Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Dépôt des dossiers pour les municipales : Le « Plus rien ne sera comme avant » n’est pas passé par-là !

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 15 mars 2016 à 00h29min
Dépôt des dossiers pour les municipales : Le « Plus rien ne sera comme avant » n’est pas passé par-là !

Fin de dépôt des dossiers de candidatures pour les élections municipales du 22 mai prochain. Ouvert le 4 mars 2016, c’est ce dimanche, 13 mars à 00 heures qu’a pris fin le dépôt des dossiers des prétendants aux postes de conseillers municipaux (parmi lesquels seront également désignés les conseillers régionaux). Si tout s’est bien passé dans les démembrements de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), lieux de réception des dossiers, Me Barthélémy Kéré fait cependant le constat que les partis politiques attendent toujours la dernière minute pour le dépôt.

‘’C’est toujours la même chose où les partis attendent 23h55 pour venir déposer. Le « plus rien ne sera comme avant » n’est pas passé par-là’’, constate le président de la CENI, Me Barthélémy Kéré, à une heure de l’échéance. Et ce n’est pas l’équipe de la Commission électorale indépendante d’arrondissement (CEIA) N° 4, ex-arrondissement de Nongr-Maasom, qui dira le contraire. Selon sa présidente, Aimée Sanou, le premier dossier à son niveau a été reçu la veille de la clôture, c’est-à-dire le 12 mars 2016 autour de 16h30 et 21 dossiers dans les dernières heures de la journée de dimanche. Soit un nombre total de 22 dossiers reçus par la CEIA N°4 composée des secteurs 17, 18, 19 et 20.

Une situation qu’expliquent certains représentants de partis politiques sur les lieux. Ainsi, pour Roland Soulama du PDS/Metba, il faut se donner le temps nécessaire de bien ficeler les dossiers afin d’éviter tout désagrément au dépôt. Hormis cela, il s’agissait aussi de gérer les « tractations » au sein du parti dans la confection des listes.

Mêmes propos du côté du premier secrétaire à la mobilisation des jeunes du CDP, Mathias Ouédraogo, pour qui « ce retard est dû aussi au fait qu’il y avait un peu de difficultés dans les choix des différents candidats titulaires ». Des difficultés liées, dit-il, non seulement à la « grandeur » de son parti, mais également à l’engouement autour de celui-ci.

Faible participation des indépendants

Après le tour des différents communes et arrondissements de la région du Centre, Me Barthélémy Kéré a noté « la bonne mobilisation de l’ensemble des démembrements de la CENI » avec en sus, une bonne organisation à l’interne pour la réception des dossiers. De son constat d’ensemble, Me Kéré fait ressortir une faible participation des regroupements d’indépendants dans les dépôts. Au niveau de la CEIA N°4 par exemple, sur les 22 dossiers réceptionnés, seulement deux sont des regroupements d’indépendants.

Passée cette étape de réception, les dossiers seront traités dans les CECI (Commission électorale communale indépendante) et CEIA en vue de la validation des listes le 4 avril 2016 suivie de leur publication. Ce qui va ouvrir la phase des contentieux (contestations de listes) pour ensuite aboutir à la publication des listes définitives et au titrage pour le positionnement des candidats sur les bulletins.

« En ce qui concerne les élections municipales, tout se passe au niveau de la commune. Sauf que la CENI doit délivrer les résultats provisoires. Ce que nous avons fait, c’est de mettre en place un dispositif de relation directe entre chaque démembrement, CEIA, CECI, et la CENI. Donc, on aura 368 lignes directes et on va procéder à la validation conjointe de l’ensemble des résultats », a expliqué le président de la CENI, promettant que les résultats provisoires pourraient être disponibles assez rapidement, 24 heures ou 48heures après le scrutin.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 mars 2016 à 14:51 En réponse à : Dépôt des dossiers pour les municipales : Le « Plus rien ne sera comme avant » n’est pas passé par-là !

    Je voudrais comprendre pourquoi le mpp Saaba n’a pas pu déposer de candidature. Nous militants du parti demandons au camarade Salif Diallo de sanctionner le SG local pour ce préjudice inqualifiable.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2016 à 15:24 En réponse à : Dépôt des dossiers pour les municipales : Le « Plus rien ne sera comme avant » n’est pas passé par-là !

    Excellente photo qui traduit bien l’esprit de l’article. C’est l’égoïsme des uns et des autres qui fait que le "plus rien ne sera comme avant" ne peut pas passer par-là et son passage n’est pas pour maintenant non plus.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 20:43, par Le Citoyen Républicain En réponse à : Dépôt des dossiers pour les municipales : Le « Plus rien ne sera comme avant » n’est pas passé par-là !

    @ internaute number one. Le Burkina Faso n’a jamais été aussi ouvert électoralement qu’après l’insurrection. Chacun est libre de présenter sa candidature en indépendant ou en regroupement de partis. Je ne comprends pas l’avis de cet internaute forumiste n° 1. Pour l’intervenant n° 1 c’est donc Sali fou Diallo qui est le père fouettard du MPP tout en étant le Président de l’Assemblée Nationale de nous tous ? Simon, quant à lui, serait donc de son côté, le CDR de service avec ses kogl-Wéogo et son excellentissime Roch Marc Christian Kaboré de Kosyam, le Père Noël ? D’accord pour ce maillage puisque chacun récolte ici-bas sur terre ce qu’il a semé avant de payer le prix fort devant Dieu. Sachez, chers politiciens professionnels, que nous, peuple d’en-bas, pour l’instant, on vous observe et on vous a à l’oeil et le bon. Au moindre écart, élus démocratiquement ou pas, vous serez immédiatement "balayés" d’un revers de la main avec vos alliées de circonstance ou de circonvolution. Votre sort sera pire que Blaise Compaoré et son frère de conseiller occulte car les attentes des populations sont énormes. Vous n’aurez même pas le temps d’enfiler vos tapettes...comme Alizet Gando. C’est moi Le Citoyen Républicain qui vous dit. Vous pouvez croire à ma follie...mais tous mes pronosctics politiques se sont réalisés.
    Sachez aussi que si Salifou Diallo est donc le père fouettard du MPP, il ne peut l’être pour des esprits libres et indépendants comme moi, Le Citoyen Républicain, ni pour le Burkina entier. C’est seulement de la "gammation" provisoire. A bon entendeur, salut. Le Citoyen Républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2016 à 19:40, par cousin En réponse à : Dépôt des dossiers pour les municipales : Le « Plus rien ne sera comme avant » n’est pas passé par-là !

    fini les depots mais que ce passe t’il reellement à SAABA.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays
Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs
CHRONIQUE DU GOUVERNEMENT : Pour un secteur plus compétitif et plus professionnel
Vie politique nationale : L’Alternance patriotique panafricaine (APP/Burkindi) a effectué sa première rentrée politique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés