A Nouna on a prié pour les victimes des attentats de Janvier

mardi 16 février 2016 à 00h02min

La fin de l’assemblée générale du mois de février de la conférence des évêques du Burkina et du Niger, tenue à Nouna, a été marquée par la célébration eucharistique dans la cathédrale de Nouna, ce dimanche 14 février 2016. Cette messe qui clôturait également l’année jubilaire des personnes consacrées du diocèse, a été présidée par son Eminence le Cardinal Philippe entouré de ses pairs et de quelques prêtres, en présence d’une forte assemblée de fidèles.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
A Nouna on a prié pour les victimes des attentats de Janvier

Après une semaine de travaux intenses sur des questions relatives à la marche de leurs églises diocésaines respectives, les archevêques et les évêques de la conférence épiscopale Burkina/Niger, ont célébré l’eucharistie à la cathédrale du diocèse de Nouna qui a abrité ces activités. Comme convenu avant le rassemblement de Nouna, cette messe a été célébrée en supplication à Dieu pour le repos en Lui des victimes des attentats survenus à Ouagadougou en janvier dernier.

La méditation des textes de ce premier dimanche de carême, a donné l’occasion au Cardinal Philippe d’inviter l’assemblée à « se prémunir du nécessaire spirituel, pour déjouer les pièges de l’habile tentateur et corrupteur qu’est le diable » en vue de mener une vie qui plaise à Dieu. A la suite du Fils de Dieu qui a connu Lui-même la tentation et qui s’en est tiré, nous devons nous aussi nous « rebeller, et résister contre la tentation » a martelé le Cardinal Philippe. Les armes à prendre pour ce combat selon lui, consistent à nous « éloigner des personnes, des lieux capables de nous entrainer au péché ». Pour ce faire, les chrétiens engagés dans ce temps favorable du carême, doivent « cultiver la vigilance et l’assiduité à la prière tant individuelle que communautaire » pour conformer leur vie à celle de Dieu.

A la fin de la messe, Mgr Paul Ouédraogo Président de la conférence épiscopale a exprimé la reconnaissance de tous les évêques, à la communauté diocésaine de Nouna qui s’est mobilisée pour rendre agréable leur semaine de travail. Celle-ci a été exhortée à l’instar de tous les Burkinabè, à continuer la prière en faveur d’une paix durable pour notre pays. Cet appel à l’unité pour construire une église famille de Dieu au Burkina/Niger, ferment de solidarité et de cohésion a du reste été le thème de la soirée culturelle offerte aux évêques le samedi 13 soirée par la chorale de Lekuy et de la troupe djigi bien connue.

Abbé Joseph KINDA
www.egliseduburkina.org

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés