements responsables. Les choses ont évolué de nos jours, on ne peut pas empêcher certains comportements, mais on peut les améliorer et les faire dans un cadre respectueux et digne pour aboutir à une chose sérieuse.
    Je pense qu’il est temps pour nos filles et garçons de changer un peu de comportement pour votre propre sécurité et votre avenir. En plus de cela, soyez poli et respectez les personnes âgés, dès que l’on présente une fille ou un garçon à sa belle fille automatiquement les parents peuvent deviner au fur et à mesure si elle ou il est bien éduquée ou pas. Apprenez à faire la cuisine, la lessive, aimer le travail bien fait, apprenez à être des femmes ou hommes responsables en sachant faire la part des choses. bien instruit bien sûr, en plus de cela, il faut savoir entretenir un foyer, accepter les parents vice -versa. Avant de penser à se marier, savoir se séparer de ces vices. Montrer la sincérité de son amour ni pour l’argent, ni pour les fringues, ni pour les restaurants etc...valable pour les deux sexes. Aux parents, je dirai d’aider les jeunes à se marier à minimisant les coûts des fiançailles et du mariage tout en simplifiant les démarches. N’imposez pas de choix à vos enfants, riches ou pauvres l’amour n’a pas de couleur ni d’odeur. Celles ou ceux qui n’ont pas encore eu la chance de trouver l’âme ne les harceler pas en mettant la pression sur eux comme on dit chez nous "chaque femme ou homme à son jeudi" (comme généralement c’est jeudi qu’on célèbre les mariages musulmans) encourager les et prier pour eux.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 12:55, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    SVp ,lefasonet,laissez cet article à la UNE toute la semaine ,je vous en prie.Que de témoignages émouvants où chacun de nous se reconnait.
    - @ Internaute "anonyme" du 20 mars à 03h 10,ne blamez pas votre femme,ce problème semble général.Beaucoup de femmes mariées qui ont des revenus(autonomes) vous diront que leurs revenus sont pour leur famille(Papa et maman).

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 22:32, par ZOURE ZAKARIE
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Antoine de Saint Exupéry dans "le petit prince a écrit : "Aujourd’hui, les hommes achètent tous dans les magasins... et comme il n’ya pas de marchands d’amis , les hommes n’ont plus d’amis". C’est dommage, c’est triste, car les hommes et les femmes de ce monde ont tout mis sur l’argent et le matériel, car cachant ainsi la lumière de Dieu, maître l’Univers.
    A mon avis, celui qui se met sur la voie de Dieu, ne manquera de rien. Car, il est aussi écrit : que l’Éternel est mon berger, il me conduit sur les verts pâturage et je ne manquerai de rien.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2016 à 21:43, par Jeunedame seret
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    INTERNAUTE 113 tu as raison ; pas pénurie de maris mais pénurie d’amour. Le titre est tendancieux ; juste pour se moquer des femmes ; mais personne ne gagne dans ça. Les statistiques avaient exacerbé les irresponsabilités masculines ; et tout le monde en souffre toujours. Pénurie de maris à ouaga ?? Oh...à Bobo c’est gratuit. À koudougou abondance.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 11:43
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    Merci à l’internaute 118, tu as bien parlé, chaque femme à son jeudi. Nous demandons aussi à nos parents de prier pour nous afin que nous aussi nous ayons nos jeudis à nous. Quant à l’internaute N 70, je t’informe que je suis une fille de 39 ans, je suis belle, fonctionnaire et respectueuse je suis toujours vierge mais ce n’est pas parce que les hommes ne me font pas la cour, non ! Ils sont nombreux à me faire la cour seulement c’est le sexe qui les intéresse, mais moi c’est avoir un homme prêt pour le mariage qui m’intéresse. Donc de grâce, ne mettez pas toutes les filles dans un même sac, elles ne sont pas toutes pareilles.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2016 à 10:39
    En réponse à : Société : Y a t-il pénurie de maris à Ouaga ?

    les amis. je pense les tares de l’occident sont entrain de gagner du terrain chez nous en Afrique. comprennent ceux qui le veulent ! si nous ne voulons pas tomber dans les mêmes pièges, il nous faut reconsidérer l’affirmation de notre vaillant sage Ki Zerbo : " ce n’est pas la vitesse du train qu’il nous faut augmenter mais plutôt la direction des rails". VIVONS AFRICAINS !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés