Direction de cabinet du premier Ministère : Job Ouédraogo a passé le témoin à Mamadou Sérémé

mardi 9 février 2016 à 10h44min

La passation de service entre le directeur de cabinet sortant et celui entrant du premier ministère a eu lieu ce mardi 09 février 2016. Job Ouédraogo a passé le témoin à Mamadou Sérémé. La cérémonie était présidée par le secrétaire général, Youma Zerbo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Direction de cabinet du premier Ministère : Job Ouédraogo a passé le témoin à Mamadou Sérémé

Nommé en conseil des ministres le 03 février 2016, Mamadou Sérémé a officiellement pris service en présence de proches collaborateurs du premier ministère.

Avant de donner l’occasion aux deux hommes de s’exprimer, Youma Zerbo a traduit à Job Ouédraogo ses remerciements et toute sa reconnaissance pour la collaboration qu’il a eue avec lui au moment où il se retire de ses fonctions de directeur de cabinet. En effet, avant de déclarer installé le nouveau directeur de cabinet, M. Zerbo a rappelé les responsabilités et les prérogatives du directeur de cabinet au sein du premier ministère.

En sa qualité de directeur sortant, Job Ouédraogo qui a pris la parole en premier a exprimé sa reconnaissance au premier ministre avec qui il a collaboré un mois durant. Pour lui, son séjour en tant que directeur de cabinet n’a pas été vain puisque le grand défi qui était d’arriver à organiser des élections libres transparentes et acceptées de tous a été relevé.

En outre, M. Ouédraogo a signifié qu’il n’a pas eu de difficultés personnelles car son agenda était clair et sa mission précise. « Les difficultés que moi j’ai eues, ce sont les difficultés que la transition a eues » a-t-il martelé. Il a également salué la parfaite collaboration avec les responsables des structures du département. A son successeur, il a exprimé ses vives félicitations et ses vœux de succès dans ses nouvelles fonctions tout en l’invitant à faire confiance à ses collaborateurs. Pour lui, « on ne peut pas travailler quand on ne fait pas confiance à ses collaborateurs. Pour ce faire, j’invite mon successeur à faire confiance à ses collaborateurs jusqu’à ce qu’ils lui prouvent le contraire ».

Cadre de banque au moment de sa nomination, Mamadou Sérémé le directeur de cabinet entrant a exprimé sa reconnaissance au président du Faso, et au premier ministre qui lui ont fait confiance en l’appelant à cette fonction. Par ailleurs, considérant le contexte actuel, il a dit mesurer l’ampleur de la tâche et l’immensité des défis à relever.
A son prédécesseur, il a dit son admiration pour le travail accompli durant sa mission et a souhaité pouvoir compter sur ses conseils avisés dans ses premiers pas. Puisque dit-il, : « Comme vous avez tout suivi de la déclaration de politique générale du premier ministre, notre pays a beaucoup de priorités. Pour relever donc ces défis, il va falloir que l’on mette en place une bonne organisation, mais les grands défis à relever c’est surtout ceux économiques, financiers, l’emploi, le développement du capital humain… c’est dire que tout est pratiquement prioritaire dans notre pays ».
Pour finir, M. Sérémé a remercié ses collaborateurs qui ont bien voulu le recevoir et a dit sa disponibilité à travailler avec eux dans un esprit de franche collaboration, de dialogue direct, de concertation permanente et de respect mutuel.

Annick Kaboré (stagiaire)
Lefaso.net

Les prérogatives du premier ministre

Les prérogatives et les responsabilités qui reviennent au directeur de cabinet au sein du premier ministre conformément au décret 2015/370 du 30mars 2015 portant organisation des services du premier ministère. L’article 3 dudit décret indique que le cabinet est placé sous la coordination et la supervision d’un directeur de cabinet. Il assiste le premier ministre dans des domaines d’activités politiques et protocolaires. A ce titre, il est chargé
-  D’assurer les relations avec les institutions et les départements ministériels
-  D’assurer le cas échéant les missions de représentation du premier ministre
-  D’organiser les audiences du premier ministre
-  D’organiser les missions du premier à l’intérieur et à l’extérieur
-  De traiter les affaires réservées secrètes ou confidentielles
-  D’assurer la coordination des services du cabinet du premier ministre et des contacts officiels avec le cabinet ministériel
-  D’examiner les courriers confidentiels à l’arrivée et au départ

Le directeur de cabinet peut bénéficier d’une délégation de signature dont la nature sera déterminée par arrêté du premier ministre. Il est nommé par décret puis en conseil des ministres. Il a rang de ministre.

A. K. (stagiaire)

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés