Offre éducative au Nord : Educo fait le bilan de ses interventions aux acteurs

lundi 29 février 2016 à 15h30min

La fondation Education et Coopération (Educo) a organisé une journée porte ouverte (JPO) le jeudi 25 février 2016 à son siège de Ouahigouya. A l’occasion, autorités locales et acteurs intervenants dans la mise en œuvre de ses différents projets se sont imprégnés du bilan de l’année écoulée, des perspectives et des nouvelles orientations du plan stratégique de l’organisation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Offre éducative au Nord : Educo fait le bilan de ses interventions aux acteurs

Organisation de coopération pour le développement agissant en faveur des enfants et pour la défense de leurs droits spécialement celui d’une éducation de qualité, Educo travaille avec les enfants et leur entourage pour une société plus juste et équitable. Dans notre pays, Educo intervient dans la province du Yatenga depuis 2003 en menant des activités dans divers domaines tels l’éducation, la santé, la sécurité alimentaire, le développement économique, la protection des droits de l’enfant etc. C’est au total 70 écoles, 16 lycées et collèges de 45 villages répartis à travers les communes de Barga, Koumbri, Ouahigouya,Oula, Namissiguima qui sont dans la zone d’intervention de cette ONG de coopération pour le développement.

Une JPO par devoir de redevabilité

La journée porte ouverte première du genre dans la vie de l’organisation au Yatenga s’avère être à en croire Edouard Junior Ndeye directeur national de Educo, une obligation de redevabilité qui pousse son équipe managériale à faire le bilan d’exécution de 2015 et présenter les perspectives pour cette année. Représentants d’ONG partenaires, acteurs terrain, associations de parents d’élèves, responsables locaux de l’éducation, autorités communales, provinciales et régionales ont fait le déplacement afin de participer à la journée porte ouverte présidée par Secrétaire Général de la Région du Nord Boubacar Nouhoun Traoré. Après le mot de bienvenue de la représentante du Président de la Délégation Spéciale de Ouahigouya, M. Ddeye directeur national de Educo a remercié les participants à la (JPO) pour avoir répondu à son invitation. Il laissera entendre que Educo est résolument tournée vers l’approche Droit de l’enfant pour accompagner l’Etat et les communautés dans l’effectivité du Droit à une éducation de qualité pour tous les enfants du Yatenga. Dans son intervention M. Traoré n’a pas manqué se souligner que la vision, les missions et valeurs de Educo entre en droite ligne avec la politique gouvernementale qui veut bâtir un Burkina démocratique et prospère avec le peuple en conformité avec la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD). « Je formule le vœu que cette activité soit le début d’un déclanchement d’un processus continu de collaboration et d’implication de tous les acteurs clés de la mise en œuvre des projets et programmes communautaires initiés » a souhaité M Traoré avant de déclarée ouverte les travaux au nom du Gouverneur de la Région du Nord.

Un bilan exécuté à près de 80%

Malgré le contexte national difficile de 2015, Educo a réussi à exécuter environ 80% le budget de son programme d’activités qui était de 826.564.316 Fcfa à en croire la coordonatrice des projets Thérèse Kalhoulé. Le bilan qui a été présenté fait ressortir entre autres la construction, la réhabilitation de salles de classe, la dotation en tables bancs à des écoles, l’octroi de bourses secondaires à 396 élèves, la formation en informatique à 374 jeunes, la dotation de 70 écoles en vivres et à 17190 élèves en kits scolaires. La prise en charge des malnutris et des mères allaitantes, l’appui conseils aux groupements maraichers et gérants des moulins communautaires etc sont à mettre aussi à l’actif du bilan. Des perspectives nouvelles ont été déclinées au cours de la présentation des résultats. En effet suite à l’Analyse Situationnelle des Droits de l’Enfant (ASDE) plusieurs problématiques majeures liées à la jouissance du Droit à l’éducation des projets ont été formulés laisseront entendre les responsables de l’ONG Educo. En effet, Thérèse Kalhoulé a indiqué que pour 2016 la délégation d’Educo Burkina mettra en œuvre quatre projets. D’un montant global de 992.938.000 Fcfa, les communautés bénéficieront de projets « Accès à une éducation de qualité pour tous », « Protection de la petite enfance de 0-5 ans en situation d’abandon ou de négligence » « Renforcement de la résilience et de l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants et de leurs familles au Yatenga » et enfin le « projet parrainage. » Au terme de la journée marquée par la présentation du bilan, des échanges, des critiques positives et des propositions d’amélioration, Edouard Junior Ndeye directeur national de Educo s’est dit satisfait des résultats et compte sur l’engagement permanent des différents acteurs à s’impliquer dans la mise en œuvre du programme 2016 afin de contribuer à la jouissance du droit des enfants à une éducation équitable, transformatrice et de qualité dans la province du Yatenga.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés