Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

samedi 5 mars 2016 à 01h05min

« Les défis de la 7e législature face aux aspirations légitimes du peuple burkinabè ». C’est sous ce thème que le Groupe Burkindlim tient les 4 et 5 mars ses premières journées parlementaires. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce vendredi et a été suivie d’un panel animé par Dr Luc Marius Ibriga, Pr Ismaël Diallo et Dr Abdoul Karim Saibou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

"Le Burkina Faso revient de loin", estime Issa Barry, président du Groupe parlementaire Burkindlim. Les députés doivent donc être en phase avec les aspirations du peuple dont les attentes sont pressantes. Et pourtant, souligne le député Barry "les ressources de l’Etat sont très limitées". C’est pourquoi, le groupe parlementaire a exhorté le gouvernement à prioriser la relance de l’économie durement éprouvée par les différents soubresauts que le pays a connu.

Préserver les acquis de l’insurrection populaire

Lors du panel, les panélistes discuteront avec les députés sur comment préserver les acquis de l’insurrection populaire afin que le peuple puisse se réconcilier avec la démocratie. Les députés doivent être de véritables contre-pouvoirs face à l’exécutif et participer activement dans la production législative en proposant des lois. Pour le Dr Abdoul Karim Saibou, l’assemblée nationale ne doit donc pas être seulement une chambre d’enregistrement. L’autre défi consistera à faire de telle sorte que la gouvernance parlementaire soit empreinte de transparence, de redevabilité et de reddition de comptes. Les défis à relever sont certes nombreux mais le Groupe Burkindlim soutient qu’ « unis et solidaires nous réussirons à les relever ».

« …pour ne pas se laisser corrompre »

« Le peuple vous observe tout comme nous, mais vous encore plus, parce qu’après avoir lutté avec tout le courage que l’on reconnait aux Burkinabè (...) vous vous êtes engagés dans la gestion du pouvoir. Nous ne doutons pas un seul instant que, fort de votre expérience dans l’opposition, vous puissiez influencer positivement et efficacement le nouveau pouvoir... » a laissé entendre le député Odagou Goulla du groupe parlementaire Paix-Justice et Réconciliation Nationale. Ce dernier pense que les parlementaires de Burkindlim ont « suffisamment de ressources pour ne pas se laisser corrompre ».
Idem pour le groupe UPC qui est convaincu que même si les députés de Burkindlim sont physiquement dans la majorité, ils demeurent en esprit dans l’opposition. Ils espèrent aussi que leurs collègues ne feront pas « un pas sans le peuple burkinabè ».

En rappel, le Groupe parlementaire Burkindlim est composé de 14 députés de l’Union pour la Renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), du Parti pour la Renaissance nationale (PAREN), du Rassemblement pour la Démocratie et le Socialisme (RDS), du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD), du Parti pour la Démocratie et le Socialisme/Parti des bâtisseurs (PDS/Metba), de l’Organisation pour la Démocratie et le Travail (ODT) et du Mouvement démocratique africaine (MDA).

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 mars 2016 à 06:04, par Sidsida
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    Ce chef traditionnel (roi ?) me désole. La Transition aussi. Il ne devait pas pouvoir être candidat aux législatives passées car il était écrit que les membres du CNT ne pouvaient se présenter à aucune des élections du 29 novembre 2016 ; mais hélas ! Et aucun des partis politiques et aucun des membres des politiques en compétition n’ont levé le petit doigt. La CENI non plus. Et ça se dit burkina. Mon oeil oui !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 06:44, par espa
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    toujours la politique du vendre. la misère des population ne vous dit absoluma rien. voila encore des comidiens. maitre nous a decu. il cherche son pain seulema. la misère des population c ’est pas leur probleme.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 17:39, par janos
    En réponse à : du courage et felicitation

    je tiens a vous encourager car la stabilité de la majorité depend en partie de vous .j’ai apprecier vos declarations et nous comptons sur vous pour redorrer le blason de la politique au faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 18:19
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    Prostitution politique.... quand tu nous tiens. Vous vous êtes vendus et nos aspirations avec. Alors faites ce que vous voulez.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 21:28, par San ya sid wa !
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    Je salue la pertinence du theme a etudier car il met le Burkinabe au centre des preocupations.
    Aussi, j’aimerai que le groupe parlementaire Burkim tienne compte dans ses activites futures de nous les paysans (qui dans notre grande majorite) continuent de compter sur la pluie (dont les quantites sont de plus en plus problematiques)et aussi sur nos capacites physiques( qui sont alterees par la maladie au fil du temps) ; je reconnais que le recent conseil des ministres a deja pris des mesures fortes tendant a nous soulager de certaines de nos difficultes.
    Enfin, je souhaite que les deputes de ce groupe que nous connaissont deja du fait de leur courage politique, leur proximite avec nous le peuple et de leur humulite certaine (suivez mon regard) continuent de jouer la carte du courage politique, de l’interet general et aussi celle de l’exemplarite car de mon point de vue, la politique est un sacerdoce, une lutte de longue haleine qui se mene avec le peuple et non contre le peuple....
    Na lara, an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2016 à 01:53
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    Il parait que chaque deputé a au minimum 900.000 FCFA par moi sans compter les frais à gauche à droite !!!
    Les Maitres Sankara, Bado ... sont d’accord ? Pauvre de nous !!!On n’a pas achevé notre insurrection

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2016 à 04:42, par Ad douni sid samda
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    Monsieur sidsida, les lois du Burkina Faso m’accordent le droit de choisir qui je veux comme representant(sous reserve que cette personne remplisse certaines conditions dites legales) ;
    Ces meme lois de notre republique bien admiree et tres aimee, vous accordent aussi les meme droits et privileges qu’elles m’ont accorde.
    De ce fait, je choisi mon representant pour sieger a l’assemblee nationale suivant la procedure legale imposee par les lois de notre republique et vous aussi, vous choisissez la ou le votre dans le strict respect biensur de cette meme procedure.
    Dites mois maintenant(entre personnes normales) en vertu de quels principes ou de quelles lois, pouvez vous vous plaindre de moi mon choix.( d’autant plus que le depute est un elu et non un autoproclame).

    Tres cordialement !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2016 à 14:28, par Le Citoyen républicain.
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    Voilà maintenant Me Bénéwendé Stanislas SANKARA est face à la réalité de la gestion du pouvoir. Il apprendra par expérience que c’est plus facile de critiquer les autres que d’agir pour satisfaire les besoins vitaux du peuple burkinabè. Que M. Issa Barry ne vienne pas nous chanter la main sur le coeur pour dire que les ressources publiques sont limitées. Dans ces conditions qu’il donne la moitié de son salaire pour les écoles sous paillotes. C’étaient les mêmes ressources sous le régime de Blaise Compaoré hein. Faut pas "gamater" les gens. Le peuple n’acceptera pas que cet argument vil lui soit servi. Le Citoyen Républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2016 à 14:44, par Nabiiga
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    C’est un devoir et non pas un souhait. Qu’on ne nous répète pas ce qu’on veut faire parce que vous avez été élus rien que pour celà ; c’est votre devoir premier au départ, nul besoin de nous dire ce qu’on attend de vous car on le savait avant de vous élire et c’est pour cela d’ailleurs qu’on vous avez élu. Passez vite à poser des actes en ce sens et on les verra, on les sentira car ces actes seront en phase avec nos aspirations et pour lesquelles vous été élus et non pas chercher à nous préparer d’avance sur ce que vous voulez faire.On vous attend et vous attend avec impatience. Ngaw !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2016 à 08:18, par par un citpoyen
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    Cher groupe Burkindlim c’est pas à causes des municipalités que vous voulez être en phase avec les aspirations du peuple mais ne vous fatiguez pas car vous êtes la pour vos ventre c’est ce que votre patron nous a démontré. Alors ne salissez plus le nom du Peuple

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2016 à 09:58, par Tarwendpanga
    En réponse à : Journées parlementaires : Le Groupe Burkindlim veut être en phase avec les aspirations du peuple

    « Il ne devait pas pouvoir être candidat aux législatives passées car il était écrit que les membres du CNT ne pouvaient se présenter à aucune des élections du 29 novembre 2016 »
    Désolé si le Français est compliquer a décortiqué pour toi mais ce n’est pas ce qui ait été dit au dans la charte. C’est plus tôt les membres du gouvernement de transition qui ne pouvait pas être candidat et lui était du CNT. Désole mais ce « Roi » avait le plein droit d’être candidat et c’est nous tous qui l’avons élus. Donc vont vent à lui pour son mandat.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés