Présidence du Faso : Le secrétaire permanent du G 5 Sahel chez Roch Kaboré

vendredi 12 février 2016 à 00h14min

Le Secrétaire permanent du G5 Sahel a été reçu ce jeudi, 11 février 2016 au Palais Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. En plus des questions de sécurité dans l’espace concerné, les deux hommes ont parlé « développement », une des missions principales de l’organisation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidence du Faso : Le secrétaire permanent du G 5 Sahel chez Roch Kaboré

Occasion pour le secrétaire permanent du G5 Sahel, Najim El hadj Mohamed, de féliciter le président du Faso pour son élection à la tête du pays et de lui présenter les condoléances des pays membres de l’organisation suite aux attaques du 15 janvier (à la suite du président en exercice du G5 Sahel, Idriss Déby Itno qui a effectué le déplacement au nom des pays de l’organisation et de son pays).

Selon Najim El hadj Mohamed, il était important pour lui de venir présenter au président du Faso, les missions de l’organisation et lui demander son soutien en tant que président d’un des Etats-membres. Le secrétaire permanent a donc fait un compte-rendu de ce qui a été fait avant de lui exposer les actions qui sont prévues dans les jours à venir. A ce sujet, il a rappelé que la dernière rencontre des Chefs d’Etat de l’organisation, tenue le 20 novembre 2015, avait recommandé la création d’une Force conjointe et au-delà, d’autres actions.

Et sur la question de la sécurité, Najim El hadj Mohamed, dit avoir échangé avec le ministre burkinabè de la sécurité, Simon Compaoré et les 2, 3 et 4 mars 2016, se tiendra une réunion des experts des questions de défense et de sécurité dans la dynamique de création de cette Force conjointe entre les cinq Etats membres du G5 Sahel ( Mali, Mauritanie, Tchad, Niger et Burkina).

Outre cet aspect, l’école régionale de guerre, créée à Nouakchott (en Mauritanie) et qui va ouvrir ses portes cette année, annonce Najim El hadj Mohamed.

Egalement dans le collimateur des dirigeants du G5 Sahel, la suppression du visa « pour que désormais un citoyen de n‘importe quel pays des Etats membres puisse circuler librement » ; les experts feront des propositions à ce sujet.

« La particularité du G5 Sahel, c’est d’abord un Comité de Défense et de Sécurité, composé des Chefs d’états-majors des différentes Armées et des directeurs généraux de la Police (ou de la sécurité nationale), qui traitent ensemble des questions de sécurité et de défense », a expliqué le secrétaire permanent de l’organisation ; ajoutant que les chefs d’Etats-majors ont signé un pacte de partenariat et de coopération en matière de défense. Ce même accord existe en matière de sécurité dont l’objectif est de créer un réseau d’échanges d’informations entre les Etats. « Sans la collecte, convainc-t-il, l’échange des informations et des renseignements entre nos Etats, il est assez difficile de résoudre la sécurité ».

Le G5 Sahel, poursuit-il, c’est d’abord faire le lien entre la sécurité et la défense d’une part ; « parce qu’il n’est pas évident que sécurité et défense travaillent ensemble » et d’autre part, entre la sécurité et le développement. A l’en croire, le G5 Sahel n’évolue pas que dans la sécurité, il y a un volet « important de développement ». Et c’est dans ce chapitre qu’il a été lancé, à l’issue de la rencontre du 20 novembre 2015, l’idée de création d’une compagnie aérienne régionale dont les réflexions se tiendront dès avril pour sa mise en place rapide. A ces projets, s’ajoute la construction d’un chemin de fer allant de la Mauritanie au Tchad en passant par le Mali, le Burkina et le Niger.

Avant le secrétaire permanent du G5 Sahel, Roch Kaboré a reçu l’ambassadeur de l’Allemagne, Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl qui, en plus d’être venu féliciter le président du Faso, a revisité les axes de coopération entre son pays et le Burkina. En plus des 55 milliards annoncés pour les trois années à venir, le diplomate a aussi confié que son pays s’apprête à apporter son soutien pour les élections municipales avec un montant d’un milliard de francs CFA.

Oumar L OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 février 2016 à 10:15, par Maria de Ziniaré
    En réponse à : Présidence du Faso : Le secrétaire permanent du G 5 Sahel chez Roch Kaboré

    Rien que pour la compagnie aérienne j’applaudis. Depuis que Air Afrique a disparu c’est pratiquement le vide dans le ciel ouest africain. Asky, air Burkina, air Côte-d’Ivoire , Senegal airline ne sont que des libellules nous voulons un Aigle ou un Epervier pour occuper le ciel d’Afrique pour le bonheur des populations. De grâce pour la compagnie aérienne ratissez plus large que les 5 membres du G5.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés