Politique nationale : Quatre partis créent l’Union de la gauche extra parlementaire

vendredi 4 mars 2016 à 01h34min

Au cours d’une conférence de presse organisée le 03 mars 2016 à Ouagadougou, quatre partis politiques ont annoncé la création de l’Union de la gauche extra parlementaire (UGEP). Cette coalition regroupe des partis et mouvements de gauche ne disposant d’aucun siège à l’Assemblée nationale. Par cette Union, ils entendent participer à la clarification, voire la décantation de la classe politique, en familles politiques distinctes Gauche/Droite.L’UGEP devrait s’agrandir dans les jours et mois à venir. L’objectif à terme étant la création de l’Union de gauche.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Politique nationale : Quatre partis créent l’Union de la gauche extra parlementaire

Les quatre partis à l’initiative de la création de l’Union de la gauche extra parlementaire sont : la Convergence patriotique pour la renaissance/Mouvement progressiste (CPR/MP), le Parti socialiste unifié (PSU), le Parti de l’alliance ouvrière et paysanne (PALOUPA) et la Jeunesse consciente du Burkina (JCB). Ils confient également que des concertations sont en cours avec d’autres partis politiques qui devraient rejoindre l’UGEP les jours à venir.

« Le contexte actuel de notre pays marqué par l’accession pour la première fois de son histoire d’un président civil de gauche et d’un chef de file de l’opposition libéral, donc de droite, nous y invite nécessairement. Une telle configuration pourra entrainer avec le temps, la réduction du nombre de partis politiques et surtout éviter les alliances contre nature qui n’honorent pas notre démocratie », soutient Evariste Magloire Yogo, au nom de la coordination de l’UGEP.Cette union qui se réclame de l’extrême gauche appelle tous les partis de gauche extra parlementaire à la rejoindre, « à mettre en avant les considérations idéologiques et politiques desquelles nous tirons nos programmes de société afin d’offrir à notre peuple des choix politiques et programmatiques clairs, lors des différents scrutins électoraux à venir ».

Ainsi, pour les élections municipales de mai prochain, les partis membres de l’UGEP entendent y aller, en rang serré. « Nous irons aux municipales à la carte, c’est-à-dire que nos partis se soutiendront mutuellement en fonction de l’implantation des uns et des autres », a annoncé Evariste Magloire Yogo.

La société civile n’a pas sa place dans le gouvernement actuel

Dans sa lecture de la situation politique nationale, l’UGEP fustige la participation de la société civile au gouvernement. « Nous ne trouvons pas une explication de la présence de la société civile dans le gouvernement actuel. Elle n’est pas dans son rôle. Ce gouvernement devait être éminemment politique », lance celui qui fait office de porte-parole de ce nouveau regroupement. Qu’à cela ne tienne, l’UGEP annonce qu’elle apportera son soutien au président Roch Marc Christian Kaboré avec qui elle partage la même idéologie. « Nous apportons notre contribution par des critiques constructives », soutiennent ses membres.

Mais, tout en projetant parvenir à la mise en place de l’Union de gauche, Evariste Yogo et ses camarades soutiennent que le CDP n’est pas la bienvenue, même s’il se réclame aussi de la social-démocratie du fait de ses dérives constatées de par le passé.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés