Premier point de presse du gouvernement : Un rendez – vous désormais bimensuel

samedi 5 mars 2016 à 00h49min

Le premier point de presse du gouvernement Paul Kaba Thiéba s’est tenu le jeudi 3 mars 2016 à Ouagadougou. Pour ce rendez-vous, quatre ministres étaient face aux journalistes, dont celui chargé de la fonction publique, Pengdwendé Clément Sawadogo, celui de la Promotion de la femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laure Zongo/Hien, celui de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro et celui de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Premier point de presse du gouvernement : Un rendez – vous désormais bimensuel

Monsieur Pengdwendé Clément Sawadogo a rassuré que tous les décrets d’application relatifs à la nouvelle loi relative au statut général des agents de l’Etat seront pris d’ici la fin de l’année. Il a rassuré que d’ici fin 2016, tous les agents de la Fonction publique burkinabè devraient pouvoir bénéficier des avantages liés à la nouvelle loi 081 du 24 novembre 2015, relative au statut général de la Fonction publique et rentrée en vigueur le 1er janvier dernier. Ce sera plus d’une centaine de décrets d’application qui seront pris avec une incidence financière de près de 39 milliards de francs CFA. Le ministre à souligné que la loi en son article 203 donne un délai d’un an, à partir de sa rentrée en vigueur, pour son application.
Le ministre en charge de la promotion de la femme, Laure Zongo/Hien s’est pour sa part, exprimée sur la célébration de la Journée internationale de la femme commémorée le 8 mars de chaque année. Elle a indiqué à cet effet, que les festivités ont été lancées depuis le 25 février avec au programme de nombreuses activités. Par ailleurs, Mme Zongo a indiqué que pour cette année, l’accent a été mis sur les activités de réflexion en lieu et place de celles récréatives avec le port du Faso dan fani comme spécificité.
Le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Bessolé René Bagoro, a lui échangé avec les hommes de médias sur le mouvement de grève des magistrats. Il a situé son audience par un bref rappel des faits enfin de lever toute équivoque.

Le ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou, est revenu sur les mesures fortes prise par le gouvernement dans les secteurs prioritaires tels que l’emploi, l’enseignement, la santé, l’eau et l’assainissement qui s’inscrivent dans la mise en œuvre du programme présidentiel de son Excellence Roch Marc Christian KABORE.

Les échanges ont porté essentiellement sur les conditions de mise en œuvre des mesures fortes, le dialogue social, la portée de la grève des magistrats, le port du Faso danfani et sur la loi 081. Rendez vous a été pris pour le 17 mars 2016.

Le service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 mars 2016 à 12:41, par Application de la loi 013 ou rien
    En réponse à : Premier point de presse du gouvernement : Un rendez – vous désormais bimensuel

    Hee Monsieur le ministre même si la loi a prévu un délai d’un an pour la mise en œuvre c’est pas une raison pour qu’on attend un an pour mettre en œuvre cette loi. Tu comprends nouchi ça veut dire que ça peux être avant un an.Donc tu vas donner notre jeton en bri sinon tu vas nous entendre.Cela montre que ce régime la est de mauvaise foi.Donc de la même manière que le peuple n’a pas attendu la fin du mandat de Blaise pour le faire partir. c’est de cette même manière on n’est pas prêt pour attendre un an.Et puis dite à votre premier ministre qu’il n’était pas ici quand le peuple versait son sang pour chasser ce régime la donc qu’il se calme.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 18:05, par espa
    En réponse à : Premier point de presse du gouvernement : Un rendez – vous désormais bimensuel

    on vous attend pied ferme. le premier ministre ignore la souffrance de ses fonctionnaires. ils ont raison de dire ce qu ’ils veulent. blaise nous a negliser comme cela il est où ? nous sommes toujours pret pour redescendre dans les rues. on dirais que mpp egale cdp. qui me prouve le contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 21:32, par Truth Hurts
    En réponse à : Premier point de presse du gouvernement : Un rendez – vous désormais bimensuel

    Monsieur le ministre, la relecture de la loi 013 devrait intervenir depuis 2001, étant donné que la situation pratique des contractuels était en contradiction avec nombre des dispositions de ladite loi. Imaginez l’impact financier si la relecture avait eu lieu depuis cette date.
    Les travailleurs ont donc fait montre de beaucoup de patience, de patriotisme et d’esprit de sacrifice en acceptant la date du 1er janvier 2016 comme date d’application de la nouvelle loi(loi 081 portant statut général de la fonction publique) estimant par ailleurs que le gain n’est pas seulement financier mais surtout juridique avec la suppression du statut de contractuel.nous ne sommes pas du tout d’accord avec le délai d’un an qu’on veut nous imposer. Il est donc impérieux que le gouvernement ne traine pas les pas. Ce sera dans l’intérêt de tous. Il ne sert à rien d’accumuler des dettes pour venir dire après qu’on ne peut pas faire des rappels. En clair, fin avril 2016 devrait être la date à ne pas dépasser. Nous osons croire que notre sage suggestion rencontrera une oreille attentive.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2016 à 10:32, par OCy
    En réponse à : Premier point de presse du gouvernement : Un rendez – vous désormais bimensuel

    Décrets d’application avec incidence financière de près de 39 milliards pour mieux beurré le pain des prince de la nation. ça ne répond pas de mon point de vue à l’esprit de insurrection surtout que le pays est malade. Les priorités ne sont pas à ce niveau. Il faudrait d’abord atteindre les zéro corvée d’eau, travailler sur l’amélioration de la couverture sanitaire et des infrastructures scolaires ; sur la construction des routes et/ou utiliser cette somme pour la création d’emplois au profit des jeunes. Cela répond plus à l’esprit de insurrection. Toutes les lois votées qui ne répondent pas aux aspirations prioritaires du peuple et à une meilleure répartition des fruits de la croissance doivent revu par les autorités élues

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés