Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

mercredi 9 mars 2016 à 01h56min

Le 2 avril prochain, des étudiants avec le niveau Bac+2 vont être recrutés, formés et mis à la disposition du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (Mena) en qualité d’enseignants. Une mesure que le collectif des instituteurs adjoints certifiés (IAC) qualifie de discriminatoire en sens qu’elle exclut des jeunes enseignants déjà formés dans les écoles. Face à des journalistes, ce lundi 7 mars 2016, le collectif a appelé le gouvernement à recruter l’homme à la place qu’il faut. Faute de quoi, ils passeront à une « vitesse supérieure ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

« J’ai fini ma formation l’année passée. Je n’ai malheureusement pas réussi au test d’intégration. En pareille situation, la seule option est de recourir vers le privé. Pour ne pas perdre la main, j’ai été voir un proviseur d’une école primaire dans le quartier Belle-Ville pour lui proposer mes services. Chose qu’il n’a pas refusée mais il proposait un salaire de 10 000FCFA. Pour ne pas perdre la main et rester à la maison à ne rien faire, j’ai accepté. Mais je n’ai eu qu’une seule fois, ce montant de 10 000F car le mois qui a suivi, il m’a payé 5000FCFA. Je continue de donner les cours malgré moi. Que faire ? ». Ce témoignage fait par Roukiatou Kaboré n’est qu’une goutte d’eau dans la mer, selon Zeynabou Zerbo, veuve et mère de quatre enfants. Elle aussi enseignante, elle a confié avoir refusé un salaire de 15 000FCFA que lui avait proposé un directeur d’une école privée. Que d’histoires, ont-ils à raconter, ces IAC qui dénoncent avec la dernière énergie, les nouvelles mesures du gouvernement dans le domaine de l’enseignement primaire, en vue de la réduction du chômage au Burkina.

La mesure, fait noter Amadou Boro secrétaire général du Collectif, est bonne et même louable. Le hic, poursuit-il : « c’est que ce recrutement se fait dans un domaine où il y a des personnes déjà formées et prêtes à servir la nation par vocation, avec conviction et amour du métier ». Ces enseignants prêts à servir sont, effectivement, ceux formés dans les Ecoles de formation des enseignants du primaire, communément appelées ENEP/Privées. Sur fonds propre ou soutien colossal des parents, ils se sont formés pendant deux ans, suivi un stage pratique dans les écoles en zone rurale sans pécule de l’Etat, selon Amadou Boro. Le test d’intégration du 2015 n’a réussi qu’à 2400 sur un total de 13 000 candidats. Et, déplore le secrétaire général : « on veut ignorer ces 10600 enseignants recalés pour recruter des étudiants du niveau Bac+2. Cette mesure est à la limite discriminatoire et exclut les jeunes enseignants au profit des étudiants ».

La suite ici

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 mars 2016 à 02:11, par DIODZA
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Eh vous là ! vous exagérez ! Au lieu de négocier, vous parlez de vitesse supérieure ! quelle vitesse supérieure ca ??? Vous croyez que ces vous seuls qui avez des vitesses. Vous n’avez même pas honte !,Vous n’avez que le BEPC, vous n’avez pas un bon niveau, même avec vos 2 ans de formation et 2 ans de stage vous n’avez pas un bon viveau, vous restez un seau vide,un enseignant sans nivaeu. Et c’est pourquoi vous avez échoué au concours ; et vous voulez faire la force. Si vous avez le BAC+2 venez déposer vos dossiers. Mais si vous vous amusez à vouloir monopolisez ou gâter cette affaire ou faire ignorer les étudiants vous saurez. Le Burkina nouveau a besoin des enseignants qui ont la tête bien faite, qui le BAC. Si vous êtes intelligents allez-y chercher le BAC. Bande d’enseignants sans niveau. J’ai honte !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 02:27, par levraiZARA
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    voici des gens qui n’ont rien compris de l’insurrection. retenez ceci :" PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT" Le Burkina nouveau veut des enseignants qui ont le BAC +... c’est clair. Si vous n’avez pas le Bac, et que vous voulez enseignez, c’est simple :"ALLEZ Y CHERCHER LE BAC".
    Ou bien, allez-y voir les sages, le médiateur du Faso pour négocier, sinon on ne vous connaît même pas et vous aurez tout gâté en parlant au hasard !Et sachez que pour le moment l’Etat n’est pas au courant de vous, c’est pas l’Etat qui vous a dit d’aller vous former.Vous êtes allés vous former dans le privé, allez-y travailler dans le privé.Si la fonctin publique vous interesse, conformez vous aux conditions de l’Etat. Si vous vous amusez à mettre une vitesse vous aurez le peuple en face. Bande d’enseignants sans niveau et nostalgiques des temps compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 02:42
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Revendication surprenante ! Je croyais que les étudiants recrutés avec bac+2 iraient enseigner au CEG puisque c’est le niveau requis. Selon ces enseignants, faudrait-il que les enseignants formés sur la base du BEPC fassent le travail réservé à un niveau Bac+2 ? Aidez moi à comprendre le sens de cette revendication.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 03:24, par sibri
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    ma chere combien d enseignant fuient les sales de classe pendant les heures de cour.est ce l amour du travail ça ? laisser le gouvernement faire son travail les etudiants aussi c est des jeunes et non vieux. ne penser pas que limiter ses etudes au bepc et se faire payer dans une ecole de formation coute cher que quelqu un qui a etudie jusqu a un niveau bac + 2 a l uo.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 04:50, par Bouba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Pourquoi c’est quand on veut recruter des gens qui ont également payé leurs études à l’Université que vous vous lever par jalousie ?
    Lors de votre test en 2015 on a retenu 2400, vous n’avez rien dit. L’année précédent ça devait être pareil et ainsi de suite. A-t-on dit qu’on va arrêter votre recrutement ? Et dans tous les cas, l’État a-t-il pris l’engagement de vous recruter quand vous vous inscriviez dans les ENEP privées. Si c’est ce que ceux qui ont créé les ENEP privées vous ont dit, retournez-vous vers ces investisseurs privées pour leur demander des comptes. On a rattaché le premier cycle du secondaire à l’éducation nationale ? Est-ce que vous vous avez le niveau pour enseigner dans le 1er cycle du secondaire et avez vous suivi une formation pour cela ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 07:11, par Lepro
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    IAC
    Si vous ne reussisez pas le test d’integration, vous ne meritez pas d’enseigner les enfants de la Republique aux frais du Contribuable.
    Menacez si vous voulez, les libertes democratiques vous y autorisent.
    Mais les Bac+2, dont certains n’ont pas vos moyens sont aussi des jeunes Burkinabe, qui vivent ausssi des galeres inacceptables et injustes.
    La Republique doit leur donner des chances de se realiser en contrepartie de la transmission du savoir a nos enfants ; en les selectionnant par TEST !
    Sinon ? on finira dans une sorte de ploutocratie, comme sous Blaise.
    IAC, luttez pour un meilleur quota pour vous au test d’integration.

    Vous recruter tous ne va pas dans le sens de la Justice sociale.

    Lepro(toujours vigilant !)

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 07:43, par warba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Bac 2 n’est pas précis car il faut viser le diplôme et non le nombre d’annees.il fallait dire clairement niveau deug2,bts ou dut.il faut plutôt recruter des enseignants pour les ceg et lycée et non pour le primaire qui en a en exces.d’ailleurs,il faudrait transformer les Enep en école de formation des enseignants du primaire et du secondaire et recruter former en fonction des besoins.sinon les iMac ont raison de s’inquiéter de leur avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 07:45
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    pensez vous que vous êtes Enseignants ? non je crois pas parce que vous avez les moyens vous vous formez et vous estimez que vous avez la priorité. les étudiants sont aussi des burkinabè. ceux qui ont le bac +2 parmi vous peuvent aussi déposer leur Dossier. on veut résoudre le problème de l’université et vous vous racontez votre vie. que le nouveau régime ferme toutes ces ecoles de formation afin que nous ayons la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 07:51
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    on est où là ? franchement je me pose souvent la question si certaines personnes doivent avoir leur place dans ce monde. bref, c’est un signal fort pour l’ETAT quand les KOLWEOGO seront nombreux avec des veufs et veuves et orphelin ils vont exiger leur place au sein de l’armée.
    les étudiants qu’ils veulent recruter c’est pour les lycées et collèges, je ne pense qu les ENEP forment les professeur. bon à chacun son dieu

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 07:56, par mon oeil
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    la seule vitesse supérieure c’est de reprendre vos cours et bosser et faire des exercices à améliorer votre niveau pour les test à venir sinon, personne n’a dit à quelqu’un d’aller s’inscrire sur titre privé et de ne pas bosser donc calmé vous. tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 07:59, par Sayouba
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Bonjour à tous,
    Je suis un parent qui ai contracté un prêt pour assurer la formation à titre privé de deux frères espérant qu’avec le diplôme du CAP ils pourront être utiles au pays. Tout comme beaucoup de parent, nous osons espérer que le gouvernement nous apportera plus de précision sur la limite du champ de compétences de ces futurs enseignants recruter par le Ministère en charge de la jeunesse. Que ce nouveau type d’enseignant de vienne pas ce substituer à ceux qui sont recrutés avec le Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) de l’enseignement de base. A nos très chères autorités, s’il vous plait ne révolver pas les problèmes en créant d’autres dont vous sous estimez les conséquences.

    S’il vous plait Web master laisse passer ce message ! C’est un cri de cœur !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 08:02, par le Zongale
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Hey, vous aussi ! on veut recruter des enseignants du poste-primaire ! Depuis quand au poste-primaire on recrute des niveau BEPC ? Si vous avez un BAC+2, ignorez votre formation des ENEP/Privées et déposez votre candidature ! Quand on voudra recruter des enseignants du primaire on vous fera appelle ou bien ? Sachez surtout que dans les temps à venir, même au primaire ce sera désormais le BAC. C’est ainsi dans beaucoup d’autres pays et cela ne saurait tarder d’arriver au Burkina Faso. A vos cours pour vous mettre à niveau au lieu de rouspéter.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 08:15
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Et comme la honte ne tue pas. Tu as passé le test d’intégration et tu n’es pas admise. Simple logique tu n’es pas bonne.!!!! Tu es mère de 4 enfants. Est-ce un critère de recrutement ?? L’école n’est pas une poubelle ou tous ceux qui n’ont pas réussi ailleurs viennent pour proclamer qu’ils ont de la conviction !!!! Deuxièmement, le gouvernement veut BAC plus 2 pour enseigner dans le secondaire. Toi tu as BEPC et tu te plains car toi tu veux travailler dans secondaire. Niveau BEPC enseigner pour niveau BEPC. Eh Allah !! Il ne faut pas que celui qui a CEP demande au Gouvernement de ne pas recruter niveau BEPC par ce que c’est "discriminatoire". Elève-maître quitte dans ça, et si tu veux passe à la 8ème vitesse !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 08:19, par l’éteincelle
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Mes chers instituteurs il faut aller à la source avant de commencer à dénoncer si vous voulez qu’on vous accorde un minimum de crédit. Qui vous a dit que les bac+2 et plus sont des tinées à l’enseignement primaire ? Au niveau de ce degré d’enseignement ce sont les infrastructures qui manquent et non les ressources humaines. Il faut faire un effort pour connaitre au moins son secteur d’activités sinon vous devenez ridicules.Au jourd’hui le ratio effectif d’élèves-enseignant au primaire est d’environ 50. C’est juste une mauvaise répartition et un manque d’infrastructures,entendez par là les écoles. pendant qu’on y est on ne vous entend jamais dénoncer les effectifs pléthoriques d’enseignants par classe.Une école de 6 classes à Bobo-Diuolasso compte près de 30 enseignants dont certains ne savent meme plus qu’ils sont enseignants occupés qu’ils sont à faires des ’’affaires’’’ dont eux seuls connaissent les tenants et aboutissants.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 08:22, par elcohote
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    On verra tout dans ce pays.
    En quoi recruter des étudiants de BAC+2 empêcherait vous IAC d’avoir votre test ?
    Qui vous a dit que votre test n’est pas prévu aussi ?
    Par contre si tu veux être considérer comme un BAC+2 repars sur les bancs et gagne tes diplômes.
    Pour ma part je suis pour que le niveau minimum pour être enseignant soit fixé au BAC.
    Respects.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 08:38, par TINGA
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Voila des gens qui ne savent pas situer.Le MENA en plus primaire prend en compte la 6ieme à la 3ieme.Quelle matière voulez vous enseigner dans ces classes avec un diplome de IAC ? L’Etat n’a pas envoyer quelqu’un se faire former au privée et ceux qui se sont formés l’ont fait parcequ’ils en ont les moyens et de plus n’ont meme pas le niveau après avoir fait X fois le BEPC.Le citoyen lambda Burkinabe ne peut pas payer 400 000 f pour se faire former. IL est souhaitable de lancer un concours de IAC pour recruter les meilleurs et que les enfants du bas peuple puissent en profiter. Eviter le dilatoire et battez vous pour etre parmis les meilleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 08:39, par Time Will Tell
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Vous n’êtes recrutés par l’Etat tout comme ces étudiants de niveau BAC+2. vous êtes tous aptes à servir le pays. Et si vous (des ENEP Privés) étiez plus aptes vous serez admis à l’intégration. Cette mesure n’est pas contre vous. si vous vous formez dans le privé, ne soyez pas étonnés de travailler dans le privé. Soyez d’ailleurs contents que cette mesure rehausse le niveau de l’enseignement et anoblie votre métier. Préparer votre intégration et tout se passera bien. Ne maudissez pas les ténèbres, allumez plutôt votre bougie !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 08:40, par ISMO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Est ce qu’on vous a dit que c’est pour enseigner au primaire ?

    Selon bien sur, les lois votées par l’assemblée nationale et toujours en vigueur au Burkina, les enseignants recrutés avec Niveau Bac+2 enseignent de la 6ème à la 3ème. Donc ces enseignants de bac+2 ne peuvent pas enseigner le primaire. Donc ces recrutés ne viendront pas prendre vos places car ENEP aussi ne peut pas enseigner 6ème ?

    Et même si le gouvernement le voulait, avec un bac+2 ou bac+5, on ne peut pas enseigner le primaire sans avoir suivi une formation comme celle des ENEP. Car c’est très compliqué et très difficile. Mais on peut sans formation enseigner à partir de la 6ème.

    Attendez de voir la logique du gouvernement...

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 09:00, par Odette
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Ce collectif n’a rien compris du recrutement des étudiants BAC +2. Ce recrutement vise à combler le manque d’enseignants dans le post-primaire et non le primaire. Avant toute revendication ou toute contestation il faut chercher la vrai information.
    Quelqu’un qui a été formé pour le primaire ne peut revendiquer un post au post-primaire

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 09:04
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    ce qui est bizard est que tout le monde sait que le niveau faible des enseignants pose problème actuellement au BF ! pour une foi le chef de l’État prend une mesure plus que louable et c’est les enseignants seulement qui se plaignent ! de quoi avez vous peur ?
    que c’est BAC+2 et plus viennent vous dominer sur le plan niveau de connaissance et finissent par vous retirer les directions des écoles ?
    ne vous en faites pas ! Président RMCK vous avez notre soutien, il faut promouvoir l’excellence ! le plus rien ne sera comme avant doit se traduire en des actions comme celle-ci pour le développement de notre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 09:08, par sana bob
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Ils ont pleinement raison.Cette transition de merde n’a fait que s’octroyer des terrains et tous les avantages qui s’en suivent.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 09:18
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Simplement préciser que lorsque l’on se forme à ses propres frais dans un quelconque domaine, c’est en vue d’exercer le métier pour lequel on a été formé aussi bien dans le secteur privé que dans celui public. C’est vrai que les IAC sont déjà formés pour enseigner, mais il n’est nullement fait obligation à l’Etat de les recruter jusqu’au dernier !!!! l’Etat peut faire appel à eux en cas de besoin mais n’est pas tenu de les recruter tous. Il y a lieu de remarquer que ces IAC ont eu au moins la chance d’avoir des parents capables de réunir des moyens financiers importants pour ladite formation ; mais, notons que de nombreuses autres personnes souhaiteraient être formées, mais ne le peuvent pas car, ne pouvant compter que sur elles mêmes. Que faire pour ces dernières ? Les laisser de côté parce qu’elles sont incapables de se former à leurs propres frais ? Alors, qu’ils arrêtent de se faire passer pour des victimes et qu’ils s’assument en exigeant que l’Etat ait un regard sur ces nombreuses écoles privées qui refusent de recruter des enseignants qualifiés et de les rémunérer comme il se doit. Ce n’est pas un droit pour eux de réclamer l’intégration dans l’administration publique, mais c’en est un de réclamer que les écoles privées les recrutent et les rémunèrent décemment au lieu de bâcler l’éducation de nos pauvres enfants. A titre d’exemple inconcevable : une école privée située à Kilwin compte parmi ses enseignants des personnes sans le BEPC (recrutées dans le quartier par affinité.)

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 09:24, par citizen
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Bjr à tous ! Les IAC sont aussi des jeunes chômeurs, pour être objectif, le gouvernement fera mieux en les incluant dans sa politique visant à réduire le chômage des jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 09:41, par Gypsie
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Vous savez depuis quand ces étudiants sont au chômage ? Ils ont été formés par l’état et avec leur niveau de base ce n’est plus compliqué de leur apprendre le B. A. B. On veut du boulot pour tout le monde mais ce n’est pas possible même dans les pays développés. Attendez une prochaine fois, c’est dur mais on n’y peut rien. Passez à la vite supersonique si vous pensez que ça va résoudre votre problème. Au lieu d’interpeler et négocier vous menacez, bon courage. Provoquons encore du désordre nous seront les plus grands perdants.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 09:42, par Papi
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Vous ne pouvez pas d’emblé refuser la mesure, il faut plutôt demander à l’Etat de pencher sur votre cas qui est aussi un problème serieux

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 10:17, par joan
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    FRANCHEMENT DIT IL FAUT QUE NOS GOUVERNANTS SOIENT CLAIRS DANS LEURS COMMUNICATIONS. D’ABORD JE CROIS QUE LE SECONDAIRE A ÉTÉ REVERSE AU MENA. ENSUITE LE RECRUTEMENTS DONT IL S’AGIT C’EST BAC +2 (DEUG 2) AU PROFIT DU SECONDAIRE. DANS CE CAS COMMENT DES INSTITUTEURS PEUVENT RÉCLAMER CE RECRUTEMENT. GOUVERNANTS ÉCLAIRÉS NOUS POUR NE PAS CRÉER DES NOUVEAUX MÉCONTENTS

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 10:55, par sankara iliasse
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    a vos calculette vous qui avez choisis le racourci pour payer le travail pour vos concubines et vos enfant et et et ...il faut au moins 72 mois apres le bepc pour avoir bac+ 2. Si on fait loyer+ nouriture+photocopie egal 20000 par moi ca fais 1 440 000 mes frere et soeur et sans compter que moi par exemple ma scolarite etait de 350 000 mois . Mefier vous

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 11:01
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    il faut que les gens comprennent que l’enseignement ne doit etre un depotoire ou il faut reverser tous les sans emploi. aujourdn hui on rencontre beaucoup d(enseignants qui se sont formés dans les écoles privées et incapables de parler correctement le français. pourtant nous devons rechercher l’excellence pour nos enfants. de grace laissez le gouvernement recruter des personnes qui peuvent relever le niveau de l’enseignement au burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 11:20, par LoiseauDeKant
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    On se connaît dans le pays. Nombreux sont des sans niveau qui vont chercher le sésame dans ces enep privés. Sans véritable potentiel, nul doute que leur rendement tendrait vers epsilon. Pour résoudre efficacement la disponibilité de la ressource "enseignant" il faut que l’état bride les différents corps de services. Si entre dans l’enseignement par vocation, on y évolue, on y reste. Plus question de changer de corps pour devenir protocole, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 11:53
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Toi aussi. Tu as BEPC + 1 à 2 ans de formation dans ENEP privée et tu veux être enseignant du secondaire ??? comme quoi parce que MENA c’est primaire et secondaire !!!!
    Non, va chercher un diplôme équivalent à Bac+2 et revient postuler. OK ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 12:13, par zorome arzouma
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2 par Tomy Tozi

    vous êtes des potentiels braves enseignants. mais c’est un dilemme pour le nouvo gouvernement pour des questions des diplomés chomeurs.je pense et je souhaite que ce programme va concerné uniquement le secondaire ou postprimaire.une manière aussi de stimuler nos frères et soeurs de savoir que les ENEP ne sont pas les seules portes de sauvetage au BF. Allons audélà l’avenir est toujours devant et à coté.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 12:19, par citoyen indigné
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    je pensais que les BAC +2 c’était pour les collèges qui relèvent désormais du mena.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 12:36, par le visionnaire
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Il faut réfléchir avant de parler devant des gens sinon vous vous rendez ridicule. Aussi, il va falloir apprendre à poser clairement ses problèmes au lieu de vouloir nuire aux autres. J’ai l’impression que les vaillants futurs maîtres en surcis font une confusion lamentable quant à la décision du Gouvernement de recruter du personnel BAC+2 au profit du MENA. Pour votre gouverne,Il ne s’agit pas d’un même problème entre IAC et BAC+2.
    Vous êtes sans ignorer que le MENA va de la 6eme à la terminale, donc ce n’est plus un problème de IAC. BAC+2 est il comparable au BEPC ? respectez un peu les gens. Quand on demande au Gouvernement d’être claire en disant DEUG 2 au lieu de BAC+2, je suis au regret de vous informer que depuis l’adoption du système LMD, on ne parle plus de DEUG. Ainsi, c’est donc c’est a vous d’actualiser vos connaissances au lieu de vouloir barrer le chemin à vos freres.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:09, par salif
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    « qu’on laisse le nouveau gouvernement faire leur travail »

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:12, par bobn’donbin
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Et vous croyez que ceux qui ont Bac + 2 et plus n’ont pas débourser des sommes d’argent pour se former ? En réalité le burkinabé aime la facilité, ou il est sans ambition. A peine un Bepc moins obtenu c’est direct les écoles de formation professionnelle pour esperer se créer un emploi. Retenez que dans la sous région le Burkina est le seul à toujours récruter des enseignants niveau Bepc. Voyez cette dame qui dit " j’ai été voir un proviseur d’une école primaire dans le quartier Belle-Ville pour lui proposer mes services." Depuis quand un proviseur dirige une école ? Voilà tout le problème !
    Un conseil, avant toute révendication le minimum c’est d’approcher les autorités pour poser vos préoccupations ! Je ne pense pas que c’est en grattant les fesses que la mesure a ete prise !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:17, par wodiguarèma
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    J’ai des préoccupations auxquelles je voudrais être éclairé.
    1) Pourquoi ce recrutement a été confié au Ministère de la jeunesse et non celui de la fonction publique quand on sait que c’est ce dernier ministère qui est chargé de la gestion des ressources humaines (recrutement, mise en position de stage, intégration, disponibilité, retraite, ...) par excellence dans la fonction publique ?
    2) Faut-il s’attendre à un recrutement de type HIMO dans le cas d’espèce ?
    3) Qant aux IAC, ils devront rester sages car au MENA actuellement les Textes d’organisation des emplois spécifiques n’ont pas prévu ce niveau de recrutement pour le primaire. Les catégories B et A ne sont pas récrutées sur concours directs au primaire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:22, par vercingetorix
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    se payer la formation ne vous donne aucun droit d’être recruté par l’état sur la base du diplôme obtenu.sachez que nous ne voulons pas d’une fonction publique de fils à papa ou d’enfants de riches.nous demandons au gouvernement de ne point céder à ces gars ridicules s’il ne veut pas créer des antécédents pour ceux qui se forment également dans les domaines de la santé,de l’administration,de l’agriculture, ...

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:29, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    - Vous dépassez les bornes tolérables, et moi le Kôrô Yamyélé je vais vous dire la vérité en pleines faces !!!

    1/- Personne ne vous interdit de faire le test en question ! Mais à la condition que vous puissiez justifier d’un BAC et 2 ans à l’Université ! Voilà ! Un point un trait. Et on vous forme et vous êtes affectés dans les CEG pour y enseigner, mais pas dans le primaire ! Dans le communiqué il n’a jamais été fait mention de : ’’Sont exclus les IAC formés dans des ENEP’’. Si vous avez BAC+2, alors déposez vos dossiers. Si vous n’avez pas BAC+2, circulez et fouettez vos chats ailleurs ! Ce n’est pas plus compliqué que cela !

    2/- Le jour que l’Etat aura besoin de 1.000 ou 100.000 enseignants du primaire titulaire d’un BEPC et justifiant de 18 mois de formation dans une ENEP (peu importe qu’elle soit privée ou publique), vous pourrez compétir au test. Alors cessez de vous agiter dans un faux débat !

    - Et puis Amadou BORO de dire : ’’Le hic, c’est que ce recrutement se fait dans un domaine où il y a des personnes déjà formées et prêtes à servir la nation...’’.

    Mr Amadou BORO, vous ne dites pas la vérité ! L’Etat veut ces BAC+2 pour enseigner dans les CEG ! Vous n’avez pas le niveau BAC+2, alors restez tranquille. Le jour où l’Etat aura besoin de BEPC+18 mois de formation ENEP, vous pourrez composer. En attendant Yamyélé que je suis vous conseille de continuer à bosser au lieu de chercher à déplacer le problème et à pomper l’air !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:39, par wodiguarèma
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Je demande aux étudiants qui jugent incompétents ceux qui ont échoué au test d’intégration de faire preuve de retenue car il s’agit d’un concours et non d’un examen. Les admis aux différents concours directs ne sont pas que des étudiants à ma connaissance ?
    Vous serez confrontés aux épreuves à partir du 02 avril. on verra si tous les postulants seront retenus.
    Secundo, est ce que vous les étudiants qui avez le BAC + 2 au moins actuellement êtes issus des mêmes sessions du BAC ou de la même promotion à l’université ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:47
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Sachez par exemple, qu’en CI depuis 1990 et même probablement avant, pour enseigner au primaire, il faut le BAC. Le Burkina Faso pourrait décider la même chose. Il ne l’a pas encore fait mais faîtes profil bas car si une telle décision tombe, vous n’avez aucune compétence ni aucune légitimité pour la contester. c’est vrai que vous n’avez pas suffisamment le niveau pour mener un débat de niveau intellectuel, mais ce n’est pas une raison pour vous donner en spectacle

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 13:58, par Rawelgué Gaston KAORE
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Bonjour chers Internautes ;
    Voici des gens qui ne sont pas du tout prévoyants. Cette mesure a été annoncée depuis fort longtemps et les textes constitutifs en la matière, les curricula et les modules ont été préparés depuis 2011- 2012. Pourquoi n’avoir pas posé le problème en ce moment ? Et si vous avez été surpris ou écartés, il vaut mieux poser votre problème dans le calme et la sérénité, car le gouvernement n’ignore pas votre existence et saura en tenir compte. Quand on a décidé de ne plus recruter les professeurs de CEG non certifiés niveau Bac dans les années 1988- 89, il y avait déjà des enseignants concernés par ce niveau et qui étaient en formation à l’école. L’Etat n’était pas si démocratique et prévoyant qu’aujourd’hui, mais il en a tenu compte. Une mesure transitoire a été trouvée pour les amener au niveau professeurs certifiés. Avant vous, il y avait des instituteurs niveau CEP. La plupart de nos enseignants des années 1950 à 1960... n’avaient que le CEP, mais ils n’ont jamais envié les instituteurs Adjoints Certifiés avec niveau BEPC que vous êtes. Alors, pourquoi vous enviez au point de jalouser les Enseignants niveau BAC +2 ? Est-ce parce que vous n’avez pas confiance en vous- même ou bien vous n’avez pas confiance aux autorités ? De grâce, ne dévoilez pas déjà vos faiblesses !!! Attendez qu’on vous le reproche, sinon vous vous livrez aux suspicions quant à votre niveau réel de compétences sur le terrain. Nos instituteurs niveau CEP n’ont jamais eu peur de vous les IAC, parce qu’ils avaient confiance en eux- mêmes. Alors, ayez confiance en vous- mêmes d’abord et restez tranquille. ça ira.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 14:22, par amah ohne
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Vous Aviez été formé pendant 2 ans dans les ENEP/privé comme vous le dites dans l’espoir d’une intégration dans l’enseignement public certe mais cela se fait par un test dont vous avez échoué malgré votre soit disante qualification et ce test continue toujours.Après s’être formé dans le privé tout en sachant que l’État recrute avant tout par concours ouvert à tous ceux qui remplissent les conditions dont vous faites partie et probablement auxquels vous aviez peut-être échoué à plusieurs reprises ;je crois sans vous offenser qu’il serait judicieux de faire une plaidoirie pour une extension dans le nombre pris en compte au cours des tests à venir et je vous suis reconnaissant des louanges que vous faites de la mesure qui offre une chance de plus dans le problème du chômage et de là peut être une qualité dans l’enseignement(éducation) au Faso !Malgré tout le privé par lequel vous êtes passé pour vous former en matière d’emploi vous propose des fois selon vos dire des salaires qui ,si ce n’est une excuse pour ne pas vous dire qu’il ne recrute pas mais profite des services de ceux que l’État emploi déjà ,sont des insultes.Alors ayez le courage de dénoncer les mauvaises pratiques et non les mesures inonventes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 14:24, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    - Mr Amadou BORO, au lieu de trop parler, voici le programme du cours de mathématiques de la classe de troisième, et je ne parle même pas des autres matières. Est-ce que dans ton ENEP, on t’a formé pour enseigner ce cours ? Voici le programme de Maths seul :

    1/- PGCD
    2/- Factorisation
    3/- Identités remarquables
    4/- Racines carrées
    5/- Systèmes d’équations
    6/- Inéquations
    7/- Fonctions
    8/- Statistiques
    9/- Trigonométrie
    10/- Théorème de Thalès

    D’ailleurs même BORO, dit-moi ce que veut dire PGCD !

    - Et puis Amadou BORO, voici un exercice d’anglais de niveau 3ème que je te demande de traiter pour justifier que vous IAC pouvez enseigner dans un CEG. Voici l’exercice :

    Translate into French : The sound was hushed... I tried again to sleep ; but my heart beat anxiously : my inward tranquillity was broken. The clock, far down in the hall, struck two. Just then it seemed my chamber door was touched ; as if fingers had swept the panels in groping a way along the dark gallery outside. I said, "Who’s there ?" Nothing answered. I was chilled with fear.

    - Ne nous pompez plus jamais l’air !

    WEBMASTER, met car il faut que chacun sache rester à sa place si on veut construire durablement cette nation !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 15:28, par leduché
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    S’il vous plait chers prétendus IAC,prenez la peine de murir l’objet de vos revendications pour ne pas verser dans le dilatoire :
    - d’abord,aucun communiqué n’a été publié pour lancer ce recrutement pour que vous puissiez déjà affirmer qu’il est discriminatoire ;
    - il n’y a jamais eu de contrat (tacite ou formel) qui oblige l’Etat à vous recruter à la fin de votre formation dans les ENEP ;
    - avoir suivi 2 ans de formation dans une ENEP ne fait pas de vous des enseignants : la preuve,certains de vos camarades qui ont tenté moult fois le test d’intégration en vain se sont retournés vers la formation dans les ENSP ;
    - vous êtes vous posés la question de savoir pourquoi certaines de ces ENEP privées ont fermé et pourquoi l’Etat n’accorde plus d’autorisation pour de nouvelles ouvertures ? Relisez la déclaration de dame Kaboré qui ne sait même pas qu’il y a pas de proviseur dans une école primaire et vous trouverez la réponse.
    De grâce,ne vous mettez pas le doigt dans l’œil en engageant une telle démarche,demandez pardon à l’opinion publique pour vous être trompés.On vous le concédera !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 15:32, par Lassané
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Il revient donc aux auteurs de ce recrutement d’être plus que clairs dans l’information ; ceci pour éviter d’éventuels mécontentements de part et d’autre. A mon humble avis, il y a toujours deux cas. Si le recrutement dont il est question sera déversé au compte du MENA, autrement dit, si les étudiants du BAC+2 seront des enseignants du primaire, je pense que c’est bien mais c’est pas arrivé comme dirait l’autre. Vous avez organisez un semblant de recrutement des IAC dont les recrus ne valent même pas 1/3 des candidats au départ et avec une promesse mielleuse de les recruter les jours à venir. Je ne sais pas pourquoi ce revirement de situation au profit des étudiants. Sous l’autre angle de la chose, si les étudiants seront les enseignants des collèges, sa serait vraiment absurde de revendiquer la place des étudiants. L’un dans l’autre, le problème du chômage ne serait résolu par ce recrutement d’enseignant. pourquoi d’ailleurs seule l’éducation est prise en compte ? est ce à dire que ces étudiants ne sont pas bons pour autre poste que l’enseignement ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 15:35
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Internaute 13 Si ’’L’école n’est pas une poubelle ou tous ceux qui n’ont pas réussi ailleurs viennent pour proclamer qu’ils ont de la conviction’’, elle n’est pas non plus un terrain d’accueil des chômeurs.
    L’alternative du gouvernement est de réduire le taux de chômage, belle initiative certes, suicidaire pour l’éducation.
    Si les enseignants formés à l’ENEP pendant deux ans sont nuls, alors les BAC + 2 sont plus médiocres. Une formation de six ans ne ferait tuer l’éducation.
    De même, les camarades doivent comprendre que notre campus à boilot intégral jusqu’en licence ne forme nullement des aguérits
    Un peu d’humilité et d’indulgence

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 16:46, par aly pascal
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Slt,internaute 1,juste vous dire que c’est grâce a ces enseignants que vous qualifiez de sans niveau que vous etes actuelment titulaire du BAC,vous avez une courte mémoire.aussi sachez qu’une TETE BIEN FAITE vaut mieux qu’une tête bien pleine

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 17:46, par kuilga
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Sortie inutile ! Un diplômé du CEAP est destiné à enseigner à l’école primaire,celui devant être recruté avec le Bac+2 est pour le post-primaire. Des emplois bien différents !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 18:55, par smealy
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Du calme les gars ! En lisant je vois que tout le monde est frustré ! Désormais au Faso les deux ministères sont rattachés. Personne ne va jouer le rôle de l’autre, le primaire sera bien là avec ses enseignants, le secondaire aussi avec les siens. Tous deux relèveront du même ministère(MENA).Soyons doux dans nos propos s’il vous plait ! C’est le Faso qui gagne !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 20:03, par ayou
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    les raison de leur revendication disent tout d’eux.comment on va prendre un qui a bac plus pr venir travailler avec des gens censés être ses élèves. l’étudiant viendra aider les enfants a avoir votre niveau mais pas travailler avec vous ou prendre votre place.OK ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2016 à 22:06, par La Sage
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Koro yamyélé tu es très pratique et j’apprécie enormement cela Bravo à toi franchement
    Bon vent surtout

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 00:20
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Mon pays est dans la noyade.d’ici l’annee prochaine a cet meme moment il y aura un lourd probleme qui va venir sur le burkina.il y aura une division au sein de nos dirigeants,il y aura des guerres entre les burkinabè et les voisins vont profiteter nous attaquer.meme si le gouvernement actuel decide de leur mieux ils ne pouront pas parce qu’ils sont a l’origine.merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 00:44
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    ,« je pense que le BAC+2 n’est pas synonyme d’etre intelligent et je pense que sa ne vaut pas le coup de les insulter et je pense que ce sont les meme niveau BEPC qui ont attraper vos mains pour l’apprentissage de l’ecritire quand vous etiez au CP1 bien vrai que chacun de nous plaide pour sa cause mais vous ne devez pas reagir de la sorte au jour d’aujourd’hui d’etudiant,des maitrisards ont fini au campus et il n’ya pas là où aller donc allez y voir au depot des concours niveau BEPC plus precisement l’ENEP c’est eux qui se bousculent dans les rangs donc veuillez vous calmez car au Faso ici on sait qui est qui et qui est capable de quoique ce soit donc prenez votre mal en patience car moi personnellement je prie le tout puissant que le pauvre IAC obtient son statut particulier et je pari que vous abandonnerez vos filieres droits,seg,histoire et vous souffrerez davantage pour y adherez et c’est en ce moment que vous respecterez les IAC »

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 08:50
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Koro Yamyélé a tout dit.
    Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent !
    A chacun selon son mérite. Nos enfants ont le droit d’avoir des enseignants qui ont les diplomes, et les niveaux requis.
    Les IAC ? S’ils ont BAC+2, s’ils sont bons qu’ils postulent pour le concours et reussisent !
    Sinon, qu’ils cherchent du boulot, dans le privé, d’ou ils sont issus !
    Le peuple, le vrai, et les citoyens conscients, ne sauraient justifier l’iniquité que vous réclamez, ; surtout si c’est en usant de menaces et de contre-vérités. Vous allez dans l’herbe ; "quittez dans ça !"

    Lepro(toujours vigilant !)

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 20:54, par Patrick
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    Au lieu de vous camoufler vous voulez vous faire voir.Voulez vous vous comparer aux étudiants ? Pouvez vous enseigner même en 6ème avec votre mince diplôme ? Allez vous inscrire en seconde et commencer à bosser pour esperer avoir le BAC et aller en université c’est laba que vous comprendriez que n’importe qui ne gagne pas diplôme à l’université.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 21:11
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    j’ai pitié de ces IAC qui revendiquent des choses dont ils n’ont même pas droit !! si vous étiez aussi bon vous auriez réussi aux test d’intégration !demander à ce que les effectifs s’augmentent mais ne vous versez pas la jalousie très mal placée ! dites au gouvernement de ne pas vous oubliez aussi !! de songer a vous !mais ne mentionner plus le fait qu’ils veuillent recruter des étudiants avec le deug la pour éteigner vos propos par ce qu’ils ne sont pas obliger de donner une suite a votre révendication ;de plus les étudiants qui ont le deug 2 sont plus nombreux que vous !et ils ont minimum 2 années d’étude de plus que vous !parce que vous et moi savons que très peut d’entre vous a le bac ! donc balle a terre et ne passionné pas le débat !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2016 à 22:09, par Issa cisse
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    slt a tous.au lieu d reunir vs idées afin d trouvé une solution pr tous,chac1 se met a prlé o hasard !srtou clui qi di kil paye 350000f/moi,c tn choi non qi ta dmandé d payé ca.en plus c qi non pa l’integration ca n ve pa dir qil son incompetan mais c une histoir d concour et tt l monde n pe pa avoir.allez doucema cr cqi est destiné a toi mm sn effort l’obtiendra.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2016 à 08:51, par sanogo
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Un collectif d’IAC dénonce le recrutement des étudiants de Bac+2

    salut tt le monde.les gas je pense ke ce n’est pas pr rien ke Dieu a crée la nuit et le jour,la lune et le soleil,le riche et le pauvre,etc.c’est pour dire tt simplement ke ns ne pourrons jamais avoir les mêmes chances dans la vie. chers IAC,je vs comprend mais sache ke sa été tjr comme sa.Donc sache tt simplement ke un jour la chance vous sourira aussi.merci davance.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés