Elections municipales du 22 mai 2016 : La CENI rencontre les acteurs politiques

samedi 13 février 2016 à 00h45min

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), a tenu ce vendredi 12 février 2016, une rencontre d’échanges avec les acteurs de la classe politique et de la société civile. Objectif, s’accorder sur les modalités d’organisation des élections municipales du 22 mai 2016.

Elections municipales du 22 mai 2016 : La CENI rencontre les acteurs politiques

Permettre aux acteurs d’être au même niveau d’information, partager les idées d’amélioration du dispositif organisationnel en place en vue de réussir les élections municipales, c’est l’objet de la rencontre du jour.

La question du fichier électoral et l’organe de gestion de l’élection étant à l’ordre du jour, Barthélémy Kéré, le président de la CENI est revenu sur certaines dispositions du code électoral (article 256 bis du code électoral). A ce sujet, il a indiqué que les militants des partis politiques qui siègent dans les démembrements de la CENI ont jusqu’au 15 février pour démissionner. « Après cette date limite, nous n’allons plus admettre de démission et ils ne pourront pas faire acte de candidature », a-t-il dit.

A ce sujet, Jean Hubert Bazié soutient que la rencontre de ce jour vient à point nommé. Pour lui, la CENI joue pleinement son rôle d’informateur et va au-delà de ses devoirs en rappelant aux candidats, les dispositions du code électoral. « Au regard de l’expérience passée et de l’interprétation de certains articles, la CENI a jugé bon de revoir certains aspects en vue de la réussite des futures élections municipales. Les partis politiques devraient maîtriser le code électoral avant de participer à la vie politique » a-t-il ajouté.

Outre la question des démissions, le président de la CENI a évoqué la délivrance des duplicatas et les demandes de transfert des électeurs. Et à ce niveau, Barthélémy Kéré en parlant du transfert précise  :« il faut que ce soit clair. Un électeur ne pourra pas dire, j’ai mon parent qui est candidat à Gaoua, il faut que j’aille m’inscrire à Gaoua. Il faut que la résidence soit justifiée par des mesures de mutations ou de changements administratifs avec des justificatifs qui sont présentés au moment de la demande de transfert ».

Par ailleurs, au titre du réajustement structurel du fichier électoral pour les électeurs issus des villages qui ont fait l’objet de déguerpissement, le président de la CENI souligne qu’il ne sera pas question d’un nouvel enrôlement biométrique pour ces nouveaux villages. « Il faut qu’on s’entende. Ce sont ceux qui sont inscrits dans le fichier électoral qui seront retenus pour le réajustement. On ne procèdera pas à de nouveaux enrôlements. Nous allons simplement retirer les anciennes cartes d’électeurs puisqu’elles appartenaient à une entité et nous allons leur donner les cartes d’électeurs de leurs villages » a-t-il expliqué. Aussi, le président de CENI a fait cas des cartes d’électeurs présentant des discordances entre le numéro de la carte et celui figurant sur la liste électorale. « Il y a aussi les électeurs qui n’ont pas pu voter parce qu’il y avait une discordance entre le numéro figurant sur le carte d’électeur et le numéro sur la liste d’électeur. On va procéder à un réajustement des informations pour remettre à chacun la carte qu’il faut » a-t-il annoncé.

Et si la CENI compte procéder à la publication de la liste provisoire le 22 mars 2016, le responsable appelle les acteurs concernés à vérifier la liste provisoire. Le but étant de procéder aux correctifs qu’il faut.

Présent à la rencontre, Ismaël Diallo du Front de la résistance citoyenne (FRC) salue la tenue d’une telle rencontre. « A l’écoute du président de la CENI, on est largement informé de ce que vont être les élections municipales. Tous les partis, les candidats et même l’opinion ont intérêt à entendre ce qu’il a dit ».

En outre, Ismaël Diallo poursuit : « les enjeux de ces élections sont très importants car la gouvernance commence au niveau local ». Raison pour laquelle, les Organisations de la société civile s’impliqueront dans l’organisation des élections avec la même veille que celles des élections couplées du 29 novembre 2015.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés