Incendie de la Radio Laafi de Zorgho : Les populations, ‘’assoiffées’’ d’informations, attendent désespérément …

mardi 1er mars 2016 à 00h22min

La radio Laafi de Zorgho, province du Ganzourgou, a cessé d’émettre depuis le coup d’Etat de septembre dernier où des éléments de l’ex-Régiment de sécurité présentielle (RSP) avaient fait une descente, le 18 septembre 2015, aux environs de 17h. Là, les bidasses ont saccagé le matériel avant de mettre le feu. Privant depuis lors, les populations de cette localité d’un important outil de développement.

Incendie de la Radio Laafi de Zorgho : Les populations, ‘’assoiffées’’ d’informations, attendent désespérément …

A l’image de certaines radios de la capitale qui avaient subi la même fureur, la radio Laafi avait reçu quelques jours après les événements, le passage de plusieurs organisations avec en sus, des promesses de ‘’tout faire’’ pour relancer la radio qui était ancrée dans le quotidien des populations.

Plus de six mois après, c’est toujours le silence radio ! Lasses d’attendre, les populations avaient fini, elles-mêmes, par initier des quêtes pour pouvoir relancer la radio. Mais hélas, la somme n’a pas suffi à couvrir les frais requis pour la relance des activités de la radio. « Si la population l’a fait, c’est parce qu’elle a soif d’informations », explique un cadre de l’administration en fonction dans la localité, avant de s’interroger : « A quand la réouverture de la radio ? ». A en croire la même source, la radio était un réel outil d’information et de sensibilisation et synchronisait même avec certaines radios de la capitale et de l’étranger (Radio nationale, Ouaga FM, Savane FM, RFI, etc.).

« La radio fait partie du quotidien de la population de Zorgho, voire de la région. Elle est un instrument de développement. Aujourd’hui, c’est avec tristesse et consternation que nous constatons que cette radio est devenue aphone et pour combien de temps, on ne le sait pas », avait exprimé la présidente du Conseil supérieur de la Communication (CSC), Nathalie Somé, lors de sa visite, jeudi 1er octobre 2015, dans les locaux de la radio (confère article de Moïse SAMANDOULGOU de l’Agence d’Information du Burkina, AIB, du 5 octobre 2015).

Visite à l’issue de laquelle, elle a promis que son institution, CSC, mettra tout en œuvre pour la réouverture de cette radio au bonheur de la population de la région. La présidente du CSC avait également saisi l’occasion pour lancer « un appel à toutes les bonnes volontés d’apporter leur soutien pour la résurrection de la radio Laafi, poumon du développement de la commune de Zorgho » (confère article de Moïse SAMANDOULGOU de l’Agence d’Information du Burkina, AIB, du 5 octobre 2015).
C’est donc un véritable cri de cœur qui est lancé aux bonnes volontés de venir en aide à cet outil communautaire et aux nombreux travailleurs de ladite radio en ‘’chômage technique’’ depuis ces événements. Cette ‘’résurrection’’ est d’autant pressante que les élections de proximité (municipales) approchent à grands pas.

Oumar L. OUEDRAOGO
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Messages

  • Moi, je dis merci à l’auteur de l’article à double titre : d’abord, par la pertinence du sujet et ensuite pour son honnêteté intellectuelle en citant, nommément, ses références. Chose qui est très rare ; des gens utilisent des écrits d’autres personnes sans citer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés