Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

mardi 1er mars 2016 à 00h27min

Le phénomène est maintenant fréquent. Alors qu’il est très dangereux. Pour mettre fin à l’utilisation des bouteilles de gaz dans les taxis, le gouvernement mènera une lutte sans merci. Au cours d’une rencontre, Simon Compaoré, Ministre de la sécurité intérieure, a donné un délai d’un mois aux taximen pour enlever les bouteilles de gaz des véhicules.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

Le ton était gentil mais ferme. Simon Compaoré ne veut plus de taxi qui utilise du gaz en lieu et place de l’essence. Au cours d’une rencontre avec les chauffeurs de taxi, il a été très clair : « Nous n’allons plus permettre que vous circulez avec du gaz butane. Et vous avez jusqu’en fin de mars pour enlever vos bouteilles », a-t-il signifié aux chauffeurs de taxis.

Pour le porte-flingue du gouvernement Thiéba I, cette décision vise à protéger les citoyens de toute surprise désagréable. « Si un jour, alors que vous avez des passagers à bord, la bouteille explose, est-ce que vous vous imaginez ce que ça va produire ? Vous allez mourir, les passagers vont mourir et ceux qui seront dans l’entourage risquent de mourir. Et nous ne pouvons pas accepter ces morts qu’on peut éviter à l’avance », a indiqué Simon Compaoré.

Des contreparties si la décision est respectée

Dans un discours de plus d’une heure, le Ministre de la sécurité intérieure a égrené à l’assistance ce qui pourrait être fait pour soutenir la profession. Mais il leur faut d’abord respecter les consignes et être unis. « Nous pouvons par exemple ériger à certains endroits des villes, des têtes de taxis où ils s’arrêteront pour prendre les passagers. Nous pourrons aussi les aider à mieux organiser la profession et à satisfaire certaines de leurs demandes », a ajouté Simon Compaoré. « Mais c’est à conditions qu’ils respectent les consignes et soient unis. Parce que s’ils restent désunis, nous allons en profiter », a-t-il conclu.

Saisissant l’occasion, les syndicats des taxis ont rappelé au Ministre certaines de leurs requêtes, le renouvellement du parc. « Nous avions demandé au gouvernement de prendre des engagements auprès des banques pour qu’on puisse renouveler nos taxis. Et progressivement nous pourrons rembourser jusqu’à épuisement de la dette », a suggéré Souleymane Ouédraogo, chauffeur de taxi.

En plus des bouteilles de gaz butane, Simon Compaoré a annoncé la lutte contre la vente d’essence frelatée et de médicaments prohibés. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les prochaines semaines promettent d’être celles du grand nettoyage dans le secteur du transport urbain.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 février 2016 à 16:11, par Alexio
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Pauvre Burkina. Les automobiles hybrides, les bateaux, les bus sont ala mode, dans beaucoup de pays europeens pour la lutte contre l emission des effets de serre. Au lieu d introduir cette chance-la pour la sauvegarde de notre environnement avec ses maladies liees acette emission, on veut bannir cette bonne creativite.

    J ai etudie l automation industrielle et l hydraulique. Et je vous pari que la maintenance strict et certifier de ses bouteilles de gaz. Ellles ne sont pas sous pression atmospherique dans le circuit d alimentation du moteur. Mais le seul cote critique est le cours-circuit du au fuite du gaz avec le contact d un element implammable. En L occurance le feu. La cigarette etc.

    Les constructeurs d automobiles ont deja la solution. Le cote positif est que l interdependance de l essence sera reduit et la demande reduite. Et notre environnement sauve. Lessence, le gaz- oil sont tous des emetteurs de gaz a effet de serre.

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 16:58, par wenlasida
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Quid des taxi motos ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 10:03
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    J’espère que la ville de bobo est concernée par la mesure. Bobo est devenu un espace de hors la loi. M. Simon Compaoré s’il vous plait faite un tour à Bobo :
    Installations anarchiques,
    Incivisme routier aggravé (non assurance, chauffeurs de tricycles et taxis hors la loi...),
    Policiers plus corrompus qu’à Ouaga, pour faire signer une attestation de vente il faut payer à policier signataire 1.000 F....
    Voirie inexistante...

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 10:35
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Voilà un homme courageux et travailleur.
    Monsieur Simon COMPAORE, venez au secours des usagers de l’administration public. Il faut de l’ordre. Les délais d’établissement des papiers administratifs sont souvent longs parce que les délais sont repoussés à chaque rendez-vous. Les agents qui ne veulent pas travailler doivent laisser la place à d’autres.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 12:53, par le peuple
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Internaute 1 Alexio. la crainte ici est que les taximen sont passés par des méthodes non conventionnelles pour l’utilisation du gaz en lieu et place de l’essence/gaz oil.
    Comme l’a dit M. le Ministre en cas de problème, ce serait des pertes en vies humaines ; sans parler des veuves, veufs, orphelins...

    Vivement que les choses évoluent et que nous puissions acquérir des véhicules construits pour ça.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 13:17, par Gwangwan
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Je veux comprendre à la suite de l’internaute 1 ne peut-on pas assurer et certifier les installations de gaz dans ces véhicules. Sinon l’essence est aussi volatile que le gaz. Avons nous des données sur les incidents causés par ce carburant ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 14:27
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    J’aimerais savoir combien d’accidents (dû au gaz) il y a eu avec les taxis circulant au gaz.
    Ne serait-il pas mieux de formuler des normes, former des installateurs et obliger à utiliser du matériel respectant les normes et des bouteilles de gaz spéciales pour les véhicules qui ne seraient pas subventionnées que de réprimer sans raison valables ?
    Il y a des sociétés qui économisent des centaines de millions de nos francs en utilisant des bouteilles à usage domestique subventionnées (celles de 5 000 FCFA) sur leurs véhicules (forklifter). Malheureusement, avec la fuite des capitaux, le contribuable burkinabé ne profite pas de cet argent, alors que le gaz est subventionnée par l’Etat burkinabé et le PNUD...
    Il faut d’abord étudier la question en profondeur avant de décider quoi que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 14:48, par Dieudonné
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Monsieur le maire, pardon, monsieur le ministre, vous avez des visions interressantes. A ce rythme vous serez vite éssouflé. la compétence dans ce domaine de circulation urbaine est déleguée. Si vous meme, vous vous mettez à la tache, que feront les maires ? Oui ça relève de la sécurité mais pas de la sécurité interieure. j’espère que je me ferai comprendre. Outiller et former les Forces de l’ordre(gendarmerie et police) pour une meilleure protection des populations. interdire les Kogléweogo qui porte impunement atteinte à l’integrité des personnes physiques. Mais comme il y’a des elections municipales en vue, je sais que vous les caresser pour beneficier de l’electorat. Ma contribution est qu’on ne remette pas en cause la décentralisation et la déconcentration. je vous vois venir. franchement il ne s’agit pas de s’illustrer en commando populiste mais avoir des acteurs qui travaillent de manière concertée pour la realisation des objectifs du ministère. Voila ce qui signifie sécurité interieur monsieur le Maire.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 21:06, par burkinabé
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Après ça sera le tour des chauffeurs de tricycles...

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2016 à 22:44
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Franchement, Simon, on est derriere vous. Il ne faut pas attendre que ces taxis pourris explosent avec leur bonbonne de gaz pour qu’ on commence a se dire mais ou etait le Ministre de l’ Administration Territoriale ? Un mois meme , c’est trop mais ap[res ils ne pourront pas dire qu’ ils n’ ont pas ete prevenus.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 11:19, par elk
    En réponse à : Transport urbain : Les taximen ont un mois pour retirer les bouteilles de gaz de leurs véhicules

    Je ne pense pas que le risque que ces bouteilles de butane explosent soit aussi élevé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés