Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

vendredi 4 mars 2016 à 01h21min

La sous-section Bagrépôle du Syndicat des travailleurs publics, du bâtiment, de l’hydraulique et assimilés a animé une conférence de presse, ce mercredi 2 mars 2016 à la bourse du travail. L’ordre du jour a porté sur la situation qui prévaut à Bagrépôle et qui préoccupe les travailleurs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

La sous-section Bagrépôle du Syndicat des travailleurs publics, du bâtiment, de l’hydraulique et assimilés n’est pas contente de la gestion de la structure. C’est du moins ce qu’a laissé entendre l’agent administratif, Serge Nassa au cours d’une conférence de presse le mercredi 2 mars 2016, à la bourse de travail. Qu’en est-il exactement ? Selon le conférencier, malgré les résultats « satisfaisants » au cours de la revue à mi-parcours du projet en mi-novembre 2015, la société est menacée dans sa survie et dans l’atteinte des résultats. Il en veut pour preuve, la « gestion chaotique  » des ressources de Bagrépôle. « Des commandes de tracteurs et d’un car n’ont nullement profité à la société ; des études mal conduites ont occasionné une perte de plus de 2 milliards, un retard dans la réalisation des travaux d’aménagement ayant conduit à la multiplication des indemnisations », a-t-il d’emblée cité. A cela s’ajoute la gestion des ressources humaines. « Peut-on engranger des résultats satisfaisants avec un personnel humilié à moindre occasion, frustré, démotivé, et vivant dans un climat délétère et suspicieux ? » se demande M. Nassa.

Une société aux mille maux ?

En effet, a-t-il expliqué, Bagrépôle, censé être le fleuron des pôles de croissance du pays, a une gestion marquée par un manque de transparence, le favoritisme, le népotisme et autres discriminations. Il donne pour exemples, le refus du DG de remettre aux délégués de personnel le statut du personnel, l’organigramme et le règlement intérieur, le refus de régler le contentieux occasionné par les erreurs enregistrées dans le reversement dans la grille salariale de Bagrépôle des ex-agents de la maîtrise d’ouvrage de Bagré (…). Au regard de cette situation, a confié l’agent administratif, les travailleurs ont interpellé plusieurs fois les responsables de la société notamment le DG, le PCA et d’autres structures. Et comme réponse, poursuit-il, le directeur général de Bagrépôle a entrepris de les réprimer de diverses manières. Il s’agit des demandes d’autorisation de licenciements adressées aux directions régionales du Centre et du Centre-est, la saisine de la brigade de gendarmerie de Bagré suite au refus des deux directions générales du Travail, les plaintes en justice contre les délégués du personnel. Face à ces manœuvres, a déclaré le conférencier, le bureau de la sous-section met en garde le DG et ses acolytes contre leur attitude « antisyndicale ». Aussi a-t-il ajouté, « il leur conseille d’abandonner les fuites en avant au profit d’un examen sérieux du mémorandum et de la plateforme revendicative à eux transmis depuis plusieurs mois ».
Le Bureau de la sous-section appelle les travailleurs de Bagrépôle, à se mobiliser et à participer au sit-in des jeudi 3 et vendredi 4 mars dans l’enceinte de la société à Bagré et Ouagadougou. Il les invite également à assister massivement au procès intenté contre les délégués dont la première audience est prévue le 7 mars 2016 au palais de justice de Ouagadougou.

Aïssata Laure G. Sidibé
Justine Oussalibou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 mars 2016 à 19:40, par témoin
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    Des agissements de paresseux qui n’ont pas encore compris que Bagrepole ne sera pas géré comme un service où chacun peux se servir comme ce qui se faisait avant. Les choses doivent changer car chacun doit mouiller son maillot car c’est maintenant une société privée ou chaque travailleur doit donner son meilleur avant de réclamer les fruits de son labeur. Depuis quand 50% de salaire d’augmentation n’est pas des actions en faveur du personnel, assurance maladie à 80% étendue à toute la famille, etc. L’erreur des études pour tous ceux qui ont suivis la revue à mi-parcours savent que c’est sur des études avant le Projet Pôle de Croissance de Bagré. Plus rien ne sera comme avant, vous ne pouvez plus manger discrètement et tuer encore ce projet comme ce que vous avez fait sur le terrain avant. Tu travailles et tu es récompensé. Ce projet est d’une importance national, et la cause est commune et tellement importante que les comportements de paresseux ne doivent pas être acceptés.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 08:31, par Sibiri
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    Mais pourquoi au fait y a t il un procès contre des travailleurs qui seraient par ailleurs délégués syndicaux ? Parce qu’ils ont réclamé en vain un règlement intérieur ? ? ? Hummm !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 08:40, par Libre penseur
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    Courage aux agents de Bagrépôle.
    Je pense que la gouvernement devrait statuer sur le sort de cette structure, devenue société et ancré au premier ministère bien qu’oeuvrant dans le domaine agricole dans son sens large.
    Je crois savoir que ces tapages médiatiques et les soient disant résultats satisfaisants du projet pole de croissance de Bagré (PPCB) sont loin d’être la réalité sur le terrain. Alors, la question qui me revient, que va devenir cette structure (Bagrépôle, ancienne MOB) à la fin du PPCB prévue pour 2017 ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 10:45, par Necessité
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    Sibiri,
    Des informations à ma disposition disent que c’est pas en tant que délégués syndicaux que les agents sont convoqués à la justice. Il s’agit de venir répondre pour faits de diffamations contre la Direction Générale et le Président du Conseil d’Administration. Ils auraient même été entendus par tout le conseil d’administration sur les accusations faites sur le management dans les journaux. C’est à dire qu’ils envoient les preuves de ce qu’ils disent dans les journaux qui nuisent à la réputation des autorités de l’institution. S’ils ont des preuves, ça ne devrait pas causer de problème. Et sinon, ils devront aussi s’assumer.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 15:50, par briba achille
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    je croyais que bagrepole est SEM mais celui qui dit que bagrepole n’ai plus comme avant il faudra qu’il sache que ses les mêmes paresseux qui on travaille depuis 1980 et que aujourd’hui ces devenue une pole de croissance pour que eux il viens se ramplir les poche mais nous nous ne sommes pas des experts et il faut qu’il sachet que nous avons œuvres toujours pour la bonne marche du service

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 16:22, par tina joli
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    je suis désolé quand vous parlez de travailleurs paresseux, c’est à vous que " plus rien ne sera comme avant doit être attribuer, comment vous comprenez que des agents travail et depuis la création de Bagrépôle sans être avancés, sans un plan de carrière, et qui n’ont pas le droit de réclamer leur avancement soit disant qu’il ont reçus une augmentation de 50% ce sont ses situations qui conduit généralement à des tensions dans les différents service, et puis a ma connaissance, sous la MOB, les travailleurs avait déjà des frais de médicaux pris en charge à 80% par la Société. qui ne travail ? vous qui êtes toujours en mission 4 sur 2 ou le pauvre petit agent qui est toujours sur place, pour garder la maison pourquoi un procès vraiment contre les travailleurs,

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 16:29, par temoin
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    toi même travail ? tu es toujours en mission 4 jours 7, tu cours après les frais de mission ou bien tu travail, tu es combien de fois dans le service

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 16:41, par yélé-sida
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    Pauvre agents de Bagrépôe, dieu viendra à votre secours. Dieu, débarrasse nous de ces bandes de vautours qui continus à puer les biens de l’état de vouloir augmenter le nombre de chômeurs au BF.
    C’est pas la politique du gouvernement actuel, chers responsables de Bagrépôle, ne mettez pas en défi la politique de Paul Tiéba KABA notre premier Ministre et le slogan de bagrépole créer des emploi. Chers lecteur, la plupart du petit personnel qui se pressente devant la presse pour faire passer leur cri de cœur, cela mérite une attention particulière sur la vie de cette société de part des autorités burkinabé. Menez vos investigation svp la voix du petit personnel ne peut pas porter haut puisse qu’il ne peuvent approcher le Ministre pour dire ce qui ce passe réellement. Les premiers responsables voile le plus les vérité. Si les délégués syndicaux ont portés le message plus haut c’est pour se faire entendre par les autorités. il y a en guise sous roche Autorités burkinabé, tournez le regard vers cette structures, c’est nos milliards que les premiers responsables de bagrépôle veulent mettre en péril. ce sujet interpelle le Premier Ministre et le Ministre de l’Agriculture en particulier et tout le gouvernement en général. Le BF veut l’auto-suffisance alimentaire pour ne dépendre de qui que ce quoi pour nourrir son peuple. la raison se trouve du côté des du personnel. De grâce débarrassez nous de ces dilapidateurs de biens. plus rien ne sera comme avant.

    NB : les procès des délégués du personnel est prévu pour le 07/03/2016 ne craigne rien le peuple est avec nous vs défendez un commun, une cause noble. le gouvernement va réagir mes frères, je vous encourage c’est tomber dans les oreilles des sourds. Merci votre détermination à porter le message plus loin.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 18:02, par par un ange
    En réponse à : Grogne à Bagrépôle : Le Bureau de la sous-section du SYTTPBHA met en garde le DG et ses acolytes

    sincèrement monsieur vous pensez que le petit personnel peut se servir comme il veut, vous vous contredisez quelque part. Administration et Délégués, mettez balle a terre et aller au dialogue. seul le dialogue paie

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés