Maladie à virus Zika : Pas de cas au Burkina, mais prudence !

jeudi 11 février 2016 à 00h04min

La maladie à virus Zika qui fait courir la communauté internationale est due à un virus transmis par des moustiques du genre Aedes. Les sujets atteints présentent en général une fièvre modérée, une éruption cutanée (exanthème) et une conjonctivite. Normalement, ces symptômes disparaissent entre les 2 à 7 jours. Il n’existe actuellement aucun traitement ou vaccin spécifique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Maladie à virus Zika : Pas de cas au Burkina, mais prudence !

La maladie à virus Zika est en général relativement bénigne et ne requiert aucun traitement spécifique. Les sujets atteints doivent beaucoup se reposer, boire suffisamment d’eau et prendre des médicaments courants contre la douleur et la fièvre. En cas d’aggravation des symptômes, ils doivent consulter un médecin. Devant tout symptôme similaire ou dans le doute il faut se rendre dans une formation sanitaire pour se faire prendre en charge. La meilleure forme de prévention consiste à se protéger des piqûres de moustiques. La prévention et la lutte s’appuient sur la réduction du nombre des moustiques à la source (élimination ou modification des gîtes larvaires) et la diminution des contacts entre ces insectes et l’être humain. Pour y parvenir, il faut appliquer des produits répulsifs, porter des vêtements (de préférence de couleur claire) couvrant le plus possible le corps, mettre des obstacles physiques, écrans anti-insectes, portes et fenêtres fermées, et dormir sous des moustiquaires. Il faut également vider, nettoyer ou couvrir tous les contenants susceptibles de retenir l’eau (seaux, pots de fleurs, pneus) de façon à éliminer les endroits où les moustiques peuvent se reproduire.

Le virus circule en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique. Le virus Zika a été identifié pour la première fois en Ouganda en 1947 chez des singes rhésus, par le biais d’un réseau de surveillance de la fièvre jaune selvatique. Il a été ensuite identifié chez l’homme en 1952 en Ouganda et en République-Unie de Tanzanie. Le Burkina n’a pas encore enregistré de cas de maladie à virus Zika mais toutes les mesures préventives doivent être respectées par tous.

Direction de la communication du ministère de la Santé

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés