Santé : Le dispensaire Saint Jean de Malte développe ses offres de soins

samedi 6 février 2016 à 22h35min

L’ordre de Malte France a procédé ce vendredi 5 février 2016, à l’inauguration de la seconde extension du dispensaire Saint Jean de Malte situé dans l’arrondissement 4 de la commune de Ouagadougou. La cérémonie a été également marquée par la commémoration des 20 ans de la convention de partenariat entre le gouvernement burkinabè et l’ordre de Malte France et 45 années de coopération.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : Le dispensaire Saint Jean de Malte développe ses offres de soins

Le dispensaire Saint Jean de Malte n’est plus à découvrir dans l’arrondissement 4 de la commune de Ouagadougou. Avec des consultations en médecine générale, en odontologie, en ophtalmologie et en dermatologie, ce centre de santé qui enregistre aujourd’hui plus de 30 000 patients est une référence au quartier Nongr-Massom.

D’où alors la récente extension du dispensaire avec l’ouverture de trois nouvelles salles de consultations, un laboratoire et un cabinet dentaire. « La cérémonie d’extension du centre nous réjouit au sens où au niveau du ministère, nous avons un centre de santé qui s’ouvre dans la commune de Ouagadougou. Ce qui favorisera l’accès des riverains à des soins de qualité », a signifié Konfé Salifou, directeur des établissements de santé du ministère de la santé.

Par ailleurs, face à la forte demande de la population en 2012, le centre a dû construire une salle d’hospitalisation et procédé à la mise en place d’une garde de nuit, d’un service d’ophtalmologie et d’optique.

En effet, dans le souci d’améliorer les conditions de vie des populations fragilisées, l’Ordre Souverain de Malte intervient dans le domaine médico-social et humanitaire dans plus de 100 pays. Ainsi, cette association française à but non lucratif déploie ses compétences dans divers domaines tels que la santé, les formations d’ambulanciers, le secourisme ainsi que les activités médico-sociales.

Partenaire du Burkina depuis 1971, c’est en 2004 que l’Ordre de Malte a débuté la gestion du dispensaire confié par la mairie de Ouagadougou. Et pour Yann Baggio, président de l’Ordre de Malte France, «  la mission au Burkina est une traduction de compétences acquises en France. Il s’agit de transférer et de partager le savoir-faire ».

Pour Alain Parcevaux, ambassadeur de l’Ordre souverain de Malte en fin de mission, il s’agit de partager le savoir-faire mais surtout, venir au secours des populations vulnérables à travers l’apport régulier de médicaments dans les centres de santé et la lutte contre la « cécité évitable » par l’organisation d’opérations chirurgicales. A ce titre, treize dispensaires répartis à travers le pays reçoivent chaque année une dotation en médicaments et dispositifs médicaux indispensables à leur bon fonctionnement. Aussi, les personnes albinos des villes de Ouaga et de Bobo reçoivent gratuitement des consultations spécialisées.

Outre l’offre en santé, l’association a développé des activités en rapport avec le secours à la personne et le transport sanitaire. En collaboration avec la brigade nationale de sapeurs pompiers et le ministère de la santé, l’équipe du transport sanitaire intervient 24h/24 les dans cinq villes du Burkina que sont Banfora, Bobo-dioulasso, Djibo, Ouagadougou et Fada. A cet effet, Salifou Ouédraogo, responsable bénévole des formations et actions de secours de l’Ordre de Malte France depuis 1998, a été récompensé. « C’est un sentiment de joie qui m’anime après avoir reçu la croix de chevalier de l’Ordre souverain de Malte. C’est aussi un appel à mieux faire, un engagement pour le service d’autrui », a-t-il signifié.

Plus ancien organisme caritatif au monde, l’Ordre souverain de Malte regroupe 13 500 membres, 25 000 salariés et 80 000 bénévoles. Cette organisation affirme depuis plus de neuf siècles sa vocation en faveur des plus démunis, des pauvres et des malades sans distinction d’origine ou de religion.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés