Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

mercredi 2 mars 2016 à 00h15min

Enclenchée le 24 février dernier, la grève des magistrats a pris fin ce mardi, 1er mars 2016. Occasion pour les responsables des syndicats de dresser le bilan et envisager les perspectives, avec en ligne de mire, une grève de longue durée …

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

Les taux de suivi de la grève établis par les responsables du comité intersyndical affichent 100% dans les tribunaux du ressort de la Cour d’appel de Ouagadougou et 100% dans ceux relevant de la Cour d’appel de Bobo-Dioulasso (les tribunaux du pays sont répartis entre ces deux Cours d’appel).

Au sien des Cours d’appel à proprement dits (juridictions), les responsables de l’intersyndical des magistrats indiquent que la Cour d’appel de Ouagadougou a enregistré 98% tandis que celui de Bobo-Dioulasso a noté 100%.

Dans les hautes juridictions, la Cour de cassation a fait 98% (une seule personne s’étant présentée au bureau). Dans le même ordre, le Conseil d’Etat a fait 100% de participation à la grève, lit-on dans la déclaration.

Au niveau du ministère de tutelle, ministère de la Justice, les responsables de l’intersyndical ont affirmé que la grève a été respectée à 98% (exception faite du ministre lui-même, de la directrice de cabinet et du secrétaire général).

« Une campagne de diabolisation des magistrats et du mouvement »

Face à ce constat, les responsables syndicaux ont fait une double lecture. Pour eux, la première lecture est que le mouvement de grève n’est pas l’œuvre de quelques magistrats inaptes à la retenue comme prétendu par certains ; il est l’œuvre de tout un corps qui aspire à une incompressible indépendance, gage d’un Etat de droit.

La deuxième lecture, selon eux, est que ce mouvement traduit le seuil de détermination de tout un corps, un pouvoir, le pouvoir judiciaire. « Or, le pouvoir politique, au lieu de voir cette détermination et d’apporter les réponses aux légitimes préoccupations posées, fait non seulement la sourde oreille, mais en plus, monte une campagne de diabolisation des magistrats et du mouvement », déclarent les magistrats.

C’est dans cette logique qu’on a ramené, déplorent-ils, les préoccupations des magistrats à des préoccupations simplement financières alors que dans le préavis, il est bien précisé que les magistrats demandent l’adoption de l’ensemble de leurs décrets d’application (ceux ayant une incidence financière et ceux qui n’en ont pas).
« De même, on a été surpris d’entendre faussement dire, et avec un courage extraordinaire, que les magistrats avaient bénéficié d’une augmentation sous la transition. Les magistrats mettent au défi qui que ce soit d’apporter la preuve d’une telle augmentation », s’insurgent-ils.

De leur avis, pour faire encore ombre aux réelles motivations, le pouvoir politique a fait dire que les magistrats sont en grève contre les « Koglwéogo (groupes d’auto-défense). Si les magistrats sont certes contre le phénomène des « koglwéogo », ils tiennent néanmoins à relever, soulignent-ils, que le mouvement en cours n’a d’autre but que d’obtenir l’adoption de leurs décrets d’application.

« Un autre préavis pour une durée plus longue, … les magistrats assumeront le mouvement en tous ses aspects »

Les magistrats déplorent que dans son élan de jeter le discrédit sur leur lutte, le pouvoir politique tente de les opposer aux 18 millions de Burkinabè. Ils ont réitéré que la lutte ne vise qu’à asseoir les conditions d’une justice indépendante et efficace au profit du peuple. « Le même dessein se retrouve dans l’opposition maladroite que le gouvernement tente de faire entre les revendications des magistrats et les revendications des autres travailleurs : un quelconque acquis de la justice ne peut avoir pour vocation ni pour effet de remettre en cause les acquis des autres secteurs », indiquent-ils dans leur déclaration liminaire.

Ils ont signé que les magistrats ne reculeront pas dans la quête des conditions nécessaires à leur indépendance et à leur efficacité, par ailleurs exigées par le peuple burkinabè. « Les manœuvres qui ont fait renvoyer les différents projets de décrets au pouvoir politique actuel en pensant qu’il pourrait les tenir par cette question sont voués à l’échec », ont-ils dit avant d’ajouter que la dynamique de diabolisation entreprise par le pouvoir politique comme réponse aux légitimes préoccupations des magistrats confirme la justesse de l’option de la lutte. Pour eux, cette diabolisation traduit avec éloquence la volonté manifeste du pouvoir politique de toujours contrôler, régenter et asservir le pouvoir judiciaire.

Face à la situation, le comité intersyndical a décidé, annonce-t-il, de maintenir l’option de la lutte et de la raffermir face à un pouvoir politique calculateur et animé de la volonté d’embrigader les magistrats et la justice. « Ils déposeront donc dès demain (2 mars, ndlr)un autre préavis pour une durée plus longue et assumeront le mouvement en tous ses aspects ». Mais en attendant ce second préavis, l’intersyndical invite les magistrats à reprendre les activités dès le 2 mars et « à servir de tout le mieux possible, ceux qui viendraient à eux parce qu’ils ne sont pas comptables de la situation ».

Qui de la réquisition du ministre ?

Suite au déclenchement de la grève, les responsables de l’intersyndical ont été reçus le vendredi, 26 février par le Premier ministre. Une rencontre qui, aux dires des interlocuteurs, ont accouché d’une souri ; « les échanges n’ont débouché sur aucune solution concrète ». Le Premier ministre ayant expliqué, disent-ils, qu’il n’était pas informé de tout le contour de la grève. Pour eux, cette situation ‘’cloche’’ d’autant plus que le ministre de tutelle avait indiqué que le gouvernement est bien saisi du dossier.

Sur la réquisition brandit par le ministre de la justice, les magistrats ont fait observer qu’elle ne s’appuie sur aucun texte (ou s’appuie sur un texte qui n’existe pas). Selon eux, la loi visée par le ministre ne concerne pas les magistrats et les militaires.

Au terme de ce premier mouvement, les magistrats ont saisi l’occasion pour remercier les structures et les personnes physiques qui leur ont apporté leur soutien. Il s’agit notamment de l’Unité de l’Action syndicale, de la CGT-B, des Syndicats des avocats et autres syndicats des personnels de la justice.

L’intersyndical des magistrats est constitué des trois syndicats que sont le Syndicat Autonome des Magistrats du Burkina (SAMAB), le Syndicat des Magistrats Burkinabè (SMB) et le Syndicat Burkinabè des Magistrats (SBM).

Oumar L. OUEDRAOGO
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mars 2016 à 01:40, par Rassablega
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    maintenant on vous comprend. courage à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 01:57, par Raso
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bon courage, vous finirez par avoir vos salaires de ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 05:01, par kogwéogo
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Hé ! Faîtes attention les magistrats. "Ils" peuvent mettre les kogwéogo à vos trousses. Surtout qu’on veut leur délivrer des récépissés en bonne et due forme. La charia des milices d’auto défense pèse sur vous. Ces milices ne badinent pas. Ils vous attachent et vous fouettent pian. Cent coups et vous dîtes la "vérité". On’gaou !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 06:48, par Vigile
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bjr a tous. Le succes de votre greve confirme plutot que la Justice est independante, Messieurs.
    Allez, au boulot maintenant et en toute independance.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 07:25, par le burkinabè
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    j’espère que les magistrats ne vont pas percevoir le salaire de cette période de grève ? Eux qui veulent que les autres respectent les textes mais ne veulent pas eux même les respecter.
    L’Etat doit impérativement couper le salaire de cette semaine de travail car DURA LEX SED LEX.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 07:33, par jo le rapide
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Seule la lutte paye ; en toute sincérité j’avais beaucoup d’appréhension quant à l’opportunité de la grève, mais au regard de toutes ces communications, je me rends compte que leur lutte est légitime et leurs revendications directes et fermes ; et je crois qu’à mon humble avis, si les décrets n’ont pas pu être adoptés sous la transition, le pouvoir actuel y a contribué ; le MPP était parti au pacte et ils avaient sous la transition envahi nombre de secteurs ministériels de telle sorte qu’ils contrôlaient tout ; même Kafando ignorait certains aspects de ce contrôle ;
    Courage aux syndicats de magistrats qui luttent pour leur indépendance, laquelle indépendance sera bénéfique au peuple tout entier même si certains esprits limités croient que les magistrats veulent le beurre et l’argent du beurre ;

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 07:37
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    J’espère que cette fois, vous allez grevé au moins un mois. Le pays vous apparient, courage

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 07:43
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Courage chers magistrats ! nous vous soutenons !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 07:43, par momo
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    les magistrats sont plus que jamais déterminés ; je pense que le gouvernement doit montrer sa bonne foi en adoptant certains décrets au lieu de mener une campagne de désinformation qui n’a pour seul but de saper la lutte syndicale et de mettre le peuple sur le dos du magistrat qui ne reclame qu’un peu d’’indépendance matérielle, financière et humaine

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 07:58, par BAC
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    vous avez fait une semaine de grève et dès le lendemain vous voulez déposez un préavis pour une durée plus longue. cette façon de faire est très irresponsable..vous ne pensez pas aux désagréments que vous causez au justiciable de par cette façon puérile de réclamer ? vous prenez en otage les justiciables qui n’ont rien à voir dans vos revendications et vous voulez être compris... beaucoup de personnes ne pourront pas postuler à des tests et autres emplois car n’ayant pas de casier judiciaires à jour ou de certificat de nationalité et cela du fait de votre grève...vous ne pouvez pas exiger tout de suite et maintenant que vos revendications soient prises en compte...c’est très irréfléchi de votre part...de plus, si quelqu’un estime ne pas être bien traité ou indépendant qu’il démissionne et parte chercher mieux ailleurs...

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 07:59, par le nerveux
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Syndicat Autonome des Magistrats du Burkina (SAMAB), Syndicat des Magistrats Burkinabè (SMB), le Syndicat Burkinabè des Magistrats (SBM). Trois syndicats pour un seul ou dans un même corps et avec ça vous pensez obtenir quelque chose. ça frôle le ridicule. ça prouve jusqu’à quel point le pouvoir exécutif vous divise et vous corrompt. Soyez plus sérieux que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:04, par Raoua
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Mr les magistrats, vous voulez vraiment servir le peuple ? faite votre travail au lieu de faire la grève.
    Aucune administration publique n’a les moyens dont elle doit disposer pour son travail.
    L’éducation un secteur hautement stratégique et totalement démunie.
    La santé qui est la base de tout. Sans santé rien n’est réalisable.
    Eux aussi sont démunies complètement à tel enseigne que même les kits contre le palu sont en rupture.
    Pensez vous que votre indépendance est aussi vitale que la santé ?
    Le Burkina compte combien d’étudiants diplômes en droit au chômage ? Doit-on prendre des milliards pour vous distribuer des indemnités ou autres avantages au détriment de la création d’emplois ?
    Et puis à propos de votre travail, combien de dossier dorment dans vos tiroirs ? Même le dossier de votre collègue Nébié très intègre dort toujours quelque par dans vos tiroirs.
    Si votre indépendance vous tenez tant à cœur pourquoi c’est maintenant que vous la revendiquée ?
    N’étiez vous pas des magistrats acquits il n’ y a pas longtemps ?
    Mettez un peu d’eau dans votre vin sinon vous aurez le peuple en face.
    On vous connais mainenant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:05, par véités des vérités
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    ça sent le ridicule. dites, on veut l’argent au lieu de parler d’indépendance. Pourquoi tourner autour du pot. Les mêmes qui parlent sont en connivence avec des partis politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:07, par NABIIGA WEND TONGO
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Moi je suis très mal à l’aise avec cette grève des magistrats :
    1) J’aurai aimé que les magistrats exercent pendant au moins un an sous leur nouvel statuts (séparation des pouvoir) pour que le peuple voit réellement des résultats, avant de se mettre en grève pour la "carotte". Mais malheureusement, l’aspect avantage de cette séparation de pouvoir semble être la première revendication pour un corps déjà largement mieux traiter que tout le monde. Ce qui passe très mal aux yeux de la population
    2) Le Burkina doit abandonner cette façon de faire des magistrats : la Grande Bretagne doit être un exemple : le magistrat là bas à un Phd en droit et carement d’un certain age. C’est ça un juge. Mais nous, on se base sur le diplôme de bac +4 pour recruter des jeunes insolents et gourmand en argent, en autorité et en confort tout en manquant de sagesse. On ne peut pas être juge sur la seul base du diplôme sans la morale et la sagesse acquise par l’expérience et l’âge.
    Il faut corriger tout ça.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:14, par kassum bado
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    C’est ca le burkinabé.égoïste. mesquin sans le moindre esprit de patriotisme.Il faut que le nous(burkina faso) prime sur le moi( magistrat) le tout dans un contexte socio-politico-economique dans lequel le pays vit

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:25, par professeur
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Monsieur les magistrats,c’est étonnant que vous ayez attendu ce gouvernement pour vous rendre compte que vous devez être indépendants.Pendant plusieurs décennies vous avez pactisé avec le gouvernement fantoche des Compaoré pour soumettre tout ce peuple sous votre domination.Vous étés les mieux traités en matière salariale que les autres fonctionnaires,si on doit considérer les niveaux d’étude(ex:les médecins) ; Malgré tous ces avantages vous n’avez pas été en mesure de répondre aux attentes en matière de justice du peuple burkinabè ;je ne suis ni du MPP,ni d’aucun parti mais je pense que le bon sens voudrait que ce gouvernement prenne le pas de la bonne marche des affaires avant que vous ne posiez ces revendications.Que dites vous des fonctionnaires qui sont brimés depuis 1999 dans leur carrière et qui attendent d’être reclassés.Les moyens mis à votre disposition actuellement ne vous empêchent pas de dire le droit.Ce sont des jeunes qui se sont sacrifiés les 30,31 octobre et lors du coup d’état du 16 septembre pour que vous puissiez parler aujourd’hui d’augmentation de vos salaires, peut-être qu’aucun de ces gréviste n’était dans la rue ces jours là .il faut rendre justice à ces martyrs ;La réaction du ministre Bagoro est normale .Il fait parti d’un gouvernement et il doit être solidaire ,parler le même langage,si non il démissionne.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:34
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    "Une justice indépendante et efficace pour le peuple". De quel peuple parliez vous ? pas la notre en tout cas, vous qui recevez des enveloppes et vous condamnez les pauvres, les innocents. Dieu vous récompensera à la hauteur de vos actes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:42, par s’en fou la mort
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Personne ne vous dénie le droit de revendiquer messieurs,on vous demande d’être aussi réalistes. Vous ne pouvez pas nier que vous etes les mieux payés. La réforme a meme pris soin de vous décrocher des autres agens. Il devait y avoir une contrepartie aussi car comme les militaires,on vous reconnait votre spécificité sinon comment allez vous justifier vos salaires qui n’ont rien à voir avec ceux des autres agens ? Vous n’êtes pas les plus diplomés. Les magistrats sont de niveau maitrise plus deux(2) ans de formation,les medecins et enseignants du supérieur,doctorat(7ans), mais jetez un coup d’oeil sur les buletins de salaire et vous verrez la difference. Il faut éviter d’abuser de sa position pour acculer à l’Etat à accroire les injustices dans ce pays. Mais c’est aussi une erreur de la transition que d’avoir accedé aux revendications de types salariales. c’est trop facile d’accorder des avantages financiers tout en sachant qqu’il ne vous revient pas de trouver les ressources pour financer les engagements. ET voilà que le pays hérite non seulemnt de ces errements de la transition,mais aussi des conséquences des deux années de crises(2014 et 2015) et des attaques terroristes. Au moins 100 entreprises ont fermé leurs portes après l’insirrection,c’est autant de ressources jadis collectées par l’Etat qui disparaissent et pire des milliers de travailleurs sans emploi.Aujourd’hui tout homme lucide doit savoir qu’il faut au moins une année au pourvoir en place pour remettre de l’ordre dans notre économie et nos finances.A moins de vouloir accompager l’ex régime et ses nostalgiques dans leurs véleités de reprendre la main et céer la chienlit.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:44, par lemoument
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Courage aux magistrats ; le gouvernement veut saper votre lutte à travers cette campagne de diabolisation ; mais il ne pourra pas tromper le peuple pendant longtemps ; le peuple se rendra compte que le gouvernement ne veut pas d’une justice indépendante ;
    Aussi, vos revendications sont légitimes ; les douaniers et autres financiers ne réclament pas d’augmentation de salaire ; ils vivent dans l’aisance ; et cela ne dérange pas le peuple ; aujourdhui, un douanier niveau CEP n’a rien à envier à un fonctionnaire niveau doctorat ; et cela xa ne dérange pas le peuple ; je connais un ami qui a eu la magistrature et l’enaref cycle A ; il est allé à l’enaref cycleA ; je le connais, ce n’était pas par conviction mais par cupidité alors que ns savons que celui qui est à lenaref ne touche pas mieu qu’un magistrat et mieux n’est pas plus important que lui ; que demandent les magistrats ? une loi a été votée ; ils demandent des décrets d’application. c’est beaucoup demander dans une REPUBLIQUE OU UN ETAT DE DROIT ; Franchement

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:47, par Ricofaso
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Hummm... Seule la lutte libère.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:54, par citizen
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bjr et merci bien chers magistrats ! Je vous félicite et vous encourage pour votre détermination pour l’indépendance de la justice. Nous voyons ce que le pouvoir politique entend faire de la justice : s’en approprier et faire des transactions au profit de leurs intérêts personnels ( les transactions diplomatiques comme dans l’affaire soro guillaume, armer les koglweogo au détriment des FDS....) Nous savons que votre lutte est honnête. Nous savons aussi que tous les pouvoirs politiques en afrique surtout au burkina faso sont hostiles à la justice et son personnel. Ils veulent toujours vous décourager et vous accuser de corrompus. Soyez vigilant car tous les politiciens ont chacun derrière la tête une ambition diabolique que la justice dissuade. Tenez bon et vous ferrez triompher l’indépendance de la justice qui demeure une soif pour tout le peuple. Vive l’indépendance de la justice ! a bas les fossoyeurs de la justice !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:55, par Nobga
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Ils n’ont qu’à aller en grève illimité. Les jeunes magistrats chômeurs auront du boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:57, par Vérité rougit les yeux
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Les juges acquis sous le CDP sont subitement devenus des intrépides défenseurs de l’indépendance de la justice. Je regarde un des membres de ce comité intersyndical qui ne doit sa place dans la magistrature qu’au "quota CDP" de l’époque. Aujourd’hui il prétend lutter pour l’indépendance de la justice ; le monde à l’envers. C’est surtout ça qui décrédibilise votre lutte. Extirper d’abord ces gens de vos rangs.
    Chers magistrats, votre mouvement est voué à l’échec ; au lieu de lutter pour des principes, vous lutter pour l’argent. J’aurai même compris si c’était contre les koglwéogo ; et voilà que là vous bottez en touche alors qu’il y a quelques jours vous condamniez fermement le phénomène et même juré de remettre vos dossiers au gouvernement s’il n’arrêtait pas le phénomène. L’argent, rien que l’argent. Vous ne valez rien. Nulle part au monde, le soit disant pouvoir judiciaire n’a été mis à égalité avec les autres pouvoirs. En France, un magistrat gagne entre 3000 et 4000 euros tandis qu’un député est dans les 10 000 euros. Ce ne sont ni les mêmes charges ni les mêmes enjeux. Redescendez sur terre ; l’argent que voulez pour faire la "bombasse"-là, le pays n’en a pas. On a d’autres priorités. Il faut aider d’abord les plus démunis. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:58
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    VOUS ETES IMPITOYABLES VOUS LES MAGISTRATS. SOYEZ UTILES POUR CE PAYS ET NON PAS DES PARASITES MONSTRUEUX CONTRE L’INTERET GENERAL DES HONNETES CITOYENS .

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:00, par DAMOCLES
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Messieurs les magistreux ;oui vous les magistreux ;vous commencez à nous pomper l’air avec vos attitudes d’enfants gâtés. Dans ce Burkina où les gens sont payés au lance-pierre vous êtes parmi les mieux traités. Et pour quels résultats ? Zéro pointé. Qu’avez-vous fait du peu de moyens qu’on a donnés déjà ? Sinon que fanfaronner. Si vous êtes fatigués de travailler, dégagez et laissez l place à d’autres gens qui veulent. A peine installé que vous exigé du nouveau Président la lune et le soleil. Paul Kaba Thiéba ; prends garde. Si jamais tu cèdes à ces gloutons obsédés par le pognon et par la luxure au lieu du DROIT alors faudra aussi nous servir un statut semblable à celui de Roch. Tu es prévenu

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:03, par alima ouedraogo
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    enfin les magistrats ont compris qu’il fallait quitter la réserve et se faire entendre ; ils ont compris qu’on ne va rien leur offrir sur un plateau d’or comme des bébés ; il faut se battre ; la réussite s’arrache à la guerre ; le premier ministre dit ignorer vos revendications, mais ce n’est pas vrai ; qu’à cela ne tienne, ne vs faites pas de la peine à lui expliquer de façon ferme, directe et sans rancune ; Vous êtes un pouvoir dans les textes mais en réalité il n’en est rien ; on vs demande bcp de sacrifice(fais pas la politique, votre femme ne peut pas faire le commerce, ne vivez pas dans une cour commune, trouvez vs au plus vite une voiture, ne vs asseyez pas n’importe où,ne menez pas une activité privée lucrative, ayez de la réserve, de la dignité, habillez convenablement, faites croire à votre entourage que vous êtes à l’abri du besoin ; ne restez pas pendant longtemps en location ; envoyez vos enfants dans de bonnes écoles, choisissez vos amis ; n’allez pas dans n’importe quel événement, pensez au corps de la magistrature quand vs posez des actes) mais en retour on ne vs met dans la possibilité de le faire ; et ensuite, on veut vs corrompre ; battez vs pour votre indépendance car le régime actuel veut vs tenir par ces décrets

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:05, par wawei
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Of ! de toutes façons nous savons que votre lutte vise à saper le projet de développement que le Président Roch est en train de mettre en place. Surtout avec vos cadres du PCRV en première ligne. Comment comprendre que le Président à peine installé, avec tout ce que nous savons comme désastre que Blaise et François nous ont légué, vous meniez de telles actions déstabilisatrices !? Vous pouvez continuer vos actions de sabotage, grevez un mois, indéfiniment si vous voulez, au besoin vous pouvez rejoindre votre patron apatride, Blaise COMPAORE en Côte d’Ivoire et devenir des magistrats Ivoiriens(puisque là-bas c’est mieux payé), le peuple Burkina-bê honnête continuera sa lutte pour son développement et un jour on aura d’autres magistrats prêts à se sacrifier pour l’émergence du Burkina à l’image de cet enseignant à l’Est du Burkina qui seul dans son établissement est prof de Français, d’anglais, d’histoire-Géo, etc... J’espère au moins que vous avez suivi son intervention sur les chaînes de télé ? Un peu de décence quand-même chers magistrats !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:12, par Myl
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:15, par Myl
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Continuez hein, surtout n’arrêtez plus. Mais rectifiez vos tirs, vous n’aviez pas le soutien de ce peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:19, par linoversace
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    certes, vous avez beau parler d’indépendance, mon œil !! l’unique motivation de taille reste l’argent. hors que c’est le volet financier qui choque les gens vu votre traitement déjà consistant. depuis quand vous voulez indépendance ?? on vous a vus ici sous blaise !!

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:23, par TCHINTIGUI
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Je persiste et je signe, il faut que le Ministère de l’Économie, des Finances et du Développement (MINEFID) retienne les cinq (05) jours de grève sur le salaire des magistrats grévistes comme il le fait d’habitude avec les fonctionnaires qui partent en grève ! Et à grève d’un mois, il faut retenir le salaire du mois. A grève illimitée, coupure totale du salaire jusqu’à la reprise du travail. Si le MINEFID ne le fait, que désormais il ne le fasse pas pour les autres fonctionnaires qui iraient en grève. Il faut appliquer purement et simplement les textes ! A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:34, par kelkin
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    les magistrats on vous soutien jusqu’au double bout. Il faut que les travailleurs du Burkina sachent que tant que nous serons là à nous attaquer entre nous, nous n’aurons jamais gain de cause. Je crois que la solution est de soutenir tout syndicat dans sa lutte et en ce moment nous allons vaincre l’employeur commun l’Etat qui ne respect presque jamais ses engagements. Encore une fois les magistrats on vous soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:41, par Badisak
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bonjour à toutes et à tous,
    Sans connaître les motivations réelles de la grève de magistrats, j’imagine qu’étant des citoyens vivant dans ce pays, ils n’ignorent pas les difficultés auxquelles les nouvelles autorités qui viennent à peine de s’installer aux commandes du pays font face : sécurité, santé, chaumage, éducation, etc. Pour réussir dans une lutte, il faut savoir capter favorablement l’opinion publique en terme de soutien. Il me semble qu’au regard de tout ce que notre peuple a enduré jusqu’ici, et vu l’image négative que le citoyen lambda a gardé de la justice dans ce pays sous l’ancien régime, le corps de la magistrature au lieu de tout de suite revendiquer, doit d’abord travailler à redorer son image vis à vis de notre peuple pour rétablir un climat de confiance. Il faut que ces magistrats évitent de donner l’impression que leur mouvement vise à saboter les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre de son programme. Tout citoyen de bon sens sait que le régime en place a hérité d’un pays en situation difficile et il faut que tous les dignes fils de la patrie des hommes intègres se donnent la main pour triompher des forces du mal et inscrire le nom de notre pays au rang des nations qui comptent ; être burkinabè, c’est ça !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:43
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    n’oubliez surtout pas de les couper leurs salaires pour fait de greves et remettre aux indigents et aux pauvres

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:43, par mkaratayé
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    huuuuuum les magistrats vous n’avez pas encore vu le satanisme du pouvoir politique. C’est quand le Ministre Bagoro va se mettre à pleurer devant les médias en disant que les magistrats ont refusé qu’on étalent leurs avantages à tous les travailleurs ou que vous demandez à ce qu’on puise dans le budget de l’Etat vous donner que vous comprendrez. Bonne suite à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:48, par le Zongale
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Indépendance ??!!!???!!!?. C’est très subtile de votre part hein ! N’avez-vous pas omis de dire à la population la vraie motivation qui reste le pécunier ? Dieu nous garde

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:49
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Qui peut estimer les conséquence cette grève sur les populations ? Et quand les pauvres paysans veulent se défendre, ils sont diabolisés.
    Mon paysan Bon courage à toi.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:54, par trop c’est trop
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    cours d’histoire à nos magistrats. Quand vous parlez de grêve, vous n’êtes pas allez en grêve, car le cour d’eau portant le nom grêve n’est pas au BF donc, autant partir vous assoir devant le barrage de Ziga.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:00, par HAKIKA
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Je persiste et je signe : l’indépendance de la justice n’a rien à voir avec les augmentations colossales que vous quémandez. Les différents rapports du REN-LAC montrent à souhait que les agents publics les mieux lotis de l’Administration sont les plus corrompus. On n’a pas besoin d’être bien très bien payé pour être intègre. Vous voulez être traités comme des ministres,Vous ne voulez plus faire SND, vous voulez être des super citoyen ? Même si on vous donne 2 000 000 par mois ça ne resolvera pas vos problème et ça ne garantira pas l’indépendance de la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:01, par pawotoo
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Monsieur Tchintigui il faut savoir que le MINEFID n’a jamais coupé et ne coupera pas le pain de quelqu’un. Au contraire les agents de MINEFID ont déjà pris consience depuis que l’Etat nous monte toujours les uns contre les autres et joue le role d’arbitre. Si toute fois Monsieur BAGORO veut il peut s’associé à sa collègue ROSINE et aller eux mèmes à la Solde et coupé les salaires de ces braves magistrats qui ne réclament que leurs droits. Les agents du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement ne sont et ne seront jamais contre un travailleur de l’Etat et à forte raison un syndicat.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:01
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Internaute N°10 (Monsieur Kelkin), parmi les millions de burkinabé combien sont employés par l’État ? Combien ont les privilèges que les fonctionnaires ont dans ce pays ? L’État ne fabrique pas l’argent, ils le prennent à d’autres burkinabé (qui eux travaillent pour créer de la richesse). Alors ne pensez pas que l’argent du peuple ne doit servir qu’à mettre à l’aise les quelques milliers de fonctionnaires (je me garderai de dire ce que tout le monde pense d’eux mais ils le savent déjà) au détriment de millions d’autres burkinabé...sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:03, par OCy
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Il faut une institution qui va jouer le rôle d’arbitre. Soit c’est le Haut comité pour la réconciliation nationale (je ne sais pas si c’est la nomenclature exacte), soit c’est un collège constitué de leadeurs d’opinion ou de hautes personnalités respectées de notre pays pour trancher et prendre l’opinion à témoin. Sinon ça commence mal avec ces mouvements et ce sont les plus vulnérables qui vont encore payer le plus cher.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:04, par Perséverance
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Du courage à vous vaillants Magistrats. Vous avez le soutien du peuple qui ne demande qu’un pouvoir judiciaire indépendant.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:11
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Est-ce vrai que vous réclamez une exemption du SND ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:24, par Irihaban
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Chers magistrats, ce n’est pas une campagne de diabolisation des magistrats et du mouvement mais c’est le contexte qui pose problème surtout avec les Kolgwéogo que vous ne voulez pas et en même temps vous laissez un vide pendant votre grève que les Kolgwéogo remplissent tant bien que mal.
    A vrai dire aussi, lorsqu’un citoyen viens à votre niveau pour qu’on lui rende justice, éviter de lui faire faire des va et vient sans suite car nos parents surtout en région et en campagne ne peuvent pas comprendre les procédures complexes que vous suivez à la lettre et à la française et qui ne cadre pas avec nos valeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:28, par peace
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    La réponse à donner à ce mouvement de grève des magistrats constituerait une marque de restauration de l’autorité de l’état dans le contexte actuel. Certes, les magistrats revendiquent l’adoption des décret d’application gage de l’indépendance totale de la justice suite aux recommandations des états généraux de la justice ; mais au stade actuel la grève reste et demeure inopportune. Pour les raisons suivantes :
    - le pays vient de loin et les indicateurs financiers sont au rouge, raison pour laquelle aucune décision ayant une incidence financière supplémentaires sur les finances publiques ne pourrait être adopté sans l’établissement d’un état des lieux
    - la justice burkinabe aujourd’hui souffre plus de sa morale ( l affairisme,corruption, démagogie, une génération de juges recruté sans enquête de moralité préalable prêts à monnayé leur dignité et honneur) que de problème institutionnel
    - l’une des priorités de l’actuel régime devrait être la prise de mesure forte à effet immédiat sur le quotidien du burkinabe moyen à savoir l’abaissement du prix du carburant au regard de l’effondrement du prix du baril de pétrole, la de fiscalisation de certain denrées de grande consommation et les matériaux de construction
    - on est tous unanime que l’administration c’est la continuité, mais aussi l’administration c’est la régulation, l’ajustement, la correction, et le réalisme. La transition à tracé les sillons d’une justice indépendante mais reconnaissons que c’est pas pour autant que le magistrat burkinabe va revendiquer le salaire du juge sénégalais, ivoirien ou camerounais. Il s’agit d’une vue de l’esprit déplacée car au même moment, il oublie de comparer les ressources propres du BF à celles des pays référentiels.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:30, par SOUGRESOABA
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Tout travailleur a le droit de revendiquer des meilleurs conditions de travail, mais il faut le faire dans l’intérêt supérieur du dit travailleur et de la nation pour laquelle nous devons aussi poser la question" qu’est ce que je fais sincèrement pour mon pays". Soyons honnêtes et sincères dans tout ce que nous faisons présentement dans ce Burkina post insurrectionnel.
    VIVE LE BURKINA !!!
    QUE DIEU PROTÈGE LE BURKINA !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:32, par Par imasgho
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    les magistrats on vous soutiendras jusqu’au bout. Encore une fois les magistrats on vous soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:32, par boby
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Je suis d’accord que le Gouvernement discute avec les magistrats pour voir ce qu’il peut faire pour eux mais avant, il faudra qu’on fasse une enquête approfondie sur eux pour voir comment ils vivent. Par exemple là où un magistrat dort est ce que son salaire lui permet de l’obtenir, sa voiture, l’école de ses enfants, la voiture de sa femme. Les magistrats corrompus iront à la MACO et on pourra discuter avec ceux qui sont propres et si ça n’existe pas des magistrats propres ce ne sont pas les seuls diplômés. Il y a des dossiers qui traînent dans les tiroirs depuis des années ils n’ont jamais demander une justice indépendante.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:34, par Auguste
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Je trouve curieux qu’à chaque fois qu’on nomme un cadre à la tête de son ministère ce ministère prend feu. Cas des finances, des infrastructures et j’en passe. Curieuse coïncidence tout de même.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:44, par Ma solution
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Disons le tout net, les magistrats ne sont pas des intéressés même si je peine à y croire !
    Ils veulent que la séparation de pouvoir soit effective
    Donc pour resoudre ce problème, je propose que le gouvernement qui a clairement des soucis de ressources financières fasse ceci :
    1- Relire, amender et adopter toutes les dispositions que les magistrats proposent sur leur plateforme dans l’objectif de rendre effectif la separation des pouvoirs et surtout qui n’ont pas d’incidences financière,
    2- Que le gouvernement remette les points de la plateforme qui ont des incidences financères à une autre date (disons dans une année) pour des discussions. Histoire de laisser le temps au pouvoir en place de mobiliser les ressources

    Maintenant si les magistrats refusent, chacun pourra tirer sa conclusion.
    Juste une contribution ! sans haine ! sans rancoeur encore moins de l’animosité

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:48
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    11. Indépendance de la justice, oui mais pour une vraie justice, il faut être intègre hors c’est ça qui manque dans le "pays des hommes qu’on dit intègre". L’argent ne peut jamais faire d’un homme honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:49, par Edgar
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Cher syndicaliste du Faso, savez vous seulement qu’au burkina les salariés ne depassent guère 5% de la population active et même pas 1% de la population totale. En toute chose, il faut du bon sens. A moins de douter de la véracité de la situation économique du pays qui été dépeint, je ne comprends pas ce jusqu’au boutisme qui finira par nous perdre tous. vous savez bien que depuis l’insurrection le pays tourne au ralenti. Le gouvernement peut bien décider de mettre en œuvre ces mesures qui ont une incidence financière sur les salaires mais que direz vous si le lendemain, le prix du carburant, du gaz et autres produits de grande consommation connait des hausses de 50%. Je pense que la lutte doit être orientée vers amélioration des conditions de vie et non braquée sur les questions de salaires et d’indemnité qui ne favorise qu’une minorité de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:55, par André
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Avec toutes ses revendications à l’emporte pièce ; j’ai peur que pays ne soit en cessation de paiement d’ici là.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:07, par KAZ
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Ce que vous mêmes magistrats devez tirer d’abord comme leçon, c’est que vous êtes entièrement responsables de la situation actuelle de la justice dans notre pays : corruption, course effrenée à l’argent, et j’en passe. Faites un sondage et vous verez que très peu de burkinabè parlent bien de vous ; d’où l’intérêt pour vous de travailler en interne à vous faire rescpecter et non à vous faire craindre

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:15
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    soutien totale aux Magistrats indépendants malgré la campagne de désinformation et de diabolisation du gouvernement contre vous. on voit maintenant le vrai visage de votre ministre BAGORO. quel retournement de veste !!! Juste pour les postes ! honte à lui.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:18, par Duniyaam
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    "Ils ont réitéré que la lutte ne vise qu’à asseoir les conditions d’une justice indépendante et efficace au profit du peuple". Voici un raisonnement absurde : POUR SERVIR LE PEUPLE, ON REFUGE DE LE SERVIR. Si c’est vrai que vos revendications sont pour le bonheur du peuple, vous n’avez pas besoin de gréver, d’arrêter de lui rendre service. Le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir. Donner un million comme salaire aux magistrats revient simplement à élever leur niveau de corruptibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:23
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Les magistrats exagèrent. Avec déjà vos gros salaires (catégorie P) et vos avantages, vous voulez encore qu’on augmente vos salaires.
    Vous avez tenu à réviser le statut de la magistrature pour insérer d’autres des avantages. Non content de cela, vous avez élaboré des projets de décrets visant à augmenter vos gains parce que vous estimez qu’en tant que pouvoir, vous avez droit à plus que ce que vous percevez actuellement. Mais vous oubliez que comparaison n’est pas raison. Croyez-vous être les seuls travailleurs ? Vous bénéficiez déjà de gros salaires pour que vous soyez à l’aise pour juger sans vous laisser corrompre, et pour que vous n’ayez pas à vous endettez auprès des commerçants.
    Vous êtes en grève actuellement, non pas vraiment pour votre indépendance, mais seulement pour vos intérêts personnels.
    Certes, c’est normal de réclamer d’avantage d’argent, mais les ressources financières de notre pays ne peuvent mettre les 18 000 000 de burkinabés à l’aise. Vous avez fait le droit, et vous êtes mieux placés que les autres pour savoir que les droits fondamentaux de tous les burkinabés sans exception doivent être satisfaits. Si vous réclamez et vous réclamez encore, qu’est ce que les autres auront ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:29, par Yampaséké
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    longtemps restés en marge des luttes menées par les autres corps de la même institution, les magistrats sortent de leur réserve. courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:32
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Les militants MPP cachés derrière leur post, sachez que ceux que croyiez défendre connaissent l’importance et la place de la justice dans un Etat de droit. Vous pensez pouvoir ignorer la lutte du pouvoir judiciaire pendant combien de temps alors que sans ce pouvoir il n’y a point d’avenir pour le Burkina Faso. Vous voulez maintenir le juge dans le besoin pour pouvoir le corrompre a tout moment. Mais ce temps est révolu. Tot ou tard, vous dormirez devant les palais de justice pour nous supplier de faire ci ou ca pour vous et cest la que vous comprendrez sans le juge vous navez pas d’avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:32, par Le Crédible
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    De bonnes conditions de vie et de travail participent à garantir l’indépendance du Magistrat. Et si le Magistrat est indépendant, c’est l’ensemble des justiciable qui en bénéficient. Alors pourquoi condamner cette lutte des Magistrats ? Au contraire elle doit être soutenue par tous.Si nous refusons de les soutenir pour cette lutte pour leur indépendance, alors que nous sachions fermer nos bouchent quand nous seront un jour victime de cette dépendance vis à vis du politique.A ceux qui font des comparaisons entre le traitement des magistrat et celuis des autres agents publics, je vous dit qu’il n’ya pas de comparaison qui tienne. Voulez vous que le Magistrat aie le même salaire que l’enseignant du primaire ? Je ne néglige pas le travail abattu par les braves enseignants, mais je n’irai pas pas jusqu’à de mander une identité de traitement. Et si vous trouvez que le salaire des autres est tres bas par rapport à ce que la Magistrat gagne, est une raison suffisante d’empêcher aux Magistrats de rechercher une amélioration ? ne serait-il pas plus indiqué de chercher à faire monter ceux qui sont au bas de l’echelle ? Ecouter je soutiens les Magistrats dans leur lutte. Courage à vous ! Nan laara an saara !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:41, par fighter
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Aucune liberté ne se donne. Toute liberté s’arrache. Contre les jaloux, les aigris, les donneurs de leçons qui ne sont d’d’ailleurs pas des exemples. Soutien total.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:46
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Au dela de l’objectivité que certains internautes tentent dattribuer a leur intervention, la seule réalité qui vaille, c’est votre jalousie envers les magistrats que vous enviez et cest cette convoitise qui vous détruira car la convoitise est un péché. Pour ceux qui l’ignorent,sachez que les magistrats ne réclament qu’un dû et de la justice pour un pourvoir embrigade par les deux autres depuis des décennies. Sachez aussi ine chose, il est impertinent de comparer le detenteur dun pouvoir aux fonctionnaires que nous respectons malgré tout car le comparant fait défaut dans ce cas. Un pourvoi doit être comparé à un pouvoir et quand vous acceptez cette logique constitutionnelle, vous comprendrez que la lutte du magistrat pour être au meme niveau de considération que les membres des pouvoirs exécutif et législatif et de ses collègues de tout le monde entier est un combat noble.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:47, par kolou
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bonjours, je m’invite comme tout Burkinabé à la prise de position qui du reste doit nous permettre d’avancer et non de nous donner des coups au dessous de la ceinture.
    Un peuple, le bas peuple que nous sommes se doit de revendiquer l’indépendance institutionnelle et financière du troisième pouvoir afin de les sortir des décisions calculées qu’ils peuvent rendre en fonction des intérêt égoïstes du politique.
    Arrêtons de diaboliser les magistrats qui, au pire des cas sont à l’image de tous les corps de notre administration. soutenons leur lutte car de l’aboutissement de cette dernière répond la séparation de pouvoir et l’avènement d’un véritable État de droit ou la soif de bon sens de leur part, je ne parlerai pas de justice peut prévaloir et nous mettre à l’abri des manipulations.
    Laissons les choses en l’état et nous regretterons notre silence et inaction coupables car les dirigeants n’abuseront que du pouvoir qu’ils ont entre leur mains. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:03, par JULIEN YAM
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    N’exagérons pas ; en quoi indépendance a avoir avec toute ces revendication financière ?
    Pour l’ indépendance dont vous clamez requière plus de l’intégrité et la conscience professionnel qui voudrait que vous acceptiez vous assumez..Donc arrêté de divertir les gents et nous poussez pas à la révolte contre vous. FOI D’UN GENTIL HOMME

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:08, par ROSE
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Moi en tous cas je suis le peuple et vous soutien

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:12, par Nobga
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    L’Etat c’est toi, l’Etat c’est nous tous. Il faut le retenir mon cher kelkin. Et je ne pense pas que les députés vont grever, encore moins Rock , Paul et son gouvernement. Alors, si le 3è pouvoir va en grève, je tombe des nues. Ils n’ont qu’à grever des mois, ce sera une aubaine pour les jeunes magistrats chômeurs en quête d’emploi. La plus belle femme au monde ne peut offrir à son mari que ce qu’elle a. pas plus !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:15, par Sidzabdaa
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    On vous soutient à 100/100. Dans ce pays, si le gouvernement n’a pas dos au mur, il n’accède à aucune revendication corporatiste. Vous avez intérêt à mettre plus de pression sur lui. Mais je regrette que vous n’ayez pas profité des états généraux sur la justice sous la transition pour exiger en même temps l’amélioration sans condition de vos conditions. Vous avez peut-être cru à la bonne foi des autorités gouvernementales, ce qui est une erreur de votre part, car elles sont toujours les mêmes, elles ne sont pas allées à l’école de la morale. Cette lutte doit être soutenue surtout par le peuple burkinabè, car en sa qualité de justiciable, il est le premier bénéficiaire si les magistrats sont mis dans des conditions qui leur permettent de vivre dignement et d’être ainsi indépendants et à l’abri de la corruption. Cela parce que quoiqu’on dise, l’indépendance est avant tout financière. Si le justiciable qui veut corrompre le magistrat voie que celui-ci ne semble pas être dans le besoin de quoique ce soit, il se raviserait. C’est vrai que le pays est pauvre, mais ce que les magistrats demandent, n’est de la mer à boire pour le gouvernement surtout que dans le même temps des dizaines de milliards sont débloqués par le même gouvernement pour d’autres agents à titre de motivation dont on ne voie ni le fondement ni la raison. C’est une pure arnaque du contribuable et une injustice ou une discrimination injuste à l’égard de du reste de la fonction publique. Le gouvernement doit être conséquent envers lui-même. Une justice indépendante a un prix. L’Etat doit donc y mettre les moyens. Les magistrats stagiaires des pays voisins touchent de loin mieux que nos magistrats titulaires. Quand des gens disent les magistrats sont les mieux payés des fonctionnaires burkinabè, vous oublier les obligations de dignité, d’apparence, de........... qui pèsent sur eux. Il faut vivre dans une cour unique, avoir un véhicule, ne pas faire la politique.....Tout cela annule le surplus de leur salaire par rapporte à celui des autres fonctionnaires. Moi-même je raisonnais comme ceux qui les critiquent, mais quand mon cousin est devenu magistrat, j’ai vu les conditions dans lesquelles il vit et lui-même sur ma demande m’a expliqué la situation. Depuis lors, je me suis ravisé, car j’ai compris que tout ce que les gens disent sur les magistrats en termes d’aisance de leurs conditions, est archi-faux. Je vous invite donc, à chercher plutôt à comprendre la situation réelle des magistrats auprès des intéressés eux-mêmes, avant de les critiquer. Je puis vous assurer que tout n’est pas rose chez eux, c’est même très difficile pour eux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:19, par ya sida
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    héyi ils n’ont qu’à décréter un gréve illimitée s’ils veulent et j’invite le Gouvernement à sévir en conséquence on les a vu ici la subitement ils luttent pour l’indépendance de la justice on a pas besoin de super salaire pour être indépendant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:21, par ya sida
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    héyi ils n’ont qu’à décréter un gréve illimitée s’ils veulent et j’invite le Gouvernement à sévir en conséquence on les a vu ici la subitement ils luttent pour l’indépendance de la justice on a pas besoin de super salaire pour être indépendant.Que ceux qui ne sont satisfaits de leur situation ailles ou ils peuvent avoir mieux y’a en marre à la fin.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:22, par joan
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    EN FAIT CES RADINS D’ ÉCONOMISTES VONT NOUS FAIRE VOIR DE MILLE COULEURS. MAIS SACHEZ QUE DANS UN PAYS OU LA JUSTICE EST DÉLAISSÉE POINT DE DÉVELOPPEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:28, par POUTINE
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    LES MAGISTRATS PRÉTENDENT QUE LE GOUVERNEMENT VEUT METTRE LE PEUPLE CONTRE EUX. J’AIMERAI BIEN VOIR LES POINTS DE RÉCLAMATIONS CLAIREMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:34, par du courage
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    du courage messieurs les magistrats dans votre lutte. ceux qui écrivent pour vous critiquer ne comprennent pas le sens de votre lutte. pensez vous un seul instant que certains barons du MPP veulent une justice independante ? si la justice est vraiment independante, je suis persuader que ceux qui seront a la MACO ne seront pas uniquement des pro CDP et autres. qui aujourd’hui du MPP ne traine pas de casseroles ? il faut que les gens comprennent egalement que l’amelioration des condition de travail et de vie des magistrats est une recommandation du pacte signé sous les projecteurs et que la transition a comptabilisé dans son bilan. ceux qui veulent comparer les magistrats aux autres corps, pourquoi pendant la transition, il n’y a pas eu d’etat generaux de ces corps ? c’est pour dire que la justice, c’est le pilier de la democratie, ne nous voilons pas la face. pourquoi les gens soutiennent tant les kolgweogo aujourd’hui ? c’est parce qu’ils se disent que la justice ne repond pas a leur preocupation car selon eux corompu a tort ou a raison. c’est mieux qu’on les soutiennent aujourd’hui pour esperer avoir une justice forte et vraiement independante. c’est la seule voie de developpement du burkina sinon tot ou tard nous auron une autre insurection

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:38, par Verité
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Vivement qu’ils aillent en greve illimité et que l’Etat les licencie pour que nos enfants qui sont nantis des diplomes en droit puissent les remplacer car eux ils ont eu beaucoup et ils veulent l’excès.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:38, par Dassik
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Beaucoup de maîtrisards en droit sont présentement en chômage. Que l’on balaie du revers de la main ces corromps afin que nos jeunes aient du travail. Dès incapables qui ne pensent qu’à l’argent ! mefiez-vous ! on vous tient à l’œil !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:38
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    La greve de la H° te.. ! maitrise+ ...mois à l’ENAM+ ...mois de stage ; on veut rang de Ministre.
    Cette greve a dautres fins : On se sait dans ce pays là, vos vieux amis déchus sont tapis dans l’ombre entrain de tirer sur les ficelles , coute que coute rendre le Pays ingouvernable.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:43, par Dignité
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Tout ce qui est désolant dans ça, c’est l’égoïsme poussé de chaque Burkinabè et de certains syndicats ! On réclame, on réclame et encore on réclame..... Que des droits, mais pas de devoirs !!!! Dans quel pays responsable avez-vous vu que toutes les ressources sont destinées à la consommation ????? Il faut des investissements dans tous les secteurs leviers du développement ! Attention à ne pas rendre le pays ingouvernable car on peut tout y perdre, même le peu qu’on a ! Allons de façon progressive et constructive !
    Messieurs les magistrats, supposez que les autres corps (armée, police, personnels de santé,et j’en passe...) soient aussi radicaux que vous l’êtes actuellement, pensez-vous que vous aurez de la place pour revendiquer ?
    Il faut vraiment de la rigueur dans la gestion de ces grèves ! Pas de travail, pas de salaire ! Si les syndicats eux-mêmes sont conséquent avec eux-mêmes, ils doivent exiger cela !
    D’ailleurs, le RENLAC avait indiqué que tout travailleurs qui va en grève et perçoit son salaire, cela constitue un détournement ? Que le RENLAC fasse ce rappel !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:54, par BILLA
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    LES MAGISTRATS SONT DANS LEUR BON DROIT.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 12:54, par le bon
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    la mauvaise foi dans le débat ne ns mènera nulle part ; soutenons les magistrats ou taisons nous

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 13:13, par Les magistrats ont déjà des salaires énormes
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Vous les magistrats, vous avez des salaires énormes comparativement aux salaires des autres travailleurs de même niveau. Vous touchez le double, voire le triple de ce que les autres du même niveau de recrutement touchent. Et vous "fabriquez" encore des décrets pour qu’on vous ajoute encore beaucoup d’argent. Et dire que sont des gens qui connaissent le droit qui agissent de la sorte. Vous êtes trop gourmands

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 13:13, par wendinkonté frank
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    A force de persister les magistrats vont se tirer une balle dans le pied. Le contexte et la manière de revendiquer ne sied pas. Les syndicats les plus aguerris ne font pas ça. on ne commence pas une lutte syndicale au Burkina avec une semaine de grève. C’est une erreur monumentale et ça sera encore plus s’ils continuent une grève d’un mois. Mes chers magistrats êtes vous surs de vos moyens ? Le 1er et le 2è pouvoir sont plus forts que vous.
    Nous avons tous des frères magistrats et nous militons dans d’autres syndicats mais de grâce soyez prudents .

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 13:29, par gamsore adama
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    quelqu’un peut me faire la genèse du statut actuel de ces "magiçtrats". voila des gens a qui on a donne un statut particulier et exempte du SND. Maintenant ils se prennent pour de super agents publics. si seulement il savaient combien de temps un A1 de la "fonction publique ordinaire" faisait avant d’avoir 400.000f ; il se calmeraient. je propose aux magistrats qui ne veulent plus travailler de démissionner en bonne et due forme pour qu’on puisse recruter parmi les nombreux maitres en droit qui sortent chaque année des universités. je mets les démissionnaires au défi de trouver mieux que la moitie de ce qu’ils gagne actuellement t(pas en terme d’argent uniquement)

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 13:42, par wawei
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Vous n’avez pas honte !!? Indépendance de la justice !!! pour vous ? on vous connait-là. Ce n’est pas vous qui avez géré l’affaire Sankara en son temps et bien d’autres salles affaires....? C’est l’argent vous cherchez-ouaii !
    Ecoutez ! Je vais vous réitérer mon conseil : voyez avec la TNB si elle peut rediffuser l’élément dans lequel on présente un enseignant seul dans son établissement ; enseignant les Maths, l’Histoire-Géo, l’Anglais, le Français à lui tout seul, tout simplement par manque d’enseignants. C’est cette façon de lutter-là qui sied pour notre pays : le patriotisme ! Et vous savez combien il est payé ? En tout cas, pas même le tiers du salaire d’un magistrat chargé de dire le droit et qui passe plutôt le temps à faire souffrir les malheureux citoyens avec cette histoire d’outrage à magistrat ! Franchement, il n’y a pas un corps de fonctionnaire qui nous fait souffrir comme ces gars-là dans ce pays. Allez au palais et vous verrez !! Si vous avez la malchance de passer devant eux pour un dossier quelconque ?! La croix et la bannière !. On vous dit par exemple pour une audience d’être là à 08 heure, vous vous pointez à 07h45mn ; ça traîne pour venir à 08h45mn. Pour vous ne savez quelle raison, ça suspend l’audience au bout de 10 mn pour revenir 45mn après pour crier sur les justiciables... et gare à vous si vous tentez de rouspéter pour un écart de langage de ces gens-là ; alors-là, vous êtes menacés parce que outrage à magistrat, Ô Dieu ! c’est ces gens-là qui veulent nous donner des leçons aujourd’hui. DEMISSIONNEZ ET FOUTEZ-NOUS LA PAIX !!! Le médecin au moins peut avoir le droit de crier sur vous parce qu’il tient à vous guérir ; mais ces gens-là qui disent très peu le droit, corrompus qu’ils sont.
    S’il te plait webmaster, laisse passer. merci.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 13:42, par o
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    A mon humble avis les magistrats n’ont pas été patients vous devrez au moins attendre une année redorer votre image d’abord vous étiez où quand au moment de blaise les dossiers dormaient dans les tiroirs en ce moment on dirait que vous n’aviez pas de droit dèh vous voulez saper l’effort du redressement du pays ou quoi vous voulez mettre un KO au pays ou quoi si vous avez eu gain de cause le reste des fonctionnaires doivent s’élever aussi ; les autorités doivent bander les muscles pour supprimer les fonds communs,les statuts particuliers et dire non à ces magistrats. que DIEU bénisse le BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 13:55, par CestMonOpinion
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Consequences des longs regnes au pouvoir !
    Les magistrats n’avaient pas le droit de greve pour la bonne raison que leur statut particulier les met au dessus de tous les autres corps, sur le plan de la remuneration ! La logique etait que le magistrat doit etre bien paye afin de le mettre a l’abri du besoin et le rendre ainsi incorruptible. Donc pas de droit de greve mais bien payes, les magistrats le sont. La suite de cette logique de mettre le magistrat a l’abri du besoin, on la connait.
    Voila que Compaore et son regime tombent, le pouvoir de la Transition n ;a pas la meme force que le pouvoir dechu. Les magistrats en profitent pour exiger et obtenir le droit de greve. Et leur premiere greve c’est de paralyser l’appareil judiciaire pendant 1 semaine, Et ils menacent d’aller en greve d’une plus longue duree.
    En realite cette facon de lutter est plutot irresponsable et egoiste. C’est une solution tres tres facile et tous les corps de metier peuvent faire pareil. On ferme tout et on s’en fout !! Les medecins peuvent faire pareil et (2 jours seulement suffisent !). Des gens responsables n’agissent pas de la sorte pour forcer un etat qui n’a pas les moyens a vous accorder a 2 a 3 milliards de CFA supplementaires sur vos salaires deja exceptionnels.
    Tout le bruit autour de la pretendue independance de la magistrature c ;est du bleuf ! La verite c’est une augmentation que l’etat burkinabe n’a jamais accorde a aucun corps de metier. Et ils prennent le FOnds commun des finances comme pretexte. Mais ce fonds existe depuis les premieres annees de l’independance. Que ce fonds commun n’ait pas de base legale, on en convient. Vous Magistrats devriez plutot travailler pour qu’ils y ait un texte pour le fonds commun, meme si cela doit consister a rationaliser les montants payes. Au lieu de cela vous demandez l’impossible. Meme si on vous l’accorde vous aurez cree beaucoup pls de problemes. A la place du gouvernement et en face du deficit budgetaire et une economie tres affaiblie, vous magistrats n’auriez pas pu accorder le genre d’augmentation salariale que vous reclamez. Soyons un peu plus responsable dans ce pays ! Pensant a l’interet general, aux femmes qui meurent en couche, aux enfants qui vont a l’ecole sous des paillotes, aux enseignants qui ont des effectifs pletoriques, aux universites qui manquent du minimum (biblioteques, amphis, labos, etc). pensons a ....................

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 14:01, par clé en tête
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bien lire que les magistrats ne font le SND au lieu de : se soumettent au SND. Source sûre sur SIGASPE. Vraiement des nantis de la république. Mes excuses pour le précédent post où j’ai saisi de facon précipitée avec erreur.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 14:13, par Eveline Kiswensida
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bonjour à tous et à nos chers Magistrats,

    Que l’on publie intégralement les revendications des Magistrats pour que chacun fasse son opinion ! Sinon d’emblée, cette grève n’a pas mon soutien ! S’agissant de salaires, le gouvernement doit mener un action inclusive car on n’est tous frustré de nos salaires ; sachant que vous les magistrats vous faites beaucoup d’affaires parallèlement à votre rémunération. Vous aviez toujours été le secteur le plus corrompu devant la police (cf rapports RENLAC). Mais ce jour, vous n’aviez jamais osé dénoncer ceux des vôtres dont vous connaissez les agissements (ne me parlez pas d’une obligation de réserve). Aujourd’hui vous nous parlez d’une indépendance alors que cette indépendance, c’est encore les burkinabés dans leur ensemble et leurs martyrs qui ont payé le plus cher prix. L’indépendance de la magistrature c’est avant tout des principes et un engagement, des contrôles et des sanctions effectives. Cependant il m’a tout l’air que s’agissant de votre responsabilité, des contrôles et des sanctions, vous n’en parlez pas ! Du reste, le débat de fond est pratiquement absent de vos publications ! Hors pour c’est bien là que nous pouvons discuter avec vous !

    Dans l’espoir d’un véritable débat sur le fond de vos revendications, je vous salue.

    Eveline Kiswensida

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 14:17, par le peuple
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    je pense a mon humble avis que les magistrats en font trop. qu’ils sachent qu’ils ont déjà des salaires et des indemnités plus élevés que les autres fonctionnaires avec un même niveau de recrutement et de formation. que celui qui croit qu’il est mal traité dans l’administration publique démissionne et devienne opérateur économique ou avocat.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 14:35
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    En tout cas, si ce n’est pas pour être des voleurs indépendants, j’épouse l’idée.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 14:40, par Elie
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Dites nous d’abord ce qui est écrit dans ce décret. Ni le gouvernement ni vous les magistrats ne parle du contenu. Malgré tout je suis contre votre grève sordide qui ne brime que le peuple.Les députés ont donné un bon exemple ; suivez leurs pas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 14:47, par sanou
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    combien de fois ces magistrats ont grevé sous le régime de blaise compaore ? Pourquoi la transition n’a t-elle pas signé les décrets d’application et les appliquer pendant la transition ? Ils ont transmis des patates chaudes dans les mains des nouvelles autorités. Les magistrats pensent-ils mériter ces avantages ? Si ce n’est pas pour l’argent et c’est uniquement pour l’indépendance, on peut donc réviser les textes et biffer les parties financières pour enfin appliquer le reste des textes. Pourquoi sous compaoré quand vous étiez des juges acquis vous n’avez pas demandé l’indépendance ? Il faut que les nouvelles autorités commencent à sévir pour que le désordre finisse dans ce pays. On s’en fout des magistrats. C’est parce que les nouvelles autorités refusent de s’accopiner avec ces juges acquis qu’ils sont allés en grève ? Combien de magistrats ont leur nom sur les documents retrouvés chez françois compaoré ? combien de magistrats sont sortis sous l’insurrection ? Combien sont morts durant l’insurrection ou le putsch. En termes clairs, le peuple saigne et les magistrats qui les déplument, qui les négligent, qui les méprisent profitent alors. Le pays à d’autres priorités de base (éducation, santé, environnement, chômage et redressement économique) que les anciens dignitaires corrompus (magistrats) du régime compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 14:58, par le realiste
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    bonjour
    je crois qu’il faut envoyer les kolweogo s’occuper de ces magistrats

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 15:08, par privat
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    A lire la majorité des internautes,je me pose la question de savoir si ce sont les magistrats qui ont adopté unilatéralement la constitution du Burkina ainsi que le pacte national pour le renouveau de la justice.Je me demande bien si avant toute réaction les gens ont pris la peine de lire ces différents textes ou c’est moi qui ne comprend rien de ce qui est écrit dans ces différents documents.

    Constitution du Burkina
    Article 124
    Le Pouvoir Judiciaire est confié aux juges ; il est exercé sur tout le territoire du Burkina
    Faso par les juridictions de l’ordre judiciaire et de l’ordre administratif déterminées par la loi.
    Article 125
    Le Pouvoir Judiciaire est gardien des libertés individuelles et collectives. Il veille au
    respect des droits et libertés définis dans la présente Constitution.

    Pacte le renouveau de la justice

    Article 6 : Il appartient aux autres pouvoirs publics de donner au pouvoir judiciaire les moyens nécessaires à son action. Et le pouvoir judiciaire doit pouvoir participer ou pouvoir être entendu en ce qui concerne les décisions relatives aux moyens matériels.

    Le traitement accordé au pouvoir judiciaire doit permettre aux détenteurs de ce pouvoir d’être au même niveau de considération que les détenteurs du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif.

    Cette considération est tributaire notamment du rang protocolaire, des avantages et droits accordés aux détenteurs du pouvoir judiciaire en tant que hautes autorités.

    Les textes y relatifs doivent être relus pour prendre en compte ces principes.

    Article 70 : La loi organique portant statut de la magistrature et ses textes d’application doivent être adoptés à court terme.

    Je pense donc que la lutte des magistrats est légitime à moins que l’on me fasse comprendre que la constitution et le pacte pour le renouveau de la justice ne sont pas opposables au gouvernement actuel.Si l’on doit tenir compte des diplôme pour une quelconque rémunération des magistrats alors ,il faut aussi tenir compte également du diplôme de chaque ministre et de chaque député pour sa rémunération.
    Si nous , peuple burkinabé, ne voulons pas d’une justice indépendante ,demandons aux députés d’enlever de la constitution le statut de pouvoir aux magistrats.Si l’on doit comparer le magistrat aux autres travailleurs que l’on demande que le magistrat soit seulement pris en compte dans la loi 081 sur la fonction publique adopté en novembre 2015 car en l’état des choses le magistrats n’est pas un fonctionnaire.Cette dernière loi pour ses décrets d’applications ne va t’elle pas se buter au même problème que font fasse les magistrats actuellement ,quand le gouvernement dit qu’il n’y a rien dans les caisses de l’État.
    Le SG du CGT-B Bassolma BAZIE l’a bien dit « Il apparaît clairement que des menaces pèsent sur certains des acquis de l’insurrection et des luttes ; les nouvelles autorités évoquent la nécessité de faire d’abord un point sur les possibilités de mettre en œuvre les engagements pris. Par conséquent, la mise en œuvre de ces engagements est un impératif non négociable. Au cas contraire, nous prendrons nos responsabilités et pour cela, notre patience a une limite ».La récréation est donc à son terme.Il n’est pas question que les acquis sociaux soit remis en cause par le régime en place.Seule la lutte paie.
    Courage et soutien aux magistrat

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 15:16, par yamsoba
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bonjours ! une proposition bien concrète que je fais au gouvernement et aux dix-huit millions de burkinabé. Je demande à son excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA de bien vouloir inviter ces magistrats grévistes à déposer purement et simplement leur demande de démission de la fonction publique. Nous assumerons les conséquences en leur payant tous leurs droits afin de procéder aux recrutements de nouveaux magistrats soucieux, conscients de la réalité du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 15:38, par L’Autre Africain
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Mes chers magistrats, ne nous prenez pas pour des abrutis quand même ! En fondant l’essentiel dans le général , c’est à dire les décrets ayant une incidence financière dans ceux n’en ayant pas, vous voulez nous faire avalez les couleuvres de votre volonté d’égaler le pouvoir exécutif ou celui législatif en termes de traitement salarial.
    Le régime de Blaise vous a dorloté en vous accordant un traitement qui n’a rien à voir avec celui des autres travailleurs de l’Etat et ce, pour que vous soyez dépendants. Aujourd’hui, pour votre soi disant indépendance, vous voulez qu’on vous dorlote encore en vous accordant des avantages plus grands.
    Comme le disait quelqu’un, notre insurrection est à achever. En effet, après avoir chassé le pouvoir exécutif, dissout le pouvoir législatif, il reste à chasser le pouvoir judiciaire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 15:45, par egouembi
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Chers frères et soeurs magistrats,
    - quel est votre contribution pour le développement du Faso ?
    - l’argent vous rendra t’il indépendants ?
    - n’avez vous la liberté de dire le droit ?
    - avez vous rendu justice et on vous blâmer ?
    - même si on vous arrosait avec l’argent avec votre vision matériel vous resterez les mêmes car vous ne faites confiance qu’aux biens matériels.
    - servez et vous seriez servi

    montrez vous disponible pour le travail bien fait car il existe des textes depuis longtemps mais vous êtes resté les mêmes et les textes ne vont jamais vous affranchir de votre appétit.

    si vous êtes intègres et non apatride arrêté et ayez l’oeil sur la gestion et ouvrez des dossiers pour tout manquement du pouvoir c’est en cela le peuple saura que vous êtes pour la justice. Que Dieu le burkina et que les juges soient plus sages et intègres.

    la patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 16:00
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    une justice qui n’est pas indépendante et qui est classée 3eme en terme de corruption (classement RENLAC), si vous devenez indépendante comment cette population va vivre cette arnaque encore de la part des magistrats ?? Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 16:26, par TCHINTIGUI
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Monsieur Pawotoo, toutes les fois où j’ai été en grève, mon salaire en a pris un coup. Trois (03) fois je suis allé en grève à la demande de mon syndicat et j’ai été coupé pour le nombre de jours de grève. Si tu travailles au MEF, renseignes-toi, la coupure du salaire est une réalité ! Prière, renseignes-toi auprès de la solde ou du Trésor. Quand je vais en grève, je m’attends toujours à ce qu’on me coupe une partie du salaire ! Donc, j’assume !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 16:28, par Mitibkieta
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Je parie que les 30 et 31 octobre 2014, ces enfants gates de la Republique etaient loin des vrais combatants pour l’independance de la Justice et du Burkina tout cour.
    Honte aux rapaces du Peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 16:29, par SOTIGUI
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Chers magistrats, dites-nous combien voulez-vous comme salaire pour ne plus être corrompu ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 16:50, par WILLY
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Messieurs les magistrats, ce n’est pas le Gouvernement qui veut vous diaboliser ou vous mettre à dos contre le peuple. C’est vous-mêmes, par votre attitude extrémiste, qui vous mettez à dos contre le peuple. Dites-nous, qui a le plus souffert de votre grève ? Ce n’est ni le parlement encore moins le Gouvernement, mais le peuple, le citoyen lambda, le justiciable,... qui ne peut se faire établir un casier judiciaire, un certificat de nationalité, etc. parce que vous avez voulu la grève totale. C’est ceux-là, les vrais victimes et non l’exécutif. On aurait pu vous comprendre s’il y avait un service minimum qui était assuré, mais hélas, nos magistrats orgueilleux, qui se prennent pour le centre de la terre, ont préféré une posture radicale ! Faîtes un mois de grève, allez-y, lancez le mot d’ordre de grève illimitée, ne travaillez même plus. C’est à ce prix que vous aurez gain de cause... Si le ridicule pouvait tuer ! L’indépendance n’a jamais été une question de finances, mais une question de conviction ! Par votre grève totale, vous foulez au pieds les droits élémentaires des justiciables. Drôle de magistrats. La magistrature, c’est aussi la sagesse !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:11, par Henry
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Courage aux magistrats ! Je dis oui à l’indépendance de la justice !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:16, par VACABA
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Pour la première fois qu’ils ont le droit de grève, ils décrètent une semaine de grève ! Mon Dieu, quel manque de sagesse ! Pour poursuivre la grève, ils envisagent une grève d’un mois ou une grève illimitée ! C’est la première fois que je vois ce genre de bêtise ! Pour une catégorie de travailleurs qu’on croyait détenir un minimum de sagesse ! Je tombe vraiment des nues. Que Dieu nous sauve !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:20, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Trop c’est trop chers magistrats ; vos agissements crèvent l’œil. La morale a fini d’agoniser chez vous, maintenant vous êtes aux obsèques. Mes condoléances à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:21
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Je ne comprends pas ces magistrats qui semblent être aveugles. Sur les 16 millions de Burkinabé que nous sommes, combien ont déjà été en justice pour quoi que ce soit ? Sur les 16 millions on comptera difficilement le million. Vous avez grévé une semaine et la vie a très bien continué au Burkina. Cette grève même suivie à 100% a laissé indifférente les Burkinabè car vous ne les intéressés point. Votre mois de grève aura moins d’effet q’une matinée de grève des agents de santé. Vous pouvez laisser les dossiers en justice traîner, ce n’est point une question de vie ou de mort. D’ailleurs lorsqu’on va en justice c’est pour des mois voire des années. Que les Burkinabè règlent leurs problèmes à l’amiable et laissent ces magistrats qui pensent que le pays repose sur eux. On peut transférer à l’ONI la délivrance des certificats de nationalité et c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:25, par garikoi
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Depuis 27 ans, vous ne parlez pas d’independance, vous n’avez pas honte et c’est un COMPAORE qui parle d’indepedance. On vous comprend. Ne jugez personne, ca fait quoi. Dans lees campagnes au BF, pas de juges et on vit mieux grace aux Kolgoweogo.
    Pauvres magistrats ! Vous depassez qui en diplomes ? en niveau d’etudes ? des litteratures ou quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:33, par ZOTBEAUX
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    C’est triste et même fort triste quand je vois mêmes les nullards s’inviter à un débat qui se situe pourtant à un très haut niveau ! C’est maintenant que je me rends compte que le peuple burkinabè est le dernier des peuples qui puisse exister au monde ; sinon comment comprendre qu’un peuple puisse aimer une chose et son contraire( entendu par là nous voulons d’une justice indépendante mais personne ne veuille que les magistrats aient les moyens de leur indépendance !
    A moins d’être le dernier des peuples de la racine humaine pour aimer pareille contrariété !
    Laissons tomber la jalousie, l’égoïsme et soutenons- les dans cette noble lutte !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:37, par Toogsida
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Si le pouvoir executif et le pouvoir legislatif se sont octroyés des salaires faramineux, des vehicules V8 et d’autres avantages financiers et en nature dans ce pays pauvre, pourquoi êtes vous contre que le pouvoir judiciaire ait aussi les mêmes avantages ??? n’est-ce pas logique ???

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 17:42, par bilaiz
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Comptons desormais sur les kogl-weogo pour nos problèmes de justice et laissons ces gars jouer au ’’bébé gaté ’’ de la republique.
    L’independance de notre justice dependra de la volonté de tout le Peuple et non de celle d’un groupuscule qui ne pense qu’à ses interets. Nous voulons tous avoir des salaires de 300.000f , 400.000f et meme plus.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 18:13, par Le sage
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Voilà des gens qui sont tout simplement inhumains face à la souffrance de leurs frères et sœurs burkinabé. Pendant que le pays est en deuil après l’insurrection d’octobre 2014, le putsch manqué de septembre 2015 et le terrible attentat terroriste de janvier dernier vous trouvez le moyen de vous illustrer aussi négativement. Continuez dans votre manque de sagesse et de lucidité. Dieu saura être du côté du faible et du juste. Bon vent à vous dans vos grèves illimitées.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 18:19, par TRAORE SOULEYMANE
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Cette affaire nous concerne tous, qu’on nous affiche tous les avantages des magistrats (salaires et primes) et nous verrons par rapports à un instituteur qui travaille plus que ces gens si c’est normal ; S’ils ont besoin d’argent pour être indépendants, les enseignants en auront besoin plus pour donner des notes correctes ou alors leurs diplômes sont faux !!! On nous dit que c’est maintenant qu’ils grèvent ; c’est normal : c’était le corps le plus corrompu par Blaise Compaoré ; je crois que c’est l’autre RSP qu’il faut détruire.Si cette indépendance est liée à des augmentations de salaire je ne les soutiens pas ; et si le gouvernement les satisfait, il faudra s’attendre à faire plus pour les enseignants qui travaillent 20 fois plus qu’eux ; j’insiste : il faut qu’on nous montrent tous les avantages de ces gens pour qu’on se règle les compte ; C’est du pur chantage ; l’indépendance c’est dans la tête, même si on les payait 5000000 F par mois ils seront toujours le corps le plus corrompu. A suivre.....

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 18:24, par Henry
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    courage aux magistrats !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 19:17
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    sachez mes chers magistrats qu’on apprend pas a être juste ou droit a l’université.on né juste ou injuste,et vous ,vous êtes injustes et nostalgique du régime corrompu de blaise compaore.Que faites vous de mieux que les Médecins,Sapeurs Pompiers,Enseignants ?etc...OK votre objectif est de déstabiliser le régime qui n’est même pas bien assis,continuer et vous nous trouverai sur votre chemin

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 19:20, par le ganga
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    sujet de dissertation pour les magistrats : "Pensez-vous que l’ "Etat Genereux" dont vous a gratifié la transition passerait comme une lettre a la poste ?"
    Que ceux qui rêve de devenir miliardaire dans la fonction publique demissionne ou change dan nationalité comme la fait l’autre.ce n’est pas compliqué que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 19:39, par Dikiélté
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Ce que je crains maintenant dans cette lutte et les menaces voilées des magistrats qui parlent "d’action forte" (à la radio) dans les jours à venir, il ne faut pas qu’ils libèrent tous les prisonniers des différentes maisons d’arrêt du pays. Il ne faut pas en arriver là ! Je me pose une question, pourquoi durant le temps de Blaise Compaoré ces magistrats n’ont pas autant menacé pour leur indépendance. Pourtant tout le monde voit ce qui se passait à la Justice. Les magistrats qui ont tenus tête à Blaise Compaoré et son régime en voulant être dans la légalité ou en appliquant la constitution de ce pays sont à six pieds sous terre. Franchement entre nous, est ce que l’indépendance de la justice passe par les avantages liés aux salaires ? L’indépendance d’appliquer les textes en vigueurs ou de réfléchir se passe dans la tête. Le peuple a souffert des dossiers pendants ou de l’arbitraire des patrons d’entreprises qui ne payent pas les salaires des travailleurs et il n’y a rien ou y a "foyé" même si le dossier passe à la justice, ils narguent ces derniers en disant "ce pays est à nous ainsi que la justice !!! Messieurs les Magistrats avez vous fait 6 mois sans salaires ? Mais une partie de ce peuple subi ces injustices chaque mois dont certains dossiers sont connus par vos services et sont restés sans suite.Qu’on vous donne du matériel pour travailler dans un premier temps, je suis d’accord. Qu’on vous construise un palais ou des palais dignes de ce nom, d’accord. Qu’on vous donne l’indépendance morale et physique pour travailler, d’accord. Qu’en ce qui concerne l’augmentation de salaire et autres avantages soient en "veilleuse" Qu’on vous mette à l’épreuve pendant 2 ans et le peuple va vous juger de votre efficacité ou pas. Mes frères et sœurs magistrats il y a des brebis galeuses qu’il faut combattre au sein de votre groupe pour être crédible aux yeux du peuple. Dieu est justice,qu’IL vous donne une onction abondante de justice. Que Dieu vous éclaire et guide vos pas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 19:59, par Ragommian
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Chers Magistrats, c’est maintenant que vous parlez d’indépendance. Mon œil Au moment où vous étiez acquis, vous n’osiez même pas parler d’indépendance. Dites-nous combien vous gagnez et vous ne voulez même pas payer le parqueur ou les taxes de payage en présentant vos cartes professionnelles. Quels avantages vous voulez encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 20:05, par Du respect pour les magistrats !
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Si les magistrats n etaient pas modestes, ils pouvaient reclamer plus que ce que gagnent les ministres parce que cest la justice qui règle presque tous les problemes de la societé. On pourrait même pretendre que cest le plus puissants des trois pouvoirs sous certains angles. Mème l election du PF doit ètre validée par les juges. Le prof ou le medecin a beau avoir bac * 20 ou bac plus 50, sil commet une erreur dans SON travail si éminent, cest le "petit"juge qui va le corriger et sil a un problem de carrière, cest encore le juge qui va trancher APRES le ministre ! Même chose pour les agents du MEF qui se prennent pour des dieux. Combien de ces agents sont venus larmoyer devant la justice pour des reconstitutions de carriére que les ministres ont refusées ? On peut se passer de l’AN (chambre denregistrement budgetivore) mais on ne pas se passer de la justice devant qui le deputé ou le ministre peut ètre trainé un jour pour pension alimentaire, divorce, recherche de paternité, accident de circulation etc. Quelqu un qui a honnetement eu le concours de la magistrature dans une concurrence loyale et ouverte a plus de legitimité et de merite qu un deputé qui a été elu en achetant les electeurs ou qu un ministre dont la nomination se justifie par le copinage ou le clientelisme.
    Ceux qui disent que les juges ne foutent rien ou saluent les koglweogo comme une alternative croient a tort que la justice se limite aux vols de betail ou aux affaires guiro norbert zongo,sankara. Est ce que koglweogo peut gerer droit des personnes et de la famille, droit du travail, droit administratif, droits de lhomme, droit commercial..? Tout ce travail là les juges le font tous les jours et sans faire du tapage. Le jour ou vous serez obligé de passer devant un juge cest là vous connaitrez son pouvoir et vous ferez moins le malin
    C est vrai qu il ya beaucoup de magistrats escrocs qui gatent le nom de tout le corps mais Dieu les voit !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 21:00, par honron
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Avant tout propos félicitations a vous magistrats !!! Tous ceux qui geulent ignorent ce qu’ ils veulent réellement. ils crient haro et quand la solution se présente ils continuent de crier haro contre la solution de leur cri de coeur. Dommage !!! Toute indépendance a un coût n’en déplaisent aux poltrons. Interpellant l’internaute 87 je lui dis s’il pense réellement que son salaire est misérable alors qu’ il revendique au lieu de se cacher sous une jupe pour crier. C’est a cause de son espèce que Blaise a fait 27 ans au pouvoir. Foncez magistrats afin de gérer équitablement les contentieux a vous soumis sans influence politique. Ceux qui estiment que leur salaire est insuffisant qu’ ils agissent aussi ou qu’ ils se taisent à jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 21:11, par vérité
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Chers magistrats le peuple sait que vous ne faites pas votre travail. Les jugements
    Ne se font. Pire quand ils sont rendus les décisions ne sont rédigées. C’est à ce demander si la compétence pour le faire est possédée. La preuve ce sont les kogweogo. Dans certaines localités bien avant la grève les magistrats étaient déjà au chômage. Moi je propose que l ASCE jette un coup d oeil dans les juridictions. Dites au revoir au salaire de ministres. On ne concourt pas pour devenir ministre et on ne touche pas un salaire de ministre durant toute sa carrière au BF. Grève de la honte tu peux durer le peuple saura se débrouiller -

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 22:25, par Tengueri
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Il faut augmenter le salaire des FDS au rang de ministre pour qu’ils ne soient pas corrompu par les bandits qu’ils traquent, n’oublier pas les GSP aussi parce apres mon verdict dans le climatiseur, j’enverai mes voleurs et mes criminelles loges chez vous dans vos geoles, si vous n’avez pas le rang de ministre vous risquez d’etre corrompu. thurrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr grandissez un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 07:42, par Ben
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Simple les magistrats parlent plus de textes qui vont garantir l’indépendance de la justice et disent que ce n’est pas le cote financier qui les intéressent.OK adopter tous les autres aspects et laisser l’aspect financier pour montrer la bonne foi du gouvernement et on verra ensuite ce qu’ils nous diront si ce n’est attendre comme tous les autres fonctionnaires.Sinon que nous autres pensions que vous voulez des hauts salaires au détriment des autres fonctionnaires qui n’ont même pas le tiers de votre salaire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 08:35, par clé en tête
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Chers syndicalistes (j’en suis un qui ne se retrouve plus dans cet aventurisme, dévoyant ainsi le vrai syndicalisme) molo molo.
    Toutes les mesures prises par la transition (par naïveté, inexpérience, besoins pressants..) ont été souvent des mesures irréalistes, populistes. C’est de la pure utopie qui vous a été vendue qui rend difficile la gestion après transition très complexe.
    dans quel pays vous avez vu un pourcentage aussi élevé des recettes fiscales accordé au fonctionnement de l’Etat notamment à la masse salariale ? un pays ne peut pas se développer dans ces conditions. Soyons réalistes et ouvrons les yeux avec objectivité. Attendez que les finances s’améliorent je vous conseil. ça fait la deuxième fois en l’espace de trois mois que le gouvernement en place a émis des bons de trésor. J’espère que vous comprenez ce que cela veut dire.
    Vous ne savez même pas que vos salaires actuels ne sont pas garantis. Quand vous allez commencer à avoir des retard de paiement de salaire vous allez revenir à la raison.
    Le gouvernement a manifesté sa bonne foi en échangeant avec vous, on vous dit que la situation est difficile et j’ajoute manque de kits de palu grave, de dialyse, poids de la dette intérieure,...
    aussi il y a 18 millions de burkinabè et non vous les fonctionnaires.
    Je vois les manœuvres anarchistes du PCRV derrière ce regain d’activisme de l’UAS qui était moins incisive durant la compaorose et on pire encore contribuer à sa fortification. Les honnêtes fonctionnaires doivent être vigilants car il y a des individus qui ont des agendas cachés….En tous cas le peuple réel est patient et ne veut pas revivre dans des transitions à ne pas finir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 09:05, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    L’indépendance de magistrat c’est dans sa tête,sa conscience et sa subconscience. Quel que soit ce que vous gagnerez comme salaires, avantages et autres, si vous n’êtes pas décidés à être indépendants, vous ne serez pas, si vous n’êtes pas décidés à être intègres, vous ne serez pas, si vous n’êtes pas décidés à être patriotes, vous ne serez pas. Donc, cultivez d’abord votre conscience et votre subconscience à ces valeurs cardinales de la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 09:42, par sacsida
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    l’insurrection a été fait pour cause d’injustice, cette injustice ne finira jamais si vous ne vous réveillé pas. ces mêmes personnes qui vous ont bâillonné pendant 26 ans, sont maintenant au pouvoir, injustice, crime, etc.. très peu de ce nouveau pouvoir peuvent se dédouaner. les mêmes qui ont corrompu les juges, les intimidés, les donner des postes et tout sorte de faveur pendant 27 ans, sont tjr au pouvoir. qu’est ce que vous croyez, qu’ils vont vous laisser être indépendant aussi facilement. non mes chers magistrats. De toutes les façons la vérité finit par surgir un jour. en fait les gens sont fatigués des mensonges (nous avons changé, on ferra mieux que Blaise, nous allons travaillé sinon le peuple... du pipo !!!) Peuple du Burkina Faso dormez seulement votre réveil sera très douleureux. je demande à tous les fonctionnaires de travaillé en tout liberté et conscience et ne pas céder au intimidations, poste ou autre corruption du pouvoir en place, car ça va venir, soyez en sûr.

    un tel c’est mon parent, faut ceci faut faire cela
    donne ce poste à un tel, même s’il n’est pas compétent, c’est fils d’un tel
    classe le dossier d’un tel sans suite, c’est mon....

    vous allez pleurer ici

    laisser passez webmaster, c’est mon point de vu, alors vous n’avez pas le droit

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 09:56, par El Che
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bonjour !la solution à ce problème est simple !ceux qui veulent plus d’indépendance peuvent démissionner de la magistrature et rejoindre le rang des avocats qui manifestement jouissent d’une d’une indépendance totale dans l’exercice de leur métier.
    Les pouvoirs publics peuvent saisir cette occasion pour recruter massivement les maitrisards en DROIT qui pullulent nos rues et réduire ainsi le taux de chômage !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 12:32, par NABIIGA WEND TONGO
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Voilà : Nous avons fait notre insurrection au prix de nos vies et après, qui en profitent :
    - Les officiers supérieurs de l’armée (Zida président-premier ministre - général - 3 étoiles).
    - Les vieux dinosaures tapis dans l’ombre (Les kafando et autres nominations de complaisance)
    - Les magistrats (grand gagnant de l’insurrection avec un statut qui les élève au dessus de tout les autres citoyens en pouvoir et en salaire sans pour autant leur imposer l’effort qui se devait (diplôme complémentaires et stage additionnel avant les avantages).

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 13:27, par BILI-BILI
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Attention chers internautes pour ne pas faire "Outrage à magistrats" ; car ils n’aiment pas qu’on leurs dise ce qu’ils n’aiment pas entendre. A force de trop tirer , vous aller finir par briser le mythe que vous vous êtes couvert.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 14:16, par bissongo mibangre
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Si le gouvernement accede aux révendications des magistrats , il risque de ne pas pouvoir gouverner. Ce sera le Waterloo car tous les syndicats vont bander le muscle pour reclamer quelque chose. C’est vrai que la revendication est libre mais le danger est qu’on pourrait tous couler. Et puis on ne peut pas prendre toutes les ressources du pays pour nourrir des fonctionnaires qui passe le temps de leur vie à boire la bière, manger le porc au four et les brochettes ; fouiller dans les caleçons des petites filles. Il ya plein des secteur d’activités qui ont besoin d’être développés pour l’épanouissement de nos populations des villes et des campagnes. On a rien à foutre avec un machin d’indépendance. Si vous voulez ; soyez indépendant ou dépendant c’est votre problème. Compris ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 22:13, par Citoyen
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Internaute 83Weiwei je suis parfaitement d’accord avec vous.Prier le bon dieu pour ne avoir à résoudre un problème en justice surtou un procès. Les services de police ou de gendarmerie nous rendent plus le droit que la justice.L’indépendance de la justice est beaucoup plus une question de courage de mentalité que de traitement salarial colossal. Je n’ai pas confiance à cette institution et je prie le bon dieu pour ne pas y aller

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 22:18, par Paix
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Le gouvernement doit taper maintenant sur ses magistrat qui se croient plus important dans ce pays. Sachez que vous n’êtes même pas important par rapport aux enseignants et ceux du corps de la santé.
    D’ailleurs personne ne vous oblige a rester dans la fonction publique. Celui qui veut être indépendant sur le plan financier comme vous le voulez, il peut démissionner et créer sa propre entreprise là il peut s’arroser de tous les avantages et du salaire qu’il veut.
    Regarder moi ces corrompus, ces sans esprit humain.
    Magistrat c’est Bac+4 ans là ? Ce n’est pas même campus a Zogona là ? Ou bien vous avez fait vos étude dans la lune ? Ou est-ce vous avez marcher sur vos tète pour faire les études ? Nous avons tous étudie presque dans les même conditions.
    J’aurai aimé être le président, aahh là j’aillais vous ramener sur terre.
    Je conseil, faites vous délivrer, vous êtes possédés par des mauvais esprits.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 22:21, par Paix
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    A travers ces revendications arrogantes et utopiques, on sait combien coûte l’intégrité et la loyauté d’un magistrat burkinabé.
    Honte à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 22:25, par Paix
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Le gouvernement doit taper maintenant sur ses magistrat qui se croient plus important dans ce pays. Sachez que vous n’êtes même pas important par rapport aux enseignants et ceux du corps de la santé.
    D’ailleurs personne ne vous oblige a rester dans la fonction publique. Celui qui veut être indépendant sur le plan financier comme vous le voulez, il peut démissionner et créer sa propre entreprise là il peut s’arroser de tous les avantages et du salaire qu’il veut.
    Regarder moi ces corrompus, ces sans esprit humain.
    Magistrat c’est Bac+4 ans là ? Ce n’est pas même campus a Zogona là ? Ou bien vous avez fait vos étude dans la lune ? Ou est-ce vous avez marcher sur vos tète pour faire les études ? Nous avons tous étudie presque dans les même conditions.
    J’aurai aimé être le président, aahh là j’aillais vous ramener sur terre.
    Je conseil, faites vous délivrer, vous êtes possédés par des mauvais esprits.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 22:36, par ttz
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Pas facile je demande simplement au gouvernement de ramener les textes qui les empêchaient d’aller en grève et si ils persistent que des mesure radicales soient prises notamment leur radiation de la fonction publique. À bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2016 à 10:55
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    intervenant 131 ttz « Pas facile je demande simplement au gouvernement de ramener les textes qui les empêchaient d’aller en grève et si ils persistent que des mesure radicales soient prises notamment leur radiation de la fonction publique. À bon entendeur salut »

    je partage entièrement ce point de vue !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2016 à 01:06, par Pankati74
    En réponse à : Justice : « Pour une justice indépendante », les magistrats persistent et signent

    Bonjour au brave peuple du Burkina Faso. On dit souvent que tôt ou tard la vérité finie par jaillir, et c’est ce qui est là avec le problème de la grève des magistrats. Avec l’explication du Ministre Bagoro leur Ministre on comprend que les magistrats voulaient faire un hold-up, car ce qu’ils n’ont pas pu obtenir avec la transition ils veulent que le nouveau gouvernement applique des textes sur lesquels il n y a même pas eu consensus ; donc ces juges voulaient prendre le nouveau gouvernement de cours si non on ne peut pas comprendre que dès le 5 janvier ils déposent un préavis de grève, s’il vous plait est ce c’est sérieux de la part des gens qui se disent sages. comment comprendre que le ministère de l’économie qui gère le budget fait des propositions aux magistrats, et ces derniers refusent ces propositions et dire que si on ne considère pas eux leur proposition donc il faut tout laisser ce qui nous éclaire sur leur réel ambitions, ils veulent seulement l’argent, seulement l’argent qui les intéresse pas l’indépendance de la justice. Et pour embrouiller l’opinion publique ils disent qu’ils se battent pour l’indépendance de la justice sans dire au gens que l’argent qu’on les a proposer est petit. Alors entre le ministre Bagoro et les magistrats qui fait du dilatoire !!!? C’est bien eux qui font du dilatoire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés