Littérature : Alex Nikiéma, vainqueur du concours « Les 8è Merveilles »

vendredi 11 mars 2016 à 18h39min

Le concours littéraire « Les 8è Merveilles » a pris fin ce jeudi 10 mars 2016 à Ouagadougou, par une cérémonie de remise de prix aux vainqueurs de la compétition. C’est une initiative qui a pour ambition de rehausser le niveau littéraire des élèves.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Littérature : Alex Nikiéma, vainqueur  du concours « Les 8è Merveilles »

« Le Burkinabè parle de plus en plus mal le français. Nous voulons donc porter notre touche à l’œuvre littéraire (…) », a laissé entendre la directrice du complexe scolaire Aurore, Hortense Dermé.

La soirée a surtout été marquée par la remise de prix aux lauréats du concours. Un concours qui avait plusieurs catégories. Par exemple, les prix spéciaux étaient répartis comme suit :

-  Le prix Jean Pierre Guingané, dont le sujet consistait à identifier les expressions suivies de leur explication dans un texte rendant hommage au professeur dramaturge. Le prix est revenu à Mohamed Boly, élève en classe de 1ère A à Aurore.

-  Le prix qui portait sur le résumé du roman « Les Soleils des indépendances » de Ahmadou Kourouma est celui de la commune de Saaba. Un prix remporté par Ulrich Ouédraogo en Terminale A4 au lycée Wendpouiré de Saaba.

-  La lauréate du prix féminin de ce concours était Segbéogo Aminata, élève en Tle G2 au lycée Amilcar Cabral. Son sujet portait sur la biographie de l’écrivaine afro-américaine Maya Angelou.

Outre ces prix, la prestation de deux candidats aux prix principaux a été un des moments forts de la cérémonie. Les élèves Alex Nikiema en Terminale D à L’Aurore et Igor Bamogo en 1ère D au Messager, étaient en lice pour la finale, à l’issue d’une présélection pendant la phase écrite.

En premier lieu, chaque candidat était sensé donner le sens et l’origine d’une expression française. Alex devrait décrypter l’expression « Une épée de Damoclès », et Igor devrait en faire autant pour l’expression « Etre comme l’âne de Buridan ».

Passée cette phase, les finalistes devaient chacun faire l’historique de la renaissance négro-africaine : donner le processus qui a abouti à la négritude. Un exercice qui a permis au jury d’évaluer l’art oratoire des deux candidats.

Finalement c’est Alex qui a remporté ce prix

Animé d’un sentiment de fierté, le grand vainqueur de la 4ème édition qui succède à lui-même, a « remercié le Seigneur ». Alex Nikiema a par ailleurs invité ses camarades scolaires à la lecture.

Nadège Yvette Mossé (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés