Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

dimanche 28 février 2016 à 18h57min

L’Institut Africain de Management (IAM), s’est doté d’une nouvelle infrastructure inaugurée ce samedi 27 février 2016. Placée sous le très haut patronage de Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso et sous le parrainage de Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale, la cérémonie a été aussi une occasion de remise de prix aux lauréats de la grande tombola IAM.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

Le joyau que le président du Faso a fait l’insigne d’inaugurer le 27 février est bâti sur deux niveaux, extensible en R+3 comprenant 20 salles de cours, 12 bureaux, une infirmerie, une salle informatique, une bibliothèque, une salle de jeux, une salle de sport, un terrain et un parking. Le complexe a couté plus de sept cent millions de FCFA.

Pour le Président du conseil d’administration (PCA), M. Moussa Ahmed Diallo, le succès enregistré par IAM (un effectif de 1 200 étudiants, de 16 nationalités différentes) les oblige à toujours aller de l’avant, à faire reculer les lignes de l’ignorance en s’inscrivant définitivement dans une vision prospective en phase avec l’actuel phénomène de mondialisation.

Voici pourquoi, il estime que ce campus dénommé « CAMPUS ZAD » est pour eux, un moyen d’offrir plus d’espace, de commodités et de fonctionnalités à leurs étudiants.
En outre, il a remercié tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont contribué à la réalisation de ce joyau, de même qu’à ceux qui se sont toujours donnés corps et âme pour que la flamme IAM reste plus que jamais toujours allumée. Et en tant qu’acteur du secteur de l’éducation, il dit apporter sa contribution à l’état burkinabè en rehaussant le nombre de bourses qu’ils octroient chaque année. « A partir de cette rentrée 2016, IAM offrira désormais 100 bourses d’excellence au gouvernement d’une valeur de 50 millions par an et ce pendant 05 ans, pour une valeur de 250 millions », a laissé entendre le PCA pour clore son propos.

Selon le parrain, Salifou Diallo, IAM Ouaga est une structure exemplaire qui a su s’adapter aux évolutions du monde universitaire et du marché de l’emploi par son offre de formation de plus en plus tournée vers les métiers d’avenir. Raison pour laquelle, il a affirmé que ce n’est pas un simple geste que de participer à cette inauguration, mais plutôt une option, une vision qui demande que la formation des cadres, des jeunes étudiants soit au centre de toutes les préoccupations.
Par ailleurs, il rassuré de plaider pour que les enseignements privé et public soient désormais outillés au plan technique et financier afin de tirer le train au Burkina-Faso, et a assuré toute sa disponibilité à accompagner IAM dans sa quête de l’excellence.
Pour finir, l’honorable Salifou Diallo a traduit ses mots de félicitation et d’encouragement aux responsables, enseignants, personnels de l’Institut et les a exhortés à toujours maintenir le cap. Puisque, dit-il : « l’important n’est pas seulement de créer, mais aussi de faire de votre école un lieu d’excellence en inculquant à vos étudiants le savoir, le savoir être et le savoir-faire  ».

Bien formés pour servir loyalement et honnêtement

Dans son allocution, le ministre en charge des enseignements supérieurs, Pr Filiga Michel Sawadogo a, au nom du parrain, rappelé à aux filleuls que tout au long de leurs formations et même après l’obtention de leur parchemin, ils doivent garder à l’esprit la devise de l’Institut Africain de Management qui est : « demain, nous y sommes déjà ».

En outre, il leur a suggéré d’avoir continuellement à l’esprit qu’ils doivent être bien formés pour servir loyalement et honnêtement, partout où ils seront car, demain se prépare aujourd’hui, de façon consciencieuse et en mettant les moyens nécessaires.
« Vous êtes l’avenir du Burkina-Faso. Vous devez donc bannir la facilité, respecter vos encadreurs, travailler ardemment pour votre réussite personnelle et collective », a déclaré le Pr Sawadogo.

En marge de la cérémonie, les différents lots composés de dix motos et d’un véhicule ont été remis aux bénéficiaires. L’étudiant Keneth Bambara pour sa part, a reçu les clés de son véhicule des mains du président du Faso.

Annick Kaboré (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 février 2016 à 02:18
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    Vous pourriez quand même faire mieux en matière d’architecture ! Ailleurs, les nouvelles infrastructures sont l’occasion d’innover et de faire mieux que ce qui existe. Ce bâtiment de quatre murs en rectangle n’est pas à la hauteur pour déplacer le PF à son inauguration !

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 06:30, par Joseph Traoré
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    Le ton est donné. Ces gens là se préoccupent plus de privé que de l’université publique. Cette sauce socio-democrate est totalement ultra libéraliste

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 07:39, par ISMO
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    Le Burkina a des problèmes assez nombreux pour que le Président en personne se retrouve à inaugurer des campus d’une Université privé.

    Le Président doit pouvoir se mettre au dessus des considérations personnelles et amicales, et travailler sans complaisance. Participera t-il à l’inauguration des autres acteurs du privé qui vont l’inviter à l’ouverture de leur établissements ?

    Bon, attendons de voir.

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 08:39
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    Je souhaite à l’IAM bon vent. Je suis un ancien étudiant et j’invite les jeunes étudiants à se mettre au sérieux pour bien travailler car le marché de l’emploi est surchargé mais il y a toujours de la place pour les meilleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 11:09, par LE SCORPION
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    J’ai ete choquée de voir notre PF et Salifou à cette fête. Roch pouvait tout simplement dépêcher un de ses conseillers pour le représenter. Il est temps qu’il sache qu’il est le président de tous les Burkinabé et de ce fait, il ne peut pas se pavaner dans la rue comme cela le chante. La présence de Salifou seule suffisait. J’interpelle les conseillers du PF à mieux analyser les déplacements de notre président afin d’éviter des frustrations de tout genre.

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 12:50
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    Franchement quoi !! rock dévalorise la fonction de PF
    Bientôt il ira assister aux dassandaga aux zouloukris et autre djandjoba tant affectionnés pas ceux dont l’oisiveté est le métier pffffffff

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 12:57, par beli
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    En quoi, la presence des deux personnalites de l’état est-elle importante pour les burkinabé. S’il n’ont pas de boulot, ils peuvent demissionner. Meme Luc ne viendrait pas là bas.

    Répondre à ce message

  • Le 29 février 2016 à 21:54, par dibi
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    Ça continue et on voit que vous êtes restés fidèles à vos anciennes orientations politiques. Vous adorez tout ce qui relève du Privé, du néolibéralisme échevelé, de l’école privée et privatisée, inaccessible au fils de paysan que je suis, et qui formate bien pour une bonne relève néocoloniale ; des cadres bien moulés dans le système de domination mondiale en réseau. Rien qu’un grand jour pour des domestiques appelés à nous manager, et qui suivront couchés vos "réussites" en exemples. Mais n’oubliez pas qu’on vous observe.
    Enfin, plus sérieusement, l’imagination et la dignité ne semblent pas au pouvoir.
    Pour une pareille cage architecturale privée, y a t-il besoin de la présence de tout l’Etat burkinabè (présidence du Faso et présidence de l’assemblée nationale) ? Ils sont passés où les ministres des enseignements ou leurs directeurs de cabinets pour nous éviter le ridicule des gens qui font de la communication et n’ont aucun projet de grand et de fierté pour notre peuple. C’est pas sérieux à s’afficher dans des inaugurations de poulaillers pareils.
    Donnez nous des routes bitumées, des voies ferrées - la bataille du rail, ça ne vous dit rien ?- , de grands hôpitaux, des barrages hydro-électriques, de grandes unités industrielles de transformation des productions locales, bref sortez-nous du pacte colonial et occupez vous d’arrêter le pillage de notre or et de nos richesses, sinon retournez dormir sous vos climatiseurs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2016 à 10:27, par Admous
    En réponse à : Inauguration de « IAM Campus ZAD » : Un grand jour pour l’Institut

    Pour répondre à Beli, je lui rappel que le 24 et 25 janvier 2013, le Premier Ministre Luc TIAO était présent au 20ème anniversaire de l’Université Aube Nouvelle (ex ISIG Internationnal), Le Président KAFANDO était à l’inauguration de CIMFASO et je ne crois que quelqu’un se soit plein de quoi que ce soit... donc il ne faut pas critiquer pour critiquer soyons SERIEUX et toutes initiatives qui aller dans le sens d’encourager, de développer ou de promouvoir le travail de Burkinabé qui lutte pour le développement de notre pays doit être vivement encourager.
    Du positivisme c’est ce qui nous nous manque et nous empêche d’avancer dans ce pays.
    Mais comme on dit on ne peut pas plaire ou satisfaire tout le monde.
    Bon vent à IAM, Dieu vous bénisse et permettre de faire encore plus

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés