Bobo-Dioulasso : Quatre frigoristes renforcent leurs capacités en technique de montage d’une pompe à chaleur

vendredi 11 mars 2016 à 01h20min

Ils étaient quatre à bénéficier d’une formation en technique de montage d’une pompe à chaleur, nouveau standard pour le séchage des mangues fraiches au Burkina. Pendant deux semaines et à l’initiative de l’organisme d’appui au développement Suisse Okozentrum en partenariat avec le CESEAO, ces artisans à travers les connaissances acquises, contribueront à donner une plus-value à la filière mangue. La remise des attestations a eu lieu, ce jeudi 10 mars 2016, à Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Quatre frigoristes renforcent leurs capacités en technique de montage d’une pompe à chaleur

C’est tout heureux que Lassina Sanou et trois camarades ont arboré fièrement leurs attestations de fin de formation sur la fabrication de pompes à chaleur, le nouveau standard pour le séchage des mangues fraiches au pays des hommes intègres. Désormais aptes à monter les pièces et réparer toute panne de ces nouvelles machines, ils pensent apporter ce savoir-faire là où le besoin sera pour le développement de la filière manque et partant de tout le Burkina. Ces deux semaines de formation, d’échanges d’expériences pour Christian Huber, ont été très constructives. Cette formation est une première du genre au Burkina. Le formateur Suisse croit que cette expertise du Burkina sera très utile au plan national, voire sous-régional et international. « Avec ces machines, ce sont plus de 120 kg de mangues fraîches qui peuvent être séchés en un temps réduit, en quantité et en qualité », confie M. Huber. Ce n’est pas le marché qui manque, poursuit-il, avant de nourrir l’espoir que le CESEAO viendra en appui aux stagiaires pour mettre en place un business rentable.

Vers une amélioration des revenus des unités de transformation

Le renforcement des capacités à produire des séchoirs à pompe à chaleur, vient, à entendre Karim Koné, en appui à la filière mangue. En effet, explique-t-il, « depuis près de 20 ans, ce sont des séchoirs à gaz qui sont utilisés pour le séchage des mangues au Burkina Faso. Pourtant, ils sont dépassés. Par exemple les fruits séchés par chauffage, il s’ensuit beaucoup de pertes en vitamines et d’autres ingrédients. Le séchoir à pompe à chaleur permet de conserver de toutes ces qualités, et donc de produire à 100% des mangues de premier choix.

Lire la suite

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés