Le RJIA à l’école de la citoyenneté !

vendredi 26 février 2016 à 07h33min

Le Réseau de Jeunes pour l’Intégration Africaine (RJIA) a tenu le samedi 20 Février, dans la salle de conférence des Lauriers, une conférence sous le thème du civisme et citoyenneté. Le conférencier Monsieur Armand HEMA, conseiller en droits humains au ministère des droits humains, durant deux heures, a partagé avec les jeunes du réseau les causes et conséquences de l’incivisme au Burkina Faso comme ailleurs dans le monde. Cette formation a aussi connu la participation du Père Jean Paul SAGADOU, supérieur de la communauté des assomptionnistes et initiateur des du dit réseau.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le RJIA à l’école de la citoyenneté !

« L’incivisme  », voici un mal qui gangrène la société burkinabè. Son évolution se fait de façon fulgurante, à en effrayer les jeunes du RJIA. Les valeurs morales sont bafouées et la société toute entière en paye les conséquences. C’est dans ce contexte que le samedi 20 Février, le Réseau de Jeunes pour l’Intégration Africaine (RJIA) a initié une formation sous le thème du « civisme et citoyenneté ». Assurée par Monsieur Armand HEMA, conseiller en droits humains au ministère des droits humains, cette conférence aura suscité une interaction des jeunes, cibles concernées, avec les personnes ressources y présentes, telles que le Père Jean Paul SAGADOU et d’autres panafricanistes. Après avoir identifié les multiples causes et conséquences de ce fléau qui va grandissant dans notre contrée, des suggestions ont été proposées pour y remédier. Aussi un appel a-t-il été lancé à l’endroit de l’Etat et des parents, garants du bon fonctionnement de la société.

A la sortie de ces échanges, le conférencier Monsieur Armand HEMA, n’a pas caché sa satisfaction de voir les jeunes, levier du développement, s’intéresser à cette problématique, en initiant cette formation. C’est pourquoi le Père Jean Paul SAGADOU, supérieur de la communauté des assomptionnistes s’est réjouit de la tenue de celle-ci. Selon lui en effet, « cette initiative est un gage d’une prise de conscience des jeunes au sein du réseau », mais appelant au dépassement, il invite davantage « les jeunes burkinabè à un réveil rapide pour construire cet avenir qui leur appartient ». Joël ZOUNGRANA, le coordonnateur du réseau au Burkina Faso à la suite des deux prédécesseurs, a marqué t sa satisfaction de voir les jeunes étudiants sortir nombreux pour s’informer et se former. Ainsi les a-t-il remerciés en les exhortant à prendre part aux prochaines activités du Réseau.

Le Réseau des Jeunes pour l’Intégration Africaine est un réseau qui prône l’unité africaine à travers la valorisation de nos valeurs culturelles, le dialogue interreligieux et la découverte des pays africains ainsi que leurs richesses. Ce Réseau est sous la responsabilité des Augustins de l’Assomption, Congrégation religieuse catholique internationale qui porte en elle des convictions fortes pour l’avenir de la jeunesse africaine.

Carine MEDA
www.egliseduburkina.org

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés