Journée culturelle interreligieuse au Nord : Les communautés religieuses se mobilisent pour le dialogue positif

lundi 29 février 2016 à 15h31min

Le Projet paix à travers le développement (PDEVII) a facilité l’initiative de la tenue d’une journée culturelle interreligieuse de promotion de la cohésion sociale et du dialogue positif entre les communautés musulmanes et chrétiennes de la cité de Naaba Kango. C’était le vendredi dernier à Ouahigouya sous la présidence de Hassane Sawadogo gouverneur de la région du Nord.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée culturelle interreligieuse au Nord : Les communautés religieuses se mobilisent pour le dialogue positif

L’initiative de cette journée culturelle interreligieuse fait suite à des formations de plusieurs leaders musulmans et chrétiens sur des thèmes variés et plus précisément sur la gestion et la prévention des conflits communautaires organisés par le PDEVII. C’est donc en vue de valoriser les acquis des renforcements de capacités qu’ils ont bénéficié que musulmans, catholiques et protestants de Ouahigouya ont initié ce projet de journée culturelle entre les communautés religieuses dont l’objectif est de contribuer au renforcement de la cohésion sociale et du dialogue positif.

La promotion des voix modérées pour lutter contre l’extrémisme violent

L’ouverture de la journée a connu la présence effective des représentants des communautés religieuses, du roi du Yatenga, de l’USAID, des autorités régionales. Mahomet Ouédraogo au nom de la Directrice pays du PDEVII a salué l’initiative des religieux qui est la preuve que ses derniers prônent la paix et montrent qu’au-delà des mots, la véritable paix durable est dans le comportement au quotidien que tout un chacun doit avoir. M Ouédraogo s’est dit convaincu que le message de promotion de la paix prôné par son institution est entendu. Il a rassuré les communautés que le PDEVII accompagnera toute initiative du genre afin de faire du Burkina Faso un pays ou règneront la paix et la cohésion sociale.
Hassane Sawadogo en sa qualité de premier responsable de la région a salué à sa juste valeur l’engagement des leaders religieux pour un développement communautaire centré sur la paix et la cohésion sociale. Pour cette raison le gouverneur de la région a exhorté les leaders religieux à continuer d’exercer leur influence sociale auprès des communautés respectives sur l’entente, l’acceptation de la différence en n’oubliant pas d’encadrer la jeunesse afin qu’elle adopte un esprit et un comportement citoyen, fondements incontournables pour l’instauration de la paix, la cohésion sociale et le développement.

Lire l’intégralité

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés