Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

mardi 23 février 2016 à 11h40min

Le groupe parlementaire Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a organisé une conférence de presse le 22 février 2016. Objectif : s’entretenir avec les journalistes sur la situation nationale et l’action parlementaire dudit groupe. Les militants du parti incarcérés, l’exclusion, la sécurité, l’économie du Burkina, la répartition des postes à l’Assemblée nationale et dans les parlements communautaires… ont été abordées au cours de cette rencontre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

Contrairement à ce qui a avait été annoncé lors de la séance plénière du 12 janvier 2016, ce n’est pas Juliette Bonkoungou/Yaméogo qui préside le groupe parlementaire CDP. Occupant le poste de 3e vice-présidente, elle a dû céder cette responsabilité à Alfred Sanou. Et, Blaise Sawadogo en est le vice-président. C’est donc Alfred Sanou qui a dirigé la conférence de presse, avec à ses côtés son vice-président, ainsi que Salifou Sawadogo et Michel Ouédraogo.

Sur son action parlementaire, le groupe CDP a noté deux temps forts : la mise en place des organes de l’Assemblée nationale et la déclaration de politique générale du premier ministre. Concernant le premier point, « le groupe parlementaire CDP apprécie positivement la gouvernance qui a prévalu à la mise en place du bureau de l’Assemblée nationale et de l’élection des présidents des commissions générales. Le respect des entités politiques a été respecté et cela a abouti à une convergence dynamique. Cette embellie a été cependant entamée dans la suite du processus. En effet, la répartition des postes des vice-présidents et des rapporteurs des commissions générales de même que la présence du parlement burkinabè dans les parlements communautaires n’a pas suivi une logique d’équité dans le respect du règlement de l’Assemblée nationale », estime Alfred Sanou.
Et Salifou Sawadogo de préciser : « La gouvernance au niveau du parlement doit répondre à deux principes essentiels : le principe de la collégialité et le principe de la proportionnalité. Il n’est pas logique ni équitable qu’au niveau du parlement de la CEDEAO, l’UPC n’est pas représentée. Au niveau du parlement panafricain, seule l’UPC est représentée, le CDP et le groupe Paix, justice et réconciliation ne sont pas représentés ». Le groupe parlementaire n’a pas manqué de rappeler qu’il n’est nullement question de course effrénée vers des postes. « Nous ne courons pas après les postes. Mais il faut certains postes de responsabilité pour pouvoir exercer le contrôle », a confié Alfred Sanou.

Pour la déclaration de politique générale, le groupe parlementaire CDP s’est réjoui de l’exercice auquel s’est soumis le premier ministre. Mais, il a opté pour l’abstention parce que le discours est « basé sur des intentions et des engagements ». Il préfère juger le maçon au pied du mur.

Le code électoral « en son article 242 alinéa 2 doit être relu »

« La place et le rôle de la justice méritent d’être mieux cernés afin de mettre définitivement fin à cette justice à double vitesse qui s’exerce selon la tête du client », a lancé d’entrée le président du groupe parlementaire. Il a ainsi fustigé « le non-respect des procédures judiciaires caractérisé notamment par des privations de liberté sans procès. En clair, « on te punit d’abord avant de te juger ». Avant de souhaiter que les militants de son parti qui croupissent en prison depuis plusieurs mois sans jugement puissent bénéficier, ne serait-ce que, d’une liberté provisoire. Toutefois, Alferd Sanou a confirmé que certains militants du CDP incarcérés ont été mis en liberté provisoire, notamment les ministres et certains maires.

Le CDP à travers son groupe parlementaire ne digère toujours pas « l’exclusion légalisée » de certains de ses militants aux dernières élections. « Pour notre groupe, cette matérialisation par la légalisation de la catégorisation des citoyens d’un même pays participe de la stigmatisation et de l’aggravation de la fracture sociale. Au nom de l’unité nationale, de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale, cette loi doit être relue en son article 242 alinéa 2 », martèle Alfred Sanou. Le groupe parlementaire CDP a annoncé qu’il va faire une proposition de loi dans ce sens dès la prochaine session parlementaire.

Le CDP ira aux élections municipales du 22 mai prochain

Faut-il le rappeler, les comptes du CDP sont gelés depuis le putsch manqué de septembre dernier. Qu’à cela ne tienne, et malgré les difficultés de plusieurs ordres, le parti affirme haut et fort qu’il prendra part aux élections municipales de mai prochain. « Nous irons aux élections municipales. Les militants feront ce qu’ils peuvent et je suis sûr que nous aurons des conseillers municipaux. Nous avons des militants qui sont prêts à se battre pour cela », a assuré Blaise Sawadogo.

Pour le maintien des Koglwéogo

En cette période où les débats font rages sur la question des comités d’auto-défense appelés Koglwéogo, le CDP milite pour leur maintien et demande une meilleure collaboration entre ces groupes organisés et la sécurité conventionnelle. « La sécurité du Burkina concerne tous les Burkinabè. C’est pourquoi conformément à la position de notre parti sur cette question, nous restons solidaires de toute initiative entrant dans le cadre de la lutte sans répit contre le terrorisme. Cependant, tout en adhérant à la mise en place des comités de vigilance et de sécurité, nous invitons le gouvernement à entretenir une parfaite et harmonieuse collaboration de ces structures avec nos forces de défense nationale », a confié Alfred Sanou.

Aussi, le groupe parlementaire CDP estime que notre pays vit une récession économique évidente et en appelle à une relance urgente de l’économie à travers la mise en place d’un climat des affaires serein garantissant l’égalité dans la compétition.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 février 2016 à 01:50, par Moussa
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    1. Il faut dissoudre les Kolglweogos actuels. TRES URGENT !!!
    2. Instituer legalemnt des comites Locaux de vigilence (CLV) ou Comites de Lutte Anti-terroriste, ou Comite d’autoprotection ... L’Assemblee Nationale decide de l’appelation dans le projet de loi
    3. La loi doit preciser la composition, les taches et les limites legales du Comite de Vigilence avec les personnes de contact en cas de besoin. Ces personnes seront les relais de l’Administration avec les structures de vigilence.
    4. La mise en place officielle des nouvelles structures doit etre faite a la demande officielle de chaque communaute (village ou ville). Demande adressee au representant de l’Etat (Haut Commissaire, Gouverneur, ou President du Tribunal ou son representant.

    5. A la difference des CDRs les comites de vigilences ne sont mis en place que si les populations locales en font la demande. Rien n’est impose mais la loi encadre la creation des comites. Comme les CDRs ils ne seront pas payes !!!

    Actuellement les Kolgweogos sont des structures illegales a qui personne n’a confie la ou les mission (s) qu’ils se sont octroyes. On ne les connait pas ; il n’ya pas de repondant ou interlocuteur de l’Administration. Il faut mettre de l’ordre urgemment.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 02:05, par Nabiiga
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Oui, et oui, pour une fois, je suis entièrement d’accord avec le CDP. D’ailleurs j’attendais impatiemment que les ténors du pouvoir de ce groupe parlementaire sortent de leurs mutisme pour ne serait-ce que se prononcer sur le sort de nos citoyens en zone rurale. Aucun groupe politique au Burkina n’est capable de nous en dire plus sur des bandits de grands chemins qui sévissent en zones rurales sinon que le CDP car ces bandits sont des anciens éléments de CDP qui ne savent plus où mettre la tête ; la tête principale ayant été coupée comme celle d’un serpent. Le CDP les connaissent très bien ; ces bandits. Cet appel est salutaire car Il faut que ces groupes d’autodéfense mettent en échec les activités de leurs anciens compagnons de route. Bande de voleurs et de putschistes. Webmaster, laisse passer car j’ai dit la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 03:19, par Bouba
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Vous êtes les premiers à profiter de cette exclusion et vous continuez de nous casser les oreilles. N’eut été l’exclusion plusieurs d’entre vous ne seraient pas classés sur des liste ou en tout cas pas aux premiers rangs au point d’être élus

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 03:30, par Yiriba
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Scandaleux, le CDP en faveur des Koglweogo. Ces juristes du Koglweogo ont-ils une expertise dans un domaine de la loi ? Puis quelle loi nationale ces groupes appliquent-ils ?. Est-ce que le presumé voleur de poulet de M. Sawadogo au Yatenga reçoit la même sanction que le voleur de poulet de M. Traoré au Kenedougou ? Quels moyens ces groupes disposent-ils pour faire respecter leur loi ? Okay, des machettes affûtées. Ne pas confondre des mouvements de vigilance de citoyens volontaires travaillant en collaboration avec les forces republicaines, et une structure de justice parallèle des Koglweogo. Vive la justice parlementaire et republicaine.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 05:54, par gangobloh
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Hummmhhh les postes parlementaires sont mal partagés ! On fait un choix on assume les conséquences , qu’elles soient positives ou négatives . Les groupes auto- défenses ; faisons attentions au dérapages possibles. Si nous n’occupions pas les policiers par notre indispline et incivisme dans la circulation, ceux ci auraient pu s’occuper de choses sérieuses même s’ils aiment recevoir des 500 et 1000 par ci et par là et fermer les yeux sur les infractions .

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 07:19, par YIRMOAGA
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Hayayaaaa ? Le cafard est dans la soupe ? Pourquoi vous voulez gâter la bonne chose ? Votre nom est gâté et vous voulez profiter avoir de la sympathie avec le monde rural ? Je suis Koglwéogo ,ais je désire pas le soutien du CDP qui a mis le pays dans cette situation avec des malfrats partout ? Vous croyez profiter des municipales pour encore voler nos terres et parcelles ? Non et non. Halte. Votre soutien va salir notre combat. Merci tout de même mais n’espérez pas engranger des dividantes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 07:49, par ka
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Groupe parlementaire du CDP, vous voulez la vraie crédibilité ? Vous voulez refonder votre parti ? Vous voulez que le peuple vous écoute ? Alors balayez totalement ceux qui ont mis le feu au pays à commencer par Achille Tapsoba et Juliette Bonkougou et autres griots qui nous disaient que ce sont eux qui gouvernent, et ce sont eux qui décident, ou ce sont eux qui ont des armes et le pouvoir. On ne fait pas du nouveau avec du vieux. L’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse avance avec du nouveau : Car le peuple pardonne mais n’oublie pas, et rien ne sera plus comme avant avec un peuple mûri par l’injustice et l’impunité, ainsi que la corruption à ciel ouvert pratiqué pendant 27 ans. Votre voie sera en or au parlement, si vous écoutez mes conseils, car aucun Burkinabé n’écoutera le CDP sachant qu’il y a des charognards camouflés derrière. Bonne initiative de soutenir la mise en place des koglwéogo, un système ancestrale de garde de sécurité incontournable pour un pays en danger par les ex- RSP et des Djihadistes. Ka, farouche partisan de l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 07:51, par lemonument
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Rock le CDP te flatte. si tu t’amuses c’est Kolgweogo qui va te faire partir

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:13, par Nouvelle race de CDP
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Cette nouvelle race de CDP m’inspire confiance et je pense pourra faire quelque-chose de positif pour le Vaillant Peuple du Faso. Ne dit-on pas qu’un homme averti en vaut plusieurs (plus que deux). Nouvelle race de CDP, agissez selon la volonté et les aspirations du Vaillant Peuple du Burkina et vous verrez que les fautes graves de vos camarades seront vite pardonnées. Un proverbe de notre terroir dit ceci : " le crocodile suit le cours d’eau du marigot". Votre boussole, ce sont les aspirations et la volonté du peuple. Si cela est respecté, vous allez reconquérir leur confiance.
    Signé : L’Etalon Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:15
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Ce sont des comédiens ces gens du CDP en votre temps lorsque François et consort dirigeait le pays y’avait t-il égalité dans la compétition dans le domaine des affaires ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:16, par DIEU EST GRAND
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Il sera mieux pour vous de changer le nom de votre parti. Et ne pas mettre le nom des koglwéogo dans votre conquête de pouvoir , le koglwéogo est apolitique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:16, par KABORE
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Il faut tout de suite mettre fin à ces organisation de Koglwéogo, la présence de ces loups est un signe que derrière ces organisation se caché une mauvaise intention. Ce sont de loup, lui même Alfred Sanou sait que l’ouest n’a pas besoin de ce foutu truc.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:43, par VISION
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Par la force des choses, je dois admettre que Nous sommes du même bord politique aujourd’hui. Mais je dois dire que vous gagnerez à revoir votre copie sur les Kolgweogo, qui a tous points de vue demeurent une anarchie, inacceptable.
    Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:56, par Ouvrez l’oeil !
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Tas de réactionnaires (sauf celui à l’extrême droite en chemise pagne). Ils ont décidé de ne jamais porter le Faso Dan Fani. "L’honorable" Alfred Sanou s’était déjà clairement illustré à la Déclaration de politique générale du PM...l’aliénation culturelle, quand tu nous tiens. Vous ne faites du tort qu’à vous mêmes et à vos pauvres mères et sœurs.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:56, par Ousmane
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Il n’est jamais tard pour bien faire.Avec l’apprentissage dans l’opposition,je pense que le CDP commence à saisir tous les contours du poids et des épreuves d’un parti d’opposition.Bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 08:58, par Wéoghobiiga
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    ATTENTIOONN !!!!! MEFIAANNCE !!!! Si le CDP est favorable à la mise en place des Koglwéogo c’est qu’il y a intérêt. Or nous savons que les intérêts du CDP sont antagoniques aux intérêts du peuple.
    Rappelez-vous des feux et des incendies que nous avons connus au mois de janvier. Il faut savoir que le CDP est prêt à tout, je dis bien TOUT, pour entraver le bon fonctionnement du pays, pour traumatiser les Burkinabé.
    Rappelez-vous qu’ils disaient que sans Blaise, il n’y aura pas de paix au Burkina. Et on a vu ce que le RSP a tenté, ce que les Ex-RSP ont tenté et ce que leurs amis Jahidistes nous ont fait.
    Souvenez-nous ce que Norbert ZONGO disait : "Ce Pouvoir (le Pouvoir du CDP en son temps) est capable de brûler le pays pour chauffer son café". NGAW !
    J’étais favorable aux Koglwéogo, mais comme le CDP aussi est favorable, alors, à partir de maintenant, je suis totalement défavorable.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 09:12, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Chers amis du cdp, vous êtes très mal placés pour parler de justice. Dans votre lexique cdpiste, les mots justice, détournement, corruption n’ont jamais existé. Sous ère de l’ivoirien Blaise Compaoré Koffi l’homme aux milles médiations la morale a été enterrée dans le cimetière de la corruption. Tuer pour régner en maître absolu était votre loi.
    Y a t-il eu la pire des injustices quand Blaise l’ivoirien et François Compaoré le béninois ont refusé aux familles SANKARA et ZONGO de rendre compte des crimes odieux qu’ils ont commandités ?
    Pourquoi l’ivoirien Blaise Comparé Koffi s’est-il naturalisé ivoirien ? Absolument échapper à la justice Burkinabé.
    Pendant 27 ans nous avons vécu toutes sortes de mal gouvernance et d’injustice. Vous êtes habitués à l’impunité. Je vous prie d’être des hommes pleins de sagesse.

    Très amicalement, on ne se fâche pas mes chers amis du cdp.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 09:12, par un gondwanais
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    soutenir les koglweogo ne sort pas de l’ordinaire,pour vous ; pour la simple que vous êtes pour ce qui peut créer des problèmes à ceux d’en face ; mais si c’est ça devrait péter, vous n’allez pas échapper. les milices, vous devez connaître ce dont elles sont capables !

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 09:45, par kamifi
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Le CDP souhaite le maintien des koglwéogo dans l’espoir que le nombre des bavures augmente dans le sens de créer un pôle de contestation et de mécontentement contre le pouvoir actuel. On les voit venir. Quel lugubre opportunisme

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 09:58, par le BAM
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    He he malheureusement la honte ne tue pas’ tout ce que vous demandez aujourd’hui cest vous qui les avaient instauré.reconnaissez d’abord que ce produit vient de vous mais cest pas bon’ ou bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 10:05, par Tiga
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Des gens risque de déstabiliser le regime de Rock avec ce KWG. Mais comme le dit un humoriste, ca ne sortira pas de ma bouche.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 10:25, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Dur, dur, dur d’être de l’opposition hein ?
    Il faut demander à ceux qui vous ont subi durant 27ans, comment ils faisaient. Vous n’avez même pas un bon mois et vous râlez déjà...faites attention sinon on ne va même plus faire attention à vous.
    Vous avez la chance que ce peuple que vous avez méprisé 27ans durant, peut aujourd’hui vous defendre si l’injustice est trop criarde.
    Votre discours d’exclusion ne porte plus, soyez plus intelligents de le comprendre.
    Vous êtes sanctionnés pour vos stupides , laches et égoistes prises de position UN POINT C’EST TOUT.Et seul le temps pourra effacer cette haute trahison de la memoire collective, ce ne sont pas vos gesticulations pueriles qui le feront.
    Bon courage.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 10:44, par KOUDOUGOU Pagnangde
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Quand on place le bourreau à la place du condamné, il y a gesticulations et mensonges.
    Je suis CDP 100 pour 100 mais ici, j’aurais préférer que mes responsables préparent le terrain en secret tout en accompagnant les nouvelles autorités, que de mettre des bâtons dans les roux.

    La gouvernance au Parlement avec la répartition des postes, c’est nous qui avons gatté le principe avec notre long règne dans la puissance. Nous avons oublié l’essentiel à un moment donné de la gestion de notre pays. Souffrez aussi mais soyez rassurés, avec l’ouverture des esprits il y aura changement.

    Parlant de la relecture de l’article 242 de code électoral, ce n’est pas nous qui devons la demander parce ce qu’on devait le faire pendant qu’on était aux affaires. Ne nous ridiculisons pas.

    "CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo" j’en suis sidéré profondement.
    Pour ce qui est des koglweogo, soyons pragmatiques. Il ne peut y avoir deux justices dans une même société. Ici, on sent que vous voulez créer des problèmes au gouvernement pour pouvoir en rire et vous venger sinon, nous sommes conscients que cela n’est pas possible dans un vrai état. Évitez ces sortes de déclarations en notre nom. Vos propres frères empatiront. Il y a une police de proximité qui consiste à organiser les populations en comites locaux de vigilance pour aider les forces de l’ordre à les aider et non à se substituer à eux. On doit être clair et non faire de la politique politicienne.

    Restons CDP et préparons - nous aux municipales et remportons la majorité des maires. Nous reviendrons aux commandes si nous évitons les manœuvres sordides dont certains de nos dirigeants peinent à s’en départir.

    Vive le nouveau CDP et à bas l’ancienne. Prêt pour le changement maintenant dans la nouvelle légalité établie par les nouveaux dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 10:58, par lewang
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Ce n’est que pure pouplisme....

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 11:19
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    c est une nouvelle rébellion qui se prépare au burkina si les autorités ne font pas rien pour anéantir ce machin

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 11:25, par jan jan
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    AUTANT REMETTRE LES FAMEUX CDR EN PLACE

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 11:59, par L’Afro-optimiste
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Encore une fois une sortie politique du CDP.On fait semblant de vouloir primer l’intérêt national et pourtant on joue à la politique politicienne.Quand j’entends le CDP vouloir le maintien de Kogl-weogo,je parie que ce n’est pas sincère,c’est juste une manière d’adouber la population rurale et d’avoir le soutien des membres de Kogl-weogo pour les élections municipales et peut être viser d’autres ambitions que je ne saurais le dire...

    Sinon presque tout le monde sait que pour le moment Kogl-weogo fait un bon boulot,bien qu’il y eut certaines dérives.Nous voulons tout simplement une meilleur organisation pour mieux collaborer avec les forces de l’ordre.

    POUR LE COMBAT PATRIOTIQUE POUR L’AVENIR RADIEUX DU PAYS
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 12:07, par Vigilance
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Cela n’étonne guère le burkinabé ! Dans un état de droit comment peut acquiescer l’existence de ces KWG. Le gouvernement devrait s’atteler à mettre fin illico à ces pratiques. Il est vrai que ces KWG dissuadent et mettent hors d’états nuire de prétendus bandits mais cela fait sur fond sur fond de mépris de la loi et de RÈGLEMENT de COMPTE. L’ironie c’est que nous revenons au temps des CDR, ces comités de défense qui on entaché l’histoire du Burkina de leurs bassesses.
    La chose est toute simple, permettre l’existence des KWG c’est tout simplement permettre à toutes personnes se faire soi même justice.
    Ce qu’il faudrait faire Messieurs, prioriser la sécurité (il est vrai que nous souffrons dans notre budget) devant tout autre nécessite, recruter MASSIVEMENT, RENFORCER LES EFFECTIFS DE NOS FDS.
    BANNIR A JAMAIS CES KLW QUI NOUS FERONT PLUS DE MAL QUE DE BIENS.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 12:59, par yaob
    En réponse à : Les Koglwéogo sont-ils des hors-la-loi ?

    Selon le DECRET N° 2009- 301/PRES/PM /SECU/MATD /MEF/DEF/MECV/MJ/MCPEA
    portant régime des armes et munitions civiles au Burkina Faso en son article 5 il est écrit " La fabrication, la transformation, l’importation, l’acquisition, la détention, la collection et le transfert des armes à feu visées à l’article 4 ci-dessus, sont soumis à l’autorisation préalable du Ministre de la Sécurité."
    Nul n’a le droit de détenir une arme à feu sans l’autorisation du Ministre de la Sécurité en dehors de l’Armée et de la Police. Les koglwéogo sont de ce fait des hors-la-loi. Gardez-vous de soutenir publiquement des gens qui ne sont pas en règle vis-à-vis de la loi. Le Procureur du Faso doit d’ailleurs lancer une poursuite contre les koglwéogo pour détention illégale d’arme à feu.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 13:06, par MEDA W.
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    On dit que chat échaudé craint l’eau froide.Les amis du CDP vous etes en tres mauvaise posture pour donner si tot des conseils au peuple du BF. Je ne doute pas de votre sincèrité mais il peut y avoir anguille sous roche pour cette affaire de kolgéwéogo ; ils pourraient bien se substituer aux ex RSP ou djihadistes pour orchestrer une seconde destabilisation du pays surtout à l’orée de ces élections municipales et au vue des révendications du parti pour la liberté provisoire de leurs militants , ne vouliez- vous pas utiliser ces kolgué comme nouvelle milice pour vos desseins ? Vraiment c’ est au vue des choses passées qu’ on en vient à ces analyses. Toutes mes excuses.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 13:18, par polpol
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Peuple du Faso et en première ligne les dirigeants, faisons bien attention ; s’il n’est pas établi que les anciens dirigeants aient joué dans l’ombre pour la création de ce montre destabilisateur, non plus ce n’est pas évidant que ce soutien soit de bon cœur ; en cas de dérive, il(le CDP) sera le premier à applaudir ; wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 13:25
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Des petits bourgeois quoi, sauf l’autre qui est en pagne, le reste, c’est veste cravate,et je ne sais quoi. Abas la bourgeoisie compradore.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 14:51
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    CDP, Zoyii Wennam !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 15:35, par eliane.
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    A la faveur de la reprise des sorties du cdp certains éléments payés pour intervenir contre le cdp nouveau sont de retour, yirmoaga, weoghobiga, tonton ka sachez tous que le cdp dont vous parler s,est mû en mpp, le cdp nouveau Ne se reconnaît pas dans vos élucubrations .Bravo à l,internaute 9 qui a résumé objectivement le nouveau cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 15:37, par alfa
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    internaute 14.je valide 1000% des vrais réactionnaires.
    meme pa du souci de la valorisation des produit burkinabé ;mais rien ne m’étonne puisque leur mentor a assassiné le concepteurs de "consommons ce que ns ns produisons et produisons ce que ns ns consomons"dc cest le renier en faisant comme la masse.
    mefiance si ces lougaroux sont pour les koglweogo car on a vu les prise d’acte suites a l’invalidation de leurs candidatures mais la realité a ete tout autre
    leurs felicitations suites aux elections avec des marchés des stations d’essence des boutiques (tissus economique) partis en fumées donc on ignore toujours les causes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 16:53
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    VIVE LE KOGLWEOGO ET QU IL VIENNENT A OUAGA

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 17:16, par Paix
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Je sais que votre position pro-koglwéogo est purement politique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 17:22, par sagesse
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    internaute 24 suis pleinement d’accord avec vous, il faut que l’autorité fasse attention à cette pieuvre qui étend ses tentacules dans toutes les contrées car pour le moment ça apparait anodin mais imaginez que leurs forces ne puissent pas être canalisées à temps et utilisées voire même armées par quiconque (pourquoi pas ces CDpistes ) , ou en seront nous pour notre sécurité ? je ne cherche pas des poux sur un crane rasé mais évitons clairement le réveil douloureux car personne n’y gagne ; en clair l’autorité de l’Etat commence par là et elle est sans concession.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 18:15, par Kaka
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Heureusement que la honte ne tue pas, sinon.....

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 18:34, par Touwendé
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Très bien vu internaute N° 16 Weoghobiiga, si le CDP soutien les koglwéogo c’est qu’il faut s’attendre au pire avec ces derniers. CDP ????!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 19:51, par Debe Alakabo
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    « La sécurité du Burkina concerne tous les Burkinabè. C’est pourquoi conformément à la position de notre parti sur cette question, nous restons solidaires de toute initiative entrant dans le cadre de la lutte sans répit contre le terrorisme. Cependant, tout en adhérant à la mise en place des comités de vigilance et de sécurité, nous invitons le gouvernement à entretenir une parfaite et harmonieuse collaboration de ces structures avec nos forces de défense nationale » Après avoir lu cette position du CDP nouveau pour le maintien des Kolgweogo, on ne peut pas ne pas flairer le piège et l’entourloupe...Voilà des gens qui quelques mois plus tôt, se plaignaient contre les violences faites contre eux par le peuple, insurgé, qui proposent que soient mis en place des comités de sécurité populaires...Les Kolgweogo sont capables des mêmes erreurs et des mêmes violences dont le gens du CDP se plaignent....Imaginez l’ex-maire de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou à la tête d’un comité de sécurité Kolgweogo...?! .C’est le début d’un projet de destabilisation progessive dont ils rêvent, ceux qui formulent et soutiennent de telles propositions...Au lieu de proposer des idées pour une meilleure formation et un renforcement des capacités opérationnelles des forces républicaines existantes, ils formulent des propositions obscures et populistes dignes d’un autre âge...Depuis l’insurrection de 2014, les gens du CDP ne dorment pas, ils travaillent à leur retour en force, à travers des idées prétendument démocratiques.... Ca sent à plein nez, l’entourloupe et le piège facile. C’est des propositons pour la mise en place de projets destabilisateurs.... Vigilance ! Vigilance ! Vigilance !

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 20:06, par Le progressiste
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    On veut encore perpétuer le désordre. Je souscris entièrement au commentaire n°1. L’Etat doit prendre en main la création des comités locaux de sécurité. Il n’est pas du tout rassurant de laisser des groupes constitués par on ne sait quels genres d’individus. Ces gens qui constituent les Koglwéogo sont-ils de bonne moralité ? C’est très dangereux pour un pays de laisser ces genres de groupes exister. Aujourd’hui, ce sont les Koglwéogo, demain ce seront les Sangawili. Chacun finira par revendiquer une zone d’intervention et bonjour la guerre civile. Il n’ y a que les démons qui peuvent soutenir ces gens. NON ! Il faut les dissoudre purement et simplement. En plus, des enquêtes sont nécessaires. Qui leur donne le permis de port d’arme ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2016 à 23:04, par koutou
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Je suis Burkina,les membres du CDP,MPP,Balais citoyens,UPC,sommes tous Burkinabé,sur le même pied d égalité devant la loi,les criminels qui ont brûler les maisons de burkinabé,sont la et il circule paisiblement,ou est la loi,à propos de militants du CDP,j y suis et je reste CDP,dans mon secteur j ai battu tous les partis,et je serais élu conseil,contr vent et marre,je ne serais jamais MPP,un point c est tou.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 00:26, par Sans rancune
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Le CDP prépare les élections municipales.
    Faites très attention car ce parti veut profiter de cette situation sur les Koglwéogo pour reprendre les mairies.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 07:46, par ka
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Merci de me lire ma Chère Eliane : Dire que Tonton ka est payé pour dire ce qu’il pense est d’allé très loin. Relise s’il te plait mon intervention qui est en faveur de ton nouveau CDP, dont je le préfère avec des vrais nouveaux, que des lions cachés derrière cette nouveauté. Prenne mes conseils en considération, j’ai lutté toutes mes premières pages de politique pour le multipartisme : Et pour moi, sans des bons partis politiques avec des objectifs qui vont pour le peuple, que des partis de profit, il n y a pas de l’émergence, ni de l’alternance politique et économique d’un pays qui veut avancer comme le Burkina que nous aimons tous. Tu m’avais promis sur ce forum que tu diras a EDDIE de mettre la jeunesse en valeur et faire refonder le CDP, résultat, il se permet de soutenir un coup d’état à la maternelle. Pour faire avancer le Burkina que nous aimons tous, disons-nous la vérité en face. ‘’’’On ne fait pas du nouveau avec du vieux.’’’’ Vous l’aviez compris en faisant reculer Juliette, mais ça ne suffit pas. Nettoyez encore, pour que le vrai nouveau apparaisse totalement. A mon âge tu ne me verras pas prendre la place d’un jeune comme je l’étais ce jour à la création du CDP que tu vénère. Ce sont les vieux charognards qui ne cessent de sucer le sang des jeunes et qui vous manipulent pour retarder l’avancer du Burkina que nous aimons tous. Eliane ma petite, si ce n’est pas Ka qui te le dit, personne d’autre ne le fera. J’ai un repas par jour grâce à Dieu, je ne veux aucun centime de personne pour dire ce que je pense, que de ce que j’ai galéré pour gagner après une retraite mérité. Le Burkina est un village, on se connait tous, tu me diras la suite, si j’ai raison ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 11:16, par Le Visionnaire
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Le Koglweogo actuel est incontrôlable et est entrain de se transformer en véritable bombe. Il suffit que des mals intentionné les instrumentalisent depuis l’extérieur et nous sommes foutus. Koglweogo actuel=futur Boko haram du BF.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 12:04
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Vraiment dommage pour le CDP. Vous êtes si aigris au point de vouloir brûler votre pays ? Soutenez-vous ces hors la loi qui à la longue pourraient sombrer notre pays dans le chao ? Vous n’avez plus votre RSP et vous comptez sur ces hors la lois pour vous en sortir ?

    Ressaisissez vous car il n’y a pas que d’être au pouvoir pour bien vivre ni pour contribuer au développement de son pays.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 13:40, par Ouvrez l’oeil !
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Une histoire de "tubes digestifs"....Je ne sais même pas que dire ! Avec cette mentalité, l’Afrique a encore du chemin à faire.

    Ouvrons l’œil !

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 14:17
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Les élection municipales c’est dans quelques mois, ce qui fait que les parties politiques MPP, UPC, CDP sont entrain de vouloir récupérer cette affaire de Koglweoogo. Elles ne veulent aller à l’encontre des hors la loi, juste pour des voies aux élections.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 14:48, par ZONGO
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Il me semble que beaucoup préfèrent les actes posés par les bandits de grands chemins, vu leur acharnement sur les Koglwéogo qui n’auraient pas existé n’eût été l’incapacité de l’Etat à assurer la sécurité de tous les Burkinabès.

    Au moins les Koglwéogo agissent à visage découvert pendant que les bandits de grands chemins se cagoulent pour dépouiller les honnêtes citoyens de leurs biens durement acquis. Ces multiples cas de braquage avec blessure et mort d’hommes n’ont jamais été condamnés par ces prétendus « Connaisseurs » de la loi.

    Je trouve qu’il est ridicule de s’acharner sur les Koglwéogo. Si l’Etat ou quiconque veut qu’ils disparaissent, celui-ci doit lutter efficacement contre le grand banditisme d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 15:09, par Burkinbiga
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Hummm ! Quand Simon avait sa brigade de policiers sur vélo dans les quartiers, vous avez dit quoi ? Maintenant que c’est Koglweogo vous êtes d’accord !
    Qui mange dans ce système ? On veut tout savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 16:51, par Warrior
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Faites très attention à l’intrusion du CDP dans le débat sur les Kolweogo car il me semble que le parti veut tirer profit de ces derniers.Le CDP en cas de malentendu entre Kolweogo et Etat les armera et donnera du fer à tordre au pouvoir.Actuellement tout ce que CDP dit doit être analysé à la loupe.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2016 à 18:19, par eliane.
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    Toutes mes excuses ka

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2016 à 11:42, par ZAKINPAGBA
    En réponse à : Situation nationale : Le groupe parlementaire CDP favorable à la mise en place des Koglwéogo

    heee wi le CDP PEUT EXPLOITER KOGLWEOGO POUR LES ELECTIONS MUNICIPALES.SOYONS VIGILANT LES GARS

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés