Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

mercredi 2 mars 2016 à 00h14min

Le Burkina Faso, « pays des hommes intègres » a beaucoup changé. Tous les observateurs sont unanimes sur ce point. Les valeurs dont nous nous vantions jadis ont évolué, mais pas dans le bon sens. En effet, en quelques décennies la faillite morale a pris le visage de la corruption qui gangrène tout le corps social menacé désormais dans sa propre existence, du fait de la défaillance générale de nos élites dirigeantes. C’est dans ce cadre que le REN-LAC a mené une étude sur le rôle des valeurs Morales éthiques et civiques (MEC) pour mieux orienter la lutte contre la corruption.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

Pour 87,5% de la population enquêtée, les Burkinabè sont de plus en plus corrompus. En effet, « La société burkinabè actuelle n’a plus de valeur…la seule chose qui compte c’est l’argent ». C’est la pensée générale qui se dégage de cette étude. Les valeurs religieuses tendent à s’effriter tandis que les valeurs individualistes prennent du terrain. L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à toutes et à tous.

Sur un classement par ordre d’importance de 18 valeurs essentielles qui constituent le socle de la société burkinabè, il ressort que l’intégrité occupe le 12èmerang. Les premières places sont occupées respectivement par la sécurité, la justice, le travail, la liberté. Des notions qui sous leur acception moderne peuvent traduire subtilement un glissement vers des valeurs plus individualistes par rapport aux valeurs de notre société traditionnelle.

L’intérêt général, le sens de l’honneur, le respect des autres et le sens du devoir occupent respectivement les dernières places du classement, symbolisant également la perte vertigineuse de nos valeurs traditionnelles.

Selon l’étude sur les valeurs MEC, la perte des valeurs au Burkina Faso a débuté relativement dans les années 1990, c’est-à-dire avec la libéralisation de notre économie. Elle a culminé en crise des valeurs, ressentie lors de la crise de 2011 pour ne prendre que ces quelques repères.
Les causes sont aussi bien endogènes qu’exogènes. Le contact direct avec les sociétés étrangères et l’influence du colonisateur ont créé concomitamment un pluralisme des valeurs.

En 2011, les autorités ont établi un lien direct entre la crise et le manque d’éducation civique et morale des jeunes. Or, selon l’étude, c’était oublier la faillite morale et le dérèglement incivique et antisocial des adultes et de l’élite dirigeante.

Réhabiliter l’intégrité au plus vite !

La réhabilitation de l’intégrité passe nécessairement par le renforcement de l’efficacité des mesures répressives, la révolte contre les méfaits de nos comportements amoraux, le respect de la valeur humaine, le renforcement de l’unité nationale, la promotion et l’enseignement des valeurs partagées. Mais l’étude a surtout insisté sur l’urgence de promouvoir l’idéal d’intégrité. Ce challenge requiert la mobilisation de plusieurs acteurs à différents niveaux. Il est donc recommandé au REN-LAC, la poursuite de la sensibilisation, l’intégration de la lutte contre la corruption dans les programmes éducatifs, la veille citoyenne et la promotion ou la valorisation des valeurs.

A l’intention des acteurs institutionnels (Gouvernement, Assemblée nationale…), il est recommandé la réalisation d’un module d’éducation aux valeurs dans la perspective de la lutte contre la corruption, un projet qui nécessitera l’implication des acteurs directs de l’éducation. Le point d’ancrage du module sera naturellement les programmes d’éducation civique existants.

Les valeurs morales, éthiques et civiques sont enseignées mais les enseignements ne sont pas orientés pour amener les élèves à lutter contre la corruption. Des suggestions de supports de communication sont faites dans l’étude. Une éducation aux valeurs sera d’autant plus efficace qu’elle se fera sur la base de supports qui suscitent l’intérêt des élèves et contribuent à façonner leur imaginaire.

En plus des supports habituels, les enseignants devraient être encouragés à utiliser les supports tels que les diaporamas, les CD-ROM (audio et vidéo), les dépliants, les bandes dessinées, les pin’s et les plates-formes e-learning.
La lutte anti-corruption passe par l’efficacité des appareils répressifs d’Etat, mais aussi par la résistance éthique du citoyen car « l’intégrité est une valeur cardinale…quand elle n’existe plus, la porte est grandement ouverte au désordre et aux injustices… » Dans un contexte de mondialisation impitoyable pour les nations qui ne savent pas où elles doivent aller, il est impératif que les efforts de tous soient conjugués pour une renaissance morale du Burkina Faso désormais sous tous les projecteurs.

Le Secrétariat exécutif

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mars 2016 à 00:38
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    En fait quand on a toujours vécu au Burkina, on ne se rend pas compte vraiment du changement. J’ai quitté le Burkina pendant 5 ans. Quand je suis revenu, pendant les premiers jours j’ai failli devenir fou. Memes tes propres frères et sœurs veulent te truander. J’ai jamais vu tant de changement en aussi peu de temps dans un pays. En realité, jusqu a present quand je m’assoit et regarde le pays, je ne sais pas ou on va avec ca et ça m’inquiète sérieusement. Pendant ce temps la population croit a un rythme infernal.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 02:17, par Mariama
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Nous devons prendre tres au serieux l’effritement de ces valeurs MEC. Pour ce faire tout le monde doit s’impliquer et jouer sa partition. Il faudrait d’abord passer par l’information l’éducation la sensibilisation. C’est un travail de longue haleine. Il faudrait que les acteurs charge en charge de ce volet soient d’abord des exemples. A l’issue de cette étape les mesures répressive s peuvent suivre. Utilisons nos moyens de bord pour faire passer nos messages. Tout le monde doit s’y mettre car même parmi ceux qui dénonce cette défaillance de notre société il existe des cas déplorables. Il faudrait travailler à changer les mentalités ce qui prendrait énormément de temps. Mais si chacun y met du sien nous parviendrons a rétablir ces valeurs cardinales. Ces valeurs sans lesquelles il n’y aura que dérive. Alors relevons ce défi de reconstruire notre société avec toutes ses valeurs et c’est ce que nous devons léguer à nos progénitures comme héritage

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:09, par lautre
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    La corruption de notre peuple est concommitente de l’apparition de l’impunité. Depuis que des crimes ont été commis sans aucune repression, au contraire, c’est ceux qui réclamaient justice qui étaient reprimés, la corruption a gagné le coeur des gens. En effet, chacun veut peser pour se préserver. La lutte aujourd’hui est de réconcilier les politiques avec le peuple, la justice avec le peuple, et remettre l’éducation au centre des intérêts nationaux. Enfin, il faut travailler à réduire le chômage en ne concentrant plus les moyens d’accompagnement de l’entrepreneuriat entre les mains des seules olligarches. Enfin, il faut la repression sévère des cas de corruption.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 08:10, par lautre
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    La corruption de notre peuple est concommitente de l’apparition de l’impunité. Depuis que des crimes ont été commis sans aucune repression, au contraire, c’est ceux qui réclamaient justice qui étaient reprimés, la corruption a gagné le coeur des gens. En effet, chacun veut peser pour se préserver. La lutte aujourd’hui est de réconcilier les politiques avec le peuple, la justice avec le peuple, et remettre l’éducation au centre des intérêts nationaux. Enfin, il faut travailler à réduire le chômage en ne concentrant plus les moyens d’accompagnement de l’entrepreneuriat entre les mains des seules olligarches. Enfin, il faut la repression sévère des cas de corruption.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 09:51, par BMF
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Le REN-LAC peut-il publier cette étude pour un accès de son contenu au grand public ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:10
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    ça c’est sur, y a plus aucune valeur dans ce pays..on est foutu

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:03, par kwiliga
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Tout à fait d’accord avec ce triste constat.
    Quelque peu désespéré même, peut-on encore lutter !!??
    Il ne s’agit plus de dire que le ver est dans le fruit, mais plutôt de constater que les parasites ont dépouillé le verger à tel point qu’ils en viennent maintenant à s’acharner sur les dernières graines.
    Qui aura encore la volonté d’essayer de cultiver ce champ putride ?
    Qui aura la force, le courage, d’aller à l’encontre de principes tellement bien établis, qu’ils en sont aujourd’hui admis par tous ?
    Quand un nouveau fonctionnaire débarque dans un service, s’il ne prend pas part à la corruption, aux magouilles, aux tricheries, aux passes droits, il sera immédiatement mis à l’index par ses collègues, si ce n’est par sa hiérarchie.
    Voici peut-être l’une des missions qu’aurait du s’accorder le gouvernement de transition.
    Accorder un pardon général pour tout ce qui concernait les exactions passées (en dehors évidemment des crimes de sang) et menacer de juger avec la plus grande sévérité les prochains crimes de corruption, gabegie, détournement de fond public,...
    Je suis de l’éducatif et j’ai toujours prôné la prévention, plutôt que la répression, pourtant, force est de reconnaitre que, quand la gangrène est bien installée, les antibiotiques ne peuvent plus rien, il est nécessaire de se résoudre à amputer, si l’on espère sauver ce qui peut encore l’être.
    Des jugements publics et immédiats, des sanctions exemplaires semblent malheureusement aujourd’hui les seules solutions envisageables.
    Autrement, j’ai bien peur que le pays n’en ai pas fini avec ses troubles, ses soulèvements et ses révolutions.
    Kwiliga

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:06, par Boro Drissa
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    je voudrais avant avant tous propos saluer la qualité du rapport.Pour un changement qualitatif du comportement du citoyen burkinabé,il faudrait d’abord que l’élite dirigeante allie le minimum de morale à leurs actions condition sine qua non de retour aux vrais valeurs ancestrales.ensuite devra suivre la répression par les moyens de l’état et enfin l’éducation de la jeunesse à travers l’école.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:37
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Salut messieurs les illusionnistes !!!! Dites moi dans quels pays cette valeur d’éthique existe encore ?
    Pour traiter de ce sujet, vous êtes allez chercher de l’argent et plus on vous en proposera, vous en prendrez et vous augmenterez les dépenses de mieux être (perdiems et honoraires) !!!

    S’il vous plait, traitez nous de sujets qui avancent et qui ne nous garde pas en marge de cette mondialisation ou globalisation !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 15:19, par sacksiida
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Tout a commencé vers les années 90 comme vs l dites...le fenomèn è trè complex car la libéralisation de l’économie ns impose une société de consommation et tt est mis en œuvre pr q lhom pense k son bonheur réside des cet consommation.Ceux ki est censé aidé lesautres en l’occurrence la classe élistique semble aggraver la situation. A mon humble avis tant que cette classe ne donnera pas l’exemple et les propos se traduisent en acte.Ça se sera compliqué.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 15:45
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Ce que vous dites a son origine dépuis que Adam et Eve ont amené le péché dans ce monde. C’est un monde satanique. Le péché originel transmis par le sang de génération en génération.
    Les pensées, les raisonnements, les comportements, la façon de voir la vie sont ceux de Satan
    vie d’égoïsme, ressentiments, jalousie, arrogance, orgueil, vengeance, mensonges, justifications, critique etc
    Pas seulement au Burkina, c’est partout dans le monde.

    1- vie d’intérets : tu m’aimes, je t’aime ou tu ne m’aimes pas et je ne t’aime pas
    2-relation : amitié sur calcul, collaboration pour des buts précis
    3-adultère et fornication à la mode. rendez vous dans certains endroits ou les lieux de fréquentation
    4-abus de pouvoir : profiter de position pour s’enrichir, détournements, injustice
    5-fétiche et idolatrie pour résoudre les problèmes. et passer pour être un intellectuel serieux, ou une personne de référence.

    Satan, Lucifer ou Ibis, prince de ce monde, dieu de ce monde.

    Si quelqu’un suit un chemin (ex. laisser les désirs de ce monde), s’il n’est pas persécuté, il n’est pas sur le bon chemin.

    Satan aime beaucoup ceux qui commettent adultères et/ou fornication. Ce sont les plus aimés de Satan.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 16:00
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Solution : éducation morale et civique

    Le Messie est la solution à tous nos problèmes. Il n’y a pas de solution en déhors du Messie,
    parce que nous vivons dans un monde où Satan règne en maître.
    Tous les péchés tirent leur origine depuis Adam et Eve.
    Et les plus graves sont : crimes, adultère et fornication dont la religion interdit

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 18:37
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    "Les valeurs morales, éthiques et civiques sont enseignées mais les enseignements ne sont pas orientés pour amener les élèves à lutter contre la corruption." Bien dit ! ! ! C’est surtout les contenus de ces modules enseignés qui ne permettent pas aux jeunes d’assimiler l’essence même de ce qu’on veut leur inculquer. Dans l’enseignement non formel Africain les jeunes apprennent toutes ces valeurs à l’occasion d’un événement concret, ou d’un vécu en direct. Les sages profitent pour leur donner le sens du phénomène qu’ils observent. toutes ces valeurs morales éthiques et civiques sont enseignées chez nous dans la langue Française qui leur donne un sens différent de ce que nous Africains entendons par valeur d’une part et d’autre part le sens même de la morale de l’Éthique et du civisme. Nous Africains n’avons pas la même compréhension de la morale et de l’éthique que les occidentaux. Or l’enseignement de ces valeurs qui nous sont dispensé est pensé en Français et dispensé selon l’entendement des occidentaux. Un Africain de la génération 60 instruit a l’école occidentale par exemple sera plus enclin à jurer du faut la main sur la bible ou le coran. Cependant demandez lui de jurer sur le Tincougri des ses ancêtres, vous n’y arriverez pas. Chez nous au Burkina Faso il existe de la matière pour contraindre ceux qui sont mauvais par la faute de la faillite de l’éducation importée. Demandez à un ressortissant du Loroum de prêter serment sur le Grand Loroum pour dire qu’il ne détournera point les fonds à lui confiés et qu’il servira avec loyauté la nation. S’il accepte vous aurez un bon citoyen car il n’osera pas franchir les limites de son engagement. Il se trouve que dans tous les terroirs de notre pays il existe des lieux pareils qui peuvent nous servir de repère et d’outils implacables pour venir à bout de tous ces maux. Pourquoi ne pas orienter nos recherches dans ce sens au lieu d’ingurgiter les valeurs dans lesquelles être gay ou lesbienne est bien vu. De nos jours on désigne par enfant de bonne famille ceux dont les parents ont volé et spolié les biens publiques ou autrement pour s’enrichir de manière éhonté. Si vous n’êtes pas riche votre enfant n’est pas de bonne famille. nous sommes où là ? Pas en Afrique en tout cas . Peut être en occident où la vie humaine n’a plus aucune valeur.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 11:15
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    Intervenant n° 6. Le rapport d’étude sur les valeurs MEC peut être téléchargé sur le site web du REN-LAC au www.renlac.com au niveau de la page Activités (rubrique Nos publications). Il est en vente aussi au siège du REN-LAC au prix de 1000 fcfa.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 16:00, par Bernard Luther King (le Prophète Impie )
    En réponse à : Valeurs Morales Ethiques et Civiques (MEC) : « L’argent roi tend manifestement à imposer sa loi à tout et à tous ».

    C’est normal que l’argent prenne le dessus. Pourquoi l’argent ne doit pas prendre le dessus quand tous les quartiers de l’existence humaine sont regis par la monnayabilité. Un palu, ça coute combien ? La scolarité d’un enfant, ça coute combien ? Rendre visite, c’est combien de litres de carburants ? Que celui qui se peut capable de vivre de chasse et de cueillette rejoigne les savanes. RENLAC, merci pour votre enquête. Voici les erreurs que vous commettez :
    - 1) vous confondez lutte contre la corruption et lutte pour une moralisation de la vie citoyenne. La repression ne peut s’appliquer que contre la corruption et non contre les pertes de valeurs morales. Ce serait INDECENT et IN-ETHIQUE de compter sur la repression pour normaliser les choses. C’est le lieu pour moi de prendre à partie tous ceux qui pronent la repression contre les citoyens (surtout les herauts de la soi-disante autorité de l’Etat). Je defie quiconque me dit le contraire aussi bien pour restaurer l’autorité de l’Etat que pour restaurer les valeurs de l’integrité morale. Ne confondons pas l’effet et la cause.. J’invite à re-ecouter les propos d’un magistrat (?!) à la radio suite à la vandalisation d’un car de STAFF sur la route de Koudougou durant l’année 2015. C’est cet etat d’esprit dont se revêtir l’Etat tout entier : un esprit de compassion, d’objectivité, de supplication et de communication ; et non un esprit de menace et d’infantilisation des citoyens.
    - 2) Le Burkina s’est doté d’une Comité National d’Ethique depuis sous Blaise. N’est-ce pas mieux de joindre votre voix à celle de ce comité ?
    - 3) avec vos propositions, le Burkina aura besoin de se doter d’un Etat Policier pour restaurer l’integrité.
    - 4) Je crains fort que votre classement des valeurs n’ait été biaisée par le fait d’ l’amalgame entre les valeurs qui relève du droit des individus et celles qui relèvent du devoir des individus. Evidemment, si vous demandez à une victime de 27ans de souffrance ce qu’il veut, il privilegiera ses droits par rapport à ses devoirs. D’où les resultats de votre enquête !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés